Avec Iris, Intel veut tuer la carte graphique


Nous l'avons déjà vu à maintes reprises, l'architecture Haswell, qui sera disponible dès le mois prochain (voir dépêche : Haswell sera disponible le 4 juin), mettra entre autres l'accent sur les performances graphiques (voir dépêche : Quels successeurs pour la HD 4000 ?). Intel vient de donner plus de détails sur les performances de ses nouveaux processeurs graphiques, dont certains recevront un nom de marque dédié : Iris. Avec cette mesure, Intel s'attaque directement aux cartes graphiques dédiées d'AMD et de NVIDIA, et tente de faire oublier la notion de piètre performance associée au nom Intel HD.




Selon un premier test d'un processeurs Haswell, les performances de la puce HD 4600 seraient en moyenne 23% supérieures à la HD 4000 (voir dépêche : Un premier test pour Haswell). Mais il ne s'agit pas ici du haut de gamme ! Selon Intel, les puces Iris représenteront un pas en avant majeur, avec des hausses de performances pouvant être supérieures à 100%. De leur côté, les puces destinées aux Ultrabooks (15W) et donc au MacBook Air auront des performances plus modestes, mais tout de même largement supérieures aux puces actuelles.




Le MacBook Air et le MacBook Pro 13" (Retina et classique) n'étant pas dotés de cartes graphiques dédiées, cette nouvelle est excellente. Quel que soit le choix d'Apple dans les processeurs qui équiperont ses futurs portables, les performances graphiques seront en nette hausse. Là où ces améliorations seront les plus visibles sera sur le MacBook Pro 13" avec écran Retina, dont les performances graphiques ont parfois été vivement critiquées, le nombre d'images affichées par seconde pouvant être assez faible selon les situations. L'arrivée des puces Intel HD 5000 pour Ultrabooks ouvre également la porte à un MacBook Air avec écran Retina, sans trop grand compromis sur le nombre d'images par seconde et sur l'autonomie. Toutefois, les écrans Retina sont encore chers et Apple pourrait attendre encore un peu...




Avec les successeurs de l'Intel HD 4000 et plus particulièrement les puces Iris, Intel apparaît enfin comme un acteur sérieux sur le marché des cartes graphiques. Le fondeur est bien sûr encore très loin de pouvoir se battre contre AMD ou NVIDIA du côté des stations de travail ou des ordinateurs destinés aux jeux vidéo, mais les progrès d'Intel sont de plus en plus notables, et les ordinateurs non équipés de cartes graphiques dédiées vont devenir de plus en plus crédibles. On se prend à rêver que dans quelques années, les cartes graphiques dédiées aient totalement disparu des ordinateurs portables...


PARTAGER SUR :

Retrouvez le MacBook Air, le MacBook Pro et le Mac mini sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (1)

pehache

9 mai 2013 à 10:05

Les cartes graphiques dédiés disparues des portables c'est pratiquement déjà le cas, non ?

C'est clair que les puces graphiques intégrées c'est l'avenir, et que les cartes graphiques dédiées seront réservées à des usages de plus en plus particuliers.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription