De premiers tests pour la 5G


5GAlors que la technologie 4G fait progressivement son apparition en France et n'est d'ailleurs toujours pas supportée par l'iPhone dans nos contrées (voir dépêches : L'iPhone 5 aura la 4G en France ! et L'iPhone 5S aura la 4G en France), Samsung vient d'annoncer avoir effectué les premiers tests de la 5G, qui pourrait trouver ses premières applications commerciales en 2020.

L'entreprise sud-coréenne affirme avoir atteint des débits de 1 Gbps entre deux appareils distants de deux kilomètres, soit une vitesse très impressionnante d'environ 125 Mo/s. Mais à l'avenir, Samsung affirme que les débits pourront encore être largement améliorés, et dépasser 1 Go/s, un débit si élevé qu'on en arrive à se demander à quoi cela pourra bien servir.

Pourtant, les applications sont nombreuses, et l'arrivée des films en UltraHD (voir dépêche : Écrans UltraHD : les prix s'effondrent déjà) mettra à genoux la technologie 4G, qui plafonne à 75Mbps, soit à peine 10 Mo/s. Mais surtout, l'arrivée de la 5G permettra d'apporter une connexion à internet fiable et rapide à de nombreuses zones reculées qui n'osent imaginer être un jour équipées d'une connexion fibrée.

La 5G n'étant pas encore un standard, il faudra encore de nombreuses années pour la voir arriver sur le marché. Alors que les opérateurs français viennent tout juste de se lancer sur le marché de la 4G, ce qui a impliqué des investissements colossaux, ces derniers pourraient se montrer quelque peu attentistes face à une 5G qui nécessitera à nouveau de lourds investissements matériels et l'acquisitions de nouvelles bandes de fréquences. Le futur est toutefois assurément en marche !


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (15)

LolYangccool

13 mai 2013 à 13:48

Le futur ? Faudrait déjà s'occuper du présent et remplacer notre pauvre 1,5Mb/s de notre Livebox par une meilleure connexion...
Parce que bon, c'est bien de toujours donner les dernières techno aux grandes villes, mais les autres sont restés quelques années en arrière à ce niveau...

Et nous sommes loin d'être les seuls dans ce cas.

Mr Bob

13 mai 2013 à 13:54

C'est pas dans mes habitudes de dire ça, mais je fais confiance à Free pour faire en sorte que les trois autres opérateurs ne restent pas sur leur lauriers.

pehache

13 mai 2013 à 15:01

On ne peut pas avoir le beurre (la tranquillité de la campagne) et l'argent du beurre (les services et facilités de la ville).

Mr Bob

13 mai 2013 à 15:39

Oui, attendez, vous avez l'eau courante et l'électricité pour la plupart, de quoi vous vous plaignez ?

pehache

13 mai 2013 à 18:16

Oui, vous avez l'électricité au même prix qu'en ville, alors qu'avec une ligne qui alimente parfois 10 baraques à la campagne, on alimente 1000 foyers en ville. Donc sans même forcer le trait on peut dire que ce sont les habitants des barres d'immeubles en banlieues qui subventionnent l'électricité des ruraux. Même raisonnement pour un facteur dont la tournée comporte facilement 10 fois plus de foyers en ville qu'à la campagne.

LolYangccool

13 mai 2013 à 18:56

Dans ce cas on peut le faire dans l'autre sens : On paye le même prix la connexion inertnet et on a moins... Donc on paye une partie...
C'est facile de dire ça.
Pour la facteur, il est moins fatigable à la campagne puisque moins d'arrêt. Donc bon, c'est un inconvénient mais aussi un avantage.

LolYangccool

13 mai 2013 à 19:05

Je rajouterai que alors que le débit des villes augmente, celui de la campagne n'augmente pas ou bien moins fort, c'est quasi-négligeable, en tous cas, chez nous.
On trouve du 200Mb/s en ville, et nous ça fais un moment qu'on est scotché à cette vitesse merdique.

Je suis désolé, mais on veux pas le beurre et l'argent du beurrre, je demande pas les même débits qu'en ville.

Mr Bob

13 mai 2013 à 19:20

Ma dernière intervention sur ce sujet : les gens paient des impôts, à la ville comme à la campagne. Il y a des disparités liées aux lieux, certes, mais ce n'est pas une raison pour limiter les efforts technologiques qui sont des nécessités pour l'accès au partage, à l'information, à la culture et aux communications.
Ce type de raisonnement a été utilisé par le maire de mon patelin comme argument contre des parents qui ne peuvent pas emmener leurs enfants à l'école et qui par conséquent, en sont privés. "On ne peut pas habiter la campagne et vouloir les transports urbains".

Hadrien

13 mai 2013 à 21:00

En habitant à la campagne, on choisit les inconvénients (pas de transports en commun, connexion beaucoup plus lente (fin de ligne souvent), et beaucoup d'autres inconvénients mais aussi des avantages (prix du terrain)

pehache

13 mai 2013 à 21:23

La généralisation de l'ADSL en ville ne date que d'une dizaine d'années, et aujourd'hui encore même en ville tout le monde n'a pas 8Mb/s... Quant aux gens qui ont accès à 200Mb/s c'est une minorité même en ville.

Et non les gens ne paient pas les mêmes impôts en ville ou à la campagne : les taxes locales y sont en général nettement plus faibles. De toutes façons les réseaux téléphoniques ne sont pas financés par l'impôt.

fwablang

14 mai 2013 à 09:37

Je rajouterai que alors que le débit des villes augmente, celui de la campagne n'augmente pas ou bien moins fort, c'est quasi-négligeable, en tous cas, chez nous.

LolYangccool

14 mai 2013 à 10:42

pehcache : J'ai regardé un plan de la répartition du débit dans la grande ville près de chez moi, et même des villes aux alentours afin de voir à peut près ce que je pourrais avoir en déménageant d'ici quelques temps dans mon appartement.
Et bien figure toi qu'ils sont éligible au 100Mb/s chez Numéricable et que le débit le plus faible en ville est de 30Mb/s...

Je sais déjà dans quel coin je vais habiter rien qu'à ça. Et oui, la fibre, c'est important pour moi. Surtout que ma petite connexion bride les utilisations possibles de mon serveur par internet...

Actuellement j'héberge les images sur des hébergeurs d'images tiers pour ne pas surcharger mon NAS.
Ce que je ne serais plus obligé de faire d'ici quelques temps, de plus, je serais ainsi totalement autonome. pour mon site.

Sylvain

14 mai 2013 à 10:46

@ LolYangccool : mouais. J'habite à Lyon intra-muros et mon débit est de 5 Mb/s, soit 600 ko/s. Aucun opérateur ne veut installer la fibre dans mon immeuble, parce que vous comprenez Monsieur, y'a pas assez d'appartements ça serait pas rentable.

pehache

14 mai 2013 à 11:19

@LYCC : ne pas confondre les débits annoncés et les débits réels, surtout en ADSL (en fibre c'est différent, mais soyons sérieux la proportions de foyers fibrés même en ville est minime!)

Je connais des gens qui en ville n'ont pas un débit ADSL suffisant pour avoir la TV (bon, ils s'en foutent, mais c'est pour dire...)

Après si tu veux avoir un serveur avec un bon débit, pas besoin d'avoir la fibre : il suffit de louer un petit serveur dédié chez OVH, ce n'est pas cher et ça peut même être intéressant d'avoir une machine sur un site différent pour faire de la sauvegarde déportée (et si c'est juste pour un site web il suffit de prendre un hébergement, c'est encore moins cher !).

Bref, pas besoin de se faire des noeuds dans la tête.

pehache

14 mai 2013 à 11:22

Et ne pas prendre les cartes de couverture fibre pour de l'argent comptant : comme dit Sylvain tu peux être dans une zone où la fibre passe, mais ça ne veut pas dire qu'elle sera disponible dans ton immeuble (donc bien se renseigner avant).

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription