iPhone 6 Plus : clap de fin pour le Bendgate


Le scandale des iPhone 6 Plus qui plient est-il terminé ? Il y a de grandes chances que oui : une association de consommateurs américaine a fait subir un test de pression à six différents téléphones, dont les deux nouveaux iPhones. Le résultat est assez rassurant : l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus ne font certes pas partie des téléphones les plus solides, mais ils ne présentent aucun défaut de fabrication particulier, ce qui confirme donc les affirmations d'Apple hier (lire : Apple réagit aux soucis de l'iPhone 6 Plus).



En effet, Consumer Reports a fait subir le même test à l'iPhone 6, l'iPhone 6 Plus, l'iPhone 5, le HTC One M8, le Samsung Galaxy Note 3 ainsi que le LG G3. Des pressions de trente secondes ont été appliquées sur le dos de chaque téléphone, suivant le classique test de flexion trois-points utilisé en mécanique. Consumer Reports a progressivement augmenté la pression subie par les téléphones par étapes de 10 livres (4,5 kg), et a mesuré deux données : la pression nécessaire pour que ces derniers ne puissent plus reprendre leur forme originale, et la pression nécessaire pour que l'écran se sépare du reste de la coque.




Vous trouverez ci-dessous le tableau des résultats de cette expérience. Comme vous pouvez le constater, l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus sont plus solides que le One M8 de HTC, un téléphone qui n'est pas connu pour se plier ou se déformer outre mesure. Autre constatation intéressante, l'iPhone 6 Plus est plus solide que l'iPhone 6.




Tous les téléphones que nous avons testé se sont avérés plutôt solides. L'iPhone 6 Plus, le plus robuste des nouveaux iPhones dans notre test, a commencé à se déformer lorsque nous avons atteint une pression de 41 kg, puis s'est cassé avec une force de 50 kg. Avec ces résultats, il a légèrement battu le HTC One (qui est largement considéré comme un téléphone solide) ainsi que l'iPhone 6, mais a fait moins bien que d'autres smartphones.

Vous pouvez voir des images du carnage ci-dessous, mais gardez en tête qu'il a fallu une importante force pour arriver à de tels dégâts sur ces téléphones. Bien que rien ne soit (bien sûr) indestructible, nous pensons que n'importe quel de ces téléphones peut résister à une utilisation normale.


Dans l'ordre de lecture : LG G3, iPhone 6 Plus, HTC One M8, iPhone 6, Samsung Galaxy Note 3, iPhone 5.



L'affaire des iPhone 6 Plus déformés aura fait beaucoup de mal à l'image de marque d'Apple, dont le positionnement tarifaire n'autorise aucune erreur. Bien que sa réaction officielle hier et le test de Consumer Reports aujourd'hui devraient suffire à calmer le jeu, le hashtag #Bendgate continue à déchaîner les passions sur Twitter et rares sont les médias généralistes à publier ces résultats, moins sensationnalistes que les images vues plus tôt cette semaine (lire : L'iPhone 6 Plus a-t-il un problème de solidité ?). C'est probablement la plus grande leçon de cette histoire : au tarif où Apple vend ses téléphones, ces derniers ne devraient être en bas d'aucun classement et n'ont pas le droit de faire "moins bien", même si cela est a priori suffisant.


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (26)

matt

27 septembre 2014 à 16:11

Ah yes ... ça rassure !

aexm

27 septembre 2014 à 16:38

je serai curieux maintenant de savoir comment les info. du bendgate se sont propagées aussi rapidement, et pourquoi aussi bien relayées par les media alors que peu d'info étaient disponibles …

On doit certainement avoir les moyens de retracer qui et ou, de suivre le fil, les stat. avec les outils analytics. Un peu à la Ghost in the shell …

Cette manière de communiquer sans rien contrôler et faire du sensationnel pour rien du tout me gène …

Ceci dit, et encore une fois, il n'y a qu'avec le temps et le recul qu'on saura vraiment … je prends ces essais également avec des pincettes !

--

Par ailleurs, cet essai reproduit une force de flexion en plein milieu de l'écran … je pense qu'en réalité cette force est bien plus répartie que cela. C'est donc un essai sévère.
Ceci dit, en comparant avec les autres marques … même si les téléphones n'ont pas tout à fait des caractéristiques identiques (et je sais pas comment ils ont été choisis), et que comparaison n'est pas raison, il parait difficile de reprocher à Apple ce pb désormais.

Encore une fois … la question est : existe t il des normes définissant ce type de contrainte ? et quelles sont telles (conditions, force etc …).

Sebastien

Baraka

27 septembre 2014 à 16:44

@ aexm

Techniquement, les quelques types en quête d'argent et de notoriété n'ont rien fait d'illégal : ils ne font jamais que se filmer en train de détruire un téléphone. Il suffit que quelques hyènes médiatiques et autres esprits chagrins se saisissent de l'affaire pour que le tout prenne des proportions dantesques.

Michel Bellemare

27 septembre 2014 à 16:45

Tout est relatif, et on peut toujours interpréter les résultats selon que l'on est un «fan» ou un «hater». Il n'en demeure que Apple a produit un téléphone deux fois plus fragile... que celui d'une génération antérieure. Est-ce une amélioration?

Déformation pour le iPhone 6 (32 Kg) et le iPhone 6+ (41 Kg), contre 59 Kg pour déformer un iPhone 5. Le «BendGate» aura eu le mérite de faire entrer la solidité, dans les critères d'évaluation des produits Apple. Dorénavant, Apple ne pourra plus se contenter «du plus léger» et «du plus mince» dans sa quête aux superlatifs.

tknop

27 septembre 2014 à 17:50

A ce moment là, si on fait passer des tests au macbook pro retina et au macbook pro classique, il y a de fortes chances qu'Apple ait également régressé. De même que si je prend une télévision de Samsung d'il y a 2 ans et une de maintenant... La question, c'est de savoir si la solidité dans cette mesure (c'est à dire une différence entre 32 et 59kg de pression maximum) est réellement un critère d'évaluation important. Il est assez logique qu'au plus qqch est fin et grand, au plus fragile il est. Cela n'excuse pas tout, mais si, comme Apple le prétend, 9 exemplaires ont été reportés, c'est loin d'être une catastrophe. Je trouve aberrant l'argument de dire qu'a chaque nouveauté, il faudrait que le produit soit plus solide. Ca n'a aucun sens dans le monde d'aujourd'hui. Et on s'en fiche s'il est plus ou moins solide, tant que le consommateur ne voit pas la différence. Ici, c'est un réel coup dur pour Apple, et ca leur apprendra peut-être certaines leçons, que la course au plus fin et au plus grand n'est pas forcément ce qu'attendent les consommateurs. Et qu'on ne vienne pas dire que ce coup de mauvaise pub est la preuve que la volonté des consommateurs a changé. C'est tout a fait faux. C'est juste très pratique pour les anti-Apple de tenir un discours moralisateur. Mais au fond, la solidité on s'en fou tant qu'on ne voit pas la différence et que ca n'intervient pas dans la durée. Vous avez entendu des histoires avec le HTC One ? Non? Moi non plus. Ok il est moins cher. Mais et alors ? S'il est suffisamment solide que pour ne pas générer de tollé général, alors l'iphone 6 qui résiste mieux n'a pas a générer de tollé général.

luciano73

27 septembre 2014 à 19:02

Si l'iPhone 6 se plie c'est parce que l'Apple Store.

PS : je suis déjà parti

Sethenès

27 septembre 2014 à 20:21

Avec 2 iPads et 2 Mac, dont un reçu cette semaine, je pense qu'on ne peut pas me qualifier de "haters".

Néanmoins, je trouve ce test biaisé dans la mesure où le point de faiblesse serait situé au niveau des boutons alors que le test est fait en plein milieu. De plus, la pression est répartie sur l'ensemble de la barre en teflon, hors s'il y a une faiblesse elle est probablement située pile à l'endroit où le gars sur la vidéo met la pression, en un point donc.

Ceci dit, je ne discute pas la véracité du test, ni ses résultats. Je ne discute que de la méthodologie appliquée qui si elle se défend ne constitue pas le bon moyen de prouver que le bendgate est un fake.

Comme plusieurs intervenants l'ont déjà écrit, d'autres tests viendront compléter celui-ci.

Encore une fois, et je répète ce que j'ai écrit, si l'appareil m'avait intéressé je l'aurais acheté. J'aurais juste été un peu plus précautionneux.

thomZ

27 septembre 2014 à 21:49

Permettez moi d'être un peu sceptique quant à l'exactitude de ce test :

- L'iPhone 6 Plus qui fait à un cheveux près la même épaisseur que l'iPhone 6, qui est constitué des même matériaux mais qui est beaucoup plus long aurait une capacité de résistance supérieur à l'iPhone 6 ? Ca respecte les lois de la physique ça ? D'autant que le problème d'iPhone plié a principalement été relaté sur le 6 Plus et pas le 6...

- Les nouveaux iPhones ont EXACTEMENT la même capacité de résistance, ni plus ni moins, que les téléphones concurrents : G3 et ONE M8. Alors que leurs matériaux et tailles sont différents... Coïncidence ?

Pour moi ce test est juste une blague imposée par le lobbying d'Apple : une institution américaine qui en défend une autre.

En gros ce test raconte juste ce que les acheteurs veulent entendre

Cupraouf

27 septembre 2014 à 22:46

Moi ça me fait doucement marrer toute cette histoire sur la solidité du 6 Plus...
Dès qu'apple sort un nouveau produit,on s'empresse de lui trouver une faille et on en fait une histoire d'état.
Savez-vous que le processeur du galaxy s5 chauffe après 15 mns de jeu intensif (3D), qu'il se met en sécurité et que là,les perfs s'effondrent abominablement?
Seulement, parce que ce n'est pas un iPhone, c'est pas grave et tout le monde n'en a cure... La pomme aurait sorti un iPhone avec un tel défaut, on les auraient lapidé purement et simplement.
Et arrêtons de parler du tarif des produits pommé, combien coûtera le Galaxy Note 4 à sa sortie, pas très loin du 6 Plus je vous le garanti.


Paul

27 septembre 2014 à 23:13

Bon, comme le sous-entend le titre choisi par Sylvain, le mieux est d'oublier cette histoire ridicule de pliage, qu'elle ait été l'œuvre de plaisantins ou de concurrents prêts à tout.

marckiller2n

28 septembre 2014 à 03:03

Je suis pas physicien, mais comme l'iPhone 6 Plus pourrait être plus fort que le 6 alors qu'il est bien plus long... ?

Boonichou

28 septembre 2014 à 03:26

@Michel Bellemare :
L'iPhone est plus fragile que le 3310 des années 2000. Mais est-ce si grave ?

On est d'accord je pense, les valeurs absolues dans ce test importent peu au final, personne ne sait vraiment ce que signifie une force de 70 pounds appliquée en un point alors que le téléphone est maintenu en deux autres endroits par ailleurs.
Dans l'article de CR ce qui est révélateur et frappant c'est qu'on apprend que l'iPhone est plus résistant qu'un autre téléphone (le HTC one) qui n'a jamais été soupçonné de problème de conception, lui. Du coup se pose la question de comment en est-on arrivé à un tel emballement médiatique, pour rien du tout ?

Au final, pour moi, ça démontre 2 points :
- Apple est une marque à part (cf. l'article paru aujourd'hui dans AppleInsider, très interessant). Les autres marques reveraient de déchaîner autant de passion, la moindre news sur la Pomme est reprise à l'infini par tous les médias, et peu importe sa fiabilité ou sa source.
- Cette affaire, de même que l'Antennagate en son temps, n'aura finalement que peu d'impact, voire pas du tout. Qui se préoccupera dans un an de ces valeurs sur les iPhone 6s ? Je prends le pari que ca se comptera sur les doigts de deux mains, un peu comme le nombre de cas d'iPhones concernés par le bendgate depuis une semaine...

Sethenès

28 septembre 2014 à 11:04

@marckiller2n : effectivement, c'est une question pertinente et qui à mon avis (dé)montre que le test est en partie biaisé.

Ici, je pense que ce qui explique la meilleur tenue du 6+ est lié à la largeur de l'appareil. Tentons le ratio suivant : résistance (70 ponds pour le 6, 90 pour le 6+) divisé par la largeur (67 mm vs 77,8 mm) :
Pour le 6 : 70 / 67 = 1,04
Pour le 6+ : 90 / 77,8 = 1,16

Le ratio brut des résistances (90/70) est de 1,29 alors que le ratio corrigé (1,16/1,04) est de 1,11.

Il est plus facile, toute chose étant égale par ailleurs, de plier une tôle de largeur moindre qu'une autre de largeur plus importante.

Même si ce qu'on cherche à montrer est vrai, encore faut-il que la méthode qu'on n'utilise ne puisse prêter le biais à la critique ...

Sylvain

28 septembre 2014 à 11:15

@marckiller2n et Sethenès : qui vous dit que la coque a la même épaisseur/composition ?

Michel Bellemare

28 septembre 2014 à 16:09

Je pose la question, si Apple peut sortir une Apple Watch en or 18K, pourquoi ne pas proposer un iPhone en titane et avec un verre saphir? Ceux pour qui la solidité est importante, paieraient sûrement pour cette option.

Pour ceux qui s'inquiètent de la demande (pour générer une production de masse de cette option), cette demande sera probablement supérieure à la Apple Watch en or.

Pulsar

28 septembre 2014 à 18:15

Ah Même si ces tests n'ont été effectués que sur une seule unité à chaque fois c'est rassurant. Maintenant j'en viens de plus en plus à croire qu'Apple effectue des tests représentatifs d'un usage normal et qu'ils n'ont rien noté d'anormal. Mais j'avoue aussi qu'il est dommage d'avoir perdu en résistance sur cette génération, juste pour le pépin imprévu...

Il est amusant de comparer ce test avec ceux hautement scientifiques postés sur youtube qui ont "prouvé" (lol) que l'iphone 6 était beaucoup plus résistant que le 6+, et de conclure qu'il n'était pas affecté du problème ^^. Or donc si dans la réalité le 6 (qui n'a pas le problème) est moins résistant que le 6+, alors on pourrait en conclure que le 6+ n'a aucun souci. CQFD

@ Sethenès : le test ne me paraît pas forcément biaisé. Même sans tester directement dessus, ça aurait du plier au niveau des boutons si c'était un vrai point de faiblesse.
Et pourquoi effectuer un test différent ? Dans tous les cas, 6 ou 6+, il n'y a pas de raison que les forces brutes appliquées soient différentes. Ça ça dépendra de la situation, indépendamment du modèle.
Pour ce qui est d'expliquer pourquoi l'iphone 6+ est plus résistant, inutile de se triturer autant les méninges ^^ Déjà il manque une donnée importante dans tes calculs : le 6+ est plus épais que le 6. Rien que ça ça explique peut-être. Et puis aussi : la batterie plus grosse sur le 6+, y a-t-il davantage de renforts ? etc.

Michel Bellemare

28 septembre 2014 à 21:38

Le prochain test que j'aimerais bien qui soit exécuté, c'est un test de résistance aux égratignures de l'objectif photo (qui dépasse du boîtier).

Je sais bien qu'il est en saphir, mais peut-on le déposer sans prendre de précautions particulières, sur n'importe quelle surface… et pendant combien de temps?

pim

28 septembre 2014 à 22:14

@ Michel :

Il y a une vidéo amusante sur internet qui circule à ce propos, dans laquelle le mec fait passer l'objectif photo à la meuleuse car ça l'énerve de voir ça dépasser ! Stupide mais bien monté...

http://www.mensquare.com/actu/567232-video-tutoriel-iphone-6-camera-meule

Kinsou

29 septembre 2014 à 11:19

Quoi?? Le verre Saphir de l'apn ne résiste pas à une meuleuse de chantier??
#MeuleuseGate

iMusic

29 septembre 2014 à 11:30

Et voilà, l'iPhone 6 est donc le smartphone le plus fragile du marché et de très loin, 2 fois plus fragile que le modèle précédent !! Vu les tarifs, rien de plus normal…
Ce test corrobore les vidéos et les témoignages précédents. Certains sites dépendants d'Apple essaient néanmoins de faire passer le test de Consumer Report pour un "certificat de relative solidité", juste avant de déconseiller de mettre l'iPhone 6 dans sa poche à cause de sa fragilité supérieure aux autres smartphones… un comble.

Apple ne parle plus de 9 cas et propose comme je l'espérais une réparation gratuite, c'était le minimum. Ça valait bien le coup chez les "fans" d'essayer de nous faire passer des vessies pour des lanternes, de dénoncer les photos comme des fakes ou de tenter de discréditer la vidéo pourtant imparable du pliage avec deux doigts, par des arguments fallacieux et ridicules. On en attendait pas moins.

En attendant, pour vous détendre (enfin, c'est selon… ), quelques fakes, véritables ceux-là, qui ne manquent pas d'imagination, d'humour et d'intelligence, eux :

Image

Image

Et Samsung qui ne manque pas de tirer l'affaire à son avantage (probablement l'organisateur de ce complot )…

Image

iMusic

29 septembre 2014 à 11:32

@ luciano73 : « Si l'iPhone 6 se plie c'est parce que l'Apple Store. »

Là je dis : Monsieur !

iMusic

29 septembre 2014 à 11:41

Et une décicacée à Pim :

Image

Boonichou

29 septembre 2014 à 11:47

Aaaah la mauvaise foi de iMusic nous manquait, encore ! Encore !
Remarquez je comprends : il ne lui reste plus que ça maintenant. Petit rageux va

Juste pour rétablir la vérité, et puis j'avoue que ça me chatouille les narines aussi :
- l'iPhone 6 n'a bien aucun problème de rigidité, allez-y sans crainte. CR est une référence dans la matière, et c'est bien simple depuis la parution de leur étude, le sujet a juste complètement disparu.
Encore une fois, plutôt que de croire une personne sur un forum lambda, allez voir par vous-même, et faites vous votre propre opinion :
http://www.consumerreports.org/cro/news/2014/09/consumer-reports-tests-iphone-6-bendgate/index.htm

Enfin, une simple recherche dans google news est bien plus significative que tout mon blabla :
https://www.google.com/?hl=en#q=bendgate&safe=off&hl=en&tbm=nws

- Apple ne propose bien sûr pas de réparation gratuite, il dit texto : "si vous pensez avoir un problème, appelez l'Apple Care et/ou aller voir un Genius Bar"
(comme toute compagnie dont un exemplaire d'un produit peut être défectueux en somme)

Baraka

29 septembre 2014 à 21:54

@ Boonichou

Tu interprètes mal. Ce que iMusic dit est bien sûr au delà de toute discussion ni besoin de preuve, ça se suffit à soi. Sa parole est un peu le Chuck Norris de l'argument.
Il ne reste donc qu'une seule interprétation logique : Apple elle-même n'est pas dans le complot international des fanboys dont la vie ne tourne qu'autour d'Apple. Ça devient sacrément compliqué

Pulsar

30 septembre 2014 à 12:03

Chuck Norris excellent ! J'crois que je vais l'appeler comme ça maintenant.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription