Haswell, le successeur d'Ivy Bridge


Les différents Macs commercialisés par Apple sont tous équipés de processeurs fabriqués par Intel. Le fondeur jouit de parts de marché excédant 80%, son concurrent AMD se contentant de la majorité du reste, mais la firme de Santa Clara met tout de même à jour ses produits à un rythme effréné. Alors que l'architecture Ivy Bridge, qui a récemment fait son arrivée sur Mac, vient tout juste d'être commercialisée (voir dépêche : De nouveaux processeurs Ivy Bridge), quelques informations sur son successeur commencent à arriver. Nom de code : Haswell.




Comme vous pouvez le voir ci-dessus, la prochaine génération de processeurs d'Intel sortira dès l'année prochaine. Si l'on en croit quelques fuites au sujet de la feuille de route du fondeur, le lancement serait opéré entre les mois de mars et juillet. Bien sûr, il arrive régulièrement qu'Intel soit en retard, mais on peut raisonnablement tabler sur de premiers Macs équipés de puces Haswell en été ou automne 2013.

Bien que les différentes fonctionnalités d'Haswell n'aient pas encore été officiellement annoncées, de nombreuses fuites détaillées sont déjà disponibles sur internet. Haswell sera donc gravé avec une finesse de 22 nm, tout comme Ivy Bridge, mais disposera d'un certain nombre de nouvelles fonctionnalités, notamment via la plateforme Shark Bay qui l'accompagnera.




Intel, qui parie sur le succès de ses Ultrabooks (dont le MacBook Air est l'éminent représentant), a mis l'accent sur la portabilité, le but étant de donner aux ultra-portables un confort suffisant pour devenir des ordinateurs principaux. Les Macs équipés de l'architecture Haswell disposeront donc de processeurs consommant moins, en fonctionnement comme à l'arrêt, tout en affichant une puissance supérieure. De nouveaux processeurs graphiques feront leur apparition, et le plus puissant d'entre eux, le GT3, sera destiné aux ultra-portables qui ne disposent pas de carte graphique dédiée et proposera plus du double d’unités de traitement que l’actuelle HD 4000. Côté connectique, Thunderbolt sera enfin supporté nativement, ce qui favorisera son adoption sur PC (voir dépêche : Thunderbolt va se développer), et un autre point très intéressant concerne le support de la technologie NFC, qui devrait petit à petit se faire une place dans le monde de l'informatique (voir dépêche : NFC : Apple préfère attendre).

Contrairement à Ivy Bridge qui a adopté une architecture plutôt révolutionnaire (voir dépêche : Des processeurs 3D en 2012), Haswell sera donc une évolution plus modeste, mais en rien décevante. Aujourd'hui, les processeurs atteignent des puissances telles que l'immense majorité des consommateurs peut se contenter d'ordinateurs d'entrée de gamme. Le challenge pour Intel n'est donc plus dans la puissance, mais dans la maîtrise de la consommation qui permettra de concevoir des ordinateurs répondant à de nouveaux besoins, non pas de vitesse, mais de mobilité. Contrairement aux netbooks aux performances médiocres qui servaient d'ordinateurs secondaires, les notebooks doivent devenir des ordinateurs dignes de ce nom afin de séduire une large proportion de la population qui n'a aujourd'hui aucune raison de renouveler son équipement. Et Haswell répond en partie à cette problématique, notamment du côté graphique qui est actuellement un des points noirs des ultra-portables.


Partager

Vos réactions (4)

Antony03

17 juillet 2012 à 20:20

Ces nouveaux processeurs vont être en quelque sorte des Ivy bridge 2.0. En science biologique, nous générons plus de données que ce que nous pouvons traiter, la limite informatique est encore bien présente malgré les percées technologique. L'informatique évolue à un rythme infernal. Dois-je attendre encore une année avant de changer? Dans une année je vais me redire la question!

pim

19 juillet 2012 à 10:07

Il est intéressant de voir que cette plateforme permettra l'arrivée d'un MacBook Pro Retina 13". La GT3 et ses capacités de calcul doublées par rapport à la HD 4000 sera parfaite pour gère quatre fois plus de pixels. Les quelques watts gagnés sur l'intégration native du ThunderBolt et sur l'architecture générale compenseront la consommation supérieure de l'écran et permettrons de rester sous la barre des 1,5 kg et au dessus de sept heures d'autonomie. Donc pour moi c'est clair, le RDV manqué du Retina 13" de juin 2012 est en train de se repositionner en juillet 2013.

Sylvain

19 juillet 2012 à 11:56

@ pim : les écrans Retina sont déjà supportés par la partie graphique d'Ivy Bridge :
http://consomac.fr/news-1242-ivy-bridge-supportera-les-ecrans-retina.html
Après, il ne faut certes pas compter dessus pour jouer correctement en très haute def.

Crøss

22 juillet 2012 à 10:04

Pour moi Haswell sera l'opportunité d'adopter le MBA en complément de l'iMac.

2013 me voilà !

Réagir

Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion
Inscription



À PROPOS

Qui sommes-nous ?
© 2004 - 2014 Consomac

CONTACT

Rédaction - Technique
Presse - Pub - Bons plans

SOCIAL

Consomac sur Twitter
Consomac sur Facebook

FLUX RSS

Les news
Les bons plans



Recherche

Contact

Voir version ordinateur

Sur Facebook - Sur Twitter

RSS News - RSS Bons Plans

À propos

© 2004 - 2014 Consomac