L'iPhone 5S sera-t-il trop cher ?


Stéphane Richard, le PDG de France Télécom, est un homme très bavard. Dans une interview accordée au magazine américain Bloomberg, il est longuement revenu sur les changements dans le marché de la téléphonie et de l'impact de ces derniers sur les terminaux hauts de gamme tel que l'iPhone. Comme vous allez le voir dans l'extrait suivant, Stéphane Richard est très inquiet quant à la pérennité du modèle d'Apple, qui vend les téléphones les plus chers du marché, et s'attend à un lancement de l'iPhone 5S en demi-teinte.


Photo par GQ Magazine



La raison de l'inquiétude de Stéphane Richard réside bien sûr dans l'accroissement de la concurrence en France suite à l'arrivée de Free Mobile. Avec son forfait illimité à 19,99 € par mois, Free a obligé ses concurrents à revoir leurs offres. Alors que le système de subventions était très en vogue ces dernières années, avec des téléphones peu chers mais des forfaits plus élevés, Free a renversé la tendance, et Sosh, l'opérateur à bas coût d'Orange, remporte de plus en plus de succès avec plus d'un million d'abonnés le mois dernier. Sosh, comme B&You, SFR RED ou Joe Mobile, propose des forfaits très peu onéreux, avec la contrepartie d'un téléphone non subventionné. Ainsi, lorsque vous achetez un iPhone, vous l'achetez indépendamment de votre opérateur et son prix dépasse systématiquement 600 € (voir dépêche : Quel forfait pour votre iPhone 5 ?).

Nous sommes à un moment charnière dans le comportement des consommateurs. Il y a moins d'acheteurs en recherche du dernier et meilleur gadget, et ils sont plus nombreux à rechercher des forfaits moins chers.
Il y a moins d'adopteurs précoces, et avec la sortie du prochain iPhone cela deviendra évident. Vendre un téléphone à 600 € devient de plus en plus difficile. Les clients s'intéressent au prix. À part quelques centaines de milliers de gens qui achèteront le dernier iPhone, la majorité du marché sera difficile.

Stéphane Richard confirme notre constat effectué en décembre (voir dépêche : Inquiétudes au sujet de l'iPhone 5) : avec ce nouveau système sans subventions, les consommateurs se rendent enfin compte du véritable coût de leur téléphone, et dépensent leur argent avec plus de précaution. Aux États-Unis, le même phénomène est peut-être en train de se produire ; T-Mobile vient de lancer de nouvelles offres et supprime la notion d'engagement et de subvention du téléphone. Pour le moment, les autres opérateurs attendent de voir l'impact que cela aura sur le marché pour décider de franchir ou non le pas à leur tour.

Il semble cependant que les 679 € demandés par Apple pour l'iPhone 5 alors que d'excellents téléphones sont proposés pour beaucoup moins cher (voir dépêche : Le Nexus 4, l'iPhone du pauvre ? [MÀJ]) vont rapidement devenir un problème. Apple peut-elle maintenir ses chiffres de vente avec un iPhone 5S dont le prix resterait inchangé ? Rien n'est moins sûr.


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (19)

Flok

7 avril 2013 à 13:11

Je pense qu'il faut surprendre les gens, qu'ils se prennent une grande claque à la sortie du prochain iPhone, pour qu'Apple reprenne sa place de leader. C'est-à-dire :
- soit de grandes nouveautés hardware (NFC, lecteur d'empreinte, et bien plus) et une interface revue (ça c'est le boulot d'iOS 7) mais un prix inchangé ;
- soit des nouveautés raisonnables, comme ce à quoi nous sommes désormais habitués, mais une belle baisse du prix, histoire de rattraper Samsung et son Galaxy S4.
Malheureusement, je crois qu'on aura le juste-milieu : des nouveautés comme d'hab', et un prix comme d'hab'...

MathieuClem

7 avril 2013 à 13:24

C'est sûr que l'iPhone est un téléphone beaucoup trop cher. En moyenne 700 €, pour un simple téléphone ...
Même si tes arguments tiennent la route Flok, il y a un point bancal, celui d'iOS. Ce dernier en version 7 sera disponible à la fois sur le nouvel iPhone, et sur l'iPhone 4/4S et 5. Etant donné que l'iPhone 5 est une machine de guerre, il n'y a aucune raison (à part le bridage voulu) de ne pas mettre les mêmes fonctionnalités d'iOS dans l'iPhone 5 et le nouvel.
Les seules choses qui pourraient changer entre l'iPhone 5 et le nouvel, se voient au niveau du hardware. Pour le coup, il faut vraiment que le prix de l'iPhone change, la concurrence est féroce ...

pecheur25

7 avril 2013 à 13:54

Je suis d'accord qu'il faut comprendre les gens mais pour ceux qui ne changeaient pas régulièrement leur téléphone ils continuaient à payer un téléphone qui était déjà payé par l'intermédiaire du forfait. Certes tous les derniers smart phone sont chères (dont l'iPhone) mais on est pour ma part dans une société où il faut arrêter de regarder au court terme (achat direct) mais long terme… je me trompe peut-être mais moi je vois les choses comme cela

iMusic

7 avril 2013 à 14:16

Alors que les premières rumeurs de "l'iPhone 6" commencent à fleurir, se pose effectivement la question du prix.

Les tarifs high tech ont tendance à baisser avec le temps. Il sera difficile de maintenir encore longtemps les tarifs actuels complètement artificiels (surtout de la marge), même pour du pseudo "haut de gamme" (made in China). Quand on s'est fait voler un smartphone à 800€ (ça fait beaucoup de monde), on relativise l'intérêt d'acheter des appareils toujours plus onéreux, pour des fonctions non abouties et pas toujours indispensables.

En ce qui me concerne, je boycotte désormais les smartphones à plus de 500€, ce qui est déjà trop pour ce que c'est. Si Apple propose un iPhone à un prix correct (iPhone mini ?) ça pourra m'intéresser. Si c'est pour sortir un iPhone 6/5s arrondi encore plus plat sur les bords, à 700 boules, avec une mauvaise tenue en main et une autonomie à la ramasse, ça sera sans moi. Et on risque d'être nombreux dans ce cas, même chez les possesseurs d'anciens iPhones. La concurrence est passée par là.
Si mac OS a des qualités indéniables, iOS est actuellement à la rue (on attend la relève de Ive), Android et même Windows phone sont de très bonnes alternatives, qu'on trouve à moins de 500€ sur de très bons mobiles.

shark132b

7 avril 2013 à 14:20

Les smartphones ont à peu près tous les mêmes fonctionnalités (consulter les mails, regarder internet, GPS et jouer à Angry Bird).
Pour relancer le marché il faudra surprendre car on arrive maintenant à trouver des smartphones à 170€ sans subvention.

Augustin

7 avril 2013 à 15:00

Il est vrai que le prix de l'iPhone atteint des sommets ! On pourrait d'ailleurs envisager la barre des 1.000 € pour le prochain modèle haut de gamme (128 Go ?), cela devient vraiment problématique. Aussi cher qu'un MacBook Air !

Sethenès

7 avril 2013 à 20:33


Je partage votre inquiétude. Mais Apple ne peut pas changer trop vite non plus, car n'oubliez pas un élément clé : le marché de seconde main. Sur ce point, je crois que le différentiel avec la concurrence subsiste.

Par contre, le prix de l'iPad mini m'a quand même semblé un signal qui allait dans la bonne direction. 329 Euros pour l'entrée de game à comparer aux 479 pour l'iPad normal.

Jason

7 avril 2013 à 22:17

Pour ma part, je suis d'accord avec Stéphane Richard (accessoirement, ses nombreux fuites et commentaires sur Apple me surprennent compte tenu des accords stricts de confidentialité que la pomme impose à ses distributeurs ; Orange a un poids si significatif chez eux ?).

Actuellement, au vu de la crise mondiale, les gens serrent leur budget au quotidien et les forfaits sans engagement mettent à nu les vrais prix des téléphones et je vois mal ce qui justifierait qu'on achète son téléphone au prix d'un bon PC ou plus cher qu'un mac d'entrée de gamme. Ou au prix de très jolies vacances !! Quand on compare le prix de l'iPhone par rapport à d'autres dépenses courante de la vie, c'est juste une blague.

Certes le marché de second hand est une force incontestable d'Apple, mais je suis convaincu que cela ne suffira pas à convaincre les foules, à part certains qui ne regardent pas à la dépense. Le 5 n'a présenté quasi aucune nouveauté et du coup, ils sont obligés de brider les anciennes versions et de limiter sans justification technique les fonctionnalités des versions anciennes pour que le 5 fasse la différence. Gloups ...

Je pense que si le prochain iPhone n'a pas de réels avantages concurrentiels, cela risque de confirmer la chute amorcée. Même avec son design, des finitions haut de gamme et une ergonomie au top, il ne souffrira pas la comparaison avec les versions actuellement commercialisées avec des rabais de 30%. Un téléphone, un navigateur internet, un gps, un ipod. Quoi de vraiment neuf depuis la fameuse prez de Jobs qui justifierait tous ces $ pour la dernière version ?

Vivement sa sortie pour qu'on y voit plus clair

tknop

8 avril 2013 à 08:34

Etant belge, nous n'avons jamais eu ce système d'abonnement téléphonique couplé avec le téléphone... (sauf maintenant un opérateur qui leur propose, mais peu de gens adhèrent).

Il faudrait comparer les statistiques de ventes, mais je ne pense pas que ca ait repoussé les belges de devoir mettre 630 euro dans un téléphone... Je n'arrive pas a trouver les chiffres exacts, mais en mon avis, les pourcentages de vente en Belgique et en France doivent être similaires...

arbor

8 avril 2013 à 10:09

Je trouve personnellement qu'Apple vend beaucoup trop chers ses Iphones. N'oublions pas que c'est un petit objet, fragile. son obsolescence programmée le rend dépassé au bout d'un an. Payer 679 € pour un appareil qui peut tomber et se casser à tout moment, je trouve cela un peu exagéré. Autant investir dans un véritable ordinateur. De plus, comme l'Ipad, une fois l'annonce passée, on se rend vite compte que le produit est fermé, bloqué de tous les côtés. Mon employeur m'a demandé d'ajouter des photographies dans son Ipad. Quelle galère ! Il faut les envoyer par mail. Il aurait été si simple s'ajouter un micro port USB. Apple protège son business de tous les côtés, pas les intérêts des consommateurs...

Brice56

8 avril 2013 à 10:50

Le prix est un réel problème à mon sens et nous sommes beaucoup à le penser, + de 600€ pour un téléphone !! J'ai un 3gs qui fonctionne toujours bien, j'adore le système, mais lorsqu'il me lachera je me tournerai vers autre chose, je ne peux pas imaginer mettre une telle somme dans un téléphone, aussi Génial soit-il, mais pour le moment nous ne sommes pas encore assez à le penser et il s'en vend trop pour qu'Apple remette en cause sa stratégie. Sur ce point, d'ailleur, si certains fabricant proposent des tarifs plus raisonnable, le concurent n°1 d'Apple, Samsung a des tarifs pratiquement aussi élevés...

pehache

8 avril 2013 à 11:22

Il y a longtemps que je trouve que les prix des smartphones haut de gamme sont indécents. Que ce soit chez Apple, Samsung, ou autres... Pas loin d'un SMIC sur soi comme ça, alors que la plupart des gens n'en font qu'un usage basique. C'est incroyable à quel point le marketing peut créer des "besoins" et des marchés.

@Brice56 : au moins chez Samsung il y a tous les prix, même si le S3 est aussi cher qu'un iPhone.

iMusic

8 avril 2013 à 13:12

@ Brice56 : Les vieux modèles (4s, 4) se vendent très bien selon différentes sources, au point de vampiriser les ventes du 5. Le 5 plaît sûrement, son tarif prohibitif beaucoup moins. Auparavant le dernier iPhone sorti dominait les ventes, loin devant les anciens modèles. Maintenant il se fait rattraper, les clients regardent de plus en plus les tarifs.

S'ils ne veulent pas voir les ventes des vieux modèles dépasser celles du dernier iPhone, Apple devra obligatoirement en tenir compte lors de la prochaine mise à jour. Soit en sortant un iPhone à un prix acceptable (iPhone mini...), soit en proposant un iPhone 5s/6 premier prix, obligatoirement sous les 500€, pas plus. Ce qui semble assez irréaliste. Peut être 2 gammes comme les iPad, un iPhone 5s/6 très cher, qui verra ses ventes s'écrouler au dépend d'un iPhone grand public (mini, non Retina...) plus abordable.

Aussi, si Apple sort un iPhone "low cost" comme l'iPad mini (même si ils refusent de l'admettre), il faudra qu'ils ne le brident pas trop. Pas sûr qu'un iPhone plus abordable, mais sans écran Retina, ou affublé d'une capacité trop faible, séduise encore les foules en 2013, même à 479€, un tel iPhone serait une très mauvaise affaire et la concurrence se rira d'Apple.

La marque à la pomme n'a d'autre choix que de revoir ses tarifs à la baisse, même pour les versions hautes capacités. Quand on sait qu'un iPhone 64Go revient au même prix qu'un iPhone 16Go, à 20€ près, bonjour l'arnaque des 220€ supplémentaires!! Du vol manifeste, surtout qu'ils margent déjà comme des gros porcs sur le modèle 16Go.
Apple peut aussi maintenir ses gammes tarifaires actuelles et continuer à perdre des parts de marché. Les ventes en Chine seront là pour compenser l'effondrement en Europe. Pendant un temps.

Brice56

8 avril 2013 à 16:41

@Pehache et iMusic : la stratégie de samsung est un peu différente mais pas si éloignée en fait d'Apple, on a un appareil au top vendu une fortune et une gamme vendu à des prix plus résonnable. Hors finalement, Apple avec ses iPhones de vieille génération fait un peu la même offre... En moins classe car pour acheter à un prix un petit peu plus raisonnable il faut acheter avec un train de retard! En plus pour justifier un peu plus l'écart de prix, les appareils d'anciennes générations ne reçoivent pas l'ensemble des mises à jour système. Sur ce point d'ailleurs, comment fait Samsung ? Car quoi de plus frustrant que de ne pas avoir droit à la prise de vue panoramique (par exemple) alors qu'il existe des appli qui le proposent en 360° et même sur un 3gS !!
Un dernier point où je te rejoint à 200% iMusic, c'est au niveau de la capacité, car avec un simple port pour carte micro SD la concurence offre une capacité extencible pour le prix de la carte, là où Apple nous prend pour des américains!
Ca fait quand même beaucoup je trouve, et il y a bien un moment ou ça va planter !

Elrifiano

8 avril 2013 à 18:12

Le problème d'Apple c'est qu'ils continueront a essorer cette recette jusqu'à ce qu'il n'en découle plus une seule goutte. Donc on continuera à avoir des iPhone S tous les 2 ans vendus à prix d'or.

pehache

8 avril 2013 à 23:16

Oui, enfin, les iPhone des générations précédentes sont vendus avec de grosses limitations, par exemple uniquement en version 8Go (!). Sans ça ils cannibaliseraient totalement le dernier modèle.

srill

9 avril 2013 à 11:14

Pour la cannibalisation par les générations précédentes, le prix c'et une chose mais n'oubliez pas un "détail" qui a bien changé les choses : la connectique.
Quand j'ai cassé mon 4s, j'ai repris un 4s parce que je ne me voyais pas mettre tous les docs et autres accessoires au rencard.

pehache

9 avril 2013 à 14:03

Et puis bon, un 4 ou un 4S sont encore très chers. Payer 400€ (le 4) pour un smartphone avec seulement 8Go de mémoire et qui ne recevra plus de mises à jours dans un an et demi, comment dire...

mobiles57

11 janvier 2016 à 22:27

Apple iPhone 5S 16GB Unloucked 4G LTE comes with iOS 7,Apple A7, 8 MP, 3264x2448 pixels, autofocus, dual-LED flash, 16/32/64GB internal memmory, LED-backlit IPS LCD, capacitive touchscreen, 16M colors, 640 x 1136 pixels, 4.0 inches screen, 3G and 4G LTE supported and nano SIM. great cell phone by Apple Iphone 7www.mobile57.com/pk/products/apple-iphone-7-4081

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription