Avec OS X 10.10 Yosemite, le Mac se donne un nouveau départ


C'est au début d'une conférence fleuve que les responsables d'Apple ont présenté OS X 10.10 Yosemite, qui succédera à OS X 10.9 Mavericks cet automne et qui sera gratuit. Le système n'est s'est pas contenté d'afficher fièrement une nouvelle interface utilisateur, même si c'est bien sûr cela que l'on remarque en premier. Le système est aussi truffé de nouveautés très intéressantes au quotidien, autant pour le grand public que pour les utilisateurs plus avancés. Passage en revue de ce qui est probablement la plus grosse mise à jour d'OS X depuis quelques années !




Avant de détailler les nouvelles fonctionnalités de Yosemite, nous allons bien sûr jeter un coup d'oeil au nouveau design du système. Comme vous pouvez le voir sur les captures suivantes, Apple s'est inspirée de ce qui a fait le succès d'iOS 7, mais sans pour autant transformer OS X en iOS. L'inspiration est clairement visible, mais OS X garde son identité propre. Comme vous avez pu le voir sur les images ci-dessous, les transparences chères à Jonathan Ive sont assez présentes, mais moins que sur iOS.










Plusieurs éléments déjà présents dans OS X ont été améliorés, comme par exemple le Centre de Notifications qui reçoit un nouveau design ainsi que de nouvelles fonctionnalités. Importante nouveauté : les développeurs pourront désormais prévoir des widgets pour le Centre de Notifications.





Mais le changement de design va souvent de pair avec un changement d'approche. Prenons par exemple la nouvelle version de Safari : toutes les fonctionnalités de la version actuelle sont encore présentes, mais organisées totalement différemment. Par exemple, la barre de signets peut toujours s'afficher comme aujourd'hui, mais par défaut, elle n'est proposée à l'utilisateur que lorsqu'il active la barre d'adresse, et sous forme d'icônes comme sur iOS.




Dans l'ensemble, les changements au sein des différentes applications sont rarement aussi extrêmes que dans Safari. À part peut-être Spotlight, qui est entièrement revu. Fini le menu en haut à droite de l'écran (bien qu'il faille toujours cliquer sur un bouton situé au même endroit pour y accéder), et place à un grand menu qui s'affiche au centre de la surface de travail. Les possibilités de recherches ont été largement améliorées, avec des aperçus directement intégrés à la fenêtre, la possibilité de faire des recherches sur de nombreux services web, comme Wikipédia ou les services d'horaires de cinéma, ou encore des conversions. Là où la nouvelle version de Safari provoquera peut-être certaines levées de boucliers, il est difficile de trouver le nouveau Spotlight moins bien que l'ancien !





Passons maintenant aux toutes nouvelles fonctionnalités d'OS X Yosemite. Et il y a de quoi faire ! Messages, par exemple, est désormais capable d'envoyer ou de recevoir des SMS si vous possédez un iPhone, ce dernier servant simplement de relai.




Mais Apple ne s'est pas arrêtée là, et a aussi ajouté la possibilité d'émettre ou de recevoir des appels directement depuis votre Mac ! La fonctionnalité est tout aussi bien intégrée que FaceTime.



Apple s'est en réalité attachée à effacer les obstacles entre l'iPhone, l'iPad et le Mac. Par exemple, si votre Mac se retrouve sans connexion Wi-Fi disponible, il est désormais possible d'activer le partage de connexion de l'iPhone directement depuis le menu Wi-Fi d'OS X ! Et il n'y a rien à configurer.




AirDrop est d'ailleurs désormais compatible entre Mac et iOS, et Apple a développé une nouvelle fonctionnalité appelée Handoff ("sans les mains"), qui permet aux différents appareils pommés de savoir ce que vous faites sur les autres machines et vous permettre de continuer votre travail sur un autre support à tout moment. Si par exemple vous commencez à écrire un e-mail sur votre téléphone pendant que vous vous déplacez et que vous souhaitez le finir sur votre Mac en arrivant devant votre ordinateur, c'est désormais possible, et sans effort ! De nombreuses applications sont compatibles, et cela fonctionne bien sûr dans l'autre sens, par exemple si vous quittez le bureau et souhaitez continuer à travailler sur un document sur votre iPhone.




Du côté d'iCloud, encore plus intégré à OS X qu'aujourd'hui, c'est une nouveauté appelée iCloud Drive qui fait son apparition, et vous permet à la manière de Dropbox de déposer ce que vous souhaitez dans un dossier spécial, qui sera partagé entre vos ordinateurs, mais aussi vos appareils iOS. Cette fonctionnalité est gratuite, mais la capacité d'iCloud est limitée et des options payantes sont proposées pour bénéficier de plus de place.




Et iCloud se met au service de Mail pour une nouvelle fonctionnalité : Mail Drop. Pour envoyer de gros fichiers à un destinataire, Mail propose d'envoyer les pièces jointes sur iCloud, et télécharge les pièces jointes à l'ouverture de l'e-mail sur l'ordinateur du destinataire. Ainsi, le poids maximal d'un e-mail augmente considérablement, Apple proposant d'envoyer jusqu'à 5 Go de données par courrier... Du côté des fonctionnalités visibles de Mail, on retrouve aussi de nombreuses choses, dont la possibilité d'annoter de manière assez ludique et sympathique des images, un peu à la manière du logiciel Skitch.




Vous l'avez compris, OS X 10.10 Yosemite est loin d'être une nouveauté simplement cosmétique, même si certains choix en matière d'interface feront certainement des déçus. De nombreuses nouveautés sont très intéressantes et facilitent la vie au quotidien, et vous pouvez d'ailleurs découvrir d'autres nouveautés que nous n'avons pas mentionnées ici sur le site d'Apple.




Dans l'ensemble, OS X 10.10 n'est pas une rupture avec les précédentes versions du système d'exploitation d'Apple. Certes, l'interface évolue franchement, mais la philosophie globale du système n'a pas bougé d'un iota. Avec Yosemite, Apple a modernisé son interface et a accru les possibilités offertes par la démocratisation d'autres types d'ordinateurs comme l'iPhone ou l'iPad. Apple a aujourd'hui donné sa vision de l'informatique de demain : à l'heure où les formats de téléphones, tablettes et ordinateurs se multiplient, essayer de répondre à tous les besoins avec un seul système est utopique. Il faut en revanche garder deux systèmes distincts pour répondre au mieux aux usages de l'informatique classique et de l'informatique mobile, et multiplier les passerelles entre les deux pour que les utilisateurs naviguent dans un écosystème cohérent et complet. Avec Yosemite, Apple a réussi un coup de maître.

Mise à jour :
Voici la vidéo de présentation d'OS X 10.10 Yosemite qui a été diffusée durant la WWDC :



PARTAGER SUR :


Nouvelle analyse : macOS

Sur le même sujet

Vos réactions (18)

Hadrien

2 juin 2014 à 22:37

C'est franchement une belle avancée, contrairement à Mavericks.
Même si je trouve que je dock fait un peu un retour à Tiger de par son apparence peu moderne je trouve, le reste est franchement cool.
J'espère par contre que ce système ne demandera pas plus de ressources que l'actuel, par rapport à la batterie du MacBook et qu'il ne sera pas plus lent.
Bien joué Apple

LolYangccool

2 juin 2014 à 22:46

Merci pour les captures de bonnes qualité.
On y voit mieux et c'est plus agréable.

Pulsar

2 juin 2014 à 23:11

Dommage pour le dock mais pour tout le reste je vais à coup sur me laisser tenter !

Flok

2 juin 2014 à 23:14

J'ai pensé à toi Sylvain quand il a annoncé les sms sur Messages.. !

Sylvain

2 juin 2014 à 23:19

@ Flok : tu n'as pas idée comme j'étais heureux quand j'ai entendu ça ! Depuis le temps que j'attendais cette fonctionnalité...

marckiller2n

2 juin 2014 à 23:29

Très satisfait de Yosemite, mais le dock fait un peu pâte à modeler...

pecheur25

3 juin 2014 à 00:40

Fallait s'en douter que le Dashboard allait être supprimé : car oui depuis le début le bug de l'horloge n'a toujours pas été corrigé et il n'en sera de rien vu que l'ensemble est supprimé. Mise à part ça j'ai du mal à accroché à leur flat design j'avais déjà du mal sur mon 4s au passage à iOS 7 mais la ça me dérange moins y'a juste le dock ... sinon tout le reste à à l'air vraiment cool

jebster

3 juin 2014 à 07:46

C'est quoi ce dock ignoble avec un pâté gris derrière???

WunderNinja

3 juin 2014 à 08:15

Moi j'aime bien ce nouveau dock, j'avais tellement peur d'avoir des icônes à la iOS 7...

Gaius

3 juin 2014 à 10:16

"@ Flok : tu n'as pas idée comme j'étais heureux quand j'ai entendu ça ! Depuis le temps que j'attendais cette fonctionnalité... "

PAREIL!

On le sentait venir dans son dialogue et ses bubulles vertes et moi j'étais : "Allez dit le, dit le allez !!!
- But now SMS blablabla...
- YES PUT*** ENFIN !!!!"

Comme un gosse, d'ailleurs même si c'est principalement les SMS qui me font plaisir, tout le chapitre "Continuity" est absolument génial !

aexm

3 juin 2014 à 11:07

Au sujet des OS, Apple joue sur 2 tableaux … iOS et MAC OS.

De fait, Google et Microsoft ne sont pas au top dans ces 2 secteurs.
Chrome OS a du mal et Windows mobile pas de succès …

Meme si les services compensent ces problématiques …

Apple renforce sa position en rendant la solution transparente et intégrée à son éco-système au niveau de l'OS.

Comme spotlight pendant longtemps, ces fonctions d'appels et partage sont les petits plus d'Apple qui font la différence sur les autres …

Après je ne suis pas certain, vu le prix d'un iphone, que ca me fasse changer de position par rapport à un smartphone plus accessible (NEXUS 5 ou autres) …

Sebastien

nass

3 juin 2014 à 12:16

Par contre on a la liste des appareils compatibles iOS mais pas ceux des macs même si je suppose que mon vieu C2D dernière gen en sera exempt !

Baradal

3 juin 2014 à 13:36

La disparition du Dashboard est très regrettable.

Cmoi

4 juin 2014 à 07:00

Le dashboard est toujours là, en tout cas pour l'instant dans la bêta1...

Jason

4 juin 2014 à 07:54

C'est une vraie réussite ! Que du bon ! Et c'est une approche saine d'avoir recalé les choses en ne présentant que du soft et pas de nouveaux produits, c'est une conférence pour le développeurs.

Tout de même, une pensée émue pour ceux qui prédisent le déclin imminent d'Apple. Après la présentation de tels OS, ils vont avoir bien des difficultés à critiquer, c'est d'ailleurs pour cela qu'on ne les entend pas !

Adrienn

4 juin 2014 à 10:21

C'est vrai que mis à part le dock vraiment pas terrible, le reste semble sympa !

Klaffh

4 juin 2014 à 11:00

C'est surtout l'icône de safari qui perd de tout sa splendeur et un peu préférence système aussi.
Et celui d'iTunes qui est trop bisounour à mon goût.

Sylvain

4 juin 2014 à 11:47

Si ce n'est que le dock qui vous pose problème, alors réjouissez-vous : il est possible de changer les icônes, comme aujourd'hui !

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription