Tim Cook veut remplacer le PC par l'iPad


La tablette électronique peut-elle remplacer le vénérable ordinateur ? Selon Tim Cook, la réponse est oui. Le PDG d'Apple a affirmé au Wall Street Journal effectuer 80% de son travail depuis son iPad : « je ne vois pas pourquoi tout le monde ne ferait pas pareil. Imaginez des logiciels professionnels aussi simples que les applications grand public auxquels nous sommes tous habitués. C'est comme cela que nous devrions fonctionner ». Ceci serait la raison principale qui aurait poussé les équipes d'Apple à s'associer à celles d'IBM cette semaine (lire : iOS : Apple et IBM annoncent un partenariat). Les logiciels internes des entreprises ne sont aujourd'hui pas ou mal adaptés aux tablettes. Selon Virginia Rometty, PDG d'IBM, les ingénieurs d'Apple « sont capables de prendre des choses complexes et les rendre simples ».




Virginia Rometty donne l'exemple d'une application destinée aux pilotes de l'air, qui permet entre autres de déterminer la bonne quantité de carburant à embarquer pour un vol donné. Un tel logiciel est très complexe, avec beaucoup de données à prendre en compte et aucune marge d'erreur possible, mais son interface doit être simple, sur un écran relativement petit, et entièrement tactile. Voilà un des challenges de la grosse centaine d'applications qui seront développées dans le cadre du partenariat entre Apple et IBM ! Tim Cook a peu sobrement conclu l'interview en affirmant qu'il imaginait très bien le jour où tous les employés des entreprises seraient équipés d'iPads. En bref, Apple ne part pas en guerre contre le classique PC sous Windows avec le Mac, qui en terme de prix n'est de toutes façons pas compétitif, mais avec l'iPad, qui offre une expérience utilisateur certes radicalement différente, mais à un tarif très attractif. Le pari est loin d'être gagné, mais il vaut certainement la peine d'être mené, et aura au moins le mérite de bouger quelques lignes.


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (12)

Switcher60

17 juillet 2014 à 20:01

Aie Aie Aie !

Nous y voilà ! Je sais bien que c'est mon cheval de bataille, mais bon mon macbook pro à 3000 € me permet encore et heureusement de faire bien plus qu'une tablette. Je ne parle même pas des entrées sorties... mais bon c'est vrai que mac ferme ses ordinateurs de plus en plus. Il n'y a même plus de prise RJ 45 sur les ordinateurs. Il ne reste plus que deux USB 3 et encore trop près l'une de l'autre pour pouvoir les utiliser correctement et si je ne me trompe pas l'entrée et la sortie audio sont maintenant confondues en une seule prise.

Bref, il ne faut pas avoir envie de brancher des périphériques sur un mac.

D'un point de vu logiciel, si je refere à la disparition d'Aperture pour le remplacer par un logiciel tablette... ou le niveau de la derniers version "tablette" de Pages....
Nous n'allons vraiment pas dans le bon sens et ce brace Tim ne doit pas faire grand chose avec sa tablette...

Il faut qu'Apple réagisse parce que plus petit plus fin plus beau et beaucoup moins performant cela ne convient pas à tout le monde.

Michel Bellemare

17 juillet 2014 à 20:56

Suis-je le seul à constater l’absence de didacticiels dignes de ce nom, pour des applications iOS? Balaie à gauche, à droite, en haut, en bas; effleure telle icône ou telle autre. À force d’essais et d’erreurs, tu parviens enfin à maîtriser ton application... et vlan! une nouvelle version avec une toute nouvelle «ergonomie», amène de nouveaux gestes pour les mêmes commandes.

Les développeurs qui ont planché sur la nouvelle application la trouve évidemment très conviviale... mais ce n’est pas le cas; et tout n’est pas aussi «intuitif» qu’ils le pensent. De plus, avec l’iOS le moindre effleurement de l’écran donne une commande. C’est beaucoup plus sensible qu’un clic de souris.

Imaginez maintenant que l’application que vous peinez à maîtriser, contrôle la quantité d’essence que vous mettez dans l’avion. Ouf!

pim

17 juillet 2014 à 22:25

Tim Cook bosse sur l'iPad 12" avec affichage double fenêtre qui sort à la rentrée, et pas sur un iPad de 10". Là est toute la différence !

Pour les avions de ligne en plus de la quantité de carburant, il faudrait aussi la détection de missile sol-air pendant le vol.

Sethenès

17 juillet 2014 à 23:55

Paradoxalement, je pense que tout le monde a raison ...

Quand Tim Cook parle de remplacer les PCs par des tablettes, il ne faut pas comprendre PC "station de travail" pour développeur ou professionnel mais bien PCs, outil bureautique en entreprise. Et la, d'ici 5 ans, lorsque les compagnies auront intégré ce qu'elles ont perdu avec la disparition des "mainframes" et réintégré l'ensemble de leurs applications dans des clouds, alors oui le PC comme outil bureautique pourra être remplacé.

A l'inverse, il subsistera des PCs à la maison et pour les Pros.

matt

18 juillet 2014 à 01:53

Les ordinateurs ne peuvent pas disparaître et laisser place au tablette, pour de trop nombreuse raisons, que vous même avez listez une partie. Je vois plutôt quelque chose de commercial dans cette annonce. En effet, apple vent moins d'iPhone que Samsung vent de téléphone mobile. Les ordinateurs sous Windows dominent. Il y a que l'iPad qui reste dans les tops, et de loin ! Cook veut donc miser sur ce dernier produit qui cartonne !!

Sethenès

18 juillet 2014 à 10:02

Bien sûr, que cette information est commerciale, mais il ne faut pas se leurrer, au niveau des grandes entreprises (celles qui changent les PCs de leurs collaborateurs tous les 3 ans) tout se met progressivement en place pour le retour d'une informatique hyper-centralisée (au niveau mondial j'entends).

Du temps du Mainframe, c'était : Mainframe - ligne téléphonique - Terminal
Demain ce sera : Cloud - 4,5,6,7 8 G - Tablette

Aujourd'hui, il manque encore quelques éléments majeurs :
- des réseaux "G" qui couvrent des pays entiers avec une qualité satisfaisante.
- le transfert d'applis locales vers de nouvelles applis basées uniquement sur un client Web
- L'émergence d'un standard de tablette, indiscutablement reconnu comme tel

Concernant ce dernier point, je pense qu'Androïd fait peur aux sociétés (morcellement, sécurité, mise à jour), Apple manque (ou manquait) de relais sérieux et Microsoft doit reconquérir sa place après le pseudo-bide de la 8.0.

Sethenès

18 juillet 2014 à 12:41

J'ajoute un élément très important, qui est le "moteur" de cette transformation : la réduction des coûts de support locaux.

Aujourd'hui, dans chaque filiale de chaque pays de ces grosses compagnies, il y a une équipe locale de support PC. Quoi qu'on fasse pour la réduire (Help desk internationaux, ...), il faut une présence journalière pour dépanner les collègues en cas de problèmes sur leurs PCs. Il n'y a pas d'alternative, en tout cas pas tant que les suites Offices, les documents personnels, etc. seront présentes sur ces PCs.

Le jour où tout ceci sera sur une tablette, il suffira de l'échanger pour que tous ses problèmes soient résolus. C'est la quasi fin des supports locaux.

Et je sais de quoi je parle, je travaille au coeur de ce secteur.

Jason

18 juillet 2014 à 22:46

Bah, il ne se mouille pas trop en disant cela. Depuis qu'Apple a démocratisé la tablette avec l'iPad, et que la concurrence les a bien copié, les ventes de PC sont en chute libre

Switcher60

18 juillet 2014 à 23:38

Oui Oui le cloud !
Bon là aussi, il ne faut pas rêver, bonjour la confidentialité, alors pour les photos du petit dernier qui fait son premier sourire, je dis pas mais pour le reste...
Dans l'enseignement public, il est interdit de faire circuler des photos d'élèves sur des sites non hébergés par le rectorat.
Rt, je ne parle pas des notes... Alors les boites ayant des petits secrets...
Tout le monde ne vit pas avec Facebook aux fesses, le rêve du KGB devenu réalité, ficher la moitié de la planète efficacement ! Les soviétiques à la belle époque n'ont pas réussis à la faire mais là, c'est tout cadeau pour la CIA.....

Mais sans être parano, j'ai comme tout le monde "deux ou trois" fichiers qui ne regardent que moi ou mes proches et qui bien sur n'iront jamais sur le net.
Pour partager certains trucs, rien ne vaut une bonne mousse et un disque dur portable !

Vous êtes bien sûr tous à jour de TOUTES vos licences ! Et donc près à laisser tout le monde fouiller là-dedans sur le cloud !

- Tiens tiens pourquoi le numéro 2 454 342 publie sans cesse des photos retouchées avec photoshop je ne trouve pas trace de sa licence ! Et hop Paulo je lui programme un petit contrôle.

Et puis bien sûr vous préférez tous louer vos logiciels qui via le net vous tiennent alors pas la peau des ..... que ces logiciels ainsi vendu vous coutent...

J'ai plus de 50 ans et c'est mon papa qui m'a appris que la location c'est bon juste pour le proprio !!!

Et bien M. Adobe, il devait être dans un coin quand il m'a dit cela mon papa parce LUI il a bien compris !

BREF tout cela est une informatique à combattre.

Sethenès

19 juillet 2014 à 00:37

@Switcher60, j'en ai 47

Je précise que quand je parle de "cloud", je ne pense pas à iCloud ou à DropBox mais bien le "cloud" d'entreprise. Soit hébergé en propre, soit hébergé auprès d'une société tierce mais sur des serveurs que les sociétés ont elles-mêmes configurés.

Je n'ai ni account Facebook, ni DropBox, ni iCloud, ni non plus celui de Krosoft.

La location de licences m'inquiète, c'est vrai. Mais à 99 Euros pour Office 365, j'avoue que j'ai craqué. Mais mes données restent sur mon propre "Cloud", à savoir sur mon Synology.

pipoca

19 juillet 2014 à 11:16

Image

mackordéon

23 juillet 2014 à 13:15

je demande à voir un comptable ou un trader qui travaille sur tablette !?
Comme la finance est le plus important, les desktops ont encore de l'avenir

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription