Apple a racheté Swell, une app de radio


Apple a confirmé l'information à un journaliste du Wall Street Journal : l'application Swell, qui proposait des chaînes de radio et de podcasts avec une sélection personnalisée des programmes, a été rachetée par le groupe californien et le service a fermé ses portes hier. Le montant de la transaction s'élèverait à 30 millions de dollars.




Tombé dans l'escarcelle d'Apple, Swell servira certainement à améliorer le service iTunes Radio, qui n'est d'ailleurs toujours pas disponible en France (lire : iTunes Radio, le futur de la radio ?). La suggestion de podcasts pourrait également être améliorée, et on imagine qu'Apple pourrait profiter de l'expertise de Swell pour la création de son service de streaming suite au récent rachat de Beats (lire : Pourquoi Apple a-t-elle racheté Beats ?). À l'heure où de nombreux utilisateurs se contentent des Top 50 et autres classements les plus populaires, la capacité d'un service de radio, de podcasts ou de streaming à proposer du contenu personnalisé est un élément déterminant. Bonne nouvelle, donc !


PARTAGER SUR :

Retrouvez l'iPod touch et l'iPhone sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (4)

iMusic

30 juillet 2014 à 20:28

Juste un petit "hors sujet", en lien indirect avec le rachat d'applications par Apple qui semble se tromper de champ de bataille.

Pendant qu'Apple rachète une App radio (super) et que les ventes d'iPad se tassent, l'iPhone est en train de se faire déboulonner par… Huawei qui au rythme actuel va dépasser Apple dans quelques mois tout au plus. Apple est en passe de devenir le numéro 3, voir même le numéro 4 à moyen terme. Bravo l'iPhone 5c !

Samsung et Apple s'effondrent en terme de parts de marché avec des ventes qui stagnent ou baissent, pendant que d'autres explosent. Exactement comme je le prédisais depuis un moment, recevant les protestations de la part de quelques fans aveugles. La descente est même vertigineuse pour Samsung, à trop copier Apple, y compris sur les tarifs, ils se retrouvent finalement pris sur la même pente glissante. Alors que l'iPad se ramasse, les chiffres des ventes d'iPhone actuellement en trompe l'œil semblent mûrs pour les rejoindre au prochain trimestre, si Apple ne repose pas les pieds sur terre. Des marques qui se croient indéboulonnables du haut de leur tour "haut de gamme", il y en a eu, Nokia, Blackberry… et maintenant Samsung, et même Apple. Les erreurs des uns ne servent pas de leçons pour les autres.

http://pro.clubic.com/actualite-e-business/actualite-718553-smartphones-idc-q2.html

Soit Apple se mettent à des tarifs plus réalistes sur au moins une partie de la gamme (5c… ), soit ils vont se retrouver sur un marché de niche tel, qu'iOS sera progressivement marginalisé (pour le moment ils en prennent le chemin), reposant principalement sur un parc d'iPhones/iPad vieillissants. Avant que les développeurs s'en détournent pour travailler vers les OS d'avenir. Sachant que Samsung n'est pas menacé par une défection des développeurs, utilisant la même base OS que les marques qui montent.

Pour revenir au sujet, si les choses continuent de la sorte, Apple va devoir progressivement racheter nombre d'applications, vois même payer les développeurs à moyen terme, une fois que les vieux iPhones en nombre majoritaires auront rendu l'âme.
Mais bon, « jusqu'ici tout va bien ».

Michel Bellemare

30 juillet 2014 à 23:34

Pendant que Apple rachète des applications radio, elle n'a jamais encore installé le minuscule dispositif pour capter la radio FM directement. C'est assez petit pour que le iPod Nano en soit pourvu... mais pas un iPhone.

Parfois nous ne voulons qu'écouter de la radio parlée, sans utiliser de bande passante sur notre forfait de données.

Gaius

31 juillet 2014 à 10:36

iMusic je comprends ton point de vue, on ne peut nier que les ventes de téléphone Apple/Samsung sont en chute. Mais a chaque fois que j'entends ça, je ne peux m’empêchera de penser au parc de téléphone déjà en place. Si moins de personnes achètent des smartphone de ces constructeur, c'est tous surement parce que les intéressés en sont déjà équipé. Il n'y a qu'a se promener en ville pour le remarquer. A mon travail on est les 2 tiers a posséder des iPhone (3GS/4/4S/5/5S). Le reste c'est Samsung à l’exception de de 2-3 personnes ne voulant pas de smartphone.

Dans le fond je suis d'accord avec toi, ils faut qu'ils s'inquiètent pour proposer quelque-chose pour changer la donne. Mais je trouve ça rassurant également que beaucoup de personnes ne changent pas de téléphone à chaque génération vue le peu de changement entre ces dernières. Et une personne sur iPhone, même anciennes générations, continuera a fonctionner à la Apple, c'est-à-dire utiliser iTunes ou AppStore pour consommer du multimédia.

Je ne suis absolument pas pro-Apple, et si la concurrence me propose mieux alors je n’hésiterai pas a basculer. Mais mon expérience utilisateur sur iPhone 5 n'a pour le moment jamais été égalé (avis subjectif!). Je ne fais peut-être plus partis des chiffres de vente Apple étant donné que mon téléphone a plus de 2 ans, mais j'utilise régulièrement iTunes et l'AppStore, et verse quelques part à Apple à chaque achat.

aexm

31 juillet 2014 à 10:45

@iMusic : Apple peut encaisser une baisse des ventes … le marché se tasse et de nouvelles niches apparaissent.

Apple ne sait pas cibler ce genre de demande trop spécifiques puisque son offre est limité (ce qui est un bon point à mon sens). Ils ont essayé de limiter la casse avec l'iphone 5S mais la différence n'est pas assez marquée pour le moment …

Une baisse de prix est difficilement envisageable pour un smartphone (<400 €) compte tenu du positionnement depuis des années …

Avec ces marges Apple aura moins de difficulté que Samsung qui lui a moins de marge et doit faire bcp de ventes pour être rentable (15%).
On va dire qu'ils ont le temps et moins la pression …

Sebastien

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription