Du rechargement sans fil pour Apple ?


Recharge par InductionLa recharge par induction est une technologie qui commence à se démocratiser. Apple ne l'a pas adoptée, mais de nombreux constructeurs l'ont déjà intégrée à leurs appareils, comme par exemple Samsung avec son Galaxy S III. Le fonctionnement est très simple : une base connectée à une source d'énergie (secteur ou USB) est continuellement alimentée en électricité. Pour recharger votre téléphone (ou tout autre appareil portable), il vous suffit de le poser sur cette base.

Comme vous pouvez le voir sur l'illustration ci-contre, avec un modèle de Nokia, le système est très simple, mais contraignant : s'il est en effet plus simple de poser son téléphone sur une base sans avoir à le brancher, la présence de cette base est indispensable. Comme avec un câble, il faut penser à l'emporter avec soi lors d'un déplacement, et de la brancher à un ordinateur. Et accessoirement, une base de rechargement coûte plus cher qu'un simple câble.

Phil Schiller avait été interrogé sur l'absence de cette technologie de l'iPhone 5, et le vice-président marketing d'Apple avait eu une réponse plutôt définitive :

Devoir fabriquer un autre appareil que vous devrez brancher au mur est en fait, pour la plupart des situations, plus compliqué.

Ce n'est pas pour autant qu'il faut en déduire que la recharge sans fil n'intéresse pas Apple. Il y a quelques jours, un brevet très important a été accordé à l'entreprise de Cupertino, comme nous le rapporte Patently Apple. Ce brevet protège une nouvelle technologie bien plus intéressante que la recharge par induction : la Near Field Magnetic Resonance, ou NFMR pour les intimes. Fonctionnant sur environ un mètre autour de l'émetteur, la NFMR permet de recharger un appareil sans aucun fil.




Cette technologie n'est pas qu'un concept : les sociétés Powercast et Witricity par exemple commercialisent déjà leurs premiers produits. Pour fonctionner, la NFMR nécessite d'équiper chaque appareil d'un émetteur ou d'un receveur, mais ces composants ne coûtent que quelques dollars à fabriquer. Côté encombrement, le composant occupe l'équivalent de la moitié d'une pile AAA, ce qui ne pose aucun problème à son intégration dans la plupart des ordinateurs, mais peut poser quelques soucis dans des appareils aussi compacts que l'iPhone ou l'iPod. Un challenge qui vaut toutefois largement le coup d'être relevé !


PARTAGER SUR :

Retrouvez les produits d'Apple sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (8)

Jef

3 décembre 2012 à 13:04

Donc des ondes électromagnétiques supplémentaires dans notre environnement ? j'espère que l'on pourra le désactiver, comme on le fait avec le wifi.

Bobito75-71

3 décembre 2012 à 15:04

Ça fait des année que la NASA travail sur un projet similaire et beaucoup plus lourd (micro ondes )
De transfert d'énergie à longue distance (type stations solaire orbitale) et je pense que ce sont des
Technologies qui répondent à un réel besoins .

Je trouve ca cool et je reve d'un ipad alimenté en permanance en wifi Et dont on utiliserait
La batterie seullement en déplacement .

Quand à la pollution électromagnétique quand on vie dans un immeuble
Les ondes des voisin ne s'arrête pas au murs, donc ,
Même si on fait attention ......

clementg

3 décembre 2012 à 18:03

Je ne suis pas un grand fan de ce genre de technologie car ce n'est vraiment pas écologique.
Sans être un acharné des économies d'énergie, le rechargement sans fil à un rendement tellement bas que c'est complètement abusé...
Je ne connais pas les rendements de la NMFR mais ça ne doit pas être mieux que l'induction (surement largement pire...)

Paul

3 décembre 2012 à 18:12

Ces ondes transporteront une puissance largement supérieure aux ondes radio utilisées actuellement (Wifi, Bluetooth, TNT, FM...). La portée sera sans doute faible et ce ne sera alors éventuellement dangereux que si l'on s'approche trop, et trop longtemps, de l'émetteur (pas de souci avec le récepteur).
Rien à craindre donc de la part du voisin, de toutes manières si nous devions brouiller ses ondes, on ne ferait qu'ajouter les nôtres.

sudes

3 décembre 2012 à 18:23

Waouh ! Je ne pensais pas qu'une telle chose existait !
Comme le montre le dessin d'Apple, cela serait parfait pour les claviers et souris sans fil, qui ont l'habitude de tomber en panne au mauvais moment

Quant à l'ajout d'ondes électromagnétiques, vu ce qu'on subit déjà, une de plus ne fera pas grande différence (et au diable le principe de précaution dont l'effet secondaire (mais pas loin d'être primaire) est d'empêcher l'innovation.)
Et pour en rajouter une couche : si ça se trouve, les pôles magnétiques terrestres vont bientôt changer donc on aura quelques millénaires sans protection des rayonnements électromagnétiques et LA, on se demandera plus si le téléphone portable est mauvais pour la santé !
Bref, j'arrête mes délires, pour conclure que c'est une chouette invention qui, je l'espère, se retrouvera vite dans les rayons

Elrifiano

3 décembre 2012 à 21:02

C'est bien Apple ça !

On se demande toujours pourquoi ils ne suivent pas la tendance adoptée par les concurrents mais la réponse n'est jamais tres loin : ils préparent simplement quelque chose de différent et bien plus perfectionné.

Bon reste à savoir quand ceci sortira des labos, ça me plairait bien d'utiliser une Magic Mouse avec un MacBook sans avoir à recharger les piles à chaque fois.

Paul

3 décembre 2012 à 21:56

J'utilise ça : http://www.mobeetechnology.com et, franchement, c'est bien.

Paul

3 décembre 2012 à 21:58

Je précise : le Magic charger.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription