De l'ambition pour les processeurs Apple


Ce n'est pas la première fois que nous abordons le sujet : les processeurs ARM et assimilés, qui équipent notamment l'iPhone et l'iPad, sont de plus en plus puissants et pourraient bien débarquer sur des ordinateurs dans les prochaines années (voir dépêche : ARM se rapproche des ordinateurs). Le mois dernier, nous avons appris qu'Apple avait discuté en interne de la possibilité de se débarrasser d'Intel (voir dépêche : Un MacBook ARM ? Pas tout de suite.), au profit de puces maison. Selon Bloomberg, qui a publié un long article sur le sujet, la rumeur serait parfaitement fondée : les ingénieurs d'Apple seraient aujourd'hui certains que les processeurs ARM pourront dans quelques années trouver leur place dans un Mac.

Nous vous proposons de commencer cet article avec un petit graphique, comparant les puissances brutes des appareils mobiles d'Apple de ces trois dernières années. Comme vous pouvez le voir, la puissance des machines ARM (iPhone et iPad) est largement en deçà des appareils Intel (MacBook Air et MacBook Pro d'entrée de gamme), mais le gain de puissance depuis trois ans est substantiel :


Performances GeekBench iPhone - iPad - MacBook Air - MacBook Pro



Bob MansfieldLors de la réorganisation des responsables d'Apple la semaine dernière (voir dépêche : Bouleversements à la tête d'Apple), un changement est passé presque inaperçu : Bob Mansfield est passé du département « Mac et ingénierie matérielle » à un nouveau département dénommé « Technologies ». Cette appellation très générique rassemble en réalité les équipes chargées du sans-fil (Wi-fi, Bluetooth, antennes GSM, 3G, LTE...) et des semi-conducteurs, c'est à dire des processeurs. Selon Tim Cook lui-même, cette nouvelle équipe a « des plans ambitieux pour l'avenir ». Et selon Bloomberg, Bob Mansfield serait très intéressé par les possibilités de rapprochement entre la plateforme iOS et le Mac.

De notre côté, nous nous réjouissons que la piste ARM semble explorée. En effet, ces processeurs consomment beaucoup moins que les puces d'Intel, et leur arrivée sur un Mac serait la garantie d'une autonomie sur batterie bien plus importante qu'actuellement, ainsi que d'une finesse et d'une légèreté accrues.

Le sujet est régulièrement abordé sur nos forums : de quelle puissance avons-nous besoin ? Si l'on regarde le graphique GeekBench ci-dessus, on peut constater que le MacBook Pro 15" est un monstre de puissance par rapport au MacBook Air. Malgré cela, un nombre extrêmement important de clients d'Apple se satisfont très bien du MacBook Air, qui est capable de délivrer une puissance largement suffisante pour la plupart des utilisations grand public. Bien qu'il se faille pas s'attendre à une révolution dans un futur trop proche, la perspective d'un MacBook Air tournant sous architecture ARM, tout en conservant pendant quelques temps des gammes Intel plus puissantes, est très prometteuse.


PARTAGER SUR :

Retrouvez les produits d'Apple sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (13)

iMusic

6 novembre 2012 à 17:05

ARM, le processeur du pauvre ?

Sylvain

6 novembre 2012 à 17:05

C'est fini oui ?

elite.premium

6 novembre 2012 à 18:25

Les futurs puces ARM pourraient remplacer les Intel des MBA et MBP mais je vois mal le MP avec une ARM xD

Elrifiano

6 novembre 2012 à 19:07

Mac sous ARM d'ici 2 ou 3 ans c'est réaliste que pour le MBA. Le MBP est encore trop haut pour ça.

Gordon

6 novembre 2012 à 19:18

GeekBench, le Bench fourre-tout auquel on fait dire ce que l'on veut

bunios

6 novembre 2012 à 21:30

+1 à Gordon.....

elite.premium

6 novembre 2012 à 22:09

Ou alors ils faudrait multiplier les processeurs, par exemple 4 A6X, et la je suis sur que l'on obtient des performances incroyables

Gordon

6 novembre 2012 à 22:49

4x quelque chose de ridicule donne toujours quelque chose de ridicule.

On le multiplie pas les processeurs, ça n'a aucun sens en dehors d'une ferme, qui plus est pour un nouveau produit donc le but est la basse conso, on multiplie les coeurs au seins d'un même Die, ça oui, mais Intel le fait aussi, ce n'est pas demain qu'ARM va cannibaliser le marché X86 / X64.

Mout

7 novembre 2012 à 10:59

Si ce n'est qu'une question d'autonomie, on n'a qu'à travailler sur la consommation électrique de tous les autres composants avant de s'attaquer au coeur de l'ordinateur.
Quitte à acheter un MBA ARM, autant rester sur l'iPad, ou sur une tablette quelconque.

Bobito75-71

7 novembre 2012 à 13:40

Bon, fau arrêter Les Conneries : Les processeurs Arm sont Cool, parce qu'il pousse Intel à innover .
Sans Arm et AMD .Intel serait Encore entrain D'esseiller De Nous Refourguer Des Pentium- Merdissima et on
Serait tous à l Azote-Liquide....

Ça fait des année qu' Intel essaie de faire du neuf avec du vieux !
L' architecture X86 à ses Limites et on en est plus très loin.

Il serait temps qu' Intel ou AMD prenne des VRAI Riques.
Comme les nouveau matériaux : Graphenne , Crystaux-Photonique(on fait Passer de la lumière à la place des électrons dans les CPU) et plains d'autres trucs cool qu'il préfèrent garder pour plus tard......

Qu' Apple décide un jour de S'offrir Sa Propre Fonderie (CPU) serait une Très Bonne Chose .
Ça leurs permettrais de Donner à Ces Dinosaures Une Bonne Leçon De Créativité .

pehache

7 novembre 2012 à 15:32

Je veux pas dire mais la diatribe précédente contre Intel est plus qu'exagérée. C'est très bien si ARM vient concurrencer Intel et AMD sur le marché des CPU pour ordis classiques, mais de là à dire qu'Intel n'innove pas ou est un dinosaure faut pas pousser.

Oui l'architecture x86 a des défauts et des limites, mais Intel les repousse sans arrêt, avec des puissances toujours plus importantes. Si les Mac sont des bêtes de puissance c'est bien avec des CPU Intel, et il n'y a pas mieux en puces grand-public. Au point qu'IBM a préféré laisser tomber sans lutter avec ses PowerPC sur ce marché.

elite.premium

7 novembre 2012 à 17:56

Pourtant, c'est bien un PowerPC qui équipe la PS3, preuve qu'ils ne sont pourtant pas si loin derrière car je doute fort qu'une larve soit capable de faire tourner un jeu en Blu-Ray avec plus de 60fps.

pehache

7 novembre 2012 à 20:15

Par rapport à un x86 qui est un CPU à tout faire (forcément puisque puisqu'un ordi personnel est un ordi à tout faire), le processeur de la PS3 est relativement spcialisé pour le calcul et qui requiert un code optimisé pour ce processeur. En plus dans la PS3 il est secondé par un GPU, et c'est le GPU qui permet d'atteindre des fps élevés.

Je n'ai jamais dit que les PowerPC étaient nuls, mais en tant que CPU non spécialisés les x86 d'Intel continuent à tenir le haut du pavé. On en trouve jusque dans les supercalcutateurs.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription