Bientôt la fin pour le programme Apple on Campus ?


Le programme Apple on Campus serait-il sur le point de disparaître ? Cette offre, qui permet aux étudiants dont l'établissement est partenaire avec Apple de pouvoir acheter des Macs avec des réductions substantielles (souvent 12%), a en effet disparu de Suisse et de Belgique, comme le rapportent nos confrères de Mac4Ever. Apple a confirmé l'information, et invite les personnes concernées à se rendre sur l'Apple Store éducation, où le rabais n'est que de 6%. Officiellement, Apple n'aurait pas réussi à finaliser de partenariat pour la nouvelle année avec les établissements concernés. Mais ces universités et écoles, contactées par nos confrères, affirment que la décision a été unilatérale et sans négociation préalable.




Voilà qui pose donc la question du maintien de l'offre en France. Pour le moment, elle est toujours disponible sur cette page, mais la situation sur le futur de cette promotion reste flou. La promotion Back to School, qui permet d'obtenir une carte iTunes de 70 € pour l'achat d'un Mac avec 1 € de plus et qui est cumulable avec l'offre Apple on Campus (lire : Back to School 2014 est disponible), se tient jusqu'au 9 septembre et représente souvent la meilleure promotion de l'année pour les étudiants. Si vous avez l'intention d'acheter un Mac dans les prochaines semaines et que vous pouvez bénéficier de ces deux offres grâce à votre statut d'étudiant, nous vous invitons à ne pas trop tarder. On ne sait jamais !


PARTAGER SUR :

Vos réactions (15)

Gaius

27 août 2014 à 21:12

C'est vraiment dommage si ça ferme. Mon MBA vient de AOC avec mon université et je ne pense pas que je l'aurai pris sans cette remise !

minipapymetal

27 août 2014 à 22:37

Pareil pour mon dernier MacBook Pro acheté avec l'AOC. Remise grâce à laquelle je me suis permis de prendre des options.
J'espère ne pas voir ce programme disparaitre.

D'autant plus que cela représente une belle vitrine pour Apple avec une proportion non négligeable d'utilisateurs Macs dans les Universités.

skylex

28 août 2014 à 01:19

C'est pas grave, il y a toujours le refurb store

Luc

28 août 2014 à 12:02

Sauf que sur le Refurb, tu ne peux pas toujours configurer ton Mac comme tu le veux...

minipapymetal

28 août 2014 à 13:18

Exactement et il faut parfois patienter un long moment avant de trouver la configuration que tu veux sur les derniers modèles, avec des réductions qui n'atteignent pas toujours les niveaux d'AOC.
Mais bon, s'il faut en passer par là, on fera avec.

En tout cas, le site accessible via l'intranet de l'Université fonctionne toujours pour l'instant, donc ne perdons pas espoir trop vite.

Baradal

28 août 2014 à 14:25

Dire que le refurb ne propose pas de réduction plus importante que l'AOC c'est faux. Le refurb tu personnalise pas ton Mac mais la réduction est bien au rdv.

Michel Bellemare

28 août 2014 à 16:33

Je vous avoue que je ne suis pas fâché de la disparition d'un programme discriminatoire, envers tous ceux qui sont dans un milieu autre que celui de l'éducation. C'est peut-être de la jalousie… mais je l'assume.

Baradal

28 août 2014 à 19:54

Si pour toi favoriser l'accès aux Mac, aux étudiant souvent sans revenus est discriminatoire, en fait c'est plutôt qu'ils sont favoriser. Alors oui reste dans ta jalousie typiquement française.

Sethenès

28 août 2014 à 20:51

Qu'Apple fasse quelque chose pour les étudiants, n'est peut être pas dénué de sens.

Par contre, je n'ai jamais compris pourquoi les enseignants profitaient de ce genre d'avantages.

minipapymetal

28 août 2014 à 23:23

@Baradal : je ne disais pas que les réductions du refurb n'atteignent jamais les taux de l'AOC. Elles les dépassent parfois largement même. Je voulais juste dire que le taux AOC est applicable dès la sortie du produit, là où il faut parfois attendre plusieurs mois sur le refurb à des pourcentages d'abord moyens puis qui augmentent au fil du temps.

pehache

29 août 2014 à 10:00

@Baradal : les étudiants qui achètent Apple, même aux tarifs AOC/éducation, ne sont pas les plus défavorisés...

jerem311

29 août 2014 à 11:46

C'est quand même dommage de le supprimer, car même si c'est discriminatoire, beaucoup de monde peut en profiter, on peut passer par une connaissance qui en bénéficie par exemple. Et puis c'est tellement rare une bonne réduction sur du neuf!

SirDEcelles

29 août 2014 à 18:29

Se payer d'une façon quelconque, un ordinateur ou deux quelques fois, un de bureau et un portable, plus souvent qu'autrement un iPhone, se payer les services nécessaires, des apps et quoi d'autres, une console de jeux et des jeux, à l'affut souvent de pouvoir se vanter d'avoir le dernier modèle en ayant fait la queue et en séchant quelques cours: est-ce que cela peut ressembler à être un étudiant défavorisé en 2014?
Tant qu'à moi, être un étudiant défavorisé, ressemblerait peut-être plus à continuer de se servir d'un pc payé par les parents il y a 3-4 ans et de chercher les derniers sous pour payer la session qui commencera demain matin!
Déjà posséder un iPhone et tout ce que ça coûte pour s'en servir, démontre des signes d'un étudiant pas trop défavorisé...
Question de choix aussi...de la situation dans laquelle on se met et celui des mots que l'on utilise.
Peut-on réussir sans APPLE?
Comme quoi tout est question de perception!

Sethenès

30 août 2014 à 19:12

@SirDEcelles : j'aimerais connaitre ton avis sur :
- les transports en communs qui proposent des réductions entre 18 et 26 ans,
- les cinémas qui font de même.

Voilà, vous avez deux heures.

SirDEcelles

31 août 2014 à 02:58

Mais Sethenès, je n'y vois que du bon. Ne comprenant pas trop là où nous mèneront vos questions en rapport avec mes propos, je rajouterai que je trouverais dommage si APPLE cessait d'accorder des rabais aux étudiants.
Sauf que mes propos concernaient ma vision de ce que pourrait-être un étudiant défavorisé.
Avec ou sans rabais, l'étudiant qui choisit ce qui est considéré comme le summum du domaine, en payant ce qu'il en coûte, ne peut pas prétendre à être un étudiant défavorisé.
Les défavorisés que je connais doivent marcher pour se procurer de la nourriture et ils n'ont pas internet.

Voilà vous avez deux heures pour réfléchir un peu avant de donner des ultimatums inutiles!

Dans les défavorisés que je connais, plusieurs savent réfléchir malgré tout!

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription