Pénurie de disques durs


La Thaïlande vit actuellement une période difficile où le pays doit faire face à de grandes inondations. Ce drame avant tout humain a des conséquences sur les usines où sont fabriqués disques durs. Les usines touchées représentent 25% du marché mondial du disque dur, et la grande majorité de celles-ci sont aujourd'hui arrêtées. Ainsi, la quantité de disques disponibles à la vente s'amenuise, et les prix s'envolent, allant parfois jusqu'à doubler.

Quelles conséquences pour Apple ? Pour l'instant, les prix devraient rester stables, mais ce sont les ordinateurs commercialisés dans les prochains mois qui devraient être impactés. Certes, Apple dispose d'une force de négociation considérable et s'assurera de l'approvisionnement dont elle a besoin. Également, elle a le grand avantage d'avoir une gamme très populaire, le MacBook Air, totalement dépourvu de disque dur au profit de barrettes SSD. Mais elle n'échappera pas à cette petite crise, même si les conséquences sur le Mac seront moins importantes que sur des machines à bas coût où le disque dur représente une grande part de la facture. Le prix des ordinateurs équipés de disques durs (MacBook Pro, iMac, Mac mini et Mac Pro) pourrait donc légèrement augmenter dans les prochains mois, bien qu'Apple pourrait décider de ne pas répercuter le surcoût en rognant un peu ses grandes marges commerciales ou en présentant des mises à jour un peu moins ambitieuses.


PARTAGER SUR :

Retrouvez les produits d'Apple sur notre comparateur de prix.

Vos réactions (6)

Flok

3 novembre 2011 à 17:29

Je préfère payer 80€ de plus et avoir une mise à jour digne de ce nom... Parce que la dernière du MacBook Pro, bof bof...

-yohan-

3 novembre 2011 à 18:12

" rognant un peu ses grandes marges"

Ha ....

Hellbutcher

5 novembre 2011 à 10:09

Enfin bon, après on ne peut pas dire que les disques dur mis en serie (pas ceux en option !) dans les Mac, soient les plus cher et les plus recherché sur le marché !

Du 500go à 5400 tr/min, franchement Apple doit être le seul constructeur au monde a acheter ce stock !

De plus, vu le prix de l'option 7200 tr/min sur l'Apple Store depuis toujours, je me demande si ça ne fait pas déjà longtemps que les usines où ils s’approvisionnent ne sont pas inondées !
Peut-être même qu'ils font construire leur HDD dans des usines ultra secrète sous marine

Gordon

5 novembre 2011 à 13:14

ça va taper dur sur les prochaines machines, les 2 To sont passer en moyenne de 60 / 70 euros a 200 euros.

Et certaines boutiques de Montgallet systématiquement TRES agressive sur les prix, les référence déjà a 320/350 euros.....c'est dire l'avenir très sombre...

Autant s'attendre d'office de 150 à 250 euros de surplus sur les machines type iMac en fonction de la taille du disque.

pim

5 novembre 2011 à 17:04

Ah oui quand même - ça fait peur ! 350 € rue Mongallet ? C'est le prix du PC entier là ?!

Mais bon, c'est temporaire, juste le temps de faire le nettoyage dans les salles blanches qui sont sous... deux mètres d'eau !

Gordon

5 novembre 2011 à 19:32

Pim >

J'ia moi même beaucoup de mal a direcerner le bon du mauvais dans ces dires, je diversifie mes sources au possible sur le sujet et personne n'est réellement sur la même longueure d'onde.

Tout le monde s'accord a dire que les Fabriquants eux même (Western, Seagate etc...) auront remis en état leurs usines très rapidement, fin décembre pour certains, jusqu'à Janvier/Février pour d'autres, en somme pas un drame, une mauvaise passe quoi.

Par contre, les sous traitants [[TDK, énorme fabriquants de têtes de lecture, Nidec, "entre 70 et 80% des moteurs impliqués dans la fabrication des disques durs" etc...]] présents eux aussi en Thailande.
Eux ne sont pas loger a la même enseigne, là, les délais annoncé varies fortement, certains vont même jusqu'à prévoir une pénurie réglé seulement fin 2012.


Comme moi tu connais la politique d'Apple en la matière, la pomme ne s'amusera jamais

a rectifier à la hausse un prix en cours de gamme (hors MaJ).

Mais si cette pénurie est toujours présentes lors du renouvellement fin T1 / début T2 2012 pour IvyBridge, la pomme fera payer l'ardoise au clients, et faut pas compter sur eux pour revoir en court de route l'addition a la baisse si le "problème" vient a être résolut en "cours de gamme"

Aller, vive les machines a mémoire Flash

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription