Un an de garantie, c'est trop court !


En octobre dernier, Viviane Reding, Vice-présidente de la Commission européenne, lançait une enquête sur la légalité du service d'extension de garantie d'Apple, nommé Apple Care, qui permet d'étendre la période couverture de la garantie à trois ans. Nous faisions alors un point sur les différentes garanties sur lesquelles les utilisateurs français peuvent compter (voir dépêche : Le point sur les garanties d'Apple). En bref, si dans certaines conditions la garantie légale peut être étendue gratuitement à deux ans (il faut alors prouver un défaut de conformité existant au moment de l'achat), dans la plupart des cas un produit tombant en panne plus d'un an après son achat peut finir à la poubelle.

Isabelle AttardCet état de fait peu avantageux pour les clients des différentes sociétés d'électronique et d'informatique a fait réagir Isabelle Attard, députée du Calvados, qui a posé une question écrite à l'Assemblée Nationale sur le sujet. L'angle abordé est assez inhabituel : Mme Attard s'interroge non pas sur la protection des intérêts de l'utilisateur final ou sur les conséquences écologiques de l'obsolescence programmée des produits électroniques, mais sur l'impact de cette obsolescence sur la balance du commerce extérieur de notre pays. La plupart des objets électroniques étant fabriqués en dehors de nos frontières, tout renouvellement de produit anticipé a effectivement un impact négatif sur notre balance commerciale.

Isabelle Attard propose donc de prolonger les durées légales de garantie, en vue de diminuer la fréquence de remplacement des produits. La députée propose de passer cette durée de un an à deux ans minimum, sans condition de défaut de conformité pré-existante.

Une des raisons des quantités importées est la mauvaise qualité du matériel, conçu pour durer à peine plus longtemps que la garantie et provoquer ainsi un remplacement fréquent. De nombreuses études ont même montré qu'au-delà d'une mauvaise qualité, l'obsolescence est parfois programmée directement dans le fonctionnement. Ainsi, des imprimantes tombent artificiellement en panne après un certain nombre d'impressions. Une façon efficace de lutter contre ces pratiques frauduleuses est de prolonger les durées légales de garantie, ce qui permet aux consommateurs de se retourner contre les vendeurs et les fabricants lorsque le matériel tombe en panne.

L'année dernière, Benoît Hamon, Ministre délégué à l'Économie sociale et solidaire et à la Consommation, s'était lui aussi penché sur la question, et ce sujet semble recevoir un certain intérêt au sein du gouvernement actuel. Il y a donc un petit espoir que cette question écrite ne reste pas lettre morte ! Toutefois, ne nous y trompons pas : si les fabricants sont demain obligés d'assurer une période de garantie de deux ans, les prix de certains produits s'en ressentiront...


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (5)

aexm

4 mars 2013 à 14:44

L'obsolescence programmée passera alors à deux ans …

C'est un bon point pour l'informatique de manière générale si ca passe … parce que quel gaspillage qd meme …

Puis de tte facon, l'obsolescence par le logiciel est la meilleure facon de bloquer l'utilisateur, ca serait d'ailleurs un point à faire changer dans un monde idéal …

avoir le droit de modifier/faire évoluer le code / firmware de nos device …

voire meme le hard
Sebastien

LolYangccool

4 mars 2013 à 14:55

Fin, si tout le monde peu modifier le firmware, je ne suis pas sur que ce soit la bonne solution.
En effet, comment veux-tu assurer une garantie d'un appareil dont l'utilisateur à modifié le firmware ?
Impossible.

Jef

4 mars 2013 à 15:04

Donc, sur des produits programmés pour durer de 5 à 7 ans, le fait de passer la garantie de 1 à 2 ans va augmenter la durée de X années ?
BA NON ! Il faudrait pousser la garantie à 5 ans et comme les constructeurs ne voudrait plus vendre en France, nous retournerions à l'âge de pierre.
L'analyse de départ est bonne : les appareils électroniques sont importés et cela détériore le commerce extérieur. Mais comme souvent au niveau des solutions c'est n'importe quoi.
Rappelons que la sortie d'un nouveau modèle de Iphone représente pour les USA un demi point de croissance supplémentaire. La solutions est de favoriser la création en France, pas d'augmenter les contraintes.

pehache

4 mars 2013 à 15:15

"Rappelons que la sortie d'un nouveau modèle de Iphone représente pour les USA un demi point de croissance supplémentaire."

Excellent... Car vu que l'iPhone est produit hors USA, ce genre de "calcul" (si il est exact) montre surtout que le PIB est tout sauf un indicateur fiable.

iMusic

4 mars 2013 à 23:57

@ Jef : Tu te mélanges les pinceaux. Ce n'est pas parce qu'un produit se vend bien que c'est bon pour l'économie française, ça peut même être l'exact opposé. Ce que Pehache résume assez bien. Il ne faut pas perdre de vue que les produits Apple, comme d'autres marques high-tech, sont des produits chinois à bas coût. Avec des pertes d'emplois par millions en Europe et aux USA. Ce sont les délocalisations qui sont responsables de la chute des économies occidentales, pour servir quelques actionnaires cyniques ou irresponsables obnubilés par les gains immédiats.
Quand tu achètes un bitonio Apple ou d'un concurrent qui se livre aux mêmes pratiques : tu contribues à supprimer des emplois en occident, tu enrichis les actionnaires et les banques basées dans les paradis fiscaux, et tu ruines ton pays. Au moins, évitons de nous la raconter.

Certains sont vraiment très fort pour se bercer d'illusions. Ils auraient fait de parfaits musiciens pour jouer sur le Titanic.

Apple et d'autres importateurs asiatiques ne font que plomber notre balance commerciale, détruire notre économie, flouer le fisc, et augmenter la longueur des files devant pôle emploi. High-tech, textile, et bientôt l'automobile et même le luxe... notre économie est saignée à blanc. Je ne compte plus dans mon entourage les gens qui partent chercher du travail à l'étranger, quand ils le peuvent.

Si tu veux aider notre économie tu regardes la provenance de ce que tu achètes. C'est très simple. Et si il n'y a plus que des produits asiatiques dans ce que tu cherches, il faux absolument prendre le moins cher. Qui de toute façon tombera en panne dans quelques temps comme un produit Apple, qui provient des mêmes usines. Au moins il aura moins contribué à ruiner la France (chacun de nous) et engraissera moins d'actionnaires dans les paradis offshores.

Pour le reste, je suis d'accord avec toi et avec l'avis général. Il faut allonger la durée légale de garantie. Et sur des matériels aux prix élevés, une garantie de 5 ans serait en effet le minimum. Certains procédés devraient être interdits, comme de souder ou coller des composants modulables en principe (SSD, mémoire...). Est-il normal que lorsqu'un iMac se couvre de taches au bout de 24 mois ou que si un composant collé ou soudé tombe en panne, il faille jeter toute la machine, sans rien sauver ou récupérer, même si elle a couté 3000€, trois ans plus tôt ?

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription