Mais où en est la suite iWork ?


iWorkNous voilà en 2013, et Apple a toujours à son catalogue trois applications bureautiques, Pages, Keynote et Numbers, qui datent de... 2009. Cela fait donc plus de quatre ans que les équipes de Tim Cook n'ont pas pris la peine de revoir leur suite logicielle, alors que Microsoft met régulièrement à jour sa suite Office et vient de présenter Office 2013 et Office 365, une version en ligne de ses logiciels.

Certes, Apple a décliné ses logiciels sur l'iPhone et l'iPad avec des versions iOS d'iWork, et il est maintenant possible d'utiliser iCloud pour retrouver ses documents de travail sur ses différents appareils personnels. Et avouons-le, même si iWork est moins complet que la suite Office, la suite d'Apple a le mérite d'être très agréable à utiliser et est très abordable. Pourtant, il y a comme un parfum de frustration, de déception même. Cette suite si prometteuse serait-elle à l'abandon ? Si iWork est si intéressant, pourquoi ne pas développer plus rapidement ses logiciels et tenter de (vraiment) faire de l'ombre à Office ?

Suite au départ de Scott Forstal d'Apple (voir dépêche : Bouleversements à la tête d'Apple), Craig Federighi a pris la tête d'un département chapeautant le développement des applications à la fois pour Mac et iOS, et Jony Ive est désormais responsable de l'interface des logiciels. Quelques semaines après cette petite révolution interne, de nombreuses offres d'emploi relatives à iWork ont fait leur apparition sur le site d'Apple, dont une où Apple recherche explicitement un ingénieur chargé de travailler sur l'interface d'iWork.

De là à en déduire qu'Apple travaille activement à une version repensée d'iWork, il n'y a qu'un pas que nous ne franchirons pas. Toutefois, il y a enfin une petite lueur d'espoir ! En attendant, nous maintenons l'indicateur d'iWork au rouge, ces logiciels étant bien sûr beaucoup plus proches de leur fin de vie que de leur début. Malgré cet indicateur, si vous êtes séduits par la suite d'Apple, il serait dommage de vous priver, son coût étant loin d'être prohibitif.


PARTAGER SUR :


Nouvelle analyse : iWork

Vos réactions (16)

Mr Bob

8 février 2013 à 17:28

Ive responsable UI ?

Sylvain

8 février 2013 à 17:28

Officiellement, responsable "interface homme machine". Donc oui, UI.

Mr Bob

8 février 2013 à 17:31

Merde, je suis passé à côté de cette info. Je suis impatient de voir à quoi ça va ressembler, et également impatient de voir cette éventuelle nouvelle mouture d'iWork ! Depuis le temps !!!

Sylvain

8 février 2013 à 17:36

J'ai mis le lien vers l'info dans la dépêche, mais le revoici : Bouleversements à la tête d'Apple

Mr Bob

8 février 2013 à 18:20

Oui oui j'ai lu la news en plus ! Quand tu l'as publiée. Mais je suis passé à côté quand même
Il sera donc très investi dans la fameuse TV Apple.

NimaJn3B

9 février 2013 à 10:16

Ayant toujours utilisé OpenOffice (LibreOffice désormais) et de rares fois la suite Office de Microsoft. Je me suis pris Pages pour iOS hier et franchement, bien que ce ne soit qu'une version mobile, je ne lui trouve que des avantages. Le prix tout d'abord qui est incomparable ! La facilité à tout faire, tout paraît plus "classe" quand on fait un document avec, c'est très bien optimisé, même pour iPhone.
J'envisage de prendre Keynote également.

J'ai une question, étant donné qu'Apple va mettre à jour apparemment toute la suite, est-ce que la mise à jour sera gratuite quand on possède un ou plusieurs de ces logiciels ou ce sera payant comme pour la mise à jour d'un OS ?

Mr Bob

9 février 2013 à 10:18

Sur mac, j'aurais tendance à dire payant ; alors que sur iOS, j'aurais tendance à dire gratuit.
Mais pas sûr pour ce dernier.

Mat le Pirate

9 février 2013 à 20:04

Et pourquoi pas faire un petit sujet sur la nouvelle version d'Office 2013? J'utilise Office 2011 et ne vois pas véritablement l'avantage de faire la mise à jour.... mais j'espère me tromper!

Mat le Pirate

9 février 2013 à 20:17

Ah ah! Je viens de voir en fait qu'il n'y a pour l'instant aucune nouvelle version pour mac, comme le précise la note de bas de page 6 de cette page: http://office.microsoft.com/fr-fr/essayez-office-365-famille-premium-gratuitement-pendant-un-mois-FX102858196.aspx?WT%2Eintid1=ODC_FRFR_FX010064710_XT103927624

NimaJn3B

9 février 2013 à 22:59

@ Mr Bob : Merci.

arbor

11 février 2013 à 09:32

Apple n'est pas un éditeur de logiciels classique. Ses softs n'ont pour but que de vous pousser à acheter un Mac de préférence pour des logiciels que vous ne trouverez pas sur les autres plateformes. Je compare la branche logiciels d'Apple à une agence de publicité. Vous avez un gros titre, une illutration superbe et le menu est prometteur. Mais une fois le produit acheté, on reste un peu sur sa faim. Ça manque de profondeur. Et au final on se retrouve vite avec un produit vieillissant... Jusqu'à ce qu'Apple sorte un tout nouveau soft de son chapeau compatible uniquement avec la dernière version du système. Cette méthode est parfaite pour ne jamais être ringard et toujours paraître innovant. Plutôt que de mettre à jour ses suites, comme Microsoft, Apple en sort une nouvelle "révolutionnaire" tous les 5 ans..

iMusic

11 février 2013 à 11:39

@ arbor :
J'espère que tu te trompes, mais je pense que tu es en partie dans le vrai. Des suites comme Final Cut Pro ont été des références absolues dans leurs domaines, avant de passer à la version X qui a fait fuir une bonne partie des clients traditionnels (autant que l'absence de mise à jour du mac pro). La suite FCP et les logiciels qui l'entouraient faisaient d'Apple le leader mondial en solution vidéo. Maintenant, si j'étai un pro de la vidéo, je ferai comme beaucoup d'entre eux, j'achèterai un véritable ordinateur de travail : un PC Windows.

Les suites iLife et iWork ont été mises à jour annuellement pendant des années, avant d'être laissées dans l'état qu'on connait et de laisser choir sans tenir compte de l'avis des utilisateurs, les logiciels jugés non rentables (iWeb..).

Aperture était aussi un succès chez les photographes vendu assez cher, avant d'être distancé par Lightroom puis bradé, pour pas grand chose, presque plus personne ne l'utilise plus et son retrait finira par arriver.

Je cherche une suite ou un logiciel phare Apple qui est mis à niveau régulièrement et au top depuis 10 ans. J'avoue ne pas trouver.
Si le mac ne représente plus que 10% du CA, les logiciels (hors OS X) doivent représenter peanuts, au point de se payer le luxe de saborder ce qui était la première suite vidéo au monde et imposait Apple comme une référence professionnelle (FCP...). En clair, Apple se fout des logiciels comme de l'an 40 ou en donne fortement l'impression. C'est pourtant la base de tout. Une machine aussi jolie soit elle ne sert plus à grand chose si les applications sont à la ramasse ou mal optimisées (sans parler des suites comme Adobe CS très mal optimisées sur mac depuis quelque temps).

Pour le reste, les dernières grandes applications Apple n'étaient même pas sur mac. Entre un Siri très perfectible (surtout dans la langue de Molière), et un Maps qui fut un fiasco complet, au point de pousser son mentor Scott Forstall vers la porte de sortie (Forstall est aussi le responsable de FCP X...).

Pour ma part, j'ai décidé depuis un moment de prendre mes distances avec tout ce qui créait une dépendance artificielle vis-à-vis d'Apple, afin de pouvoir migrer sur Windows si nécessaire sans trop de casse (si Apple déçoit quant au MP et Mac mini...). Beaucoup d'utilisateurs sont dans dans l'expectative actuellement, et quand on voit les nouveaux venus d'iOS avec des "amazing" pleins les yeux devant des machines jetables, des tablettes chinoises et des logiciels bâclés, il y a de quoi s'interroger. Par exemple je n'utilise plus les logiciels qui utilisent des systèmes de bases de données complexes qui empêchent de passer aisément à autre chose (iPhoto...). Surtout quand le mac devient incompatible avec les périphériques faute de maintenance minimale (Apple RAW) ...

Si les choix hardware d'Apple commencent à montrer leurs limites, côté logiciel, c'est navigation à vue depuis un moment. Il serait plus que temps de surprendre et bien, sans provoquer la risée de tous les journaux de la planète. Parce que là, à pars 3 fans qui se mettent à genoux au moindre truc, on attend plus grand chose de bon pour le mac. À la place on risque de se taper une TV, voir même des montres... Ça promet.


Ça y est, j'ai trouvé le "logiciel" mis à jour très régulièrement depuis 10 ans, disons plutôt un système dans le système, plus important pour Apple que même OS X et iOS, la poule aux œufs d'or : iTunes.

arbor

11 février 2013 à 11:55

@iMusic
Merci pour ton post qui reflète parfaitement le fond de ma pensée. Tu as raison pour Itunes, même si la version 11 est une bouse sans nom qui déconcerte les 3/4 des utilisateurs. J'aimerais qu'Apple se ressaisisse et sorte de meilleures machines et se tourne à nouveau vers son premier métier. On dit parfois que le fric pourrit tout, Apple en est le parfait exemple. À trop gagner d'argent, ce sont les financiers qui en ont repris les rênes et le visage d'Apple aujourd'hui est l'exact opposé de ce qu'il était avant l'Iphone et la montée des ventes d'mp3. En tant qu'utilisateur il faut faire avec et beaucoup ont envie d'acheter un PC, moins cher, plus performant, mais avec un système encore très archaïque au niveau de l'interface. J'ai également un petit PC portable et je dois dire que l'on peut retrouver l'équivalent de 95% des softs Apple sur PC. Si Apple ne se bouge pas sérieusement dans les prochains mois j'imagine que les Hackintosh vont faire des étincelles. Seul l'interface du Mac retient les utilisateurs et si on retrouve la même ailleurs...

pehache

11 février 2013 à 12:12

Perso j'utilise Aperture. J'en suis content, même si il n'évolue plus vraiment. Par contre effectivement le côté "prisonnier de la base de données" du logiciel (comme iPhoto et tous les i*) me déplaît pas mal. Pour l'instant je reste dessus un peu par défaut, mais je pense que j'en sortirai un jour.

Stef38

11 février 2013 à 12:42

C'est vraiment dommage, iWork, iLife, Aperture et Final cut pro, c'est ça aussi qui fait vendre des macs, il est urgent de maintenir et developper ces logiciels!

Brice56

11 février 2013 à 13:36

Il ne faut pas non plus tout jeter et en particulier les Iphones et autres Mp3 qui ont permis à Apple de re-faire de l'argent. Ce qui est dommage c'est de laisser de coté ce qui a fait Apple même si cela ne rapporte pas autant d'argent. Hélas, les financiers n'en n'ont rien à faire de ça, d'ailleurs c'est bien possible qu'ils suivent les comptes de la pomme sur des suites microsoft et sur des pc... pour plus de rentabilités !

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription