iRadio : Apple se fait griller la politesse


On sait de source sûre qu'Apple prépare un service de radio en streaming depuis le mois de février au plus tard (voir dépêche : La radio en streaming bientôt sur iOS ?). De nombreuses rumeurs ont depuis été publiées sur le sujet, et il se murmure que les négociations seraient assez difficiles à cause d'une trop grande volonté d'Apple de tirer la rémunération des labels vers le bas (voir dépêche : iRadio, c'est pour bientôt !). Mais alors qu'Apple prend un peu de retard pour rentrer en compétition avec Spotify ou encore Deezer, un autre grand acteur de la musique en ligne vient de lui griller la politesse. Google a en effet présenté hier son service "Google Play Music All Access", qui permettra un accès illimité à des millions de morceaux en ligne pour 9,99 dollars par mois (le même tarif que Spotify), et même 7,99 dollars par mois si l'utilisateur s'inscrit avant le 30 juin.




Dans un premier temps, le service n'est disponible qu'aux États-Unis où il est déjà proposé aux utilisateurs des services Google. À l'instar de Spotify, il est possible de créer des radios personnalisées à partir de chansons ou d'artistes, ou encore de stocker des chansons directement sur votre appareil pour les écouter hors-ligne. Comme avec iTunes et iCloud, il est possible de stocker ses propres chansons dans le nuage, et retrouver ses différentes listes de lectures sur ses différents appareils.




Alors que les systèmes d'écoute de musique en streaming par abonnement sont de plus en plus populaires, Apple est aujourd'hui clairement en retard, avec son iTunes Store qui ne propose que des musiques à l'achat. Spotify et Deezer ont tous les deux signé des accords avec des opérateurs de téléphonie, notamment en France, et développent leurs offres rapidement. Dans un marché en pleine croissance, il devient urgent qu'Apple dévoile enfin son offre avant que certains services deviennent trop importants. Faudra-t-il attendre le traditionnel événement spécial consacré à la musique de la rentrée de septembre ?


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (4)

John47

16 mai 2013 à 18:00

Ça paraît tellement évident qu'on se demande pourquoi Apple a attendu aussi longtemps pour commencer à travailler sur un service de streaming...

iMusic

17 mai 2013 à 02:46

Si c'est pour sortir une offre plus chère, limitée à iOS, qu'ils se la gardent. À moins de renier sur leurs marges stratosphériques (allo les tarifs iTunes !!!), ça sent le sapin. Ils n'auraient pu s'imposer qu'en étant les premiers avec trois longueurs d'avance. Nul doute que les majors tiennent enfin leur revanche.

Et après Google, Amazon aussi va entrer en course. Avec des médiathèques de plusieurs milliers de titres + Spotidy, Deezer, et bientôt Google et Amazon… qui va aller payer 30% plus cher pour les beaux yeux de Tim Cook ?

iTunes Music Store? What's next?

aexm

17 mai 2013 à 12:48

le marché est détenu par les propriétaire des droits, pas par les fournisseurs de services ou d'accès et encore moins par les fabricants …

Apple par anticipation a pu changer quelque peu la donne, mais maintenant que tout le monde est plus ou moins passer à l'ère numérique … les réseaux de ditrib vont de nvx faire la loi du marché …

le tout est : combien est prêt à mettre un user lambda pour ce type de service … parce que :
- 10 € pour la musique,
- 15 € pour les videos,
- 30 € pour acces à internet,
- le cout des terminaux …

ca commence à faire cher, d'autant plus qu'on ne consomme pas tous les memes choses etc …

Sebastien

Baraka

17 mai 2013 à 15:52

Je suis assez d'accord avec aexm : je doute que l'avenir immédiat passe par un abonnement à une médiathèque géante., ne serait-ce que parce qu'un tel modèle économique exclut plus ou moins complètement les oeuvres réellement qualitatives.
Produire un énième CD de pop de l'été avec tutti quanti samples etc, ça prend 10 minutes à l'éditeur et ne coûte rien. En revanche, faire un album avec une bonne qualité d'enregistrement, un ensemble musical dédié, une recherche et une création s'étalant sur plusieurs mois ou années, tout ceci est nettement plus cher et surtout n'a aucun intérêt en mp3 96 kB/s.
iTunes, Deezer, Google play.... Aucune offre n'a su, pour le moment, allier les 3 composantes essentielles qui procureraient à l'exploitant une hégémonie totale sur le marché : une offre complète (donc pas que l'intégrale des beatles, le best of de Vivaldi et les dernières nouveautés de chez Universal), une offre accessible (un album à plus de 10€ devrait être un album exceptionnel, pas un invendable qu'on essaie de rentabiliser) et une offre de qualité (si le mp3 et autres aac suffisent à la majorité, la possibilité de choisir du flac, par exemple, serait un avantage commercial faramineux - Qobuz démarre d'ailleurs assez bien, malgré une offre très limitée et des prix élevés).

Google vient de sortir un appareil commercial aussi dépassé qu'iTunes et autres Spotify. Ils ne font leur guéguerre que sur le volume, pas sur la qualité de l'offre. Apple a la possibilité d'atomiser la concurrence en créant une offre d'achat d'album en qualité sans perte, sans augmentation des tarifs, et permettant le streaming en ligne comme l'écoute hors ligne. Pourquoi pas même combiner un abonnement donnant accès à un streaming illimité de mp3 avec la possibilité d'un achat au téléchargement.... Les moyens financiers et techniques sont largement à la portée de la pomme.

En attendant, il suffit de soutenir les éditeurs indépendants et les artistes qui vivent, au demeurant très bien, grâce à ce modèle. Un de ces jours, quelqu'un recevra peut-être le message.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription