Tim Cook réaffirme sa volonté de révolutionner la télévision


Voilà une nouvelle qui ravira les amateurs de l'Apple TV : Tim Cook a réaffirmé cette semaine son intention de révolutionner le secteur de la télévision. Après avoir appris en juillet dernier que la sortie d'un nouvel Apple TV avait été repoussée, faute d'accords avec les créateurs de contenus (lire : Le nouvel Apple TV repoussé à 2015 ?), nous apprenons donc par la voix du PDG d'Apple lors d'une interview avec Charlie Rose que les intentions de son groupe dans ce secteur sont intactes.




- Vous savez honnêtement, les décisions les plus difficiles que nous prenons sont les choses sur lesquelles ne pas travailler. Parce qu'il y a de nombreuses choses sur lesquelles nous aimerions travailler, mais nous savons que nous ne pouvons pas tout faire !
- Est-ce que la télévision entre dans cette catégorie ?
- La télévision est un secteur à propos duquel nous continuons à avoir un grand intérêt, et je choisis mes mots avec attention ici. Vous savez, la télévision, si on est vraiment honnête, remonte aux années 70. Rendez-vous compte à quel point notre vie a changé, à quel point les objets autour de nous ont changé, et pourtant, lorsque vous vous rendez dans votre salon pour regarder la télé, on dirait que vous montez dans votre machine à voyager dans le temps et retournez dans le passé. Son interface est horrible, vraiment atroce ! Vous regardez les programmes au fur et à mesure de leur diffusion, à moins que vous pensiez à les enregistrer.
- Alors pourquoi ne réglez-vous pas tout ça ?
- Eh bien, je ne veux pas parler de ce que nous allons faire, mais nous avons fait beaucoup de choses avec l'Apple TV qui a maintenant 20 millions d'utilisateurs. L'Apple TV est bien au delà du "hobby" désormais ; nous y avons ajouté de plus en plus de contenus cette année, et il y a de plus en plus de choses que vous pouvez faire. Mais c'est un secteur auquel nous continuons à nous intéresser.

Alors qu'une interface légèrement remaniée pour mieux coller aux standards visuels d'iOS 7 et 8 sera bientôt disponible pour le petit boîtier d'Apple (lire : L'interface de l'Apple TV va enfin évoluer !), il faut sans grand doute s'attendre à la sortie d'une nouvelle version du système mais aussi du boîtier l'année prochaine. Ce dernier devrait gagner en puissance mais surtout en fonctionnalités, avec de nouveaux services dont un magasin d'applications et un service de vidéo à la demande beaucoup plus poussé qu'aujourd'hui.


PARTAGER SUR :

Retrouvez l'Apple TV sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (10)

aexm

14 septembre 2014 à 20:07

ca annonce un service par dessus la tv qui permettra de voir en streaming n'importe quelle émission de tv …

donc de grosses ressources pour stocker les émissions,
ou sinon des accords avec chaines seraient plus simples mais difficiles d'avoir tout le monde …

y'a les enjeux de la pub intégrer aux programmes etc …
(une pub n'est pas ciblée comme sur internet et donc si apple sait vendre une publicité ciblée, ca serait énorme pour les annonceurs …)
mais à ce jeux la, il y a deja bcp de participants !

Marché très juteux !

Sebastien

matt

14 septembre 2014 à 21:29

J'éspère qu'ils révolutionneront mieu la télé qu'il ont révolutionner l'IPhone avec l'IPhone 6 !

pehache

14 septembre 2014 à 22:08

Encore une grande déclaration avec du vent derrière...

Baradal

15 septembre 2014 à 11:24

Pendant ce temps là Netflix débarque en France aujourd'hui.

Sylvain

15 septembre 2014 à 11:27

@Baradal : avec des films datant de trois ans... Mais ce n'est pas totalement le sujet : Netflix révolutionne (en théorie) la manière de visionner films et séries. Alors que ce dont parle Tim Cook et un des grands sujets de l'Apple TV, c'est aussi les chaînes et programmes de télévision.

VanZoo

15 septembre 2014 à 13:09

Les propos de T.Cook expriment d'abord l'usage de la Tv aux USA. Le modèle français, avec nos box, est assez unique.
Quand il dit : vous regardez les programmes au fur et à mesure de leur diffusion ; ce n'est pas exacte chez nous

pehache

15 septembre 2014 à 15:13

N'empêche qu'il y a une réalité : Apple devient suiveur. La consommation de programmes télé a déjà été bien entamée par les diffusions de videos sur le web (youtube ou autres) et par des services comme Netflix, surtout auprès des jeunes génération. L'apple TV a participé a ce mouvement, mais de façon assez limitée. Bref, la révolution en la matière a déjà démarré, et Apple ne fait que se raccrocher aux wagons.

Orion

15 septembre 2014 à 22:10

La plus grosse difficulté selon moi est que la philosophie d'Apple est de tout contrôler dans un écosystème clos. Ça a ses avantages et ses inconvénients, mais ici, la télévision, ça implique d'avoir des partenariats avec tout un tas de chaînes ; des contrats qui leur laissent peu de marge de manœuvre.

Apple a déjà fait ce genre de chose, avec iTunes et les applications mobiles, mais c'est plus facile de se poser comme intermédiaire vis-à-vis de maisons de production et de vendre des choses qui, somme toute, ne diffèrent de leur version matérielle que par leur support. Apple vend n albums, paie aux producteurs n fois ce qui leur revient sur chaque vente et c'est fini. Et le business model est quasi identique à celui déjà en place.
Ici, il s'agit de vidéo en continu/direct, et s'il y a un désaccord, impossible d'arrêter du jour au lendemain la diffusion, et très difficile de modifier un contrat. Les contrats chaîne-Apple sont donc beaucoup plus "lourds" car concernent une grande durée de temps et plus de sous. De plus, le business model est très différent de celui déjà en place. Plus difficile de trouver une entente dans ces conditions.

Enfin, depuis quelques temps, Apple devient suiveur, et perd de la notoriété au profit de Google, Samsung, ... et les chaînes pourraient préférer avoir affaire à eux, pensant qu'ils toucheront autant voire plus de personnes, et avec des contrats qui leur laissent une plus grande marge de manœuvre.

Sethenès

16 septembre 2014 à 10:01

Un des intervenants de l'émission "On refait le Mac" a bien résumé la situation : Apple ne peut plus refaire le coup d'iTunes aujourd'hui. Quand Apple s'intéresse à un business et va voir les "Majors" pour négocier, celles-ci devinent tout de suite qu'Apple souhaite devenir un intermédiaire majeur, gourmand et qui à le potentiel de capter une grande partie du marché. Elles y réfléchissent donc à deux fois avant de s'engager. Et surtout, elles imaginent une solution semblable à un léger détail près : fonctionner sans Apple.

Ce que j'aurais espéré de l'Apple TV, c'est qu'il deviennent un serveur capable d'interagir avec tous les iBidules de la maison. Le tout avec un store dédié. Pour moi, les possibilités d'une telle configuration (surtout en terme de jeu) sont très importantes. Mais bon, Apple est tellement obnubilé par mettre la main sur le contenu généré par d'autres qu'il néglige (à mon sens) d'apporter de réelle nouveauté.

aexm

17 septembre 2014 à 12:43

@Sethenès : ca s'appelle le mac mini …

ca fait tres cher la solution et reste de tres loin (NUC et autres) des solutions évolutives et fiables (XBMC / plex / dvbsat via usb etc …).

en general, il est préférable de re convertir un ancien mac mini en lecteur multimedia …

Sebastien

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription