Apple dévoile l'iMac avec écran Retina 5K


Ce n'était pas une surprise, mais l'annonce d'un iMac avec écran Retina ce soir a tout de même impressionné : personne n'avait encore jamais vu une telle dalle ! En effet, Apple ne s'est pas contentée d'adjoindre à son tout-en-un un "classique" écran 4K, mais un écran 5K : l'iMac avec écran Retina atteint une définition jamais vue de 5 120 x 2 880 pixels sur une surface de 27". Pour atteindre un tel record, Apple a du créer elle-même certains composants, comme la puce qui gère l'écran qui est capable de gérer 40 Gbit/s. Mais les détails techniques importent peu, et l'iMac avec écran Retina est avant tout un iMac équipé d'un écran extraordinaire, à un tarif qui est étonnamment abordable.




Car même si les personnes prêtes à débourser 2 599 € pour un iMac seront sans doute peu nombreuses, ce tarif reste particulièrement attractif. En effet, Dell a récemment annoncé la commercialisation prochaine d'un écran 5K, et ce dernier sera commercialisé... 2 499,99 dollars (lire : Dell va commercialiser un écran... 5K !). En clair, Apple est parvenue a créer un ordinateur complet vendu à peu de choses près au tarif de son écran. Bien sûr, il faudra attendre les premiers tests pour comparer la qualité des dalles d'Apple et de Dell, mais le tarif, bien que salé intrinsèquement, restera quoi qu'il en soit une bonne surprise.




Pour ce tarif, le nouvel iMac avec écran Retina est un peu léger, avec seulement 8 Go de mémoire vive (les emplacements sont toutefois accessibles par l'utilisateur), mais il convient de saluer l'arrivée du Fusion Drive, qui combine la capacité de stockage d'un disque dur et la vitesse d'un SSD, à la place du simple disque dur. La puissance est bien au rendez-vous, avec un processeur Intel Core i5 cadencé à 3,5 GHz, et une carte graphique dédiée AMD Radeon R9 M290X avec 2 Go de mémoire vidéo. Pour le reste, il s'agit d'un iMac 27" classique, avec la même connectique (en dehors du Thunderbolt qui passe en version 2) et la même apparence que les modèles dépourvus d'écran Retina.




Ce n'est un secret pour personne, Apple cherche à équiper l'intégralité de sa gamme d'ordinateurs ainsi que d'appareils mobiles d'écrans Retina. Alors que certains ordinateurs comme le MacBook Air ou tout simplement l'iMac 21,5" n'en sont toujours pas dotés, Apple s'est attaquée son plus grand ordinateur ce soir. Maintenant que ce dernier est disponible (vous pouvez le commander dès ce soir sur l'Apple Store), ce n'est plus qu'une question de mois pour que tous les Macintosh entament leur transition vers les écrans à haute définition. Plusieurs gammes cohabiteront dans un premier temps pour des raisons évidentes de tarifs, mais le futur est déjà sous nos yeux.


PARTAGER SUR :


Nouvelle analyse : iMac

Vos réactions (14)

Michael Jackson

16 octobre 2014 à 22:05

16 Go sur MacBook et seulement 8 sur iMac 5K !?? Quelque chose m'échappe là...

Avenors

16 octobre 2014 à 22:07

T'es pas censé être mort toi ?

marckiller2n

16 octobre 2014 à 22:09

8 go de ram ? Ils se sont trompés de chiffre j'espère

Avenors

16 octobre 2014 à 22:13

Non, 16 et 32 Go sont en option.

iMusic

16 octobre 2014 à 22:17

Mettre une dalle Retina sur un truc pareil, quel gâchis !

five_magics

16 octobre 2014 à 22:17

Prendre un tel écran un fusion drive est une pure aberration une pure abération.
Avec des composants homogènes à l'écran, (un i7, SSD de 512 et 16 go de ram), ca fait 3349 euro.
Le prix d'appel à 2599 ne correspond pas à une config équilibrée.

Stef38

16 octobre 2014 à 22:25

La ram est accessible, donc vaut mieux la mettre à jour soi même... Sinon bien belle machine, hâte de voir ce que ça donne, même si l'écran précédent était déjà très très chouette en résolution.

Perso je trouve que le fusion drive est un bon compromis, de base la carte graphique est déjà balèze et quand on compare à options proches, ce n'est "que" 300€ de plus que le 27" normal.

Ewilan

16 octobre 2014 à 23:04

Et comme dirait Ginette Garcin, et le nouvel écran, il sent le pâté ??? Je ne suis intéressé par aucun produit pour le moment (j'ai tout ce qu'il me faut...), mais quand même je suis déçu. Apple se contente de mettre à jour la moitié de la gamme, et modifie le reste en mettant des configurations trop basiques dedans. Pour moi, Apple va droit dans le mur à ce niveau.

Pulsar

16 octobre 2014 à 23:33

Belle surprise mais par contre il est toujours trop haut cet iMac non ? Pfffff Après s'il se vend aussi bien c'est ptêtre que ça ne pose pas problème... Moi perso c'est vraiment ce gros point noir qui me fait hésiter pour m'équiper plus tard.

@ djeos546 : bof moi je trouve que c'est pas plus mal, Apple ne fait pas dans la surenchère de nouveautés avec 36 000 versions, 1 nouveau produit/semaine comme font les autres. Ça fait qu'on est beaucoup moins dans la surconsommation jetable, y a un côté raisonnable et raisonné.

Elrifiano

17 octobre 2014 à 00:38

Du moment que la RAM est accessible il ne faut jamais regarder l'option d'Apple.

Est-ce que fusion drive est assez rapide et réactif ou faudrait opter pour du tout SSD ?

iMusic

17 octobre 2014 à 00:38

@ Pulsar : les macbook se vendent très bien, l'iMac en revanche est en baisse constante depuis des années et ne doit plus représenter grand chose dans le chiffre d'affaire Apple. Ce qui peut expliquer qu'ils se sont contentés d'ajouter une dalle Retina là-dessus sans corriger les tares ergonomiques que sont la vitre brillante et l'absence d'ajustement vertical. L'écran non ajustable en hauteur est hérité de l'iMac G5 qui à l'époque avait été conçu comme une machine pas chère (l'iMac G4 "tournesol" précédent était confortable et ergonomique mais plus cher à produire et trop cher en magasin). Sauf qu'à l'époque les diagonales et les hauteurs des iMac G5 étaient inférieures et que les prix ont explosé depuis. L'iMac devrait avoir un design et une ergonomie digne de son tarif.
Un comble en effet pour l'iMac actuel dont l'écran surélevé par la bande grise en dessous est de loin le plus haut du marché. Un réglage vertical est indispensable. J'ai moi même acheté un iMac il y a quelque temps et c'est la raison principale qui m'a fait m'en débarrasser, je pense que j'aurais fini chez le kiné moi aussi en l'utilisant toute la journée. Nombreux utilisateurs dans ce cas avec parfois des rendez-vous chez le médecin pour ceux qui n'ont pas réussi à s'acclimater. Les symptômes liés à l'iMac sont essentiellement des douleurs cervicales et à la nuque. Il suffit de taper les mots clés dans Google, c'est une hécatombe. Ce défaut a beaucoup nui à l'iMac, le bouche à oreille si on tombe sur des vrais utilisateurs honnêtes n'est franchement pas flatteur.

Mais bon, Apple économise quelques euros en mettant un pied monobloc. Ce qui passerait sur un écran 20" à 100€, mais pas sur un iMac à 2000€ de 27". Et le problème est aussi valable sur le modèle 21" qui est aussi trop haut. Le modèle 27" mesure 51,6 cm de hauteur !!! C'est un record et sauf à se contorsionner sur une chaise dactylo ou à lever la tête la moitié du temps, il est impossible pour la majorité d'avoir les yeux à la bonne hauteur (au niveau du haut de l'écran). L'iMac doit coûter cher à la sécurité sociale, un comble pour une entreprise qui fait de l'optimisation fiscale. Fais le test en plaçant un mètre mesureur sur ton bureau, si les 51 cm arrivent au dessus de tes yeux, il vaut mieux s'abstenir. C'est à peine moins pire avec l'iMac 21" qui mesure 45 cm de haut, soit plus que la hauteur qu'on peut régler sur un écran 27" ajustable.

Bref, le mieux est de choisir un autre modèle en le connectant à un écran de qualité mat et ajustable. Le problème c'est le choix. Entre le Mac pro vendu trop cher pour les particuliers et le Mac mini moins bien doté (mais suffisant pour beaucoup de pros du design), l'iMac n'a pas vraiment de concurrent direct dans la gamme Apple, sans quoi, Apple n'en vendrait probablement quasiment plus. L'iMac est avant tout une machine de dompromis, sauf que là ça relève plutôt su sacrifice…
À bon entendeur.

pehache

17 octobre 2014 à 08:32

Pulsar : "Apple ne fait pas dans la surenchère de nouveautés avec 36 000 versions, 1 nouveau produit/semaine comme font les autres. Ça fait qu'on est beaucoup moins dans la surconsommation jetable, y a un côté raisonnable et raisonné."

Alors ça c'est pas loin d'être le truc le plus drôle de l'année. La marque qui a imposé les composants soudés et non remplaçables, qui fait des machines de plus en plus dures à ouvrir pour les "bricoler", qui abandonne ses anciens OS poussant toujours ses clients être à jour du dernier OS donc parfois à devoir renouveler du matériel qui donne pourtant encore satisfaction, si ce n'est pas pousser à la surconsommation je ne sais pas ce que c'est !

Pulsar

17 octobre 2014 à 10:06

@pehache : Apple sort des nouveaux produits tous les 4 matins peut-être ? J'attends la preuve...
Concernant les composants non remplaçables : en vrai ça intéresse qui ? Ceux qui veulent acheter un produit "à pas cher" pour aussitôt en changer les composants et produire ainsi des déchets inutiles ou encore les 0,1 % qui pensent avec une grande utopie qu'après plusieurs années il suffit de changer la RAM pour booster sa machine et repartir pour 5 ans.

Pour moi si Apple empêche autant les intrusions dans son éco-système c'est avant tout pour éviter l'introduction de composants/fonctions qui procurerait une mauvaise expérience utilisateur et donc une mauvaise image. Un iPhone qui prend feu parce que chargeur de mauvaise qualité, mac qui plante parce que RAM "incompatible" etc.

Apple se distingue ainsi de ses concurrents par une attitude bien plus posée. Et puis lis bien ce que j'ai écrit : "on est beaucoup moins dans la surconsommation jetable". Après si toi tu préfères lire "on n'est pas dans la surconsommation jetable" pour en faire ta blague de l'année ça te regarde mais ce n'est pas ce que j'ai dit

Stef38

17 octobre 2014 à 16:23

Juste une question iMusic, quand tu as un écran réglable, tu règles donc la hauteur du haut de l'écran pour être à la hauteur des yeux ou j'ai rien compris?

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription