Et si iBeacon révolutionnait l'industrie hôtelière ?


Si vous avez suivi les annonces du CES, le fameux salon technologique qui se tient chaque mois de janvier à Las Vegas, vous êtes peut-être tombé sur Okidokeys (via Stuffi.fr), une startup française qui a présenté une serrure connectée qui peut être pilotée par tout téléphone équipé de Bluetooth 4 (connu chez Apple sous le nom de iBeacon), mais aussi divers accessoires NFC ou RFID. Cette serrure, dont le prix est relativement abordable (à partir de 179 dollars), peut être programmée de diverses manières, et permet de nombreuses choses impossibles à réaliser avec des clés classiques. Vous pouvez découvrir ce très intéressant concept dans la vidéo suivante :




Malgré l'intérêt indéniable de cette solution, il ne fait aucun doute que les particuliers qui l'installeront à leur domicile seront peu nombreux ; après tout, la bonne vieille clé fonctionne tout de même suffisamment bien, et le confort apporté par Okidokeys ne justifie peut-être pas un investissement aussi important. Mais l'invention prend plus de sens dans un contexte plus commercial, et la solution iBeacon soutenue par Apple au détriment de la NFC (voir dépêche : iBeacons, le pari risqué contre la NFC ?) risque bien de marquer des points : Aloft Hotel va tester une solution similaire dans deux de ses établissements, à Manhattan et à Cupertino, ville où se trouve le siège... d'Apple.


L'hôtel Aloft de Cupertino



Les avantages sont simples : le client réserve sa chambre sur internet, et reçoit une clé numérique sur une application installée sur son smartphone. Lorsqu'il arrive à l'hôtel, il peut se rendre directement à sa chambre, sans passer par l'accueil, et peut déverrouiller sa porte en approchant son téléphone de la serrure. Bien évidemment, il est toujours possible d'utiliser les cartes RFID/NFC classiques, mais la solution basée sur le Bluetooth 4.0 et donc iBeacon d'Apple donne la possibilité, qui sera très appréciée par les commerciaux sur la route par exemple, de gagner beaucoup de temps et réduire les files d'attente aux guichets.

Le choix d'Apple d'ignorer la NFC au profit du Bluetooth 4.0 sur l'iPhone semble de plus en plus payant. Les objets connectés sont de plus en plus nombreux à débarquer dans la vie de tous les jours, et les solutions basées sur la technologie iBeacon se multiplient à une vitesse impressionnante (voir dépêche : iBeacon débarque déjà en magasin). Toutefois, les solutions basées sur la RFID et la NFC, par exemple pour les systèmes de paiement ou pour les cartes de transports, sont de plus en plus implantées et il paraît improbable que les différents acteurs économiques de ces secteurs renouvellent leur matériel pour supporter iBeacon dans un futur proche. Cette semaine, le PDG d'Apple Tim Cook a déclaré que Touch ID, le capteur d'empreintes de l'iPhone 5s, avait bien été pensé dans l'optique de sécuriser des paiements (voir dépêche : Oui, Touch ID est prévu pour les paiements). Apple prévoit donc bien d'investir le marché des transactions bancaires, où la NFC règne pour le moment en maître. De quelle manière, et avec quelle technologie ? Le marché des objets connectés n'en est qu'à ses balbutiements, et les prochains mois vont être passionnants.


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (3)

Baraka

29 janvier 2014 à 18:15

La NFC règne en maître sur les transactions bancaires ? Je sais qu'il est en théorie possible de payer avec un Samsung Galaxy S4, par exemple, mais est-ce que c'est réellement une pratique courante, en tout cas en Europe ?
Pas sûr qu'Apple ait raté le coche, pas sûr non plus qu'iBeacons soit plus à même de s'implanter. Surtout que, Touch ID ou pas, la question de la sécurité se pose. Si je me fais voler mon téléphone actuel, je ne perds que mon téléphone. Si je me vais voler mon téléphone dans 5 ans avec un hypothétique développement réel de la NFC et d'iBeacons pour le grand public, je perds mon téléphone, mes moyens de paiement, mes clés de voiture, la clef de chez moi etc etc.

Sylvain

29 janvier 2014 à 18:56

Attention, quand je parle de NFC pour les cartes bancaires, je parle des cartes bancaires elles-mêmes, pas des téléphones.
Pour la perte du téléphone, c'est justement un avantage : tu peux à ce moment là reprendre tes cartes de secours à la maison. Comme un double. Et comme tu as une sauvegarde de ton téléphone, tu n'as pas à tout faire refaire, juste à retransférer les informations sur un nouvel iPhone.

Baraka

29 janvier 2014 à 20:39

Ah ok, au temps pour moi. Mais du coup, il y a vraiment un coup à jouer du côté des NFC vs iBeacons pour téléphones, vu que le paiement par ce biais est encore peu développé par chez nous.
Niveau sécurité, on ne m'enlèvera pas de l'idée que c'est centraliser beaucoup de choses précieuses en un seul appareil, et que la facilité d'accès pour l'utilisateur sera aussi une facilité d'accès pour les personnes malveillantes. Reste à voir ce que ça donnera réellement; nul doute que des données chiffrées seront publiées sur ce point.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription