L'iPod recule, mais il ne disparaîtra pas


L'iPod, sorti en 2001 trois ans après le premier iMac, est certainement l'un des produits les plus importants de l'histoire d'Apple, symbole d'une renaissance mais aussi tremplin vers un autre type d'appareils mobiles : les téléphones. Depuis la sortie des premiers téléphones intelligents et l'iPhone qui a bouleversé ce marché en 2007, le marché des baladeurs musicaux ne cesse de se comprimer. Petit à petit, les différents baladeurs et a fortiori l'iPod ont donc du trouver un moyen de continuer à exister, en visant des segments de marché de plus en plus restreints et spécifiques. Par exemple, l'iPod shuffle est aujourd'hui très utilisé par les sportifs, qui ne souhaitent pas prendre le risque d'abîmer leur smartphone, et de nombreux accessoires ont été créés en ce sens.




Chaque année depuis 10 ans, Apple tient une conférence de rentrée aux alentours du mois de septembre pour présenter des nouveautés du côté des produits phare du groupe, ceux qui cartonneront à Noël. L'année dernière, cette conférence a bien eu lieu, mais pour la première fois, il n'y a pas eu de nouveaux iPod. Apple a envoyé un message clair : le produit star d'Apple, c'est l'iPhone. Et l'iPod, lui, est désormais un produit de niche (voir dépêche : À la niche, l'iPod !). Apple domine le marché des baladeurs de la tête et des épaules, et mettra à jour ses iPod si besoin, histoire de conserver sa confortable avance sur ses concurrents. Mais il n'est plus indispensable pour cela de sortir des nouveaux modèles chaque année.


Une affiche publicitaire pour l'iPod, en 2003.



La grande question, bien sûr, est donc de savoir si Apple daignera mettre à jour sa gamme de baladeurs cette année. Après plus d'un an (et donc deux ans si Apple attend septembre, ce qui est probable) sans la moindre mise à jour, il y a de grandes chances qu'il y ait effectivement un peu de mouvement. D'ailleurs, à l'heure où nous écrivons ces lignes, des offres d'emploi relatives à la sortie de nouveaux iPod sont disponibles sur le site d'Apple. Il ne faut pas s'attendre à une révolution, ce domaine étant désormais réservé à l'iPhone, mais quelques petites retouches ici et là combinées à d'éventuelles baisses tarifaires ne sont pas à exclure.


iPod shuffle

iPod shuffleLe plus petit baladeur d'Apple n'a pas été mis à jour depuis septembre 2010. Il faut dire que son concept est très limité par l'absence d'écran, et qu'il serait très difficile de lui ajouter la moindre fonctionnalité sans compromettre sa simplicité, sa compacité et son poids plume. En 2009, Apple avait tenté de lui adjoindre 4 Go de mémoire flash au lieu de 2 Go, avant de revenir en arrière, réintroduire un modèle de 2 Go puis finalement supprimer le modèle de 4 Go dont les ventes étaient mauvaises. En dehors de quelques retouches esthétiques, comme par exemple de nouveaux coloris, la seule réelle nouveauté que nous envisageons pour l'iPod shuffle 2014 pourrait donc être le passage à 4 Go de stockage pour un prix similaire, seule condition du succès d'un tel modèle. Mais il ne serait absolument pas étonnant qu'Apple choisisse de conserver le modèle actuel un an de plus, quitte à baisser un peu son tarif, de 53 € à 49 € par exemple.


iPod nano

Ce baladeur a toujours été le favori des plus jeunes générations, et a donc changé de nombreuses fois d'apparence pour suivre les tendances et pour proposer quelque chose de nouveau chaque année malgré des fonctionnalités généralement assez similaires. Un énième changement d'apparence pour l'iPod nano n'est donc pas exclu, surtout si ce dernier gagne des fonctionnalités, notamment du côté du sport et de la santé (voir dépêche : Apple recrute dans le domaine de la santé) ou de l'appareil photo qui est absent du modèle actuel.




Toutefois, la possible sortie d'une montre connectée conditionnera bien évidemment l'attention qui sera portée aux iPod. Il se murmure en effet qu'un nouvel objet connecté sortirait des cartons d'Apple cette année (voir dépêche : Apple va démarrer la production de saphir), et si cela est bien le cas, il fera de l'ombre à l'iPod nano. Dans tous les cas, il paraît assez improbable qu'Apple augmente la capacité de son baladeur à 32 Go, alors qu'elle ose toujours vendre un iPhone 4S avec 8 Go de mémoire seulement.


iPod touch

iPod touch 5GIl s'agit assurément de l'iPod le plus à même de recevoir une mise à jour cette année. Comme nous l'avons déjà vu dans nos colonnes, l'iPod touch est finalement très proche de l'iPhone, en dehors des antennes cellulaires qui lui ont été retirées. Avec une révision de retard, l'iPod touch actuel aurait donc beaucoup à gagner d'un processeur plus au goût du jour, notamment pour le jeu, ainsi pourquoi pas que d'un meilleur appareil photo.

Bien sûr, la sortie d'un nouvel iPod touch dépend également grandement de ce qui sera inclus dans l'iPhone 6. Afin de ne pas faire trop d'ombre à son téléphone, Apple a toujours donné à l'iPhone quelques longueurs d'avance sur son baladeur intelligent. Si l'iPhone 6 est une révision majeure pour le téléphone d'Apple (ce qui est souhaitable et plausible), l'iPod touch pourra évoluer avec un peu plus de liberté. Toutefois, si l'iPhone 6 reçoit un écran plus grand, il ne serait pas étonnant qu'Apple attende 2015 pour agrandir son iPod touch, afin de laisser la primeur à son téléphone (voir dépêche : Trois tailles d'écran pour l'iPhone 6 ?).


iPod classic

Comme toujours, l'iPod classic est l'éternel dernier. Ce baladeur n'a pas été revu depuis septembre 2009, mais remplit sa mission : stocker l'intégralité de votre audiothèque. Et il le fait bien ! En dehors d'une grande cure d'amaigrissement qui passerait par l'installation très coûteuse de mémoire flash (128 Go par exemple), ce qui nous paraît donc improbable, il n'y a aucune perspective d'évolution pour cet iPod. Sa conservation au catalogue une année de plus serait déjà une bonne nouvelle.




Rendez-vous cet automne !

Sauf grosse surprise, il faudra donc attendre le mois de septembre pour pouvoir espérer découvrir de nouveaux iPod. L'iPod touch est certainement l'iPod qui a le plus de perspectives d'évolution, et vient ensuite l'iPod nano. Du côté de l'iPod shuffle et de l'iPod classic, il ne vaut en revanche mieux pas espérer grand chose. Quoi qu'il en soit, il est important de comprendre qu'en dehors de l'iPod touch dont la mise à jour aura un véritable intérêt, les autres iPod sont de purs baladeurs, dont l'objectif principal est d'écouter de la musique. Qu'ils soient petits, grands, bleus, rouges, rectangulaires ou carrés, leur mission principale sera toujours la même dans un an. Ainsi, il n'y a pas de grand intérêt à reporter votre achat pour bénéficier des nouveautés des mises à jour à venir. Alors qu'il faudra encore certainement attendre de nombreux mois pour que certains iPod soient mis à jour, nous conservons tous nos indicateurs d'achat au vert.


PARTAGER SUR :


Sur le même sujet

Vos réactions (5)

Flok

31 janvier 2014 à 19:35

Une faute Sylvain dans le paragraphe sur l'iPod Classic : "sa conversation au catalogue"

Sylvain

31 janvier 2014 à 19:37

Ah voui, merci c'est corrigé !

iMusic

1er février 2014 à 02:45

Un iPod SSD avec 512Go de capacité au prix du haut de gamme actuel, et le bas de gamme à 128Go minimum, ça pourrait aider. C'est fini les médiathèques de 2000 titres en AAC128, les photos de 1Mo, Pac Man et les vidéos en 640x350 pixels…

Ils vendent en 2014 des iPod avec des capacités inférieures à ce qu'on trouvait il y a plus de 10 ans, alors que le poids des fichier a doublé ou même décuplé (AAC128 >>>AAC+, Lossless, vidéo HD, jeux de 1Go ou plus, photos…).
Un iPod 64Go aujourd'hui, c'est comme si Apple avait lancé le premier iPod avec une capacité de 512Mo au lieu de 5Go. Flop assuré au prix demandé à l'époque. Ne parlons même pas des machins avec moins de 32Go, c'est pour servir de cale meuble ? Vendre ça plus de 25€ c'est se foutre de la gueule du monde. Pour le footing, un smartphone suffit.

Bref même si l'iPod souffre de la concurrence des smartphones pour qui a un usage ponctuel ou peu exigeant. Ces appareils n'ont plus rien pour eux. Même la qualité sonore qui a toujours été moyenne. Le casque se remplaçait facilement qui finissait au fond d'un tiroir.

300€/350€ un iPod 512Go, j'achète direct. Oui mais cela reviendrai à admettre qu'Apple et quelques autres se sucrent sur la SSD depuis des années en surfacturant des centaines d'euros des options qui ne leur coûtent pratiquement rien (d'autres font à peine mieux comme Samsung, d'autres au contraire vendent pratiquement aux même prix des modèles de capacité double, ce qui correspond à la réalité des coûts). Et tant que l'iPhone se vendra mieux que l'iPod, Apple aura tout intérêt à laisser choir ce dernier.

Avant il y avait la gamme d'iPod à mémoire flash et le classic qui faisait figure de dinosaure, conservé uniquement pour sa capacité supérieure. Aujourd'hui, c'est toute la gamme d'iPod qui a sa place au musée du gadget électronique. La capacité du classique devrait être celle du nano. Zéro vraie mise à jour depuis des années. Malgré les prix, Apple n'a jamais sorti un iPod haut de gamme destiné aux mélomanes. Quoi que baratine Apple, l'iPod est déjà mort, ou presque.

Le baladeur en tant que tel ne mourra pas, même si l'iPod venait à être digéré par l'iPhone un jour. Il y a un marché qui va même se développer, celui des baladeurs hauts de gamme. Se balader avec des écouteurs à 350€, OK, mais si c'est pour les brancher sur un iPod ou un iPhone, LOL.

SirDEcelles

1er février 2014 à 05:13

iMusic:

Brice56

3 février 2014 à 09:30

C'est vrai qu'avec la facilité que l'on a aujourd'hui a diffuser la musique sur notre hifi de salon, la possibilité de pouvoir réellement stocker toute notre bibliothèque musicale sur un baladeur offrant cette possibilité serait un vrai plus. Or vu les capacité ridicules que l'on a sur les Iphones ou Ipad ou iPod touch, c'est impossible car c'est appareils sont par défnition multimédia, aussi si vous voulez stocker votre musique, vos photos ... et ben c'est mort, et même avec un iPad 128 giga ce sera vite débordant... Domage car les autres solutions ne sont pas satisfaisante, j'ai une apple tv qui depuis que j'ai séparé mon système et mes bibliothèques médias sur deux disques ne fonctionnent plus et de toutes façons, je ne peut pas sortir avec mon ordi fixe ! Après il y a bien la solution du cloud, sauf que en plus de l'abonnement que cela demande, la connexion est loin d'être satisfaisante.
Mais justement, je crois que Apple et pas mal d'autres, ont choisi de ne pas favoriser le stockage personnel des données, l'arrivée du ssd aidant (au début), pour justifier de l'impossibilité de tout stocker en propre, sauf qu'aujourd'hui on peu acheter une clef usb 64 ou 128 giga pour une cinquantaine d'euros, ce qui rend la pillule de l'option 16 à 64 giga à 200€ d'un appareil ios d'apple très très difficile à avaler...
Vraiment dommage car il y a vraiment une place pour ces appareil.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription