De nouveaux Macs imminents ?


iMac 2011Plus de 16 mois ! Jamais l'iMac n'avait dépassé 11 mois sans être renouvelé... Nous avions expliqué cette situation le mois dernier (voir dépêche : On veut de nouveaux Macs !), et la rentrée devrait avoir raison de cet immobilisme. Plusieurs sources annoncent la sortie prochaine d'une nouvelle gamme d'iMacs, ainsi que d'une version 13" du MacBook Pro Retina. Selon DigiTimes, les usines asiatiques d'Apple travailleraient d'arrache pied pour un lancement en septembre ou en octobre. Cependant, si l'on en croit l'analyste Ming-Chi Kuo, qui a déjà vu juste en annonçant par exemple l'arrivée du MacBook Pro Retina 15" et la disparition du modèle 17", l'iMac et le MacBook Pro Retina 13" vont bien arriver très bientôt mais Apple aurait du retard sur l'iMac 27", qui pourraient voir sa sortie retardée d'une poignée de semaines.

Les regards sont désormais tournés vers la conférence de présentation de l'iPhone 5, prévue dans deux jours (voir dépêche : Le 12 septembre, c'est l'iPhone 5 !). Il y a des chances qu'Apple en profite pour dévoiler de nouveaux ordinateurs, mais rien n'est gagné. Le Yerba Buena Center, salle de conférence où se tiendra l'événement spécial d'Apple, a d'ailleurs été personnalisé aux couleurs de Cupertino. Comme vous pouvez le voir, le fond coloré est en fait une succession d'icônes d'iPhone étirées en hauteur, comme pour rappeler le futur écran plus grand de l'appareil.




Il ne fait donc aucun doute que l'iPhone 5 sera la star de cette présentation. Alors que l'on attend également une nouvelle lignée d'iPods (voir dépêche : Les nouveaux iPods le 12 septembre ?), Apple trouvera-t-elle le temps de nous donner des nouvelles de ses ordinateurs, ou attendra-t-elle la tenue d'une seconde conférence ? Réponse dans deux jours.


PARTAGER SUR :

Retrouvez l'iMac, le MacBook Pro et le Mac mini sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (44)

thib59

10 septembre 2012 à 17:40

J’espère qu'il lâcherons quelques info pendant la keynote!
Sa fait déjà un moments que j'attend!

Melm

10 septembre 2012 à 19:43

En espérant que le 13" retina ai un vrai GPU, sinon...

Par contre le mac mini, ça sera surement plus tard.

thib59

10 septembre 2012 à 20:14

Je pense me tourné vers l'imac!

iMusic

10 septembre 2012 à 21:53

@ thib59 :
Sérieux, il y a encore des gens qui veulent acheter un iMac en 2012 ?!!

T'es pas au courant des déboires de cette chose qui touchent à terme environ 100 % des machines (google est ton ami) ? C'est pourtant pas les témoignages et les articles qui manquent à ce sujet. Sinon va dans une entreprise qui en utilise beaucoup (un studio de design par exemple), tu verras une foire aux écrans brûlés et noircis. "Heureusement" que les reflets sur la vitre ultra brillante cachent en partie les dégâts...

Quant à travailler avec ça, c'est une autre affaire... pour ne pas dire un supplice.

Renseigne toi sur le Mac mini, c'est devenu le mac de prédilection de bien des graphistes, photographes, musiciens, artistes, développeurs, webmasters, ingénieurs, etc. En plus de sa puissance surprenante pour peut qu'il soit bien configuré, tu peux choisir l'écran de ton choix. Un de qualité professionnelle par exemple (Asus à 450€...). Ce qui fait toujours moins cher qu'un iMac peut pérenne affublé d'une vitre brillante et noircissante jetable (avec le mac).

En terme de qualité, fiabilité, choix de l'écran, ergonomie, possibilité de revente, rapport qualité prix, confort, souplesse des réglages... le Mac mini est le seul mac de bureau viable actuellement. Le prochain devrait être une tuerie (l'équivalent du Mac cube mais en 2012), avec l'USB3, plus de puissance encore et des capacités accrues.
Et pourtant je m'en suis tapé du iMac, du 20", du 27", du 24"... beurk.

thib59

10 septembre 2012 à 22:30

Ben justement j'hésite entre le mac mini et l'imac j'atend de voir les nouveaux pour me décider vraiment!
Je travaille dans un studio photo je ne suis pas photographe je prépare les décors mais tout les photographe travaillent sur des iMac et les webdesigner eux sont soit sur iMac ou MacBook pro et ils n'ont pas de probleme de tâche sur l'écran, bien sur j'en ai entendu parler mais ce problème sera peut être résolu sur la nouvelle cuvée!

JSL

10 septembre 2012 à 22:48

@ iMusic : Je ne suis absolument pas d'accord avec ton analyse ! Personnellement j'ai des iMacs depuis le premier du nom et je n'ai jamais eu aucun des problèmes que tu décris. De plus, le Mac Mini ne correspond pas du tout à l'utilisation que je veux en faire (pas assez puissant) donc hors de question et, en ce qui me concerne : vive l'iMac !

Donc, oui, il y a encore des gens qui veulent acheter un iMac en 2012 (au moins 1 en tous cas, héhé !

Et je dirais même plus, ça fait des mois et des mois qu'on attend, donc il serait grand temps qu'ils se bougent les fesses pour nous sortir quelque chose d'intéressant !

P.S. Tout ceci dit sans aggressivité aucune ! Je respecte ton opinion mais sache que d'autres personnes ont des expériences et des attentes différentes…

iMusic

10 septembre 2012 à 23:05

Pas si ce sont les mêmes dalles LG au rabais qui ne supportent pas la chauffe et si il a toujours la même finesse (ou pire) avec les composants derrière la dalle. Ce vice de fabrication persiste depuis des années et Apple s'en fout puisque cela se révèle en général après la fin de garantie. Ça accélère même le taux de renouvellement, donc tout va bien pour eux. En clair il y a les iMac tachés, et les iMac qui vont finir par se tacher, immanquablement...

Quant à faire de la photo "pro" sur un iMac brillant, là c'est peut crédible. Les pros choisissent des MBP mats ou des MP ou Mini + écran mat de qualité. Les iMac, c'est quand tu l'as pas choisi toi même (en agence ou studio qui prennent n'importe quoi), et si certains ont choisi un iMac pour réellement travailler l'image (je parle pas de simple composition ou maquette), en général ils en reviennent vite (et il y a aussi des pseudo "pros" qui ne font pas la différence entre une dalle Acer brillante à 150€ et un Eizo à 2000€, il y a "pro"... et "pro".

As tu remarqué que 100% des écrans pros sont mats sans aucune exception (Eizo, Nec, Asus, Dell, LaCie...). C'est pas pour rien, c'est tout simplement une obligation absolue qui repose sur des critères scientifiques pour qui a des exigences de fiabilité et de fidélité. Il n'y a aucune autre alternative viable. Maintenant que Paul ou Albert adore son iMac brillant pour faire de la photo, c'est son problème. Il peuvent aussi remplacer leur Nikon par un iPod touch tant qu'ils y sont. Peut être que les photos seront très réussies, tout est possible. Il y a des grands photographes au Polaroïd...

L'iMac est grillé dans le milieu pro depuis belle lurette (iMac alu). Choisi le Mac mini si tu veux bien bosser.

iMusic

10 septembre 2012 à 23:39

@ JSL :
Ce n'est pas une analyse (évitons d'utiliser les mots hors de leur contexte), ce sont les faits. Imparables. Obligatoires pour travailler dans des conditions optimales. Si tu n'as pas de problème avec l'iMac, c'est que tu en as des exigences limitées qui ne peuvent convenir aux pros les plus affutés (c'est pas de la condescendance, je te rassure).
Renseigne toi dans un studio de production de stature nationale, de retouche destinée à la publicité, des photographes de mode ou de presse, des constructeurs d'écrans destinés au pros...
C'est pas nous qui décidons en fonction de notre petite expérience qui n'a que peut de viabilité, il ya des impératifs techniques et scientifiques qui nécessitent tel type de matériel et pas tel autre dans le cadre d'une utilisation professionnelle au sens stricto sensus.

Pour tous les travaux pros liés à l'image il faut un écran mat. C'est une nécessité (maintenant tu peux utiliser un iPad si ça te chante). Donc pour les mac de bureau c'est Mac mini qui sont surpuissant pour 90% des travaux, et Mac pro pour ceux qui ont des très gros besoins en ressources (montage HD, production video...), associés à un écran pro (mat donc). L'iMac est hors jeux dans tous les cas sauf pour du dépannage ou de la simple bureautique ou mise en page.

Maintenant le Mac mini — bien équipé — s'en sort très bien dans la plupart des applications lourdes (architecture, PAO, MAO classique, photo et même video), faut vraiment pousser la bourrique pour l'essouffler, même en production (hors cas cité ci-dessus).


Sans aggressivité aucune.

JSL

10 septembre 2012 à 23:47

Effectivement, comme tu le dis, je ne suis pas un "pro". Ce qui prouve donc qu'il n'y a pas que les pros qui achètent Mac… Et qu'il y a donc, oui, encore une demande pour l'iMac ! Ordinateur que j'ai toujours trouvé, personnellement, très agréable et pratique à l'usage.

J'attends donc la nouvelle mouture avec grande impatience !

Gordon

11 septembre 2012 à 00:28

iMusic >
"Ce vice de fabrication persiste depuis des années et Apple s'en fout puisque cela se révèle en général après la fin de garanti"

Le problème est reconnus par Apple, et tout iMac sujet a ce problème peut se voir changer, autant de fois que nécessaire, la dalle, et ceux gratuitement hors Garantie.

Plus précisément pendant une durée de 4 ans a compter de la date d'achat.
ça ne change rien au problème, mais Apple assure derrière.

photo-cineaste

11 septembre 2012 à 00:41

Il serait grand temps...

Cmoi

11 septembre 2012 à 02:08

Trop tard pour moi...le nouvel iMac ce sera sans moi...J'ai trop attendu...Je vais m'orienter plutôt vers un MacBookPro...Finalement, ce sera peut-être mieux ainsi...

pehache

11 septembre 2012 à 09:32

thib59 : "mais tout les photographe travaillent sur des iMac"

Ca dépend ce qu'on appelle "photographe". Les moniteurs Apple en général -et l'écran de l'iMac en particulier- n'ont jamais été des références pour les travaux avancés en photo, et notamment en ce qui concerne la précision et l'étendue colorimétrique. Ils ont des rendus super flatteurs, avec des couleurs qui claquent, tout ça, mais ce n'est pas ça que cherche un vrai photographe. Il cherche la fidélité.

Alors certes tout écran peut en théorie se calibrer avec une sonde colorimétrique. Sauf que 1) un écran brillant avec une vitre pose souvent des problèmes de calibration justement, et 2) un gamut réduit ne s'étend pas par calibration, il n'y a pas de remède. Par ailleurs un écran dépourvu d'un réglage du point noir est juste une blague pour de la photo sérieuse.

thib59

11 septembre 2012 à 10:10

@ pehache:
Eh bien je ne suis pas un pro de la photo sa c'est sur, mais si vous vous intéressez à la photo le nom de Jean Philippe Mattern ne doit pas vous être inconnu et c'est à son studio que je travaille!

mackordéon

11 septembre 2012 à 14:35

L'iMac est quand même un concept en fin de vie (cf "On veut de nouveaux Macs !" , 4% du CA pour les ordinateurs fixes). C'est idem chez les autres constructeurs, qui ne proposent plus beaucoup de PC sous forme de tour, mais qui singent l'iMac avec des "All in One".

Au lieu de continuer à exploiter le juteux filon "design" du tout jetable , Apple aurait pu conserver une gamme abordable d'ordis portables : 1250€ plus 250€ d'extension de garantie pour un MBP 13" , faut pouvoir !

Mais faut bien vendre de l'iPad au pôvres, mon brave monsieur.
Allez, si tous les macusers pouvaient boycotter cette nouvelle gamme et faire comprendre à Apple qu'on voudrait pouvoir utiliser OsX sur des portables pendant encore quelques années, avant qu'il n'y ait plus que des iBidule et que l'on n'ait plus que Win8.. le retour à 1995 quoi..

pehache

11 septembre 2012 à 14:35

bah, intéresse-toi plutôt aux vrais caractéristiques techniques des moniteurs (gamut, delta-e, contraste, luminosité...), plutôt que de savoir qui les utilise

iMusic

11 septembre 2012 à 15:44

On trouve des iMac, et même pire un peut partout pour des raisons essentiellement économiques (sauf dans les studios de pointe où là ils n'ont pas le choix, ils perdraint carrément leurs clients). Ce n'est pas pour autant que les iMac sont des machines adaptées. Au débuts de la PAO les graphistes travaillaient sur des écrans en noir et blanc ! Est-ce que ces écrans étaient adaptés pour autant ? Non, mais ils permettaient d'exécuter certaines tâches basiques.

Par exemple en agence, souvent la maquette et la préparation des fichiers se fait sur un peut n'importe quoi. Mais quand il s'agit se sous traiter la retouche ou la chromie (optimisation des couleurs pour tous les supports, print, RVB, et sortie finale), et bien il faut des écrans mats au gamut étendu (l'iMac a un gamut réduit comme le souligne pehache). Sinon, on ne voit carrément pas ce qu'on fait et la dalle en verre est incapable d'afficher certaines nuances (dégradés, véritables contrastes...), en plus d'afficher des couleurs fausses et sursaturées.

Pour ne citer qu'un studio sérieux de retouche photo à Paris, regardez sur le site de Janvier le type matos utilisé. C'est la règle dès qu'on veut la fiabilité (même si les fichiers ont été torturés sur d'autres machine avant de leur parvenir) :
http://www.janvier.fr/pvnum2.html
(Ça c'est pour la partie mobile, ils ont encore mieux en studio)

Bien sûr, tout le monde n'a pas les moyens de prendre des mac pro et des Eizo 21" (c'est pas la diagonale qui fait la qualité, mais un mac mini + un Asus mat 24" à gamut étendu [450€], pour de la photo, ça a déjà un niveau autrement supérieur à un iMac qui reste avant tout une machine familiale (sauf pour les enfants vu qu'on ne peut pas l'ajuster en hauteur... LOL).

thib59

11 septembre 2012 à 16:39

Ok bon vu que j'hésite entre l'imac et le Mac mini lequel me conseillez-vous? (sa sera mon 1er Mac

iMusic

11 septembre 2012 à 17:43

thib59 :
Le prochain Mac mini, en USB3. Avec éventuellement l'option SSD tu as une véritable bombe de puissance qui se baladera dans tous les cas de figure ou presque (sauf si tu bosses à la Paramount). Le mac mini est le mac le plus fiable chez Apple (avec le Mac pro je crois), inutile de prendre une extension de garantie. L'iMac se trimballe une liste de casseroles sans fin (écran...), Apple Care OBLIGATOIRE (macbidouille ont écrit un article à ce sujet).

http://www.macbidouille.com/news/2011/04/06/ecrans-d-imac-taches-c-est-une-vraie-epidemie

Et pour l'écran, l'Asus PA246Q (ou son successeur) qui a remporté de nombreux prix internationnaux, fera des merveilles en photo pro ou pour tes loisirs. Pitch ultra fin (1920 x 1200px / 24", dalle mate, IPS, Wide Gamut (c'est expliqué sur le lien), ajustable verticalement, pivotable, ergonomique, fidèle (couleurs pré-calibrées)... pour 2000€ !!
Non je plaisante, il est vendu 443€, ce qui est donné pour un moniteur qui affiche des spécifications professionnelles enfin accessibles à tous.

http://www.lesnumeriques.com/moniteur-ecran-lcd/asus-pa246q-p10727/test.html

Et tu pourras garder cet écran quand tu revendras ton Mini dans 3 ans pour le mac de ton choix, ce qui peut être plus compliqué avec un iMac maculé de taches au concept en fin de vie (et qui te coûtera bien plus cher à remplacer).
Pour le moment, il faut attendre un peut. Il n'y a rien à acheter en mac de bureau (qui sont boudés par le public). Ils sont tous encore affublé de l'USB2 qui date d'il y a environ 10 ans et les mises à jour à venir (SSD, DD, processeur...) te permettront de faire l'économie de certaines options ou de le charger encore plus si tu souhaites en faire une machine de guerre.
Voilà pour moi.

iMusic

11 septembre 2012 à 17:54

J'oubliais, attention si tu choisis le mini d'opter pour un DD 7200tpm plus rapide (c'est mentionné dans les options). Le DD de base est un peut à la ramasse, mais ce n'est pas grave puisque tu peux le changer, dès la commande. Peut-être passeront-ils directement à du 7200tpm de base à la prochaine révision. Touchons du bois.

Je cite Apple : "Votre Mac mini est équipé en série d'un disque dur Serial ATA à 5 400 tr/min. Choisissez un disque dur de plus grande capacité, avec une vitesse de rotation accrue de 7 200 tr/min pour améliorer les performances de votre ordinateur et gagner de l'espace pour vos fichiers. Ou optez pour un disque SSD (solid-state drive) sans partie mobile pour une réactivité et une résistance accrues. Vous pouvez également sélectionner les deux disques pour répondre à vos besoins à la fois de performance et de capacité."

Et pour la mémoire, 8GB pour assurer avec Mountain Lion et ses successeurs.

molok

11 septembre 2012 à 21:51

Je ne suis pas d'accord avec toi iMusic, je suis un professionnel de l'image, je suis DA et Motion designer freelance à Paris et je travail pour de grosses agences spécialisées dans la publicité et l'habillage tv.
J'utilise un iMac 27' couplé à un deuxième écran et je n'ai jamais eu de soucis...Ces agences sont pour la plupart équipés d'iMac et mac pro. Une bonne sonde de calibrage et le tour est joué. (pour info : on utilise toute la suite adobe cs6, c4d, final cut et j'en passe...des soft très gourmands surtout sur les grosses prod' après je suis conscient qu'il peu y avoir mieux, notemment en terme d'écran et disque dur mais à ce niveau on n'hésite pas à bidouiller la bête pour lui changer deux trois composants.
J'attends donc avec impatience le nouvel iMac

Fabio06

11 septembre 2012 à 22:57

Test Les Numériques Apple iMac 21.5 pouces 2011

Voici le lien du test de la dernière version de l'iMac en date, on y apprend notamment qu'au niveau de l'écran le rendu des couleurs est, je cite, "excellent" avec un deltaE de 2,1 ce qui est un très très bon résultat....

iMusic

12 septembre 2012 à 09:06

Le Delta E est très loin de résumer une dalle, c'est l'équilibre des couleurs, et c'est le minium syndical qu'il soit correct. Ce qui est le cas de pratiquement tous les écrans IPS de base, même en low cost. Ça ne change pas les défauts inhérents à la dalle en verre de l'iMac (couleurs sursaturées donc fausses, contrastes accentués donc innexacts, reflets, difficultés à la calibration...), son gamut réduit qui affiche moins de couleurs qu'un gamut étendu et en fait l'ennemi des photographes avertis, et surtout la conception obsolète de l'iMac qui est un mac "jetable" (chauffe de la dalle LG qui ne tient pas le choc) qui engendre à terme les problèmes que tout le monde connait (halo grisâtre, taches...).

Allez dans un studio de retouche de pointe (ce que j'ai fait), il n'y a aucun écran brillant. L'iMac n'en parlon même pas. Sauf pour rigoler.

Et malheureusement LesNumeriques ne testent pas les machines au bout de 18 ou 36 mois, vu le nombre conséquent d'écrans d'iMac touchés par son vice de conception (99% sauf chez les menteurs), sinon l'iMac serait bien sûr disqualifié. Problème finalement reconnu implicitement par Apple qui les prends en charge après garantie si on tape du poing sur la table (problème qui se reproduira vu que c'est la conception de l'iMac qui est foireuse), sans Apple Care vous risquez de vous le garder avec la dalle pourrie si vous tombez sur le mauvais réparateur, c'est pourquoi Macbidouille indique bien que l'Apple Care est OBLIGATOIRE pour l'iMac (voir lien plus haut), ce qui en augmente le prix.

Quand on connait bien cette machine et qu'on en a vu des dizaines touchées par ce problème de dalles grisâtres (la quasi totalité, on ne peut en aucun cas conseiller l'Mac (surtout sans Apple Care). Ça serait tout simplement malhonnête ! C'est qu'il y ait encore des gens pour défendre ce truc qui est très surprenant... pour ne pas dire plus.

Maintenant on peut tout faire avec tout, chacun peut décider pour lui même, mais l'iMac ne sera jamais adapté du fait de son écran glossy grand public pour une utilisation pro de pointe. Vous n'en verrez jamais (ni d'écrans brillants) dans les studios sérieux qui respectent le process qualité. Il n'est pas équipé pour, ce qui n'empêchera personne de l'utiliser...
L'iMac étant le seul choix entre un mini qu'il faut de toute façon barder d'options, et un mac pro hors d'âge et hors de prix qui fait à peine mieux en terme de performances. Si Apple sortait un mac sans écran de la puissance de l'iMac, à un prix équivalent, ça résoudrait bien des problèmes.

Fabio06

12 septembre 2012 à 09:35

Tu dis que le DeltaE c'est le minimum syndical que pratiquement tous les écrans IPS obtiennent un bon taux......
Vas donc faire un tour sur les Numériques et regarde tous leur tests d'écran pour ordi, tu verras comme moi que le DeltaE oscille entre 2,5 et 3 en moyenne et qu'il faut systématiquement aller faire un tour du côté des réglages de l'écran pour avoir un meilleur résultat....

Alors que sur l'iMac la taux est à 2,1 à la sortie de l'usine, je n'invente rien hein...

Après bien sûr on peut parler du gamut c'est sûr mais il faut savoir que ce genre d'écran à gamut étendu est STRICTEMENT réservé aux photographes professionnels, et que le prix de ces écrans est plus élevé que les autres.
Donc est ce qu'Apple à tout intérêt à produire des dalles de ce type pour ses iMac sachant que ça va augmenter le prix de vente et que ça ne sera utile qu'à une minorité de clients.....je ne pense non !!!!

On peut faire de très bons écrans sans pour autant qu'ils soient estampillés "Wide Gamut"

pehache

12 septembre 2012 à 09:54

Faut être sérieux, là : les moniteurs de l'iMac ne sont pas wide-gamut par exemple. Ils affichent à peine plus que le sRGB. Le wide-gamut n'est pas indispensable, chacun fait ce qu'il veut, mais c'est quand même un gros plus quand on fait de la retouche photo, et de manière générale dès qu'on travaille sur l'image.

Autre gros défaut des écrans de l'iMac pour les travaux photo : un contraste excessif, qui plait au grand-public (images flatteuses), mais a pour effet de boucher les ombres (et ça s'observe très bien sur des mires spécialisées). OK, une sonde de calibration va créer un profil qui corrigera les courbes dans les ombres pour les déboucher, mais ça reste de la correction logicielle. Même avec une sonde de calibration c'est toujours de partir avec un moniteur qui a un bon comportement à la base.

pehache

12 septembre 2012 à 10:11

@fabio : pardon, mais les moniteurs wide-gamut sont devenus accessibles. L'Asus cité par iMusic est un moniteur wide-gamut par exemple, pour moins de 500€. Et ça va se répandre de plus en plus. Et je ne vois pas pourquoi il faudrait être professionnel pour apprécier le wide-gamut : un photographe amateur passionné peut apprécier aussi !

Fabio06

12 septembre 2012 à 10:12

Encore une fois tous ces "défauts" cités vont être cruciaux pour les photographes avertis, donc une minorité de clients.....

Si un photographe professionnel veut du bon matos en terme d'écran il ne prendra pas d'iMac, mais qui a décrété que les iMac étaient destinés aux photographes ?? Personne à ce que je sache et encore moins Apple...

Donc pour la majorité des clients (c'est-à-dire le grand public), l'écran de l'iMac affiche un très bon rendu et c'est ce qu'Apple recherche avant tout.

C'est pour cela que je parlerai plutôt d'un choix qu'à fait Apple et non pas de réels défauts de conception.....

Fabio06

12 septembre 2012 à 10:17

@pehache: A part l'Asus (qui coûte quand même entre 450 et 500 euros ce qui n'est pas si accessible que ça...), je ne vois pas d'autre écran wide-gamut dans la même fourchette de prix.

C'est vraiment le seul donc il ne faudrait pas commencer à dire que c'est une généralité, je dirai plutôt que pour l'instant c'est une exception

pehache

12 septembre 2012 à 10:43

Dell a aussi un écran wide gamut dans cette gamme de prix (le U2410). Je pense que si on cherche on en trouvera d'autres.

Par ailleurs, si on est parti sur ce sujet des photographes, c'est parce que plusieurs personnes se sont exprimées en tant que professionnelles de l'image.

Donc oui l'iMac est bien une machine grand-public, je ne dis pas autre chose, et son écran est loin d'être l'idéal pour des travaux exigeants sur l'image.

iMusic

12 septembre 2012 à 10:47

@ Fabio06 :
Les écrans Wide Gamut plus cher ? Quitte à aller "picorer" sur LesNumeriques, essaie au moins de le faire correctement. En plus tu n'as même pas lu les infos données ci-dessus. Essaie de prendre tous les éléments en compte, et évite de monter sur tes grands chevaux, on est pas à Waterloo. Tu as raté ça :

http://www.lesnumeriques.com/moniteur-ecran-lcd/asus-pa246q-p10727/test.html

L'Asus PA246Q qui a remporté de nombreux prix internationnaux, fera des merveilles en photo pro ou pour tes loisirs. Pitch ultra fin (1920 x 1200px / 24", dalle mate, IPS, Wide Gamut (c'est expliqué sur le lien), ajustable verticalement, pivotable, ergonomique, fidèle (couleurs pré-calibrées)... pour 443€ !!

Tu l'ignores peut-être, mais le Wide Gamut est indispensable pour la photo de qualité (retouche, couleurs...) qu'elle soit pro ou amateur exigeant, non seulement il affiche des couleurs que les autres écrans ne peuvent afficher, mais il est capable d'une subtilité, par exemple dans les dégradés qu'il affichera de manière fidèle, sans comparaison avec un écran classique qui affichera des cassures dans les dégradés subtils (quand tu as des dégradés non réguliers sur un écran d'iMac, ça vient la plupart du temps de l'écran, pas de l'image).
Donc oui, le Wide Gamut est vivement recommandé en photo (et pas que pour les pros), oui il n'est pas indispensable pour surfer sur le web, et non, il n'y a aucune raison que le grand public ne profite pas de ces écrans de qualité supérieure. Dans quelques années, tous les moniteurs de bureau seront wide gamut.

Ha, oui, l'Asus PA246Q a un Delta E de 2,1. Ce qui est bon pour un écran correctement réglé à la sortie d'usine. Mais ne résume pas la qualité d'un écran, loin s'en faut, vu qu'en plus ça pourrait se corriger en partie en calibration.

Un Delta E, de 2 à 3, les couleurs sont considérées comme fidèles (source LesNumeriques), les moniteurs IPS s'en sortent en général assez bien, la fidélité des couleurs est un de leur point fort (à condition de ne pas être massacrée par une vitre), ce qui est moins le cas avec la technologie TN réservée aux écrans ludiques et bureautique (certains écrans ont un Delta E de 6 ou pire, mais pas toujours).
Et si tu retournes sur LesNumeriques, tu liras qu'ils livrent une bataille sans merci aux écrans brillants depuis des années, qu'ils jugent — à raison — comme des écrans de second choix, mal adaptés en terme de fidélité, confort, qualité. À caractéristiques équivalentes, l'écran brillant est disqualifié d'office. En résumé, "très bon" et "écran brillant" ne peuvent figurer dans la même phrase.

iMusic

12 septembre 2012 à 10:59

Edit : grillé par pehache !

Fabio06

12 septembre 2012 à 13:09

Euh je ne monte en aucun cas sur mes grands chevaux, à l'inverse de vous qui soutenez depuis le début bec et ongles que l'iMac est une machine ratée, sans prendre en considération les arguments des autres.....

Et non je ne suis pas un pro Les Numériques non plus, je vous signale que c'est vous qui avez mis un lien pour le test de l'écran Asus à la base, j'ai juste fouiné un peu dessus par la suite

Donc personnellement j'apporte juste mon point de vue sur la chose, sans étaler ma science comme vous le faites (vous pensez peut être que grâce à ça vous avez forcément raison mais je vous arrête tout de suite ce n'est pas forcément le cas).

Alors soit, nous n'avons pas la même vision des choses mais justement l'intérêt est bien de pouvoir exprimer chacun son ressenti, sans prendre les autres de haut comme vous le faites, et de pouvoir tirer les meilleures informations de chacun.

Donc pour Waterloo ou la 3ème guerre mondiale on repassera hein

Fabio06

12 septembre 2012 à 13:24

Et @iMusic: Non non j'avais bien lu le test de l'écran Asus avant de répondre et je l'avais bien pris en considération, c'est juste toi qui n'a pas pris la peine de lire correctement mon commentaire car j'ai dis, je le répète du coup au cas ou, que l'Asus était pour l'instant une des seules exceptions et que les écrans "wide gamut" dans l'ensemble bien plus chers (je fais référence entre autre aux Eizo que tu as cités).

Verdict: Ce n'est pas la peine de faire la morale aux autres quand soi même on lis les commentaires des autres à moitié

A bon entendeur

pehache

12 septembre 2012 à 14:40

"Tu l'ignores peut-être, mais le Wide Gamut est indispensable pour la photo de qualité (retouche, couleurs...) qu'elle soit pro ou amateur exigeant"

--> Indispensable, non. Il y a plein de gens qui ont fait et font encore de la retouche photo de qualité sur un écran à gamut classique. Mais c'est un plus pour, dont il est dommage de se priver si on travaille sur l'image, maintenant que ces écrans sont devenus accessibles.

"non seulement il affiche des couleurs que les autres écrans ne peuvent afficher, mais il est capable d'une subtilité, par exemple dans les dégradés qu'il affichera de manière fidèle, sans comparaison avec un écran classique qui affichera des cassures dans les dégradés subtils"

--> non, ça ça n'a rien à voir avec le wide gamut.

iMusic

12 septembre 2012 à 16:30

@ pehache :
Si si, le Wide Gamut permet de restituer parfaitement les dégradés les plus délicats, contrairement à une dalle classique qui va afficher un effet de postérisation (cassures). C'est un des bénéfices du Wide Gamut.

Il en est notamment fait mention sur le site LesNumeriques, je cite :
"Les moniteurs Wide Gamut (Gamut étendu, en français) ont un registre de couleurs plus étendu que celui des moniteurs classiques. Plus simplement, ils sont capables d'afficher plus de couleurs. Cela leur permet d'afficher des dégradés plus uniformes."

Autre mention dans le test de ce Dell UltraSharp U3011 Wide Gamut :
http://www.alpha-numerique.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=925:review-de-lecran-ips-wide-gamut-dell-ultrasharp-u3011&catid=87:informatique&Itemid=346
...

Quand tu as vu des graphistes catastrophés (je suis DA moi aussi) par les dégradés dégueulasses de leurs photos qui affichent des cassures peut esthétiques, "impossibles" à rattraper sur photoshop, tu comprends que le Wide Gamut n'est franchement pas un luxe. Bien évidemment, c'est leur écran basique qui ne pouvait restituer les nuances subtiles. Ils se sont donc échiné pour rien sur photoshop en appliquant des filtres qui du coup, ont détérioré les photos. Et je ne parle même pas de l'iMac avec la vitre qui aggrave la dégradation de l'affichage, et les conditions de travail.

pehache

12 septembre 2012 à 17:15

Non non, celui qui a écrit ça sur "Les numériques" ne comprends visiblement pas très bien ce que le wide gamut. Je ne lui en tiendrais pas rigueur, car ces histoires d'espaces colorimétriques c'est des notions quand même très pointues.

Oui les écrans wide-gamut peuvent afficher "plus de couleurs", mais au sens d'une palette plus étendue (vers les couleurs saturées).

Et non, ça ne rend pas en soi les dégradés meilleurs. La qualité des dégradés a à voir avec le nombre de bits sur lesquels sur représentées chaque couleur tout au long de la chaîne d'affichage (depuis le fichier jusqu'à l'écran en passant par la CG).

iMusic

12 septembre 2012 à 18:28

Si un écran wide gamut affiche de meilleurs dégradés, ça serait pour d'autres raisons que l'espace RGB plus grand ? Possible.
Voilà qui demande un approfondissement.

Des liens ?

JSL

12 septembre 2012 à 21:01

Hé bien, iMusic, on peut dire que vous aurez mené votre guéguerre jusqu'au bout !

Fermeture aux arguments des autres, refus de voir que d'autres personnes peuvent avoir d'autres utilisations que vous (allez, franchement, vous croyez réellement que tous les utilisateurs de Mac sont des pros de l'image et ont besoin de wide gamut je sais pas trop quoi ? Perso, je m'en contrefous ^^), manque de respect des personnes qui ne sont pas de votre opinion (traiter les gens de menteurs, vraiment !)…

À défaut d'avoir réussi à changer mon opinion (pour moi, Mac Mini et iMac sont deux machines différentes, avec des défauts et des qualités différentes, qui correspondent à des personnes et des usages différents. L'un n'est pas mieux que l'autre…) vous avez certainement réussi à égayer ma journée par votre acharnement… tellement hargneux… qu'il en devient comique !

Peace.

iMusic

13 septembre 2012 à 00:08

JBL : "Fermeture aux arguments des autres ? ...vous avez certainement réussi à égayer ma journée par votre acharnement ? ... manque de respect des personnes qui ne sont pas de votre opinion ?"

Commence par balayer devant ta porte ! Encore un qui a trop regardé Jean-Luc Delarue. Et ton "peace" garde le pour éclaircir ton fondement. Ça sera un bon début.
Tu n'es même pas capable de faire la différence entre un argument, un constat et une contre vérité. Tu veux qu'on dise quoi ?

Qui a dit que les gens ne pouvaient avoir une utilisation différente de l'imac sinon toi ? Ce n'est pas parce qu'un photographe bossera sur un iPad ou un iMac que ces machines sont bien adaptées à cet usage. Une dalle brillante... c'est comme utiliser un bidet pour faire cuire un rôtis. Libre à toi. Tu as déjà fait de la retouche photo sur une vitre d'iMac cramée ? Tu devrais. Maintenant chacun est libre. Il y a un réalisateur qui a tourné un film avec un iPhone. C'est peut-être un bon film.

Les points évoqués sont les suivants :
• l'iMac comporte des défauts de conception rédhibitoires
• Son concept/design est vieillissant
• il souffre d'un manque d'ergonomie (dalle en verre, ajustement impossible, aucun réglage...)
• il est sujet aux reflets
• il n'est pas adapté à un usage professionnel (ou amateur exigeant) du fait de son vitrage brillant, de ses couleurs trop saturées, de ses contrastes forcés (même si certains le font)
• Il a un Delta E de 2,1 (source LesNumeriques)
• il souffre de vices de conception lourds (dalle LG qui se crame et se tache à l'usage, ne supportant pas la chauffe des composants sur la durée)
• affirmer le contraire c'est méconnaître la machine ou pire, c'est mentir (preuves par milliers/millions sur google)
• il n'est pas Wide Gamut (ce point n'intéressant que ceux qui veulent un niveau pro)
• il n'est pas pérenne
• il est obligatoire de prendre un Apple Care (vivement recommandé par macbidouille... )
• c'est une machine destinée avant tout au grand public (dommage pour les enfants, pas d'ajustement vertical).
• le grand public a lui aussi droit à la qualité et a ne pas se faire refiler au prix fort, des machines de conception discutable, de qualité douteuse et à l'obsolescence forcée (voir points ci-dessus).

Quelque-soient les avis exprimés, le constat reste le même. Maintenant tu peux toujours t'amuser à compter les points. Toujours est-il qu'en connaissance des faits énumérés (qui sont connus de tous ou facilement accessibles sur internet), il est léger, voir malhonnête de conseiller l'iMac, même si on a soi-même fait ce choix.

J'aurai aimé dire que c'est une bonne machine, surtout que j'ai claqué des pepettes pour cette chose. Malheuresuement cette machine est difficilment défendable à part des commentaires du style "j'aime bien malgré la vitre et le mien n'a pas (encore) de taches".

Sylvain

13 septembre 2012 à 00:09

Dites, vous pouvez pas débattre sans vous engueuler ? C'est pénible à la fin...

iMusic

13 septembre 2012 à 00:14

Très juste

pim

13 septembre 2012 à 00:23

Ça fait de la peine quand même, de voir la tronche de certaines machines Apple actuellement, en particulier l'iMac et le Mac Pro. Certes Apple est n°1 de la vente d'ordinateurs portables et de tablettes aux States, mais bon, ils pourraient au moins penser un peu aux glorieux ancêtres !

pehache

13 septembre 2012 à 01:09

Comment expliquer...

Mettons que les verts visibles soient représentés sur une échelle de 0 (complètement désaturés) à 1 (complètement saturé

Un moniteur a gamut classique (sRGB ou approchant) saura représenter les verts de 0 à 0.5, et un wide-gamut de 0 à 0.7, mettons.

Mais la finesse des dégradés c'est "combien de verts différents pourront être affichés entre 0 et 0.5 (ou 0.7). Et ça, ça dépend du nombre de bits utilisés pour représenter le vert tout au long de la chaîne d'affichage. 8 bits = 256 valeurs, 12 bits = 4096 valeurs, etc...

iMusic

13 septembre 2012 à 01:38

Merci pehache pour ce début d'explication assez bien imagée !

pim +1
C'est clair qu'il y a un gros problème concernant les mac de bureau qui sont à la ramasse. As-tu remarqué qu'Apple n'a pas indiqué ses parts de marché sur ce secteur... on se demande bien pourquoi.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription