Quelle interface pour Lynx et iOS 7 ?


L'interface de Mac OS X, depuis devenu plus simplement OS X, est le résultat d'une longue évolution depuis sa première version en mars 2001. Scott Forstall, qui travaillait chez NeXT avant de rejoindre Apple en 1997, a eu une grande influence sur l'ergonomie du système dès ses premiers jours. Plus de douze ans plus tard, beaucoup d'éléments d'interface ont été modifiés, mais même un néophyte découvrant le Mac aujourd'hui pourrait retrouver son chemin dans le premier Mac OS X.


Mac OS X 10.0 Cheetah



Mais après douze ans de bons et loyaux services au sein d'Apple, l'ancien vice-président qui s'occupait également de l'interface d'iOS, le système mobile d'Apple, a été débarqué de la compagnie en fin d'année dernière (voir dépêche : Bouleversements à la tête d'Apple). Lui étaient reprochées sa personnalité difficile à vivre, mais surtout ses goûts controversés pour le skeuomorphisme, c'est à dire cette tendance à donner aux logiciels l'apparence de vrais objets (par exemple, le Carnet d'adresses ressemblant à un véritable carnet, ou encore le Calendrier avec une interface en cuir). Très présente dans OS X, cette tendance est encore plus mise en avant sur l'iPhone et l'iPad.


Le Carnet d'adresses d'OS X



Jonathan IveJonathan Ive, le designer industriel responsable de l'apparence de la plupart des produits d'Apple depuis 1998, a au moment du départ de Scott Forstall reçu une promotion très importante : il est désormais responsable de l'interface homme machine, c'est à dire de l'interface des logiciels d'Apple, à la fois sur OS X et sur iOS. À la différence de Scott Forstall, Jony Ive n'apprécie guère le skeuomorphisme et préfère des interfaces plus épurées et lisses. Le Wall Street Journal, qui a parlé à des personnes proches du développement des nouveaux systèmes, nous rapporte cette semaine que le designer participe aux régulières réunions prenant place au sein des départements logiciels d'Apple, et que ce dernier fait pression pour que OS X et iOS adoptent des designs plus « plats » et simples.

Les prochaines versions des systèmes pommés devraient donc s'éloigner petit à petit des préceptes de Scott Forstall, d'autant plus que Jonathan Ive est très apprécié au sein d'Apple, contrairement à son prédécesseur. Le Wall Street Journal explique que les développeurs ont aujourd'hui un accès facilité aux prototypes, et surtout plus tôt dans le stage de développement, ce qui serait extrêmement bien perçu au sein des équipes. En bref, l'ambiance serait très bonne à Cupertino, et Scott Forstall ne serait pas vraiment regretté.

Il ne faut pas pour autant s'attendre à une révolution avec la future version d'OS X, que l'on imagine s'appeler Lynx (voir dépêche : OS X Lynx est de plus en plus présent), ou avec la future version d'iOS, septième du nom. Comme nous l'avons vu au début de cet article, Apple évolue souvent par petites touches, et transforme ses interfaces au fil des années. Toutefois, on peut présumer sans grand risque que Jonathan Ive aura une influence importante sur l'évolution de l'interface des logiciels et des systèmes d'Apple, et qu'au-delà de la probable disparition du skeuomorphisme au sein de certaines applications, de nouvelles choses seront tentées sur le Mac, l'iPhone et l'iPad. Alors que nombreux sont ceux qui attendent avec impatience un nouveau Finder ou encore une refonte de l'écran d'accueil de l'iPhone, l'arrivée de Jonathan Ive à la tête des interfaces est peut-être une excellente nouvelle.


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (9)

Flok

23 mars 2013 à 18:52

Personnellement, j'aime bien le skeuomorphisme, quand il est maitrisé. Et puis ça donne une touche originale aux produits Apple, qu'on ne retrouve nulle part vu que la mode est aux gros boutons de couleurs unies (Windows, Google, etc). Bon, certes le Carnet d'adresses sur OS X est abusé, mais Rappels, Notes, etc, sont très bien désignés à mon goût !

Augustin

23 mars 2013 à 19:19

Je suis également pour le skeuomorphisme, plutôt que de se manger des interfaces grave plates à la iPhoto où il y a du gris partout !

angel of death

23 mars 2013 à 20:39

Comme tu l'as si bien dit Sylvain :

"Un néophyte découvrant le Mac aujourd'hui pourrait retrouver son chemin dans le premier Mac OS X."

Mais ça c'était il y à 10 ans !

Il y eu des bonnes choses de faites depuis mais beaucoup d'évolution, et ce avec son lot de complications. Comme les anciens le disent : "c'était mieux avant..."

Sinon, pour clore, je rejoinds totalement FLOK. Pour moi, Mac, c'est CE design, qui ne ressemble à aucun autre. Lui retirer cet élément viendrait à le rendre moins "accueillant" donc plus compliqué. On se souvient plus facilement d'une interface familière (Carnet d'adresses) plutôt qu'une bête fenêtre avec 3 boutons !

Laissons ça aux Ouin-ouins et leur écran bleu de plantage !!

pehache

24 mars 2013 à 12:59

""Laissons ça aux Ouin-ouins et leur écran bleu de plantage !!"

C'est dommage de conclure un commentaire pas inintéressant par une réflexion digne d'un fanboy.

VanZoo

24 mars 2013 à 14:55

Je ne ressens pas le besoin d'un remodelage d'OS X...

Et si remodelage y a, ce serait pour OS XI

Ewilan

24 mars 2013 à 19:48

Moins ou plus d'iOS, that is the question...
Je vote pour moins, tout en gardant les fonctions utiles...
J'ai récemment donné mon avis sur le monde d'Apple dans 1 an ici : http://www.commentcamarche.net/forum/affich-27429277-un-peu-de-science-fiction-os-xi-windows-9#5 , allez jeter un oeil...

Elrifiano

24 mars 2013 à 23:09

Ce n'est pas une question de + ou - moins d'iOS.

Le plus important au niveau des interface d'OS X et iOS, c'est d'avoir une nouvelle logique qui nous permettreraient d'avoir plus de cohérence (visuelle et intuitive) qu'actuellement, et beaucoup plus classe au passage.

Et seul le minimalisme proné par Jony Ive permettra d'approcher ce résultat.

pehache

25 mars 2013 à 08:29

Je ne vois pas où est le même de cohérence actuellement (même si rien n'est jamais parfait).

Et comme flok je pense que le skeuomorphisme c'est la "patte" Apple depuis les débuts du Mac, justement. Changer ça pour du design froid à la iTunes, bof... En matière de minimalisme la référence c'est Google (je ne parle pas d'Android) : ça a beau être minimaliste ça reste attrayant.

pehache

25 mars 2013 à 11:04

...le *manque* de cohérence...

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription