Siri, tu peux télécharger Google Now ?


Siri : Capitale de la FranceGoogle Now, l'assistant personnel d'Android qui présente des fonctions similaires à Siri, est disponible sur l'iPhone depuis un peu moins de deux mois. Malgré quelques petits problèmes de jeunesse (l'application est très gourmande en batterie), Google Now fonctionne plutôt bien et offre enfin une alternative à Siri sur le téléphone d'Apple.

Mais surtout, si Google Now comprend vos questions tout aussi bien que Siri, il est contrairement au service d'Apple capable d'y répondre. Sur la capture ci-contre, nous avons par exemple demandé à Siri quelle était la capitale de la France. Rien d'insurmontable, a priori ! Mais le logiciel d'Apple est incapable de traiter notre demande, préférant nous proposer deux restaurants. La version américaine de l'assistant est bien plus complète, seulement voilà, nous sommes français. Et Google Now, lui, nous a instantanément proposé un plan de Paris.

Lorsque Siri est sorti en 2011, les premières réactions ont été plutôt positives (voir dépêche : Un rapide test de Siri), mais les utilisateurs ont vite déchanté : l'assistant vocal d'Apple est certes capable de régler une alarme, vous donner la météo ou encore écrire un SMS. Mais il est rapidement perdu dès que vous sortez des fonctions prédéfinies par Apple. Un défaut de jeunesse ? Près de deux ans plus tard, on commence à perdre espoir.

Car si Google Now semble déjà largement supérieur à Siri, le moteur de recherche ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Hier soir, Google a annoncé « la fin de la recherche telle que nous la connaissons ». Une formulation certes un peu pompeuse, mais suivie de nouveautés qui devraient faire très mal à Apple. Car Google va intégrer les commandes vocales directement à son navigateur, Google Chrome. Il n'y aura besoin d'aucune action pour déclencher une recherche, Chrome écoutant en permanence (ce qui risque de provoquer quelques levées de boucliers), et attendant la commande "OK Google" pour répondre à vos questions.

Une fois la recherche lancée, Google a annoncé revoir prochainement ses outils Knowledge Graph, qui permettent de présenter des informations sous forme d'encadrés en plus de rediriger vers des sites web pertinents. Voici par exemple le Knowledge Graph qui nous est présenté par Google Now, lorsqu'on lui demande quelle est la capitale de la France :


Le Knowledge Graph de Google sur Paris



Bientôt, Google Now vous donnera des résultats de plus en plus personnalisés, en fonction de vos précédentes demandes et de votre situation personnelle. Par exemple, si vous demandez quelle est la population de Paris, Google pourra également comparer le résultat à votre ville d'origine... Mais surtout, vous pourrez dialoguer de plus en plus naturellement avec le moteur de recherche. Si par exemple, vous demandez à Google quelle est la capitale de la France, et que vous posez quelques minutes plus tard la question suivante : « Y a-t-il un train pour y aller ce soir ? », Google sera capable de déterminer que vous voulez aller à Paris, détectera la gare la plus proche de votre position actuelle, et vous proposera les billets de train adaptés.


Google Now sur iPhone et iPad



Apple a présenté Siri comme une application auto-apprenante, affinant ses résultats en fonction du comportement de ses utilisateurs. Google Now fonctionne assurément de la même manière, mais force est de constater que le système de Google est plus efficace et apprend beaucoup plus vite. Si certaines innovations présentées ci-dessus sont fort sympathiques, on retiendra surtout de l'arrivée de Google Now sur navigateur que le géant de Mountain View va accroître exponentiellement son nombre d'utilisateurs et de fait sa base de connaissances, alors que Siri reste pour le moment confiné à l'iPhone et l'iPad.

Alors que le successeur d'OS X 10.8 Mountain Lion sera présenté dans moins d'un mois (voir dépêche : La WWDC 2013 se tiendra le 10 juin) et pourrait bien signer l'arrivée de Siri sur Mac, il est temps pour Apple de faire un très gros effort sur la pertinence de ce service, qui est très pratique pour certaines utilisations mais beaucoup trop limité.


PARTAGER SUR :

Retrouvez l'iPhone, l'iPad et l'iPad mini sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (11)

WunderNinja

16 mai 2013 à 18:00

Siri... C'est quoi ?

WunderNinja

16 mai 2013 à 18:04

Je me sers de Siri pour programmer des alarmes et des comptes à rebours. Et c'est tout. Pour la recherche, c'est trop foireux. Pour les plans, c'est lamentable. Et pour la dictée, il y a trop d'erreurs.

Flok

16 mai 2013 à 19:06

Je pense, en tout cas j'espère, que Siri sortira de beta avec son arrivée sur OS X. Si ce n'est pas le cas, au vu du bons nombres de nouveautés présentées à la conférence de Google hier soir, Apple a beaucoup de souci à se faire. Je crains que ce soit la chute libre pour la Pomme...

Flok

16 mai 2013 à 19:07

*bon nombre
(Désolé pour le double post. Sylvain, vite un éditeur de commentaire ?! )

Mr Bob

16 mai 2013 à 19:19

Plus ça va, et plus je pense qu'Apple a intérêt à sortir des nouveautés flamboyantes pour rivaliser avec la concurrence. Samsung & Google sont en train de voler la vedette à Apple niveau ingéniosité et force d'innovation.

iMusic

17 mai 2013 à 02:25

"Siri, tu peux télécharger Google Now ?"
Excellent ! Et ce n'est qu'un début.


Google Now est déjà à Siri ce que Google Maps est à Apple Maps, ou ce que Google Chrome est à Safari… Et même, ce que Android est à iOS… Mac OS X a du souci à se faire, qui n'a pas progressé depuis des années, et qui même régresse et se gadgétise à chaque version depuis Mac OS 10.6 Snow Leopard.

Apple semble avoir prit la place de Microsoft il y a quelques années, dans la position du géant qui malgré tous ses milliards rate tout ce qu'il entreprend. Apple n'innove plus ou alors que du gadget tape à l'œil depuis un moment. Vu les prix injustifiés des appareils, il serait temps de dépasser les versions beta de logiciels pleins de bonnes intentions, mais largués. C'est pas ça Apple à la base, même leurs logiciels OS X sont à la ramasse, quand ils ne sentent pas la naphtaline il sont bazardés (iWork, iLife, Final Cut…).

Reste de "jolis" design made in Foxconn Cupertino, mais passé le mot d'ordre "toujours plus fin", qu'en est-il de l'ergonomie, du confort… Auparavant chez Apple, c'étais la machine qui s'adaptait à l'utilisateur, maintenant c'est au client de s'adapter tant bien que mal à des joujoux dont le design dépasse parfois l'entendement. Si on compare l'iMac G4 au top de l'ergonomie et du design avec l'iMac actuel, sorte de gros miroir sans réglage vertical dans lequel tout est soudé et aux options vendus le prix de la machine, le constat est flagrant. Seul quelques "fanboys", sorte de plèbe qui font honte même à Apple, qui adulent la marque comme d'autres Lady Gaga, peuvent encore excuser l'inexcusable. En tout cas les gens se barrent de plus en plus, le switch inversé a de l'avenir…

Reste à Apple de racheter Google. Oui, mais voilà, alors que l'action Apple s'est effondrée depuis 1 an, avec un iOS qui perd progressivement des parts e marché au point de faire planer le retour du syndrome des moins de 10% de parts de marché (comme le mac avant l'iPod), Android explose et Google réussit tout ce qu'il entreprend, voyant le cours de son action progresser depuis des années, au point de bientôt dépasser Apple.

Difficile de rester optimiste pour la pomme. En attendant les futurs Mac pro (LOL), les prochaines mini tours (re LOL), les iMac ergonomiques (PTDR), les machines aux composants non soudés (et ta sœur), le retour de Final Cut Pro (c'te blague), les écrans mats (ha ha ha !), un iOS à nouveau dans la course (ta mère en string), un Maps qui ne se perde pas à chaque coin de rue (allo la terre, non mais allo la terre, t'as Maps et t'as pas Google Maps, non mais allo !), un Siri qui connaisse Molière (fuck your mother), la télécommande sur l'iMac (Apple TV c'est pour les chiens ?), un OS X qui ne se gadgétise pas (miaou), les futurs télévisions connectées à iTunes (heu… non, surtout pas ça), une pomme qui retrouve son croquant…

Brice56

17 mai 2013 à 09:21

Une petite question, est-ce que Google Now est disponnible pour tous les Iphone ?
@iMusic : Quand l'ingéniosité n'est plus là, mieux vaut se détourner et peut-être que la pomme réagira plus vite que Microsoft et redressera la barre, sinon tant pis pour eux et tant mieux pour nous, des gens travail et propose de vrais nouveautés ! Ainsi nous aurons au moins gagné en liberté en allant voir ailleurs!

yemvdsar

17 mai 2013 à 09:45

Le S-Voice du S4 est beaucoup plus proche de Siri que l'est Google Now. Je trouve que Google Now et Siri ne joue pas dans la même école. Siri - gadget, Google Now - utilitaire pro.

Mr Bob

17 mai 2013 à 13:41

Je suis pas d'accord avec toi iMusic, le design est la seule chose qu'on ne peut pas reprocher à Apple. J'ai eu l'occasion (pas plus tard qu'hier) de voir côte à côte l'iMac G4 et le dernier iMac. Même si le G4 est marrant, a de la gueule, est osé et tout ce qu'on veut, c'est à des années lumières du dernier iMac.
L'iMac G4 reste dans les esprits comme l'iMac G3 parce qu'ils marquent une cassure avec les designs précédents. Mais comparer iMac G4 et le nouveau, c'est pareil que comparer le 1er iPod avec l'iPhone.

iMusic

17 mai 2013 à 15:14

@ Mr Bob :
Je pense qu'on peut comparer les design non pas sur le plan esthétique en effet qui correspond à des époques et à des modes différentes, par contre sur le plan ergonomique, l'humain ne bouge pas. En dehors de toute considération esthétique, si on compare sur le plan ergonomique (l'autre composante du design), et bien on constate que sur le modèle G4, il n'y avait qu'à placer l'écran du bout des doigts pour l'ajuster à la hauteur la plus confortable, que l'écran (IPS sur le 20") était mat et dépourvu de reflets. Quand sur le modèle actuel il faut se contenter d'une hauteur standard alors que les diagonales sont plus conséquentes, et qu'en dépit d'un soit disant revêtement anti brillant, l'iMac reflète toujours avec des contrastes et une saturation des couleurs faussées par la vitre. L'iMac actuel reste donc en net retrait sur le plan ergonomique comparé au modèle G4.

Néanmoins sur le plan esthétique, il n'y a pas de quoi tomber en pâmoison devant des appareils plats ou/et au concepts "fortement inspirés" (pour rester poli) par Dieter Rams qui avait dessiné l'iPod, l'iMac alu, le Mac pro et d'autres appareils Apple dans les années 60/70 sans même le savoir. C'est un secret de polichinel. Jonathan Ive a du talent, mais quand on compare l'iMac G3, l'iMac G4 et le design Apple plus sobre depuis l'arrivée de l'iPod, on voit bien qu'il a été puiser son inspiration ailleurs.

Le "less is more" cher à Apple actuellement, à été récupéré chez Dieter Rams, dont c'était la doctrine. Apple ne sont pas les seuls à s'être servi gratuitement dans son catalogue, mais bon. Après Apple a bonne mine de faire des procès pour un oui ou un non pour des détails de design alors qu'il n'ont probablement jamais versé un cent à Dieter Rams qui est le véritable initiateur du design Apple actuel. Et ça c'est incontestable. Même "Sir" Jonathan Ive n'a jamais démenti, il aurait trop à perdre en crédibilité, et ses "amazing" et autres "incredible" en deviendrait presque grand-guignolesques.

avant (Dieter Rams) / après (Jonathan Ive)
Dieter Rams

Jason

17 mai 2013 à 19:05

"Chrome écoutant en permanence" ... houla, oui ça va ronfler à propos de la vie privée !! Il risque d'entendre toute sorte de choses

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription