Le Mac perd du terrain en France


Nos confrères français de Macplus (via MacG) se sont procurés les chiffres de vente d'Apple en France pour le troisième trimestre de cette année. Et ils ne sont pas bons du tout ! Le Mac de bureau perd environ 30%, et le Mac portable un peu plus de 4%, pour une baisse globale de 12,25%.




Revenus Apple Q3 2012Cette nouvelle est toutefois à nuancer, car les attentes de nouveaux produits ont un impact sur les ventes. L'iMac, par exemple, n'a été mis à jour qu'à la fin du mois dernier, et n'est d'ailleurs toujours pas disponible, alors que l'ancien modèle était resté 18 mois au catalogue... Bien des personnes qui auraient pu acheter un iMac le trimestre dernier ont donc reporté leur achat.

Pourtant, il est peut-être temps de tirer le signal d'alarme. Apple a entièrement revu sa gamme d'ordinateurs portables en juin, avec de nouveaux MacBook Air et de nouveaux MacBook Pro. Malgré cela, les ventes se sont contractées dans un marché des ordinateurs portables qui bénéficie de la désaffection du grand public pour les ordinateurs fixes (voir la répartition des revenus d'Apple, ci-contre). Malgré le grand succès des tablettes électroniques et de l'iPad, qui ont un relatif effet de cannibalisation sur les ordinateurs portables, Apple a réussi à augmenter les ventes du Mac de 2% au niveau mondial.

Que se passe-t-il donc en France, et plus globalement en Europe de l'ouest où les chiffres de ventes du Mac sont assez similaires (-9,27%) ? Le premier facteur est bien sûr la santé générale du marché : en 2012, les ventes d'ordinateurs en France sont jusqu'ici en baisse de 15%. En comparaison, les chiffres d'Apple ne sont donc pas si mauvais que cela. Toutefois, la morosité a gagné les fabricants d'ordinateurs au niveau mondial, et pas seulement en France, et ce seul facteur ne peut ainsi pas expliquer cette baisse.

On s'intéressera donc plus à un second facteur : l'augmentation des tarifs d'Apple dans la zone euro. Nous avions parlé des taux de change pratiqués par Apple avant la présentation du nouvel iMac le mois dernier, et avions dénoncé l'existence d'un « coefficient multiplicateur européen » (voir dépêche : Quel prix pour les nouveaux Macs ?). Si l'on prend en compte le taux de change actuellement défavorable à l'euro conjugué à des prix pratiqués plus de 10% supérieurs aux tarifs américains, le Mac est devenu très onéreux en France et plus généralement en Europe, et cela dans un contexte de crise économique sans précédent. Avec un iMac 2012 débutant à 1 349 € et peinant à convaincre (voir dépêche : iMac 2012, la prouesse inutile), la situation ne risque pas de s'arranger...


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (18)

elite.premium

14 novembre 2012 à 17:25

Cela ne m’étonne pas du tout, mais même après la disponibilité de l'iMac, je doute sincèrement que ces chiffres remontent de beaucoup car Windows a bien remonté la pente avec sa prise de risque.
Les gens vont vouloir tenter le coup pour W8 et délaisser Apple qui devient incroyablement cher.

Bobito75-71

14 novembre 2012 à 17:46

J'ai La News Qui Tue !

La Sortie De L' iMac 2012 (les deux models) Risque D'être Retardé À Début Janvier !

Motif: Problème De Production Lié Au Procédé De Soudure De L' Aluminium

Source: Mac Bidouille

!!!!!!!!!!!!!!J' AIS LES BOULES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Sylvain

14 novembre 2012 à 17:49

@ Bobito75-71 : peux-tu arrêter de mettre des majuscules à tous les mots ?

Bobito75-71

14 novembre 2012 à 17:54

Ok

oneill38

14 novembre 2012 à 19:38

Personnellement, j'espère sincèrement qu'Apple va en perdre de plus en plus du terrain. Au moins, ça les mettrait face à leur politique de prix discriminante (vis à vis des pays) qui est à mon avis inacceptable. Car c'est probablement l'explication majeure à ce recul des ventes tout du moins pour les portables.

Pour l'iMac, je pense qu'au delà du prix, c'est plutôt la possibilité d'évolution inexistante et les performances qui restent à hauteur des PC.... Certes des prouesses sont réalisées mais elles n'apportent quasiment rien du point de vue performances brutes: seulement le design, et éventuellement l'ergonomie (quoique pas d'évolution entre ancien et nouvel iMac).


En gros, une bonne claque dans leur figure leur ferait probablement le plus grand bien, ou plutôt, ferait le plus grand bien aux utilisateurs

H.n

14 novembre 2012 à 22:13

Même si ils perdaient des parts de marchés, cela ne changerait pas grand chose puisqu'ils font du "pricing" une partie de leur politique de vente. Ils veulent se placer comme ordinateur premium. Une augmentation de 100 euros par ordinateur (minimum) compense sans problème leur perte en parts de marché.
Tu vends 100 ordinateurs 800 euros, puis 90 ordinateurs 900 euros, tu restes gagnant et tu continues sur ta politique de "ordi supérieur" en design, ergo bla bla bla.

Il faut avouer avec regret que Apple n'est plus pour le moment que Iphone et Ipad (avec les applications) délaissant un peu plus chaque année les ordis, parce que rétina excusez moi du peu mais l'homo erectus moyen s'en balance un peu.

iMusic

14 novembre 2012 à 22:40

• C'est la crise. Les classes moyennes (cœur de cible Apple) sont très impactées en Europe, plus que jamais.
• Le prix des mac a explosé ces derniers temps de façon irréaliste (frôlant même l'arnaque), plus encore en Europe avec un taux de change défavorable.
• Des configurations de bases à la ramasse (rien de nouveau), mais avec des options vendues à des tarifs qui ne passent plus (la SSD vendue 4x le prix du marché = prix du mac doublé pour une capacité acceptable).
• Design trop cloisonné et jetable (plus de dalle mates pourtant plébiscitées et pas que par les pros, composants inaccessibles, mises à niveau impossibles ou très difficiles, défaut d'ergonomie...).
• Gammes incomplètes, délaissées, gadgétisées ou surévaluées (Mac pro, iMac, MBP...).
• Mac OS X Lion décevant, peut innovant, perfectible (le premier OS sur mac reste Snow Leopard, en particulier chez les pros).
• Abandon du marché pro qui permettait de traverser les crises avec un renouvellement constant (suites logicielles Apple sabordées comme FCP, Mac pro en ruine, quasi disparition des dalles mates quand Samsung a annoncé le grand retour au mat...). Les suites pros comme Adobe CS sont beaucoup mieux optimisées sur Windows depuis un bon moment, avant c'était le contraire.
• Windows 8 qui malgré quelques améliorations indispensables sur PC est devenu L'OS innovant, avec une déclinaison particulièrement réussie sur tablettes et smartphones, face à un iOS à l'interface vieillissante, un vieux Lion assoupi, une concurrence frontale avec Android. Apple vont devoir sortir la photocopieuse sur pas mal de points, ce qu'ils ont déjà commencé à faire.
• Le design, toujours aussi joli chez Apple. Mais seulement joli et pas ergonomique, donc pas vraiment design (iMac, MBP Retina...). L'offre PC n'étant plus en reste avec de propositions tout aussi esthétiques.
• L'image d'Apple de plus en plus dégradée aux yeux du public (et ça c'est très important pour les ventes futures) : procès tous les 2 jours jusqu'au ridicule, attitude arrogante et "au dessus des lois" gestions lamentable des forces de vente (personnel des Apple Store...), marges de voleurs pour des produits Foxconn, optimisation fiscale vers les paradis fiscaux... Si cela n'est pas nouveau, ce qui l'est, c'est la forte médiatisation de tous ces points, y compris dans la presse nationale et dans les journaux de 20H. Apple (et d'autres) sont en clair présentés comme les responsables, sinon le symbole de tous nos malheurs (à chacun de juger).
• De grosses erreurs de casting (le Thunderbolt Display est une farce, l'iMac 2012 vient prendre le relais...).
• Manque de véritables innovations passé les "amazing", "Retina" et les "encore plus fin". N'est pas steve Jobs qui veut.
• Des publicités nazes, prétentieuses et ringardes qui ciblent les "blaireaux". Où sont passés les pubs créatives, drôles et innovantes d'une marque qui faisait et défaisait les tendances ? Plus aucune prise de risque.
• Sentiment de la part des clients traditionnels de ne plus être écoutés, et même ignorés. Switch vers Windows de plus en plus en vogue (le mac n'est qu'un PC avec OS X).

J'en oublie (inutile de me tomber dessus, je ne suis pas le responsable), mais je pense que cette inflexion risque de n'être que le début de la pente (l'iMac va les aider qq mois mais après, le MBP 13" Retina avec son SSD 128Go est une blague...).

Tout n'est pas désespéré, Apple a de quoi tenir 100 ans avec son trésor de guerre (une fondation caritative "à la Microsoft" ne serait pas un luxe). L'iPhone et l'iPad ont une marge de progression vertigineuse. Mais je pense qu'un petit bouillon au niveau du mac (entre autre) serait salutaire pour cette firme qui semble ne plus toucher le sol tellement ils ont pris la grose tête.

bunios

14 novembre 2012 à 22:53

L'iMac a certainement trop tarder à sortir. C'est dommage. Même pas disponible....Les prix plus élevés sont aussi ressentis comme un frein. Vu la conjoncture morose quand même.

En plus, dernier, j'ai aussi l'impression que beaucoup attende le futur processeur Haswell qui à attendre comme ils l'ont déjà fait avec cet iMac.

A+

Laurent

bunios

14 novembre 2012 à 22:59

PS : depuis le décalage de la sortie du processeur Ivy Bridge, il n'y a pas eu de signe fort d'une politique clair dans les gammes Mac (mise à part le MacBook Pro Retina). Comme on en avait l'habitude avec Intel. Encore pire sur le marché Pro où ça devient le désert complet (plus de xserve, le Mac Pro une farce,...). Mis à part les iBidules bien plus choyer...

iMusic

14 novembre 2012 à 23:21

@ H.n : Perdre des parts de marché n'est jamais une bonne chose.
Exemple avec Android. Si Apple a voulu se la jouer "haut de gamme" ils se retrouvent aujourd'hui avec des parts de marché iOS autour de 15% face à un Android qui écrase tout, y compris dans le segment premium (et Windows phone arrive... par le haut).
Le spectre du mac avant l'iPhone, juste là pour faire de la figuration est de retour. Le danger est qu'en dessous d'une taille critique les développeurs ont tout intérêt à développer d'abord sur Android plutôt que sur iOS déjà saturé et au marché bien moindre. À terme c'est pas bon. Les développeurs Android vivent très bien, c'est la plateforme de prédilection loin devant iOS. Et les clients Android seront moins enclins que les clients iOS pour acheter un Mac.
Si Apple se la jouent premium, ils n'en restent pas moins une marque "populaire" qui doit le rester. C'est Steve Jobs himself qui le disait, "Apple doit être accessible au plus grand nombre" (enfin, presque... ^_^). Le "haut de gamme" a aussi besoin du moyen de gamme pour subsister, il y a un équilibre à trouver mais pas l'un sans l'autre. Le revirement d'Apple avec l'iPad mini plus accessible et sans Retina le démontre, ils doivent se battre pour les parts de marché qui sont le nerf de la guerre, avec les marges.

Un client d'iPad mini, c'est un client iTunes et aussi peut être un futur client iPad Retina, iPhone ou Mac. Il ne faut pas perdre de vue que la bonne santé du mac est essentiellement due aux clients drainés par les iDevices.

Elrifiano

15 novembre 2012 à 00:49

Tant mieux en espérant que ça les fera un peu refléchir à baisser les prix.

Bobito75-71

15 novembre 2012 à 08:14

Oui,
Une bonne gifle pour leur remettre la tête à l ' endroit !

En attendant ,
Mon iMac 2012 que j'attend de puis 2011 ,
Je l'aurait en 2013 si ils décident pas d' ici là carrément d'arrêter d'en faire.....

aexm

15 novembre 2012 à 08:54

oui et puis, ca serait judicieux de regarder les chiffres sur la vente des pc fixe et portable de manière globale … (chez pc aussi).

Car si les consommateurs se trouent vers tablette + smartphone, c'est cohérent !

Sebastien

H.n

15 novembre 2012 à 10:49

@Imusic: Bien sûr en général perdre der parts de marchés n'est jamais bon. Mais concernant les ordis, c'est devenus leur sources de revenus la plus faible depuis quelques années déjà. Jouer sur le prix et donner l'impression d'avoir un ordi "haut gamme" est vers quoi ils veulent tendre (avis très personnel). Donc du coup perdre des PDM sur ce secteur alors que les prix bondissent ne me paraît pas si grave pour le moment.
Après difficile de comparer Android à Apple car l'OS Apple n'équipe que les Iphone. Mais je ne connais que trop peu les Smartphone pour avoir un avis pertinent. Juste qu'il me semble que quand tu vends un Iphone tu vends un OS Apple, alors que Android est sur 70% des smartphones vendus.
Je te rejoins quand même sur pas mal de points car tout ce que tu dis est aussi très vrai.

Seulement Apple ne s'est jamais aussi bien porté. 1er capitalisation boursière mondiale, une trésorerie d'un montant indécent...

@ Bobito: Tu parles de claques ? Mais alors pourquoi achètes tu l'Imac 2012 qui est la quintessence de tout ce qui est détestable de la pomme. Bref tu soutiens leurs conneries. Sacré claque

iMusic

15 novembre 2012 à 13:40

Bobito75-71 avait raison ! Apparemment, l'iMac 2012 se transforme en iMac 2013, en tout cas pour le 27" ça semble plié. Pour éviter des vides dans les rayons, Apple serait même en train de réapprovisionner les Apple Store avec les vieux iMac 2011 qui auront eu une carrière d'environ deux ans au final, sans aucune baisse de prix ! Ça va faire "joli" sous le sapin...
Voilà qui va redresser les ventes de mac pour les fêtes... de Pâques.

http://www.macbidouille.com/news/2012/11/14/apple-pas-d-imac-avant-la-fin-de-l-annee

http://www.macg.co/news/voir/257829/l-imac-2012-pourrait-bien-rater-les-fetes-de-fin-d-annee

Seul l'iMac 21" pourrait trouver quelques acquéreurs avant la fin de l'année. Cet iMac 2012/2013 est parti pour être une réussite totale jusque dans les moindres détails... il est tellement fin qu'il en devient invisible.

Très fort les designers de Cupertino !

Elentras

15 novembre 2012 à 18:22

Je sens qu'un Hackintosh sera de mise pour moi, car là je commence vraiment à en avoir ras-le-bol d'attendre.
Moi qui voulait continuer sur de l'Apple avec la config maximale, je suis hyper deçu.

Pfff !

damien

15 novembre 2012 à 22:30

J hésitais entre Mac et Pc. ... E t bien au lieu d acheter un bel ordi , j ai achete un ordi pratique et pas cher: un PC !!

lolo81

24 novembre 2012 à 14:26

c'est peu etre qu'ils sont pas assez chers
et " Bientot disponible"

Réagir

Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion
Inscription



À PROPOS

Qui sommes-nous ?
© 2004 - 2017 Consomac

CONTACT

Rédaction - Technique
Presse - Bons plans

SOCIAL

Consomac sur Twitter
Consomac sur Facebook

FLUX RSS

Les news
Les bons plans



Recherche

Contact

Voir version ordinateur

Sur Facebook - Sur Twitter

RSS News - RSS Bons Plans

À propos

© 2004 - 2017 Consomac