iPad 5, le point sur les rumeurs


iPad 4Combien de temps l'iPad 4 restera-t-il encore au catalogue ? Sortie le 23 octobre 2012, la quatrième génération de la tablette d'Apple est encore relativement jeune, mais la question de son renouvellement se pose. Si quelques rumeurs avaient parié sur une sortie anticipée de l'iPad 5 (voir dépêche : L'iPad 5 et l'iPad mini 2 dès mars 2013 ?), il n'en a rien été. La conférence de la WWDC se tiendra dans deux semaines (voir dépêche : WWDC 2013 : keynote le 10 juin !), et les équipes de Tim Cook présenteront alors iOS 7, le successeur de l'actuel système d'exploitation de l'iPad et de l'iPhone. Mais l'iPad 5 pourrait bien être absent de l'événement, pour une sortie plus probable à la rentrée. Selon l'aveu du PDG d'Apple lui-même, il n'y aurait pas de nouveau lancement majeur de produits avant l'automne de cette année (voir dépêche : Pas de nouveau produit avant l'automne ?). L'iPad étant l'un des produits les plus stratégiques d'Apple, il serait donc une grande surprise de voir sa cinquième génération débarquer dans les prochaines semaines.

Pour cette raison, nous vous déconseillons l'achat d'un iPad en attendant la WWDC (on ne sait jamais !), mais conservons un indicateur orange pour l'iPad, un renouvellement en septembre ou en octobre étant bien plus probable. Si vous êtes intéressés par l'achat d'une tablette mais que votre achat n'est pas pressé, nous allons dans cet article nous intéresser aux nouveautés les plus plausibles que devrait présenter l'iPad 5.


Une nouveauté de poids et de taille


Avec l'iPad mini, Apple a démontré que le poids et la taille des tablettes importait beaucoup (voir dépêche : Un iPad mini frustrant mais excellent). Malgré l'absence d'écran Retina et un prix élevé, l'iPad mini rencontre en effet un très grand succès ! Après l'iPhone et l'iPad mini, Apple pourrait donc bien s'occuper du poids et de l'épaisseur de l'iPad classique, et drastiquement modifier le design interne de sa tablette. Une coque du supposé iPad 5 circule d'ailleurs déjà sur internet (voir dépêche : Un iPad 5 bien plus fin et léger ?), et montre un iPad plus fin, avec des marges latérales réduites.




Grâce à la réduction des marges et la sélection de nouveaux composants moins lourds, notamment un écran IGZO (voir dépêche : Qu'est-ce qu'un écran IGZO ?), l'iPad 5 pourrait avoir un poids réduit de 25 à 33%. Côté face, le futur iPad pourrait ainsi ressembler au montage suivant (au centre) :


Concept par MacRumors



De la puissance !


Sans aucun doute, l'iPad 5 sera plus puissant que l'iPad 4, Apple n'ayant pas l'habitude de laisser stagner les performances de ses appareils. Après un processeur Apple A6X cadencé à 1,4 GHz pour l'iPad 4, Apple devrait utiliser un processeur Apple A7 ou A7X (dont les spécificités sont à ce jour inconnues) d'une fréquence plus élevée, avec une puissance brute et une puissance graphique en hausse. Du côté de la mémoire vive, il y a de bonnes chances qu'Apple passe de 1 Go à 2 Go. Comme d'habitude, les capteurs vidéo devraient être améliorés, surtout celui situé à l'arrière de l'appareil. Côté stockage, on espère qu'Apple fera enfin débuter sa gamme avec 32 Go au lieu de 16 Go actuellement. Mais il ne s'agit bien sûr que d'un souhait, et Apple en décidera peut-être autrement.


Une gamme réorganisée


Afin de garder un prix d'entrée faible, Apple comme pour l'iPhone conserve un modèle de génération précédente à son catalogue (l'iPad 2 est toujours disponible à partir de 409 €). Alors que l'iPad 2 commence à se faire vraiment vieux, il devrait être abandonné et l'iPad 4 de 16 Go devrait alors le remplacer comme modèle d'entrée de gamme. Ainsi, si vous patientez jusqu'à la sortie de l'iPad 5 et que vous êtes déçus par ce dernier, vous pourrez alors vous rabattre sur le modèle actuel dont le prix aura été revu à la baisse.


La gamme actuelle d'iPad



Des composants nouveaux ?


Plusieurs rumeurs anticipent l'arrivée d'un module NFC et même d'un capteur d'empreinte sur le prochain iPhone (voir dépêche : Empreintes et NFC pour l'iPhone 5S ?). Si Apple décide d'implémenter ces nouveaux composants dans un de ses produits mobiles, il serait de mauvais genre de laisser l'iPad de côté. Néanmoins, rien n'est sûr pour le moment, et il vaut mieux ne pas s'attendre à l'arrivée de ces nouveautés afin de ne pas être déçu en cas d'absence.


WWDC 2013

La force du logiciel


Mais ce qui fait la force de l'iPad n'est ni son écran, ni sa puissance : c'est avant tout son logiciel. Il sera donc très intéressant d'observer les nouveautés d'iOS 7 qui seront présentées le mois prochain, et qui bouleverseront certainement plus les usages qu'un processeur plus puissant. Nous vous donnons donc rendez-vous le 10 juin à 19:00, heure française, pour notre traditionnel suivi en direct et en images de la conférence inaugurale de la WWDC !


PARTAGER SUR :


Nouvelle analyse : iPad

Retrouvez l'iPad sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (14)

Mr Bob

27 mai 2013 à 17:05

Concernant la NFC, je pense qu'Apple introduira cette technologie comme une exclusivité sur l'iPhone 6 (ou 5S), et l'adaptera à l'iPad de génération suivante. (Comme pour l'option "panorama" de l'appareil photo, par exemple).

Hadrien

27 mai 2013 à 21:47

Un iPad avec NFC, ce serait vraiment utile ?

iMusic

27 mai 2013 à 22:29

L'innovation qui pourrait me faire choisir l'iPad Retina 9,7 pouces, c'est la compatibilité avec un véritable stylo numérique précis comme sur le Samsung Galaxy Note 8.0 avec lequel on peut écrire, faire des croquis, dessiner, comme sur une feuille de papier. Sur l'iPad actuel, sorti du clavier, les pseudo stylets pour iPad reproduisent au mieux le doigt, et pour cause, l'iPad n'est matériellement pas compatible avec les vrais stylets. Apple y viendra forcément, comme pour le "copier/coller", mais quand ? Pourtant avec un écran Retina, ça serait le top ! Là pour des raisons inconnues ou "dogmatiques" Apple est vraiment passée à côté de quelque chose d'essentiel pour nombre d'utilisateurs. Samsung en profite à fond et ne se prive pas de le faire savoir.

Autre point faible de l'iPad sur lequel j'ai plus d'espoir, c'est un poids réduit de 25 à 33% comme mentionné dans l'article de Sylvain. 652 g, pour une utilisation prolongée à bout de bras, c'est trop. Un iPad 9,7pouces pesant moins de 500 g, ça serait une très belle avancée qui donnerait un coup de vieux aux anciens modèles et pourrait démarquer la tablette Apple de la concurrence (au moins pendant quelques mois).

Pour la partie logicielle, iOS souffre mal la comparaison avec Android et maintenant Windows. Une mise à jour profonde est plus que nécessaire, et pas seulement un "aplatissement" des icônes. L'interface des premiers iPhones avec une ribambelles d'icônes alignés en rang d'oignon est désormais obsolète. C'était valable pour faire joujou avec 30 applications, maintenant c'est la honte. Avec le nombre d'applications actuelles on se retrouve vite avec une ribambelle d'icônes sans queues ni têtes. Android qui s'est en partie inspiré de Windows phone dans certaines surcouches a réussi à proposer une alternative viable avec une interface moderne ressemblant plus à un OS abouti et ergonomique. N'en déplaise aux "fanboys" qu'on embrasse au passage (inutile de me tomber dessus si vous vous sentez concerné), Windows à mit 5 ans dans les dents à la concurrence. Sans les copier, Apple pourrait s'inspirer de leurs bonnes idées et les adapter pour iOS. Après tout c'était le point fort d'Apple, sans rien inventer, s'inspirer et adapter pour une ergonomie maximale. Là ça fait un moment que la machine est en panne.
Qu'il sortent au moins des nouveautés efficientes. L'expérience désastreuse de Plans et Siri, ridiculisés sur internet et par Google, ont fait beaucoup rire. Sauf la majorité des clients qui apprécient moyen de jouer les beta-testeurs aux tarifs du "luxe". Le très contesté Scott Forstall à qui on attribue ces fiascos, enfin mis à la porte en 2012, espérons que Jonathan Ive et ses équipes relèvent la barre. C'est pas garanti.

Autre point et pas des moindres, ras le bol des marges stratosphériques sur la mémoire SSD. Vendre des tablettes avec une capacité dérisoire de 16Go aux tarifs actuels est juste une blague. Rédhibitoire pour beaucoup d'entre nous. Un doublement des capacités sans augmenter les tarifs serait le strict minimum. Une tablette numérique dite multimédia pourrait très facilement atteindre le To. Aucune chance pour le moment, mais il serait déjà possible de vendre des tablettes 256Go ou 512Go sans augmenter les prix ou très peu. Le prix de la SSD s'est écroulé en 3 ans. 512Go coûtent aujourd'hui pratiquement le prix de 64Go il y a peut. La différence de prix entre 16Go et 64Go est actuellement presque symbolique (quelques dollars), mais sert à Apple pour segmenter artificiellement ses gammes en margeant sur du vent. Et vu que Samsung ne donne pas franchement l'exemple sur ce point non plus, le racquet risque de durer encore un temps. Jusqu'à ce que les autorités s'en mêlent ou qu'un concurrent viennent casser cette magouille généralisée ? Une sorte de Free de la SSD ? Difficile à croire vu la puissance d'Apple et Samsung qui cloisonnent le marché et tiennent les fabricants par les couilles (quand ce ne sont pas leurs propres filiales comme Samsung).

Une petite note d'espoir pour conclure. À quand des iPad fabriqués en Europe comme les mac il y a quelques années ? Utopique ? Pas forcément… Payer le prix fort pour des faux produits de luxe assemblés dans des geôles/usines Foxconn me gonfle au plus haut point. Surtout quand les marges finissent dans les Îles Caïmans. J'aimerai que Apple redeviennent une société plus éthique, ils l'ont été. Un iPhone ou un iPad ne sont pas qu'un bout de métal et de verre avec un OS dedans.

Voilà pour moi, désolé d'avoir fait si court. Je ferais mieux la prochaine fois, ou pas.

Elrifiano

27 mai 2013 à 23:46

La gamme va s'articuler autour de deux modèles, il y'aura l'iPad mini et l'iPad au design tous les deux identiques. La seule différence sera la taille d'écran et éventuellement le processeur.

Je suis d'accord avec iMusic, il est temps qu'Apple fasse un iPen ou iStylo, ils appelent ça comme ils veulent. Ce petit complément permettrait enfin à l'iPad d'être un véritable outil à dessiner il doit être précis et réactif et je sais qu'Apple en a les moyens ne serait-ce qu'en le calibrant parfaitement avec iOS.

L'iPhone n'a pas besoin de stylet ? Ok mais sur iPad ça sera un plus énorme avec des applications optimisées comme Mail, Notes ou encore Calendrier.

Et si on peut le planquer incognito dans la smart cover alors c'est le top.

Mr Bob

28 mai 2013 à 00:36

@Hadrien: oui, le NFC n'est pas forcément réduit au paiement.

Concernant le stylet, ce serait un suicide niveau communication que de sortir un stylet.
"A stylus? NNNoo. Who wants a stylus? You have to get him and pull it away, you loose him, yaaach. Nobody wants a stylus; so let's not use a stylus".

Si après ça ils sortent un stylet, l'image de Jobs et d'Apple en prendront un coup.

iMusic

28 mai 2013 à 02:04

@ Mr Bob : Feu Steve Jobs avait dit la même chose à propos d'une tablette 7"…

Quant au carnet de route, il serait temps de sortir de la ligne soit disant édictée sur le marbre par Steve Jobs, ça serait ça le suicide. Ce dernier avait surtout l'art de retourner sa veste au dernier moment pour mieux prendre la concurrence de court (même si tout était préparé de longue date). Steve Jobs était un "opportuniste" de talent dont les déclarations fumeuses avaient souvent pour but la promotion des nouveautés et embrouiller la concurrence (ainsi que les clients). Il aurait déclaré que les vaches peuvent voler si ça avait permit de vendre plus d'iPhones. Et tout le monde aurait applaudit. C'est ça le "génie" de Steve Jobs.
Peut importe s'il faisait le contraire de ce qu'il avait dit auparavant. Ce sont les méthodes de Steve Jobs qu'il faut reprendre en partie, pas ces petites phrases de bon marchand qu'il était. La communication n'avait qu'à suivre.

Le manque de stylet, même en option c'est super dommage, qu'au moins l'iPad soit compatible, on ne fait pas tout avec nos papattes pleines de doigts. L'iPad n'est pas une œuvre d'art qui doit rester figée dans le temps, c'est avant tout un outil qui doit s'adapter à son époque, c'est fini le temps ou les tablettes n'étaient que des joujoux pour regarder une vidéo et surfer sur le web.

Concernant l'image d'Apple, franchement elle en a vu d'autres, surtout ces derniers temps.

iMusic

28 mai 2013 à 15:30

En tout cas, Apple a intérêt de surprendre dans le bon sens. Selon igen.fr aujourd'hui, certaines analyses bien renseignées sur Apple annoncent déjà un net recul des ventes de l'iPad, y compris du mini, jusqu'à -40 % par rapport au premier trimestre ! Ce qui serait une première alors que certains voyaient l'iPad condamné au succès.

http://www.igen.fr/ipad/un-premier-recul-annuel-pour-l-ipad-106408

Attendons de voir. Ce qui est sûr, c'est que Apple jouent très gros sur ce coup là et qu'ils pourraient bien revoir leurs tarifs à la baisse si ils ne veulent pas voir leurs parts de marché fondre comme neige au soleil. Conserver les tarifs actuels finirait tout simplement par condamner l'iPad. Les clients ne sont pas captifs à iOS comme on peut l'être à OS X, et la concurrence est redoutable. On trouve en effet d'excellentes tablettes à 200€ en haute définition très bien conçues qui sont adaptées pour ce que la majorité des gens en font. Proposer moins bien et plus cher comme l'iPad mini, c'est fini.

Mr Bob

28 mai 2013 à 16:09

Il y a une différence entre l'avis de Jobs qui ne voyait pas l'intérêt dans une tablette 7", avis décisionnel plutôt interne à Apple, et la condamnation virulente des stylets à la MacWorld 07 diffusée publiquement dans le monde entier. La raison pour laquelle Jobs ne voulait pas d'écran 7" relevait principalement d'un problème de software et de confort visuel. Aujourd'hui, grâce aux écrans retina, le confort visuel est assuré. Et ce même avec les non-retina des 7,9" (donc pas 7" au fait…) qui ont une densité de pixel relativement confortable pour la lecture.

pehache

28 mai 2013 à 16:26

@bob : la déclaration de SJ comme quoi les tablettes 7 pouces n'avaient pas d'avenir était tout ce qu'il y a de plus publique ! Faite en 2010 lors d'une conférence téléphonique pour présenter les résultats d'Apple.

Quant au stylet, j'ai reçu récemment au boulot un Galaxy Note 2 : eh bien le stylet je m'en sers souvent, je trouve ça très pratique et parfaitement complémentaire aux manipulations tactiles.

Baraka

28 mai 2013 à 16:27

Oui enfin tirer de grandes conclusions à partir de vagues suppositions d'analystes qui, au demeurant, se sont plantés dans leurs dernières prédictions "vérifiées de source sûre", faut quand même garder une certaine réserve.
Oui, la concurrence est rude, et c'est tant mieux. Je pense cependant qu'il y a un élément trop souvent oublié : Apple n'a jamais fait semblant de prétendre de vouloir occuper le segment "entrée de gamme". L'iPad mini (dont je suis d'ailleurs très satisfait) est tout bonnement à des années lumière de sa "concurrence directe", ne serait-ce que sur le plan de la finition. La seule critique qu'on ait pu lui faire (en dehors des antiennes habituelles : absence de SD/USB, prix) était l'absence d'écran retina; dès lors que ce "manque" n'est pas capital pour le consommateur, les tablettes en plastique avec un Android mal adapté, peu optimisé, bourré de widgets et rendu aussi propriétaire que possible peuvent aller se rhabiller.

Les iPad monopolisent le marché tout simplement parce qu'il n'y a aucune concurrence proposant une finition égale (et non, tous les plastiques du monde ne seront jamais aussi valorisants que le verre/alu, ce critère étant déterminant dans le choix de nombreux consommateurs), une aussi bonne interopérabilité avec son ordinateur (à condition que ce soit un mac), un tel choix d'applications etc. Le succès commercial de la Surface, annoncée par certains comme l'iPad killer, est digne de Titanic et les Kindle Fire HD et autres Nexus ou Samsung Galaxy ont bien du mal à survivoter à l'ombre la tablette made in Apple.
La preuve : http://www.vipad.fr/post/L-iPad-toujours-leader-sur-le-marché-des-tablettes.

Lorsqu'on achète une tablette, on a le choix entre (grosso modo) une tablette au look cheap, au système, à l'intégration et la diversité d'apps le plus souvent perfectibles, le tout pour approximativement 200€. Ou alors on peut opter pour un iPad mini, pour 100€ de plus, et avoir une expérience à l'utilisation d'un tout autre ordre. Certains concurrents font peut-être aussi bien; les prix sont aussi bien également (pour les tarifs délirants de la Surface).

Les iPad sont de très bons produits. Si la MAJ apporte une diminution significative du poids, une nouvelle mouture revue au goût du jour d'iOs (pitié, rien à la Windows Phone ), un approfondissement de l'interopérabilité (le jour où aperçu et iBooks ou équivalent seront unifiés, je pleurerai de joie), un stylet (ça, ça manque vraiment à l'iPad, même si je doute qu'ils le fassent) et pourquoi pas une augmentation de l'autonomie ou un écran retina pour le mini ou encore un passage à 32 Go de mémoire par défaut (je doute aussi de la réalisation de ceci, d'autant plus que pour la majorité des utilisateurs, 16 gigas sont suffisants, cloud aidant), alors je ne donne pas cher de la concurrence.

iMusic

28 mai 2013 à 16:55

@ Mr Bob : L'iPad mini n'est pas Retina, c'est du low cost avec un marketing et des marges Apple. Steve Jobs a bien fait une déclaration publique comme le souligne pehache.

@ Baraka : Attention de ne pas tirer de conclusions hâtives dans un sens comme dans l'autre. Comme je l'ai dit : Attendons de voir.
Ceci dit, il ne faut pas être devin pour comprendre qu'avec des tablettes "Retina" à 199€ ou des tablettes bien plus évoluées et dotées notamment d'un vrai stylo numérique, l'iPad à du plomb dans l'aile. Si Apple ne relève pas la barre et ne baisse pas ses tarifs, ma tablette sera probablement dotée d'Android, et je ne serai pas le seul utilisateur mac à faire ce choix. Les premières analyses dont les sources ont déjà fait leurs preuves ont peu de chance de se tromper. Si les iPad "monopolisaient" le marché comme les iPhones il y a quelques années, ils risquent bien de prendre le même chemin que ses derniers face à une concurrence meilleure, plus aboutie, plus pointue et moins chère. La donne a changé, il n'y a que Apple qui ne bouge plus depuis un moment.
On attend tous beaucoup de la prochaine WWDC.

pehache

28 mai 2013 à 17:12

"Lorsqu'on achète une tablette, on a le choix entre (grosso modo) une tablette au look cheap, au système, à l'intégration et la diversité d'apps le plus souvent perfectibles, le tout pour approximativement 200€"

Une Nexus 7 n'a rien de "cheap"... à part son prix ! Comme dans la pub : "pas assez cher, mon fils"

Quant à Android, il est certes un petit peu plus fouilli qu'iOS, ce qui ne l'empêche pas d'avoir quelques points forts.

Baraka

28 mai 2013 à 18:12

@Pehache

J'aime bien Android en tant que tel. Ce sont les bidouilles faites par les constructeurs qui le rendent parfois assez bancal, qui le brident ou encore lui ajoutent des "fonctionnalités" dont on se passerait bien.

Pour la Nexus 7, c'est effectivement une bonne tablette. Mais elle reste avec une coque plastique (je sais, ça ne change pas les qualités intrinsèques de l'appareil, mais ça influe sur le perçu global; ça me fait un peu penser à l'obsession des plastiques moussés dans les intérieurs auto), plus épaisse, plus lourde, plus.... La version pomme est plus chère, et je trouve qu'on comprend assez vite pourquoi. Question performances, je n'ai jamais pu comparer - les caractéristiques sur papier ne permettent pas de se faire une idée.

Si tant de monde achète les tablettes de la pomme, ce n'est pas par idiotie ni par un tour de magie noire de la part de Cupertino mais parce que c'est le produit qui correspond aux attentes des gens. Les chiffres sont éloquents : 82% du trafic web mobile pour la famille iPad contre même pas 2 pour les Nexus, sans qu'il y ait d'augmentation depuis le début de l'année. Je rejoins cependant iMusic sur un point : pour ne pas perdre cette hégémonie, quelques nouveautés autres qu'un simple changement de look (même si la diminution de poids sera déjà un net progrès) ne feraient pas de mal.

Elrifiano

28 mai 2013 à 18:22

Donc sur améliorer l'iPad sur l'existant n'a plus rien de surprenant, plus fin plus léger plus puissant c'est bon on y est habitué.

Il n'y a plus rien à faire évoluer dans l'iPad, qui reste dans le fond un gros bout de verre et d'alu.
Toute la différenciation va se jouer dans les usages et c'est précisément là qu'iOS et le stylet entre en jeu.

Il faut clairement marquer la différence entre un iPhone et un iPad et montrer comment ils se complètent.
L'iPhone s'utilise d'une main et se met dans la poche l'iPad s'utilise des deux mains et fait la taille d'un cahier et peut s'utiliser en tant que tel avec un stylet.

Quand on voit le carton qu'ont été les Galaxy Note de Samsung, je trouverais stupide qu'Apple, avec son écosystème plus maîtrisé, ne réutilise pas la recette du stylet à sa façon pour relancer l'intérêt et donc l'avenir de l'iPad car on est plus en 2010 là.


Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription