Pas de verre flexible pour Apple ?


Depuis le mois dernier et les premières rumeurs sur l'iWatch, une montre connectée qu'Apple pourrait prochainement commercialiser, de nombreux organes de presse tentent de dénicher les potentiels partenaires que Cupertino pourrait avoir sur ce projet. Le New York Times, généralement très bien informé, avait affirmé qu'Apple avait l'intention d'utiliser un verre flexible produit par la société Corning, qui produit déjà le verre utilisé sur l'iPhone (voir dépêche : Quelle iWatch pour Apple ?). Le Willow Glass, c'est son nom, permet de créer des écrans incurvés, mais également des écrans flexibles, ce qui serait en effet idéal pour un objet devant s'adapter à la taille et la forme d'un poignet.




Interrogé sur son nouveau verre par Bloomberg, James Clappin, président de la société Corning Glass Technologies, a coupé court à la rumeur : selon lui, il faudra trois ans au minimum pour que le Willow Glass soit utilisé pour des appareils flexibles. « Les gens ne sont pas habitués au verre que vous pouvez enrouler. La capacité des gens à l'appréhender et à l'utiliser dans un produit est limitée », a-t-il déclaré. Selon James Clappin, le Willow Glass sera tout de même utilisé dans certains produits cette année, mais dans le cadre d'utilisations très simples. On est loin d'une montre ou des lunettes connectées de Google ! Si les différentes rumeurs sur l'iWatch disent vrai, on peut donc éventuellement s'attendre à un écran courbé, mais pas flexible. À moins qu'il faille attendre 2016 ?


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (8)

JSL

2 mars 2013 à 16:41

Après tous les fantasmes qu'on a vu sur le net ces derniers jours, j'espère sincèrement pour Apple qu'ils vont sortir un truc à la hauteur… Tout le monde s'attend à une révolution, j'espère que si leur nouvel iBidule n'est pas vraiment classe, ils auront le bon sens de repousser la sortie pour le perfectionner à hauteur des attentes du public !

Sneyek

2 mars 2013 à 20:50

Pour l'iPhone 4s, l'iPhone 5 l'iPad 3... On s'attendait aussi a des révolution, ce fus des évolution ( encore heureux ) mais rien à la hauteur de nos attentes. J'espère qu'ils le comprendront et qu'ils feront ce qu'il faut pour nous convaincre, moi y comprit d'acheter cet montre..

Sethenès

2 mars 2013 à 21:07

Je ne comprends pas cette frénésie de la révolution à tout prix.

Prenons les macbook Air et les macbook Pro. Aujourd'hui, tout les constructeurs les copient et les vendent aux alentours de 1500 Euros. Pourquoi Apple devrait les changer ?

L'iPad et l'iPad mini sont des succès. Qu'est-ce que Apple doit faire ? Un iOS 7.0, tellement révolutionnaire que les Applis 6.0 ne fonctionne pas dessus ?

L'iMac mini est une bête en terme de performance.

Alors oui, il y a des problèmes avec l'iMac (trop cher, pas assez dispo) et du Mac Pro.

Alors oui, il y a un gros problème de prix, et aussi au niveau du suivi de certains softs.

Mais exiger d'Apple des révolutions ...

JSL

2 mars 2013 à 21:12

Disons que si c'est juste pour sortir une montre-MP3 avec un logo Apple, pas sûr que ça redore le blason de la marque…

L'iMac premier du nom était une révolution. L'iPhone était une révolution. L'iPad était une révolution. Donc, oui, avec une iMontre on est en droit d'attendre une révolution. D'autant plus au vu des possibilités imaginées par toute la toile ces derniers jours.

pehache

3 mars 2013 à 00:18

"L'iMac premier du nom était une révolution."

En quoi ? Le premier Mac était déjà un tout-en-un. Et quant au concept même du tout-en-un : http://oldcomputers.net/pet2001.html

JSL

3 mars 2013 à 09:45

Oh, je me rappelle très bien de la sortie du tout premier iMac "Bondi Blue", pour moi c'était une révolution !

Tout-en-un, oui, il en avait déjà existé auparavant, mais ce n'était vraiment pas le standard à l'époque de la sortie de l'iMac. À cette époque, les ordinateurs personnels avaient tous une unité centrale séparée, des tonnes de câbles dans tous les sens, étaient désespérément gris/beiges… L'absence de lecteur de disquette au profit d'un modem intégré, aussi, a fait couler beaucoup d'encre.

Sortir l'iMac de sa boîte, brancher un câble, clavier souris, et hop, prêt à l'emploi en moins de 5 minutes, ça aussi c'était une révolution.

L'iMac "Bondi Blue", dans mon esprit, restera vraiment un moment magique de l'informatique, une révolution, oui. Visiblement cela n'était pas votre cas, Pehache, et je respecte votre point de vue. Nous avons probablement simplement une définition différente de ce qu'est une "révolution".

pehache

3 mars 2013 à 20:06

"Sortir l'iMac de sa boîte, brancher un câble, clavier souris, et hop, prêt à l'emploi en moins de 5 minutes, ça aussi c'était une révolution."

Sortir le ZX81 de sa boîte, brancher un câble, télé, et hop, prêt à l'emploi en moins de 5mn, ça aussi c'était une révolution. Et le premier Mac, donc...

Comme quoi les révolutions c'est juste un éternel recommencement.

JSL

3 mars 2013 à 23:26

Ha, nostalgie quand tu nous tiens ! Je n'ai pas connu le ZX81, mais sur mon ZX spectrum, il fallait tout de même brancher le lecteur cassette en plus de la télé !

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription