iTunes Radio, le futur de la radio ?


iTunes RadioEn marge d'un véritable déferlement d'annonces, la présentation d'iTunes Radio hier soir est presque passée inaperçue. Pourtant, le service de musique en streaming d'Apple mérite qu'on s'y attarde. Gratuit, le système est financé par des annonces publicitaires, que vous pouvez entendre de temps en temps entre deux morceaux. Vous pouvez supprimer ces annonces en souscrivant à un abonnement iTunes Match, à 24,99 € par an. iTunes Radio sera disponible avec iOS 7 (voir dépêche : iOS fait sa plate révolution !), Mac, PC et Apple TV, mais uniquement aux États-Unis pour commencer.

Le principe est simple : vous pouvez créer des stations de radio à la volée, à partir d'artistes, de morceaux ou de genres musicaux. Si vous êtes peu inspiré, des dizaines de radios sélectionnées par Apple sont déjà disponibles. Au fur et à mesure de votre écoute, vous pouvez informer iTunes des morceaux que vous aimez et de ceux que vous appréciez moins (que vous pouvez passer). Le système est auto-apprenant, et apprend petit à petit à connaître vos goûts et diffuser des morceaux que vous êtes le plus susceptible d'apprécier.

Bien évidemment, Apple a pensé à tout. Si une chanson vous plaît particulièrement, vous avez la possibilité de l'acheter en un seul clic. Également, iCloud est bien intégré à ce nouveau service : vos radios sont automatiquement synchronisées avec le service de cloud d'Apple, et vous pouvez donc retrouver une radio et vos réglages sur tous vos appareils. Enfin, vous pouvez commander ce service depuis Siri, l'assistant vocal de l'iPhone et de l'iPad.




Avec iTunes Radio, Apple a dévoilé un nouveau service particulièrement bien implanté dans le système de l'iPhone, et certainement bientôt dans iTunes. Alors que les services de streaming payants tel que Deezer ou Spotify rencontrent un succès grandissant, Apple n'a pas choisi la concurrence frontale et a développé un service différent. Si Deezer et Spotify sont des services d'écoute de musique à la demande, iTunes Radio est bel et bien une radio, même intelligente, et non un véritable service de streaming à la demande. Par rapport au service de streaming de Google, dévoilé récemment et appelé All Access (voir dépêche : iRadio : Apple se fait griller la politesse), iTunes Radio est bien plus simple et dispose de moins de fonctionnalités. Mais iTunes Radio est également bien moins cher voire gratuit, et disponible sans la moindre inscription... Cela sera-t-il suffisant ? Affaire à suivre !


PARTAGER SUR :

Retrouvez les produits d'Apple sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (6)

JSL

11 juin 2013 à 08:44

25€ par an je trouve cela très raisonnable (~2€ par mois). Bonne nouvelle !

iTibo

11 juin 2013 à 10:54

Oui c'est pas inabordable et en plus ça permet aussi d'avoir iTunes Match, ce qui est fort pratique quand on a un iPhone 16Go, personnellement je ne regrette pas de l'avoir pris, surtout si ça va me permettre de ne pas avoir de pub quand iRadio sera dispo.

Mr Bob

11 juin 2013 à 11:40

Je trouve que l'option "gratuit avec de la pub" ça sonne bizarre de la part d'Apple, qui a toujours été contre l'intrusion de la publicité.
Néanmoins c'est une bonne chose et j'attends avec impatience ce service, tout comme Mavericks et iOS7 !

arbor

11 juin 2013 à 11:55

J'attends d'écouter avant de me prononcer. Souvent Apple fait de grandes déclarations avec roulements de tambours et à l'usage, c'est beaucoup moins spectaculaire. On se souvient du réseau social musical "made in Apple", entre autres. Si c'est pour proposer une radio déshumanisée où l'on entend 50x par jour les mêmes morceaux, les radios traditionnelles ont de beaux jours devant elles. Apple veut porter toutes les casquettes, informatique, cloud, vendeur de musique, téléphones, etc, mais n'est pas un bon DJ qui veut

Fabio06

11 juin 2013 à 14:33

Reste aussi à savoir en quelle qualité audio les morceaux seront disponibles à l'écoute.......

iMusic

11 juin 2013 à 19:12

@ Mr Bob : Apple n'est pas contre l'intrusion de la publicité. Ils se sont juste ramassé une pelle avec iAd qui devait apporter de la publicité dans iOS via les applications. Cela n'a pas fonctionné à cause des tarifs hallucinants (Apple voulait 40% des revenus, puis 30% ce qui reste beaucoup trop) et d'un manque de souplesse pour les annonceurs.

http://fr.wikipedia.org/wiki/IAd

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription