Apple Pay arrivera rapidement en Europe


Le système de paiement d'Apple, baptisé Apple Pay, est sans doute l'une des nouveautés les plus importantes de l'iPhone 6. Grâce à leur puce NFC, les nouveaux téléphones d'Apple seront en effet capables de remplacer vos cartes bancaires, et vous pourrez donc payer directement avec votre téléphone d'une manière plus simple et sécurisée qu'aujourd'hui (lire : Avec Apple Pay, Apple s'attaque au portefeuille). Toutefois, si intéressant soit-il, Apple Pay est un service qui sera réservé aux États-Unis dans un premier temps.




Bien qu'Apple ait affirmé souhaiter l'arrivée d'Apple Pay en Europe le plus vite possible, nous n'avions pas la moindre idée des délais auxquels nous attendre, jusqu'à aujourd'hui. Steve Perry, responsable du développement chez Visa Europe, a en effet donné de bonnes nouvelles à BBC News et TechRadar : « nous travaillons main dans la main avec Apple et nos banques partenaires pour proposer ce service en Europe. [...] Je pense que nous sommes au début de quelque chose de vraiment grand, une nouvelle révolution pour les paiements dans toute l'Europe. [...] Votre banque vous approchera pour vous proposer le service dans les prochains mois ».

Il n'y a rien de très précis pour le moment, mais l'enthousiasme de Visa sur le sujet est encourageant. Bien sûr, il ne s'agit que d'un seul acteur du marché (qui représente néanmoins plus de 50% des cartes bancaires en circulation en Europe), et il faudra également qu'Apple passe des accords avec MasterCard ou encore American Express. On peut toutefois être très optimiste quant à l'arrivée d'Apple Pay sur le Vieux Continent dès l'année prochaine !


PARTAGER SUR :

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (13)

Flok

12 septembre 2014 à 16:02

Les banques s'y mettront peut-être vite (et encore, 2015-2016 je pense sincèrement), mais d'ici que les magasins installent le matos nécessaire...

Sylvain

12 septembre 2014 à 16:11

La demande entraîne l'offre... De nombreux magasins sont déjà équipés, et pour une fois qu'Apple fait quelque chose de parfaitement standard ça devrait permettre une accélération assez notable du taux d'équipement.

Djoejo

12 septembre 2014 à 16:25

Dans pas mal de magasins vers chez moi (Strasbourg et sa région) c'est déjà possible de payer sans contact avec sa carte fait exprès.

C'est les mêmes bornes (et la transistion sera super rapide) ou faudra en changer?

Sylvain

12 septembre 2014 à 16:54

Ce sont les mêmes, Apple utilise une techno tout à fait standard pour une fois.

Flok

12 septembre 2014 à 17:58

Ah je pensais qu'il s'agissait de bornes spéciales Apple avec leur propre protocole etc.. Tant mieux !

aldwyr

12 septembre 2014 à 18:41

Je me sert déjà de la NFC dans la plupart de mes supermarché avec ma carte bancaire. Mais je suis limité à 20€.
J'espère maintenant que, avec l'iPhone, je puisse me servir de sa puce pour paier/ avoir mon titre de transport en commum/ carte de fidélité.
ça serai juste génial.

joss541

12 septembre 2014 à 21:26

MasterCard embarque dans l'aventure d'après 9to5mac, et est très enthousiaste !

iMusic

14 septembre 2014 à 09:48

Citation de Macbidouille :
« Selon le Financial Times, Apple touchera 0,15% de commission sur les achats réalisés via ApplePay. »
http://www.macbidouille.com/news/2014/09/13

Comme si la vente de gadgets chinois jetables surfacturés ne leur suffisait plus. Apple met bien un pied dans le secteur bancaire et ne s'arrêtera pas en si bon chemin. Qui parlait de nouveau relais de croissance ?

Quelle bande de charognards ! Mais je parie qu'un fanboy de service va trouver ça normal.

iMusic

14 septembre 2014 à 09:51

Lien direct…
Apple Pay : la société demande une commission de 0,15%

Et illustartion bien choisie par un internaute :
Image

pim

14 septembre 2014 à 11:16

@ iMusic :

D'habitude les commissions chez Apple c'est 30 %. Alors là 0,15 % je dis que ce n'est pas normal. D'autant qu'il semble me souvenir que Visa prends 0,5 %, donc en prenant 0,15 % Apple fait figure de discounter cassant les prix.

Mais ne rêvons pas, ce ne sera pas 0,15 % pour Apple et rien d'autre, ce sera 0,15 % en plus des 0,5 % de Visa et consorts. C'est-à-dire que ce sont les commerçants qui vont « avaler » la différence. Retenez ça, quand vous payez un commerçant par carte bancaire, cela lui coûte 0,5 % de la transaction, avec un minimum de 15 centimes. Alors les chèques et le liquide c'est pénible à gérer mais c'est toujours 0,5 % de gagné !

Baraka

14 septembre 2014 à 11:33

@ iMusic

Tu t'attendais pas non plus à ce que ce soit gratuit et qu'Apple, en bonne entreprise, fasse dans l'altruisme ? Entre les 0,5% de commission que se prend VISA sur les transactions, en plus des frais engagés dans la seule possession de la carte (entre 4 et 20 euros par mois suivant le type de carte et de contrat), il serait malhonnête de s'en prendre à la seule pomme.

pim

14 septembre 2014 à 13:22

@ Baraka :

C'est là où chez Apple ils sont malins. Ils vont laisser Visa et consorts continuer à se gaver de milliards sans remuer le petit doigt, ils ne vont pas les court-circuiter mais se greffer dessus ! C'est là ou on voit la différence avec Steve Jobs : lui avait des couilles, il aurait pris 1,5 % ou 2 % et aurait essayé de court-circuiter tout le monde !!! Alors que Tim Cook est pragmatique, sa solution, elle fonctionne déjà presque partout dans le monde. Vérifiez en allant chercher votre pain, de nombreux commerçants ont déjà le capteur NFC sur leur module carte bleue (ces modules sont loués une fortune, du coup ils les changent sans cesse !)

En bref on n'est pas dans une société de l'abondance, mais dans une société du gavage.

iMusic

14 septembre 2014 à 14:23

Apple n'est pas une banque avec les services qui y sont liés, ou alors qu'ils annoncent franchement la couleur. Combien est facturée une carte Visa ? Vu le prix de la "carte Apple" entre 700€ et 1000€ (pratiquement que de la marge), prendre des marges en plus sur les ventes est la goutte d'eau qui fait déborder les chiottes. Comme s'ils avaient besoin de ça en plus. Il faut avoir des neurones en moins pour défendre ça.

Si certains produits sont encore intéressants malgré des tarifs qui glissent de plus en plus vers le n'importe quoi, Apple n'est pas une bonne entreprise, c'est tout le contraire. C'est devenu une caricature de capitalisme sauvage avec de l'esclavage en Chine, des charges non payées et détournées en Europe et aux USA par des magouilles comptables, de l'optimisation fiscale dans les paradis fiscaux (presque tous les bénéfices), un pillage des économies occidentales, des "taxes" hors normes sur les produits tiers avec un racket des développeurs et des artistes (les fameux 30%), des ententes avec des concurrents pour ne pas se faire de concurrence (employés Google… ), des brevets volés ou bidons à la pelle (patent trolls au sujet du design, de l'ergonomie… ), une politique de suiveur (flat design, montre connectée… ), un marketing dominant pour cacher la vraie nature de leurs produits (merdouilles chinoises jetables présentées comme des produits de luxe), une communication lénifiante…
Si "ça" c'est une bonne entreprise, alors la mafia ou les cartels de la drogue sont devenus les modèles de ce type de capitalisme d'un autre âge.

Inutile de nous sortir que Google et Amazon en font de même ou presque, ça n'excuse rien.

Pour ce qui est des grands médias qui faisaient habituellement la promo gratuite d'Apple, le vent tourne, là Apple semble avoir franchi la ligne rouge et le rejet vient de ceux-là mêmes qui soutenaient la marque jusqu'à ce jour. Hors dans notre société de communication, avoir les médias contre soi ne présage rien de bon. Apple n'est plus hype. Les utilisateurs vont être de plus en plus moqués, voir stigmatisés (la caricature du "fanboy" qui vénère la marque et fait bouffer des nouilles à ses gosses… inutile de citer des noms). Et ce n'est qu'un début, Apple est devenu le nouveau mouton noir, le nouveau Microsoft, en bien pire :
http://www.jeanmarcmorandini.com/article-326242-morandini-zap-pour-laurent-ruquier-l-iphone-6-est-deja-dans-le-flop-10.html

On attend maintenant les critiques argumentées du genre "T'es jaloux", "Ruquier c'est un bobo nul, il est très jaloux et ne comprend rien… ", "Apple va quand même cartonner pour le lancement"… Attendons de voir l'évolution des parts de marché qui fondent inversement à la courbe de leurs tarifs. Ce sont juste tous les grands médias qui lâchent Apple. La pub gratuite laisse progressivement la place à un bashing… encore plus violent de la part de ceux qui arboraient les produits de la marque. Le mot client chez Apple est progressivement remplacé par le mot pigeon, victime de la mode et du marketing.
Pour citer Ruquier, «… après l'iPhone à l'oreille, l'iPad dans la main, la montre au poignet, on se demande où on va foutre le chargeur… »
Pour les fanboys, j'ai mon idée, pour les autres, la photo ci-dessus sera la meilleure solution.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription