Comment fonctionne Touch ID ?


Touch ID iPhone 5sTouch ID est le nom du système de capture d'empreintes digitales de l'iPhone 5s. Ce capteur permet au nouveau téléphone d'Apple de conserver une copie de cinq empreintes différentes, et ces empreintes vous permettent de débloquer votre téléphone ou d'effectuer des achats sur les magasins virtuels d'Apple juste en pressant le bouton d'accueil de l'iPhone.

Contrairement à certains capteurs fabriqués ces dernières années, Touch ID est particulièrement efficace et son taux d'erreurs est très faible (voir dépêche : Que vaut l'iPhone 5S ?). De plus, son intégration directement dans le bouton d'accueil de l'iPhone rend son utilisation parfaitement transparente. Ainsi, lorsque vous débloquez votre téléphone, par exemple, votre empreinte digitale est reconnue quelle que soit l'orientation de votre doigt sur le bouton d'accueil, et le processus de reconnaissance est extrêmement rapide.

Avant d'essayer de comprendre les implications concrètes de Touch ID dans la vie de tous les jours, nous vous invitons à regarder la vidéo suivante, qui explique le fonctionnement du capteur d'empreintes de l'iPhone :




S'il y a une chose à retenir de cette vidéo, c'est que l'information relative à vos empreintes digitales n'est pas stockée sur la mémoire principale de votre téléphone, mais directement dans une « enclave sécurisée » du processeur. La Secure Enclave, comme l'appelle Apple, est une version maison de la TrustZone de ARM, société qui produit l'architecture sur laquelle est basée la puce Apple A7 qui équipe l'iPhone 5s. Ainsi, comme l'explique ARM sur son site, il est extrêmement compliqué pour un hacker d'accéder aux empreintes digitales stockées sur le processeur. Ce n'est pas théoriquement impossible, mais c'est en tout cas bien plus complexe que de déchiffrer un simple mot de passe : il faudrait mettre en place une attaque matérielle et non logicielle.

Au niveau logiciel, le fonctionnement est très simple : le capteur d'empreintes envoie une copie de votre signature digitale à l'enclave sécurisée, qui la compare avec ses données et répond par la positive ou la négative. Le processus d'identification est donc une tâche totalement dissociée du système d'exploitation, qui ne fait que recevoir les résultats de l'analyse d'empreintes. L'avantage d'une telle solution du point de vue de la sécurité est évident, mais la présence de Touch ID est donc indissociable de l'enclave sécurisée et donc de l'architecture ARM. Ainsi, il est totalement utopique d'imaginer Apple implémenter son capteur d'empreintes en l'état sur un Mac, qui utilise lui une architecture Intel Core. Intel propose aussi des solutions de sécurisation matérielle avec Intel TXT, mais cela nécessite bien sûr de mettre en place un nouveau système. En revanche, s'il faudra certainement patienter un peu pour voir Touch ID débarquer sur un MacBook Pro, implémenter Touch ID sur un iPad serait relativement simple...




Ces bases étant posées, il paraît évident que Touch ID est un composant profondément intégré dans l'iPhone, et que cette technologie est loin de n'être applicable qu'au déverrouillage du téléphone et aux achats sur l'App Store. Touch ID est tout simplement un système d'identification universel, qui permet de vous reconnaître à tout moment de manière bien plus sécurisée qu'avec un mot de passe ou un code secret. Ainsi, les applications qui pourraient bénéficier de cette identification sont très nombreuses ! Et si l'on retrouve bien sûr en premier lieu tous les logiciels utilisant un mot de passe à un moment ou à un autre, du simple navigateur pour une inscription sur un site web au paiement par carte bancaire sans contact (voir dépêche : iBeacons, le pari risqué contre la NFC ?), il y a bien d'autres raisons de vous identifier que la simple sécurité. Imaginons par exemple un environnement logiciel utilisé par plusieurs personnes, comme un jeu multi-joueurs ou même un système d'exploitation : il suffirait de prendre l'appareil en main pour que le système vous reconnaisse et affiche vos données sans que vous n'ayez à changer de compte manuellement. Si l'iPhone est par essence un appareil personnel et intime, ce n'est pas forcément le cas d'une tablette ou d'un ordinateur.

On comprend aisément que Touch ID n'est dans l'état actuel qu'en phase de test. À terme, Apple rendra certainement disponible une API auprès des différents développeurs, qui pourront utiliser la puissance du capteur d'empreintes dans leurs applications. Aussi, il y a de grandes chances que Touch ID soit implémenté dans d'autres appareils que l'iPhone, à commencer par l'iPad 5 qui adoptera sans grand doute le processeur Apple A7 et son enclave sécurisée. Nous pourrons alors découvrir le plein potentiel de cette nouvelle technologie qui nous rendra la vie à la fois plus simple et plus sécurisée.


PARTAGER SUR :

Retrouvez l'iPhone, l'iPad et l'iPad mini sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (10)

Stryge

21 septembre 2013 à 20:20

Ca serait génial si apple l'implantait sur l'ipad 5 ! J'espère que ce sera le cas

LolYangccool

22 septembre 2013 à 13:04

Pour moi c'est clairement du gadget !
C'est loin d'être une fonction indispensable.

pim

22 septembre 2013 à 13:54

Je pense franchement que c'est un gadget dont on va avoir du mal à se passer, une fois adopté. Clairement, je ne veux pas avoir l'air d'un type qui retourne sa veste, mais j'ai toujours trouvé cette histoire de capteurs d'empreinte sur les PC portables et les disques durs totalement has been, et là Apple l'adopte dans son iPhone et je trouve ça génial !



Bah quoi, vous aimez pas la doublure intérieure de ma veste ?!

pehache

22 septembre 2013 à 18:45

Je m'en sers depuis un moment sur un PC portable, mais je peste souvent d'être obligé de m'y reprendre à 2-3 fois. Donc si ils ont mis un mis un capteur qui marche presque toujours du premier coup, c'est bien.

pehache

24 septembre 2013 à 11:22

En tous cas le Touch ID a été été "hacké", 2 jours après sa sortie.

Renephilippe

6 avril 2015 à 15:00

Qui s'y connaît un peu dans le code généré par l'empreinte (comme dans la.police : nombre de points caractéristiques, forme de l'empreinte etc) ?

Dudu-du62

25 avril 2017 à 13:33

Curieux que je suis je suis allé voir sur Wikipedia le fonctionnement de Touch ID en cette année 2017 pour voir le parallèle avec l'implantation sous l'écran, et quel fut ma surprise en voyant la référence à notre cher @Sylvain et notre site préféré concernant l'univers Apple dans la liste des contributeurs

Appeul

25 avril 2017 à 15:20

@Dudu-du62 : Je ne sais pas comment doit le prendre Sylvain...!

@Stryge : Apple a réalisé ton souhait le mois dernier ! Il suffisait d'être patient !

Dudu-du62

25 avril 2017 à 18:18

@Appeul : Bien j'imagine , ça prouve la fiabilité des infos

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription