Garantie de deux ans, le débat avance


Apple CareLes critiques sur les durées légales de garantie en Europe sont de plus en plus vives. Au début de ce mois, nous revenions sur le sujet avec une proposition de Isabelle Attard, députée du Calvados, qui suggérait de passer la durée de garantie des produits électroniques à un minimum de deux ans (voir dépêche : Un an de garantie, c'est trop court !). Hier, c'était au tour de Viviane Reding, qui avait déjà lancé une enquête sur Apple l'année dernière (voir dépêche : Le point sur les garanties d'Apple), de relancer le sujet en critiquant vivement Apple.

Alors qu'Apple a déjà été condamnée à de multiples reprises en Italie pour le non respect des lois européennes, Viviane Reding invite les différents pays membres de l'Union Européenne à suivre son exemple :

Cette affaire et les différentes réponses que j'ai reçues suite à ma précédente lettre ont mis en exergue de manière très claire que la Commission ne peut se permettre de ne pas s'impliquer dans des questions d'applications des lois. Les différentes approches aux niveaux nationaux quant à l'application des lois sont très diverses et contradictoires. Dans au moins 21 pays membres de l'Union, Apple n'informe pas correctement ses clients à propos de leurs droits au niveau de la garantie. Ce n'est clairement pas satisfaisant.

Apple est désormais attaquée de toutes parts en Europe, avec des plaintes en provenance d'Allemagne, de Belgique, du Luxembourg et du Portugal. En dehors des frontières du Vieux Continent, l'Australie est en train de devenir un cas d'école. Le pays a en effet adopté une loi qui oblige les fabricants à appliquer une garantie de deux ans sur leurs produits, sans la distinction de défaut de conformité préexistant que nous avons en France au delà d'un an (voir dépêche : Le point sur les garanties d'Apple). Apple s'est pliée sans broncher à cette nouvelle régulation, sans augmenter ses tarifs.

Nous lançons donc à nouveau un appel au gouvernement français et à la Commission Européenne : plutôt que de lancer des enquêtes, créer des débats et inviter les différentes entreprises d'électronique à mieux informer leurs clients, suivez l'exemple de l'Australie, et réglez ce problème une bonne fois pour toutes !


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription