Une nouvelle batterie révolutionnaire à l'étude


Ces dernières années, l'autonomie de nos ordinateurs portables a largement augmenté, mais ces progrès ne sont pas à mettre au compte des batteries. En effet, les différents fabricants font tout leur possible pour réduire la consommation de leurs composants, mais les vénérables batteries au lithium, elles, n'ont que très peu évolué. Nombreux sont les chercheurs à plancher sur de nouvelles générations de batteries, plus capacitaires et plus petites grâce à de nouveaux procédés de fabrication, et nous entendons chaque année parler d'une nouvelle découverte potentiellement révolutionnaire (lire : Recharger un iPhone en 30 secondes ?). En voici aujourd'hui une nouvelle, avec une équipe de chercheurs californiens qui vient d'annoncer avoir mis au point une batterie trois fois plus capacitaire que les modèles actuels.


Mihrimah Ozkan, Cengiz Ozkan et Zachary Favors.



Pour atteindre de telles performances, les chercheurs ont remplacé le traditionnel graphite par... du sable. Bien sûr, il ne s'agit pas de n'importe quel sable (ce dernier a été choisi pour sa haute teneur en quartz), et il a fallu quelques transformations chimiques pour que ce dernier devienne au final du silicium pur avec une structure particulière, assez similaire à celle d'une éponge. C'est cette structure très poreuse qui a été l'élément déterminant dans la création de cette nouvelle batterie (les détails, très techniques et en anglais, peuvent être consultés ici), qui peut autant prendre la forme d'une pile bouton que d'une batterie de voiture.




Malheureusement, le stade de la commercialisation est encore très éloigné et se heurte à de multiples écueils, comme la problématique des ressources naturelles de sable qui sont limitées ou encore la réaction de certains industriels de l'énergie. Néanmoins, cette nouvelle découverte est porteuse d'espoir : un jour peut-être, il ne sera plus obligatoire de recharger son iPhone tous les soirs !


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (4)

luciano73

9 juillet 2014 à 18:44

Ça me rend malade de me dire qu'il y a des tas de personnes brillantes qui se cassent le dos à trouver des solutions pour optimiser le rendement énergétique de tout un tas de choses, batteries comprises, et qui finissent étouffées par les lobbies des grands groupes sous prétexte que le moment n'est pas venu pour l'industrie de les accueillir. On aurait des batteries plus performantes depuis des années sans ça. Et pas que dans les smartphones. Quel gâchis !

Guyom

10 juillet 2014 à 13:02

Autant les ressources de sables j'y ai pensé instantanément en lisant qu'ils avaient pas choisit n'importe quel sable autant je serai curieux de connaitre les raisons des industrielles pour mettre un frein à l'innovation de la technologie. Dans les carburants c'est compréhensible c'est pas les fabricants de réservoirs qui font pression mais ceux qui s'enrichissent grâce au pétrole. Dans le secteur des batteries qui va râler? EDF? Si on arrête de recharger nos téléphones tout les soirs? lol

Sylvain

10 juillet 2014 à 13:14

@Guyom : si tu as des batteries performantes, alors les voitures électriques vont se démocratiser beaucoup plus vite.

oryzon

11 juillet 2014 à 11:13

Ouais enfin aujourd'hui le problème du stockage de l'énergie est un enjeu majeur pour tout le secteur de l'énergie et pas juste pour les voitures et les smartphone et autres tablettes et pc portable, qui au passage ne sont pas des "petits" marchés.

Donc si demain quelqu'un est capable d'offrir une solution de stockage de l'énergie réellement révolutionnaire le pactole est tout simplement inimaginable ! Donc bon... c'est peut-être juste que c'est pas si simple que ça non ?

Réagir

Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion
Inscription



À PROPOS

Qui sommes-nous ?
© 2004 - 2017 Consomac

CONTACT

Rédaction - Technique
Presse - Bons plans

SOCIAL

Consomac sur Twitter
Consomac sur Facebook

FLUX RSS

Les news
Les bons plans



Recherche

Contact

Voir version ordinateur

Sur Facebook - Sur Twitter

RSS News - RSS Bons Plans

À propos

© 2004 - 2017 Consomac