Photoshop, mieux sur iPad ou sur Mac ?


On s'excusera par avance pour ce titre un brin tapageur. Mais tout de même, l'annonce d'Adobe hier soir fait réfléchir. Le créateur de logiciels a en effet dévoilé pour la première fois... du matériel. Et pas n'importe quel matériel : un stylo, et une règle. Tout simplement ! Adobe est parti du constat suivant : on utilise Photoshop ou Illustrator pour produire, mais lorsqu'il s'agit de réfléchir, de dessiner quelques traits rapidement, on ressort rapidement la bonne vieille feuille de papier.




Adobe veut nous débarrasser de cette vilaine habitude, et a donc présenté sa solution, qui pourrait bien révolutionner certains usages et donner à l'iPad de plus en plus d'importance dans le monde professionnel. Avec « Mighty » (le stylo) et « Napoleon » (la règle), Adobe ne compte absolument pas remplacer votre Mac par un iPad, tout du moins pas pour le moment, mais espère répondre à des usages pour lesquels l'ordinateur n'est pas toujours le plus adapté.

Les appareils sont intelligents et communiquent en Bluetooth avec l'iPad. Ainsi, le stylo est par exemple capable de retenir vos informations personnelles, et de transférer des éléments d'un appareil à l'autre, comme des graphismes, des favoris de couleur, etc. De son côté, la règle permet de tracer des traits droits d'une manière assez ingénieuse, ainsi que, entre autres... des arcs de cercle. Une vidéo assez sympathique illustre quelques fonctionnalités des deux appareils :




« Mighty » et « Napoleon » entrent parfaitement dans la nouvelle stratégie d'Adobe, qui a annoncé hier arrêter la vente de licences, et l'abandon de la Creative Suite au profit d'une nouvelle mouture de Creative Cloud, version connectée à internet qui n'est disponible que sur abonnement (et qui ne peut donc plus être piratée). Votre abonnement (à partir de 24,59 € pour un seul logiciel) servira ainsi pour tous vos appareils. On imagine que selon le succès de cette nouvelle solution, Adobe pourra accélérer le développement de ses services sur appareils mobiles...

Outre l'entrée fracassante ces derniers temps d'Adobe dans le cloud, on retiendra surtout de cette annonce que l'iPad est de moins en moins perçu comme un simple objet grand public, ou tout du moins limité à des usages simples. L'arrivée d'outils aussi complexes sur tablette est une excellente nouvelle pour Apple, qui pourra mieux mettre en avant les bénéfices de l'iPad auprès des professionnels. Pour le moment, aucune date de commercialisation et aucun prix ne sont annoncés, même si l'on imagine que ces nouveautés seront dans les rayons dès cette année.


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (8)

Sylvain

7 mai 2013 à 16:56

Pour ceux qui parlent anglais : « Napoleon... because it's a short ruler »

Sethenès

7 mai 2013 à 18:03

A quand un iPad maxi ...

pim

7 mai 2013 à 20:13

@ Sethenès :

Exactement, c'est ce qui est frustrant avec l'iPad : sa taille limitée, de seulement 10". Il faudrait au moins une taille A3 (en plus de la possibilité de pouvoir appuyer sa main, comme sur une « vraie » feuille de papier !)

nass

7 mai 2013 à 20:40

Je pense qu'on aura droit à un ipad maxi quand son problème de poids aura disparu

pim

7 mai 2013 à 22:57

En le gonflant à l'hélium alors ! Ou alors, une resucée de la Microsoft Table, mais pas à 10 000 € pièce...

Stuerck

8 mai 2013 à 09:21

La fluidité comme un stylo n'est pas encore au rendez-vous.
Par contre l'interaction avec la règle numérique est tout simplement géniale.

elite.premium

9 mai 2013 à 10:42

Vous avez une idée de quelle application il s'agit ? Adobe Ideas non ?
Merci

iMusic

9 mai 2013 à 14:50

L'intention est bonne, la démonstration peut convaincante. Le mec est limite risible avec son gros stylo triangulaire, sa petite tablette et la mini règle de Barbie (Napoléon… LOL ! Merci pour le joke anti Français.). On croirait qu'il joue à la dinette.

C'est pas encore ça qui va remplacer une vraie feuille et un crayon.
Quant à l'iPad, il faudrait déjà qu'il puisse gérer la fonction tablette graphique, avec une vraie précision comme sur une tablette Wacom. Même à côté du Galaxy Note ultra précis qui permet d'écrire, l'iPad est largué sur le plan matériel et logiciel. Quand Wacom et Samsung permettent de dessiner et d'écrire avec une ergonomie similaire au papier/crayon, l'iPad permet à peine de gribouiller des trucs grossiers avec ses gros doigts, pour faire des machins qui ressemblent à des dessins d'enfants de CP.

C'est tout l'iPad qu'il faut revoir, au niveau du matériel et du logiciel, pour rattraper le retard technologique important sur Wacom et Samsung. L'iPad est incompatible avec les vrais stylets numériques précis. Quand l'iPad sera vraiment tactile avec tous les outils (crayons, stylos, doigts…), il pourra alors se décliner en format maxi. Pour le moment cette tablette se positionne entre la liseuse d'appoint (sans encre numérique) et la tablette web/multimedia, ce qui suffit à son succès. Mais il en faudra beaucoup plus pour qu'elle devienne un véritable outil de conception, d'écriture, de dessin, de création…

Et si Apple ne le fait pas, c'est la concurrence qui le fera à sa place, ils ont d'ailleurs commencé. Les tablettes actuelles sont encore amenées à fortement progresser, on en est qu'au début.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription