À la niche, l'iPod !


Hier soir, Apple a rompu une tradition aussi vieille que l'iPod, lancé le 23 octobre 2001. Toujours revue une fois par an depuis ses débuts, la gamme de baladeurs est restée inchangée hier, alors que l'événement spécial de septembre était depuis 2005 le rendez-vous annuel des amoureux de la musique. Alors qu'il venait de présenter l'iPhone 5c et l'iPhone 5s (voir dépêche : Apple dévoile deux nouveaux iPhone), Tim Cook a pourtant tenu à faire perdurer une tradition, et a invité Elvis Costello à chanter quelques titres devant les journalistes invités à la conférence. Le PDG d'Apple a également tenu à rappeler, comme Steve Jobs le faisait après chaque présentation de nouveaux iPod, que la musique faisait « partie de l'ADN d'Apple ». Le message est donc clair : oui, la conférence d'hier soir était bien consacrée à la musique. Seulement, les baladeurs d'Apple ne s'appellent plus iPod, mais iPhone.




iPhone 5C musiqueCe n'est un secret pour personne : l'iPod règne toujours en maître sur le marché des baladeurs. Mais ce dernier s'écroule, cannibalisé par le bien plus lucratif marché des smartphones. Nous l'avions vu en mai dernier, lors de la présentation des résultats financiers d'Apple pour le compte du deuxième trimestre fiscal 2013 : les ventes d'iPod étaient en chute de 27% d'une année sur l'autre (voir dépêche : L'iPod est devenu un marché de niche). Aujourd'hui, l'iPod devient clairement un marché de niche. Alors que l'iPhone et tous les téléphones concurrents disposent de fonctions musicales très avancées et de mémoires conséquentes, à quoi bon conserver un iPod si l'on possède un téléphone ? Le baladeur d'Apple se cantonne donc de plus en plus à des marchés restreints, comme les sportifs ou les enfants.

En mai dernier, nous posions la question suivante : « Est-il nécessaire, alors que les perspectives d'évolution sont maigres, de continuer à mettre à jour les iPod chaque année ? » Apple y a répondu hier soir. L'iPod, qui ne représente plus que 2% des revenus d'Apple, n'est plus important dans la stratégie du groupe. Largement au dessus des produits concurrents, les iPod actuels permettent à Apple d'occuper le marché des baladeurs, et il n'est plus nécessaire d'innover chaque année pour rester numéro un. Car, après tout, un baladeur sert à écouter de la musique, et au bout de douze ans, Apple a fait le tour de la question.

Il reste bien sûr la problématique de l'iPod touch, qui est plus un iPhone sans fonction de téléphonie qu'un iPod haut de gamme. Même ce dernier, qui permet pourtant d'accéder aux différents magasins virtuels d'Apple et donc générer des revenus supplémentaires pour la firme de Cupertino, n'a pas évolué hier, alors que les iPhone eux ont bien progressé. Là aussi, la stratégie est claire : si vous souhaitez bénéficier des dernières innovations d'Apple, achetez un iPhone. Aucun produit concurrent n'arrive à la cheville de l'iPod touch, et vous ne trouverez donc pas mieux ailleurs.




L'immobilisme d'Apple sur le front de l'iPod ne signifie pas que les baladeurs actuels seront les derniers commercialisés par Apple. Marché de niche ou pas, les baladeurs sont très profitables pour leurs fabricants, et Apple ne laissera pas un concurrent lui reprendre des parts de marché. Simplement, il ne faut plus désormais s'attendre à des mises à jour régulières. Apple mettra certainement quelques iPod à jour de temps en temps, histoire de conserver une longueur d'avance sur ses rivaux, et de disposer pour l'iPod touch de matériel capable de supporter les dernières innovations logicielles d'iOS. Peut-être faudra-t-il donc attendre septembre 2014 pour voir Apple présenter de nouveaux baladeurs, mais peut-être aussi aurons-nous des surprises avant, petite touche par petite touche.

Si vous désirez acquérir un baladeur, nous vous conseillons donc l'achat d'un des différents iPod, même si ces derniers n'ont pas été revus cette année. Les baladeurs d'Apple sont d'excellente qualité, avec une ergonomie exemplaire et des fonctionnalités qui répondront à tous vos besoins. À l'approche des fêtes de fin d'année, nous repassons tous nos indicateurs d'achat au vert.


PARTAGER SUR :


Retrouvez les produits d'Apple sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (18)

iMusic

12 septembre 2013 à 04:00

Dommage, il y avait une place à prendre avec des iPod touch 128Go et 240Go afin de les différencier de l'iPhone (bien que… vu les prix…) et de prendre le relais de l'iPod classique qui est devenu un mammouth invendable après de nombreuses années sans aucune mise à jour. Pourquoi acheter un iPod si c'est juste un sous-iPhone amputé ? Le max de capacité n'a pas bougé depuis des années et il y a maintenant des millions de clients qui de toute façon ne pourraient trouver d'iPod à leur mesure avec des médiathèques plus lourdes (AAC+, lossless, vidéo, jeux, applications…) et bien plus fournies (la médiathèque moyenne approche les 10000 titres…).

Oser vendre un iPod 16Go en 2013, c'est à peine 10Go de plus qu'il y a plus de 10 ans lors du lancement du tout premier iPod. Vu que le poids des fichiers à doublé ou quadruplé en fonction des formats plus qualitatifs de nos jours, c'est même une baisse de capacité comparativement. Et payer près de 500€ pour 48Go de plus (qui ne coûtent pratiquement rien à Apple), c'est juste une blague.

Le marché des baladeurs est certes condamné à un marché de niche face aux smartphones, mais Apple ont largement contribué à tuer ce marché en sclérosant les gammes avec des modèles et des capacités qui stagnent pendant des années. Et qu'on aille pas dire que le pékin moyen est très content avec 16Go, c'est faux. Il n'y a qu'a lire les réactions quasi unanimes sur les capacités des iPhones 2013, il y a même un iPhone 8Go !! Ce qui correspond au moment de l'annonce du tout premier iPod à environ 1Go ou 2Go, une blague. Surtout à 400 balles, il passe où le fric ?

Faute de réelles innovations (à part le bouton machin truc, c'était léger cette année), Apple en garde sous le coude avec des augmentations de capacités à minima quand il n'y a rien de neuf à annoncer. Avec des appareils bridés et des mémoires pleines à craquer qu'il faut vider et renouveler régulièrement, une vraie galère qui touche rapidement ceux qui ont choisi des capacités 16Go ou 32Go, ou même plus… quand l'obsolescence programmée est imparable.

L'iPhone pourrait rester à un marché de niche et y cartonner. Apple ne le veut pas. L'avenir de l'iPod c'est pas la niche, mais le cimetière des gadgets numériques. Au mieux ils ne conserveront qu'un seul modèle à la ramasse, pour ne pas faire d'ombre à l(iPjone.

iMusic

12 septembre 2013 à 04:02

Reprise du dernier paragraphe :

L'iPop pourrait rester à un marché de niche et y cartonner. Apple ne le veut pas. L'avenir de l'iPod c'est pas la niche, mais le cimetière des gadgets numériques. Au mieux ils ne conserveront qu'un seul modèle à la ramasse, pour ne pas faire d'ombre à l'iPhone.

Brice56

12 septembre 2013 à 14:06

Je suis entièrement d'accord avec ton analyse, mais j'insiste sur le fait que la volonté d'Apple est surtout de ne pas faire de l'ombre à l'Iphone. En effet, un Ipod Touch, même simplement mis à jour, c'est à dire en gros un Iphone 5 (sans puce téléphone) met bien trop en évidence l'arnaque de l'Iphone 5C :
- L'ipod Touch est vendu, en gros, 300€ avec une finition alu anodisé nettement plus jolie (c'est mon avis);
- L'iphone 5c à capacité équivalente est vendu 600€ avec une finition plastoc type jouet pour gamin (un peu chère le plastic).
=> si tu vend un Ipod touch plus puissant, avec une vrai capacité de baladeur multimédia d'aujourd'hui (mini 128giga), en gros que tu mets à jour ton produit pour lui donner une chance d'exister et que tu ne déconnes pas sur les prix en conservant le tarif actuel. Alors tu mets en vente un produit génial, abordable, multifonction et qui n'est limité que par l'absence du 3G ou 4G.
Sauf que moi, quand je fais le bilan des lieux où la 3G (je ne parle pas de la 4G que je n'ai pas) est vraiment utilisable et bien je constate qu'à 80% j'ai également accès à une borne wifi qui m'offre un meilleur service.
Pour ma part, si Apple avait mis à jour son IpodTouch je l'aurai acheté, même à 32giga, plutôt que d'acheter cette blague d'Iphone 5C.
Et pou finir, en mettant de coté l'encombrement biensur, même en achetant un Ipod Touch et un smartphone abordable pour faire modem, l'ensemble reste nettement plus interessant qu'un Iphone.
Donc clairement, maintenir un Ipod Touch à jour c'est faire de l'ombre à l'iphone, à cause du positionnement historiquement trop bas des tarifs de l'Ipod => C'est dire si l'iphone est une blague de mauvais gout !!

Brice56

12 septembre 2013 à 14:13

Petite précision à 100 €, à capacité égale (donc 32giga) l'iphone 5c est vendu 700 € !!!!
C'est juste impossible si on veut profiter des multifonctions de l'appareil de prendre en dessous (appareil photo, musique, video, jeu, GPS, etc...).

loukoum

12 septembre 2013 à 14:40

«Aucun produit concurrent n'arrive à la cheville de l'iPod touch, et vous ne trouverez donc pas mieux ailleurs.» .. Je ne suis pas d'accord! Il existe des équivalents à l'iPod touch avec des fonctionnalités en PLUS pour MOINS cher! Quelqu'un dans ma famille a acheté un Samsung Galaxy S Wifi (il me semble que c'est ça le nom) et j'envie une fonctionnalité: le GPS! J'aimerais ça avoir cette fonctionnalité sur un iPod Touch! C'est pratique et gratuit! De plus on peut insérer une petite carte mémoire afin de doubler, tripler, quadrupler la mémoire,... Il y a aussi la radio! Bref, ce n'est pas iOS, c'est Android, mais Android évolue bien quand même et a de l'avenir! Si Apple n'évolue plus assez avec leurs iPods touch, peut-être qu'un jour, à contre coeur, je changerai de marque. J'aimais bien iOS, mais bon.. il y a des limites! La concurrence existe. Je ne veux pas de cellulaire, je me débrouille très bien avec le Wifi gratuit simplement.. Malheureusement, je ne rapporte pas grand chose à l'économie et Apple le sait bien, ça aussi. C'est une crainte que j'avais. Un iPhone sans contrat, c'est du vol, on s'entend. Ça ne coute même pas 100$ à produire et c'est vendu plus de 600$! FOU!

pehache

12 septembre 2013 à 14:42

je pense que l'iPod touch va être poussé petit à petit vers la sortie au profit de l'iPad mini.

Le reste des iPod n'a pas besoin d'une mise à jour chaque année. Sur un iPod nano les mises à jour sont essentiellement marketing (un coup du blanc, un coup de la couleur, un coup carré, un coup rectangulaire...)

Baraka

12 septembre 2013 à 14:45

Si Apple se désintéresse vraiment des baladeurs numériques, il est difficile de leur en vouloir. Ces appareils ont perdu beaucoup de leur sens aujourd'hui; du reste, avant de crier au drame, peut-être est-ce simplement que la mise à jour des iPods a été repoussée, et non pas nécessairement supprimée...

loukoum

12 septembre 2013 à 15:02

J'espère aussi que c'est juste reporté.. peut-être que les conclusions sont tirées trop vite! Apple a déjà impressionné avec des mises à jours inattendues, alors on ne sait jamais! Mais quoi qu'il en soit, dire que les concurrents des iPod n'arrivent pas à les battre, je ne suis vraiment pas d'accord. La concurrence existe avec leurs avantages et leurs désavantages. Le iPod Touche de 4e génération est un semi échec, je trouve. J'en ai un personnellement et plusieurs amis en ont aussi et il est LENT et bug trop souvent (et je sais comment l'entretenir!) Ils ont sous évalué les caractéristiques matérielles.. et voilà qu'après 2 ans.. il est désuet, iOS7 ne fonctionnera pas dessus! Bravo Apple, bravo notre monde de consommation.

Brice56

12 septembre 2013 à 15:49

@Baraka : Si les IpodTouch ont perdu de leur sens c'est en grande partie à cause des fabricant, et pas du produit en lui-même, en effet la connectivité WiFi est suffisante dans la majorité des situation, je ne parle même pas de l'étranger où il est souvent préférable de transformer son Iphone en Ipod pour ne pas faire exploser sa facture.
Quand je vais à la campagne, inutile de dire que si je ne trouve pas un hotspot Wifi, ce n'est pas avec du Edge pourri que je vais profiter de ma connection à Internet, et même en 3G, le résultat n'est pas top et limité donc pas de streaming sinon débit réduit rapidement.
Bref, si le fabricant voulait bien équiper correctement son produit (Puce A6 ou mieux, GPS, lecteur de carte mémoire, etc.), il serait plus qu'un concurent direct, surtout au tarif où il est proposé pourtant déjà chère !!
Par contre, je rejoins pehache sur la place que pourrait prendre l'Ipad mini, mais c'est bien, encore une fois, à cause du fabricant qui a choisi d'un peu moins assomer ses clients avec les tarifs qui se rapprochent d'un Ipod (bien que la capacité soit nettement inférieur en prix de départ). Et là encore, la faible capacité des produits Apple vendu à prix d'or (devrait) finira par leur couter chère... Espérons, sinon cela voudra vraiment dire que le consomateur n'est qu'un mouton !!

Baraka

12 septembre 2013 à 21:09

Oui enfin faut pas exagérer : Apple ne force personne a acheter ses produits, pas même dans le cas des iPods. L'effondrement du marché des baladeurs n'est pas un complot international mais la résultante d'une évolution des usages et des équipements : a l'heure du smartphone et du stockage dans le cloud, l'intérêt d'avoir un baladeur numérique se perd.
Quant a la différence de prix, elle est en grande partie justifiée par le fait qu'un iPod n'a pas les mêmes composants qu'un iPhone de génération équivalente. Autrement dit, c'est tout sauf "un iPhone sans l'antenne 3G". Ce qui m'étonne, moi, c'est plutôt qu'ils aient encore une gamme si large diPods.

pehache

12 septembre 2013 à 21:16

Euh, si, tu regardes les spec matérielles des uns et des autres, et c'est assez clair que les iPod touch ont les mêmes composants que les iPhone de même génération.

Quant au cloud, ben on n'a pas toujours un Wifi à portée, et perso je ne souhaite pas tirer sur un forfait 3G pour écouter de la musique.

Baraka

12 septembre 2013 à 22:12

@ Pehache

Si on compare les spécifications d'un iPod touch 4 et d'un iPhone 4, les différences sont quand même nombreuses... Puce graphique, quantité de ram, appareil photo et caméra frontale, batterie, haut-parleur, GPS etc, etc. Dire qu'il n'y a de différence entre un iPod et un iPhone que dans la présence d'une antenne GSM/3G est donc complètement faux.

pehache

12 septembre 2013 à 23:51

Bah si, l'iPod touch 4 a en gros les mêmes spec que l'iPhone 4 : Apple A4, Cortex A8, PowerVR SGX 535, RAM 512Mo... Mais tu as raison quand même vu qu'il y a un an de décalage entre les deux.

En fait jusqu'à l'iPod touch 3, les specs étaient les mêmes que l'iPhone de la même année. Sauf que cet iPod est resté 2 ans au catalogue et que les suivants ont été basés sur l'iPhone de l'année précédente en gros.

Baraka

13 septembre 2013 à 08:41

Ah bah oui mais ça change tout ! Qu'un iPod ait peu ou prou les mêmes caractéristiques qu'un iPhone (de génération précédente !) peut expliquer la différence de prix (au passage, non, l'iPod 4 n'a pas 512 Mo de ram, et ce n'est qu'une des nombreuses petites différences).
Et pour en revenir au sujet initial, il y a eu un délai de deux ans entre le l'iPod Touch 4 et 5 : peut-être faudra-t-il attendre 2014 pour voir débarquer la sixième génération ?

pehache

13 septembre 2013 à 10:46

Oui tu as raison. L'iPod touch est resté au niveau de l'iPhone jusqu'en 2009, et ensuite il y a eu grosso modo un décalage d'un an (sans que les caractéristiques soit toujours parfaitement identiques néanmoins, même avec le décalage).

Cela dit ça ne change rien au fait que l'iPod touch a toujours été vendu nettement moins cher que l'iPhone de caractériques comparables. A sa sortie en 2012, l'iPod touch 5 est tout à fait comparable à un iPhone 4S : il est alors vendu 329€ en version 32Go, et l'iPhone 4S 16Go (le seul au catalogue une fois le 5 sorti) était vendu au moins 500€ il me semble.

Brice56

13 septembre 2013 à 11:43

@baraka : Le problème de l'IpodTouch c'est qu'il utilise le système d'exploitation de l'Iphone et donc si il n'est pas mis à jour, il est évident qu'il est mis à l'écart et particulièrement lors d'un changement majeur d'ios comme cette année.
A titre perso, un IpodTouch mis à jour (du cout type Iphone 5/5C en spé) me semble une bien meilleur option que l'Iphone 5C qui a une capacité trop faible en base et qui vaut quand même le double (cela sous-entend que la mise à jour n'entraine pas une hausse de prix...).
Toujours selon moi, la couverture 3G (et je parle même pas de la 4G) est insuffisante pour exploiter le Cloud, sans parler du débit réduit si tu es trop "connecté". Ensuite, et je ne crie pas au complot, ce n'est pas difficile de constater qu'il n'y a pas de volonté chez Apple de rendre l'Ipod plus attractif en le mettant à jour et éventuellement en lui ajoutant une puce GPS.

Enfin, j'espère me tromper, et je serai le premier à le reconnaitre, et voir arriver une mise à jour avec les Ipads, car finalement, l'Ipod Touch est un Ipad nano !

srill

16 septembre 2013 à 16:39

Rendez-moi l'iPod nano 6G!!!
Je les ai tous eu ou presque, c'était le meilleur, en tout cas celui qui se justifiait le mieux en plus d'un iPhone : encombrement mini (top pour le sport), radio...
Quel intérêt fondamental de prendre un 7G ou, pire, un ipod touch quand on a déjà un iPhone?

arbor

16 septembre 2013 à 17:33

Si l'Iphone remplace l'Ipod, alors le baladeur devient vraiment chère, à près de 600 euros le premier prix. Je crois que les successeurs de Steve Jobs n'ont pas saisi l'héritage que celui-ci laissait. Derrière l'Ipod, il y avait également une place privilégiée pour la musique. Pourquoi ne pas être monté en gamme plutôt que de l'abandonner et autoriser la lecture des .flac ou proposer une nouveau format audio bien au-dessus de la qualité discutable du mp3 ou simplement doubler sa capacité ? L'Ipod est également à l'origine d'Itunes qui sert aujourd'hui de logiciel à tout faire. L'équipe remplaçante de Steve n'est vraiment pas à la hauteur. Entre les couleurs atroces des nouveaux Iphones, le manque de réel nouveautés, la grand messe de la pomme n'a plus la gueule qu'elle avait avant. L'Ipod est parti, le rêve fout le camp, lui aussi…

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription