Apple veut revoir le modèle économique d'iTunes


L'idée de revoir le modèle économique d'iTunes est désormais prise très au sérieux chez Apple. À la fin du mois dernier, nous avions vu que pour la première fois depuis la création du service, les ventes avaient baissé. Ainsi, Apple aurait enfin pris les offres d'abonnement au sérieux, et aurait décidé d'en proposer une sur iTunes (voir dépêche : Bientôt des abonnements sur iTunes ?). Le magazine Billboard est revenu cette semaine sur le sujet, pour confirmer que « l'échec d'iTunes Radio à mettre fin au déclin des téléchargements de musique a conduit Apple à envisager la plus grande refonte de l'iTunes Music Store en plus de dix ans ». Avec la fuite des clients vers les offres de streaming et la baisse globale des ventes, Apple perd de son influence auprès des labels et doit réagir : « Apple est obligée d'envisager des choix qui auraient été hors de question il y a quelques années : un service de streaming à la demande, et un iTunes Store pour les appareils Android de Google ». Parallèlement, il se murmure qu'Apple pourrait préparer la sortie d'une option "Haute définition" pour ses téléchargements à la carte, avec un son en 24 bits et 96 kHz (c'est à dire 65 536 fois plus précis qu'un CD), qui coûterait 1 dollar de plus qu'un téléchargement normal.




Cependant, tout n'est pas si simple et rien n'aurait encore été arrêté, autant en interne qu'auprès des partenaires d'Apple. De nombreuses offres d'emploi pour iTunes et iTunes Radio ont toutefois fait leur apparition ces derniers jours... Apple serait-elle en retard pour des nouveautés prévues pour la WWDC 2014 prévue le 2 juin ou pour l'événement spécial traditionnel de septembre ? Il est en tout cas urgent de faire quelque chose, et le fait qu'Apple semble enfin s'en être rendue compte est une excellente nouvelle !


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (13)

LolYangccool

12 avril 2014 à 19:02

Il semblerait qu'Apple reçoive déjà ses musiques en 24bits 96KHz, apparemment il ne leur serait pas très compliqué de fournir une meilleure qualité.
http://iphoneaddict.fr/post/news-122671-itunes-musique-haute-qualite-approche

pehache

12 avril 2014 à 19:17

Il sort d'où ce "65536 fois plus précis qu'un CD" ?

A part ça, pour profiter à fond de la qualité CD il faut un équipement audio pas forcément hors de prix mais quand même de qualité supérieure, que 99% des auditeurs ne possèdent pas. Donc aller au-delà de la qualité CD, à part pour du marketing...

marckiller2n

12 avril 2014 à 21:11

Le problème reste que même si les prix étaient 50 % moins chers, y'aurait pas plus de téléchargements selon moi. Dans mon entourage (amis), je suis un des seuls à acheter ma musique sur iTune... le reste le download illégalement ou utilisent (iTube)

Gaius

13 avril 2014 à 10:05

24 bits et 96 kHz avec les EarPods... !

Hadrien

13 avril 2014 à 11:22

marckiller2n, je ne suis pas d'accord, personnellement je trouve que 1 € pour une musique, ça fait quand même cher à partir d'un moment.

Baraka

13 avril 2014 à 11:25

@ Pehache

Le succès de Qobuz témoigne de l'existence d'une demande pour de l'audio de haute qualité. Combien ont le matériel (et les oreilles !!!) pour en profiter est un autre sujet. Si ça se vend, c'est tant mieux, et l'existence d'une telle offre ne peut que tirer la qualité vers le haut sur le long terme. Après tout, payer au prix fort un morceau compressé dans un format dégueulasse, aka un mauvais mp3 wmv, tient de l'arnaque à l'heure actuelle.

Klaffh

13 avril 2014 à 12:05

De tout façon, il y aura toujours des gogos qui achèterons du matériel ayant des capacités supérieurs aux acuités humaine.
Tout ça pour le plaisir d'avoir le top, même si c'est leur chien, caméléon ou ver solitaire qui pourrons en profiter.
Enfin à condition qu'il est les mêmes gouts que leur maitre, car même en HD de la merde reste de la merde pour celui qui n'aime pas.

Gaius

13 avril 2014 à 16:03

Franchement y'a pas besoin d'avoir une capacité auditive hors du commun et un système audio de la NASA pour faire la différence entre une musique compressé sans perte ou non...

Baraka

13 avril 2014 à 17:46

@ Gaius

Entre compressé crado et enregistrement propre sur une source propre, la différence est à la portée de tous. En revanche, distinguer entre CD et 24bits/96 kHz est bien plus difficile et implique de posséder un système audio (un casque, c'est de toute manière presque toujours mieux) de très haut de gamme.

pehache

14 avril 2014 à 09:14

Vous parlez tous de la compression comme si c'était un truc unique. Comme si un mp3 encodé à 128kb/s avec un encodeur merdique ou un aac encodé proprement à 256kb/s (ou même un mp3 encodé proprement à 320kb/s) c'était la même chose ! Ceux qui prétendent distinguer un aac à 256kb/s d'un CD me font doucement rigoler, car rares sont ceux qui en sont capables. Et entre percevoir une différence entre les deux et être capable de dire quel est le CD c'est encore autre chose !

Et ceux qui font une fixette sur la "perte" ne devraient pas oublier que toute numérisation entraîne de fait une perte. Donc déjà ils devraient refuser d'écouter de la musique autrement qu'en vrai.

Baraka

14 avril 2014 à 09:59

Pehache, si tu as un casque ou des enceintes + un ampli corrects, essaie d'écouter de l'orgue et de comparer entre les sources. Entre le mp3 128 kb/s et un enregistrement CD de haute volée, il y a un monde. Dans ce cas précis, je n'ai jamais trouvé de format "à perte" que je ne pourrais différencier de la galette.

pehache

14 avril 2014 à 19:37

@Baraka : et voilà, tu parles encore d'un mp3 @ 128kb/s, comme si c'était représentatif de l'ensemble de ce qu'on trouve en formats compressés. As-tu déjà fait un vrai test en double aveugle avec du mp3 ou du aac à haut débit ? Pour le reste je redis que le CD c'est déjà du "à perte", donc si on ne veut pas écouter du "à perte" on n'écoute plus rien.

Baraka

15 avril 2014 à 08:42

Tu remarqueras que j'en ai évoqué d'autres. Et puis, malgré tout, ça reste le format le plus répandu à ce jour, y compris sur les sites de vente de musique en ligne.
Si j'ai cité l'orgue, ce n'est pas un hasard : je n'ai trouvé aucun format de compression, c'est à dire aac 265 kB/s inclus, qui tienne la route. Et pour cet exemple, nul besoin de recourir à une procédure expérimentale pharmaceutique : c'est tellement criant qu'il n'y a rien à faire. Nonobstant les autres limites, à commencer par la qualité de l'enregistrement d'origine.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription