Le retour de la rumeur de l'iPad Pro


Apple va-t-elle bien dévoiler un iPad plus grand que l'iPad Air ? La rumeur circule depuis de nombreux mois déjà, et Macotakara est revenu à la charge aujourd'hui, affirmant que la tablette attendue en début d'année prochaine aura un écran de 12,2" contrairement à la dalle de 12,9" dont parlaient les bruits de couloir tout au long de cette année (lire : Un iPad de 12,9" en 2014 ? Possible, mais...). Le site japonais, qui a déjà bénéficié de jolis scoops par le passé, affirme d'ailleurs que la (très) grande tablette d'Apple ne sera pas aussi fine que l'iPad Air 2 et ses 6,1 mm, mais devrait plutôt conserver une épaisseur similaire aux 6,9 mm de l'iPhone 6.


Rendu des trois possibles tailles d'iPad, par Curved.



Avec un design relativement similaire à celui de l'iPad Air 2, la tablette surnommée iPad Pro par la presse en attendant sa présentation officielle a déjà de la concurrence, avec notamment la Surface Pro 3 de Microsoft (lire : Microsoft dévoile une grande Surface) et les Galaxy Tab et Note Pro de Samsung (lire : Samsung dévoile son iPad Pro). Il reste à savoir si une telle tablette serait capable de séduire un large public (et à quel prix) alors que certains concurrents préfèrent miser sur des systèmes bien plus polyvalents, comme le Yoga 3 Pro de Lenovo par exemple (lire : Un nouveau concurrent pour le MacBook Air). Réponse l'année prochaine !


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (27)

Klamicaz

1er novembre 2014 à 18:21

Pour moi "l'ipad pro" pourrait très bien etre le mac book air, si apple lui mettait un ecran tactile et un système comme pour la Yoga 3 pro: le système serait OSX quand il serait utilisé en mode "ordinateur", et iOS quand il serait en mode "tablette"

Sethenès

1er novembre 2014 à 20:30

@Klamicaz : je suis perplexe.

J'ai un iMac, un MacBook Air et un iPad mini. Et il ne m'arrive jamais quand j'utilise un de ces 3 appareils de regretter la fonctionnalité d'un autre.

A la limite, quand je n'ai que mon MacBook, je regrette parfois de ne pas avoir l'iPad mini. Pas parce qu'il n'est pas tactile, mais parce que je trouve l'environnement pas du tout adapté à sortir le MacBook Air de sa pochette protectrice.

himonyte

2 novembre 2014 à 00:38

Perso je trouverais ça super (si le système d'exploitation est OSX) ! Avec une "couverture-clavier" qui rendrait l'utilisation comme le Yoga 3 pro ça le ferait

Klamicaz

2 novembre 2014 à 08:15

@Sethenes

du coup je pense qu'avec un ipad de 12 pouces ce serait un peu la même sensation, non?

apres c'est que c'est peu probable qu'apple sorte une tel machine mais bon on peu toujours rever^^

Consoso

2 novembre 2014 à 11:20

Franchement pour qu'Apple rentre dans ce secteur "pro", il faut mettre des ports USB et SD dans l'iPad pro c'est le strict minimum et avec 6,9mm d'épaisseur, je pense qu'Apple l'oublie encore une fois et qu'on peut faire une croix dessus

Stef38

2 novembre 2014 à 12:38

D'accord avec toi, il faut un port USB, un stylet, et une couverture-clavier, si c'est le cas je serai clairement tenté.

Stef38

2 novembre 2014 à 12:38

et le tout made-in-apple et bien foutu bien sûr, pas des accessoires de marque annexe...

Elrifiano

2 novembre 2014 à 20:26

Donc les petites images cachées dans la beta d'iOS 8.1 marquées ipad3x seraient pour l'iPad Pro.

Ca fait un écran Retina (3K?) 3072x2304 et sur 12.2 pouces ça donnerait 315 ppp.

iMusic

3 novembre 2014 à 02:45

Toujours est-il que pour un simple outil de consultation (ce qu'est l'iPad), une tablette à 150€ (ou moins) fait très bien l'affaire en 2014. Les prix de l'iPad sont de plus en plus déconnectés comparé à leurs limites et à ce que propose la concurrence qui est en train de le bouffer chaque jour un peu plus. L'embellie traditionnelle des ventes juste après annonce risque de durer peu de temps, passé Noël avec les gammes actuelles, c'est le grand plongeon qui vas continuer. Des ventes encore en forte baisse ce derniers trimestres avec 2 millions d'iPad en moins !! Il faut réagir et vite.

3 axes :
• Simplifier la gamme. L'offre iPad mini est confuse avec des dizaines de combinaisons similaires, on se croirait chez Samsung…
• Baisser les prix des modèles actuels. Le doré, le touch ID et la finesse ne font pas tout…
• Proposer une version qui puisse avoir un usage de conception et pas seulement de consultation comme il y a quatre ans. Les iPad actuels au regard de leurs prix sont largués sur le plan des fonctionnalités : pas de stylet natif, pas de carte SSD, trop fermés, passer un fichier d'un appareil à un autre est une usine à gaz, des applications iOS hautement gadgets ou accessoires comparé à leur version Mac/PC, une dépendance totale à iTunes… Bref il y a du boulot !
Si ces points étaient corrigés ou améliorés, là oui, les tarifs pourraient se justifier.

Apple n'a pas forcément intérêt à survitaminer son iPad qui deviendrait un concurrent direct du Macbook air. Mais vu l'évolution des ventes, il faudra seulement quelques trimestres à ce rythme pour que l'iPad devienne le concurrent de plus grand chose…
"Pro" ou pas, une version plus puissante sur le plan des fonctionnalités devra de toute façon voir le jour, comme nous étions qq uns à le souligner depuis un moment. Apple n'a plus le choix. Les ventes se cassent la gueule à un point qu'ils n'avaient probablement pas prévu. L'iPad air 2 et les nouveaux mini n'ont pas anticipé ce fait. Ils ne font que peaufiner les versions antérieures sans rien améliorer sur le fond et sur le concept aujourd'hui relégué au bas de gamme (simple consultation).
Les tablettes comme simple outil de consultation on va bientôt nous les offrir avec les paquets de lessive. Apple doit innover. Réellement. Les tabletPC ont un réel potentiel et sont les tablettes de l'avenir (1 OS hybride pour PC et tablette). Si les ventes sont encore intimistes (tarifs élevés, cible ultra pro… ), Apple sait reprendre les codes d'un marché émergeant pour en faire un succès et même emporter les autres marques dans son sillage.

S'ils attendent la rentrée 2015 ça sera très tard et les PDM de l'iPad auront encore baissé. Un iPad "pro" (ou iPad de conception) serait souhaitable au plus tard début 2015. Avec probablement des déconvenues (la carte SSD c'est déroger au dogme du tout verouillé… ).
Aussi et cela ne se fera pas en un temps. Il faut affranchir iOS d'iTunes. iTunes est certes le troisième OS Apple et s'installe sur Windows, mais il est devenu le symbole d'un OS gadget tourné vers les loisirs et les applications au rabais (l'Apple Watch ne va pas arranger les choses). Simplifier l'usine à gaz actuelle tout en préservant ses acquis ne sera pas chose aisée. Mais c'est un des challenges à relever pour la firme à la pomme. Redéfinir l'usine à gaz de plus en plus complexe qu'est devenu l'ensemble OS X /iOS / iTunes.
Je ne serait pas surpris que cela soit inscrit dans leur roadmap depuis un moment.

iMusic

3 novembre 2014 à 02:51

Si l'iPad pro n'est qu'un iPad air 12" à 1000€, ça va pas transcender le truc. Mais ils en sont capables. Et s'ils pouvaient virer l'aveugle qui s'occupe des revêtements anti brillants de l'iPad, ça serait une bonne chose. Car leur soit disant revêtement spécial sur l'iPad air, s'est avéré au final une vaste plaisanterie avec des écrans qui s'engluent et reflètent comme les précédents.

pipoca

3 novembre 2014 à 08:36

iMusic, qu'est ce que tu veux dire par iTunes est le troisième OS d'Apple ?

pim

3 novembre 2014 à 09:14

Il doit vouloir dire qu'Apple est tombé sur un « os ». Rarement vu une telle usine à gaz, en dehors des logiciels Windows ou Adobe bien sûr...

Ben10

3 novembre 2014 à 10:01

A propos d'iTunes j'ai écris un sujet un peu long mais qui développe mes idées sur la question. Je l'aborde plutôt sous l'angle multimedia et donc loisir mais le constat est le même : plus personne ne comprends iTunes!
Pour ceux qui ont le courage voici le lien :
http://consomac.fr/forums/index.php?showtopic=4866&hl=

J'ai depuis bossé un peu plus sur le sujet et même développé quelques simulations (je suis graphiste) si il y en a que le débat intéresse ^^

Ben10

3 novembre 2014 à 10:10

En gros les 2 sujets sur lesquels je réagit le plus souvent sur le site sont :
- la gestion d'iTunes (plus globalement les solutions softwares Apple)
- l'intégration possible d'Apple sur le marché des hybrides : un MacBook tactile ou un iPad Pro avec clavier?

Sur ces 2 points clés Apple n'a pas encore clairement avancé ses pions et ce sont probablement les plus gros chantiers d'Apple pour l'avenir proche. Preuve en est : ce sont les réactions des clients/utilisateurs, donc le besoin est là. Apple peut (doit?) bosser sur des innovations que le marché n'attend pas mais ne peut négliger les solutions que le marché attend. L'Apple Watch (qui pour le coup était attendue ^^) sera peut-être très intéressante mais s'ils devaient se contenter de ça ils continueraient de me (nous) décevoir...

iMusic

3 novembre 2014 à 23:03

Selon les "conclusions" de macbidouille, pour que l'iPad "pro" soit un concurrent de la Surface Pro, il faudrait qu'il soit pourvu d'OS X. Ça semble évident, un iPad dit "pro" avec iOS, vendu une blinde, sans stylet, sans transferts de fichiers simplifiés, ne serait qu'une blague d'un goût douteux avec un bide commercial à la clé.


Mais pour se faire il faudrait revoir OS X en profondeur, notamment pour la gestion du tactile. La prochaine version d'OS X pourrait bien passer le cap du tactile lors de la présentation à la WWDC 2015 pour une application sur les prochaines générations d'iPad à l'automne prochain ? Voilà qui fait beaucoup de "si", mais rien d'incohérent et probablement la seule issue pour l'évolution d'OS X et sauver à terme la gamme iPad. On pourrait donc avoir dans un premier temps deux gammes d'iPad, une sous iOS qui va se retrouver reléguée à la consultation et aux loisirs, et une gamme pro capable de faire tourner des logiciels dignes de ce nom et de se connecter à un écran externe pour travailler.

Le prochain Mac mini pourrait bien devenir à terme un iPad. À la fois tablette, Mac de bureau, portable… Bref, le mac de demain n'est plus si loin et je vois difficilement comment il pourrait en être autrement sans se retrouver avec des machines figées sur des concepts du passé et qui feraient pâle figure comparé à Windows qui a déjà un train d'avance.

Beaucoup de questions. Et des réponses probables en 2015.
En attendant il y aura l'Apple Watch "Karl Lagerfeld" en or à 2999€ pour amuser la galerie et vendre de la camelote en plastoc aux foules… (ou aux gogos). Bref, 2015 risque d'être une année charnière pour le Mac et les appareils iOS. La fusion iOS / OS X pourrait venir dans un second temps, d'ici quelques années tout au plus.

Bref une année 2015 qui s'annonce riche avec des grandes surprises pour le Mac (l'iPad deviendrait un mac) et pour les gadgets en toc (Apple Watch… ). Avec un questionnement sur ce qui deviendra le relais de croissance pour Apple qui sur le plan du chiffre d'affaire, est avant tout un assembleur de smartphone (tout comme Samsung).


La seule chose certaine pour le moement c'est qu'en ne changeant rien, Apple va se retrouverai larguée et ringardisée à terme. La marque ne peut se contenter de vendre des machins chinois à deux balles sous couvert de faux luxe revendu 20 fois le prix. Ce n'est pas ça l'Apple de Steve Jobs.


Merci Ben10 pour ton analyse.

iMusic

3 novembre 2014 à 23:14

Oups, moi écrire bien le france et je vous merde !

La seule chose certaine pour le moment c'est qu'en ne changeant rien, Apple se retrouverait larguée et ringardisée à terme…

Sethenès

4 novembre 2014 à 00:32

@iMusic, voici mon interprétation de la stratégie d'Apple.

Pour reprendre l'exemple de la vague, si chère au fond d'écran de Maverick, Apple veut rester légèrement en avant de la crête. Pour cela, ils suivent leur logique commerciale : on vend cher ce qu'on a envie de vendre. Si vous voulez autre chose, allez-y, acheter ailleurs. Nous on fait des produits bien pensé, cohérent, ...

Lundi, je discutais encore avec quelqu'un au sujet des MacBook Air. Sa réponse : Apple, c'est bien mais c'est trop cher, mais il ne me dit pas : "je n'achèterai jamais Apple". Dès lors, il n'est pas impossible que quand sa situation financière s'améliorera, il n'achètera pas un Apple.

En gardant, ces produits inaccessibles, ils font en sorte que tout le monde ne puisse pas en posséder. Ce qui rend le produit attractif d'une part, mais cela empêche aussi que le produit deviennent "commun" et connaisse le sort des produits communs (croissance, vie et mort). C'est en cela qu'il reste en deçà de la vague.

Sethenès

4 novembre 2014 à 00:34

J'ajoute que même si le produit est "has been" pour un jeune de 16 ans aujourd'hui, qu'en sera-t-il quand il en aura 30 et qu'il en aura assez de bidouiller et qu'il aura de la tune devant lui ?

iMusic

4 novembre 2014 à 08:10

Sethenès, l'erreur de pas mal de gens qui ne comprennent pas les bases du marketing, est de confondre Apple avec une marque de luxe comme Cartier ou même YSL qui vendent du rêve et de la reconnaissance sociale, mais aussi ont de coûts très élevés de fabrication pour chaque produit (sans compter les marges). Si ces marques produisaient par millions en Chine par des esclaves à bas coût des chemises de type H&M à 2€ relookées et revendues 1200€ dans des jolies boutiques, plus personne n'en voudrait. Le vrai luxe reflète une véritable valeur ajoutée sur la qualité de fabrication, des finitions d'exception, des matières rares et coûteuses, un style hors norme et sans concessions, des valeurs éthiques et sociétales qui impliquent des coûts très supérieurs et la rareté.

C'est toute la différence avec un vernis marketing et un "Designed in California (made in China)". Apple c'est de la grande conso et l'image haut de gamme qu'ils se donnent est artificielle. Ce n'est pas parce qu'on singe les codes du luxe pour augmenter les marges qu'on est une marque de luxe. D'ailleurs le luxe et le haut de gamme ce n'est pas du tout la même chose. Apple est plus à positionner comme une marque premium, comme par exemple Coca Cola dans les sodas ou Nike dans les chaussures de sport. Ces marques vendent plus cher que leurs concurrents et margent plus, mais est-ce que ce sont des marques de luxe ? Aucunement, tout comme Apple.

Et c'est perdre de vue le fond de ce que sont les produits Apple, de ce qui en font la force depuis des décennies : une avance technologique, des fonctions et une ergonomie hors pair (on va oublier l'iMac), des produits viables et efficaces sur le plan de la conception, de la production… Si on perd ça, le vernis ne recouvre plus qu'une coquille vide (c'est ce qui risque d'arriver avec l'Apple Watch… ). Réduire Apple à une marque creuse qui ne vend que du vide made in China uniquement copié sur la concurrence et camouflé par un design plat, sous couvert de faux luxe, c'est une façon superficielle et erronée de voir la marque. Si elle fait "rêver" les désœuvrés en quête d'un graal, tant mieux pour eux, mais ce qui fait acheter les mac est avant tout une question pratique et pragmatique. Les pros se foutent des arguments marketing qui ont plus leur place pour les gadgets et accessoires.

Et Apple ne peut se résumer uniquement à un simple assembleur de gadgets chinois. Même si la marque vend surtout des iPhones, sans le Mac, elle serait comme un arbre sans ses racines. Et ce qui définit le mac n'est pas son prix. Du moins pas uniquement…

D'ailleurs, à trop favoriser l'image et marger comme des gorets sur des produits sans grande valeur ajoutée (la gamme d'iPad actuelle), les consommateurs ne sont pas dupes (pas tous) et peuvent passer d'une marque à l'autre sans états d'âme. C'est pourquoi l'iPad doit revenir aux fondamentaux de la marque. Un outil de consultation pour ouvrir le marché il y a quelques années, ok. Maintenant Apple doit retrouver une légitimité sur le fond (des iPad plus avancés qui correspondent à 2015) pour pouvoir communiquer sur autre chose que la seule image de marque et du "plus fin".

Ben10

4 novembre 2014 à 11:24

J'ai bien l'impression que l'on a le même sentiment, l'image de la marque on s'en fout, le positionnement marketing aussi, ce qu'on veut ce sont de produits convainquant autant par leur efficacité, que leur ergonomie qui engendre autant de plaisir à les utiliser. Si à cela on ajoute la durée de vie, Apple à chuté sur tout les plans.

La grande différence c'est qu'il y a 15 ans Apple était une marque en renouveau, qui s'adressait à un marché de niche, et qui ne pouvait pas concurrencer les PC en frontal et a donc choisi de se positionner en haut de gamme, avec de produits innovants, pratiques et en plus beaux (je pense bien-sûr à l'iMac G1 et même ceux qui ont suivi). Le design audacieux attribuait au produits Apple une qualité élitiste, qui n'a jamais été au détriment de l'usage, bien au contraire. Ce positionnement les a amené à proposer l'iPod puis l'iPhone qui ont respectivement explosé leurs marché tant le produit était abouti, à tel point que le prix (élevé) n'a pas empêché une énorme partie du marché de se les approprier. Ces produits on même contribué à bouleverser nos habitudes ergonomiques, je cite souvent la création de la souris, le clickwheel, le tactile sur nos téléphones qui sont devenus smarts (qui si l'on fait l'effort de se rappeler s'opposait à un certains nombre de sceptiques et réticents, ils sont moins nombreux aujourd'hui!), je citerai même le trackpad qui avec le multitouch m'a complétement fait abandonner la souris sans aucun regret. Il ne faut pas oublier le raz de marée qu'a provoqué l'iPod dans un marché de MP3 clés USB 256 Mo. Tous ceux qui se le sont offert ont dû ressentir comme moi à l'allumage de mon promier iPod classic cette sensation magique, celle que l'on a tous eu lorsqu'on a déballé notre première console à noel ! A cette époque et pendant plusieurs années, quand on payait le prix Apple, on ne faisait aucun compromis, et ceux qui ne pouvaient pas se le permettre auraient aimé se le voir offrir. A l'époque les amateurs, initiés et pros de l'informatique qui s'offraient un Mac pouvaient compter dessus un certain nombre d'années, sans avoir peur d'avoir une machine limitée, quitte à mettre à jour les composants au besoin. Aujourd'hui tout cela est à oublier. Qui pourrait payer 200€ de plus pour passer de 128 à 256 Go (sur un MacBook Pro, PRO??) sans avoir le sentiment de se faire enfler?

Les produits sortent parfois aujourd'hui avec des défauts matériels, des innovations inutiles (0,1 mm plus fin ; 3g plus léger!!) des OS qui buguent ou des applis incompatibles avec les fichiers des versions précédentes. Si un particulier (qui a cassé la tirelire pour se l'offrir) ne pourrait pas être satisfait d'un tel produit, quel professionnel pourrait l'être?

Ma démarche n'est pas de cracher ma haine d'Apple, (je consulte le site plusieurs fois par jour, j'ai un Macbook et un iPhone, et j'ai eu 2 iPods ) mais de montrer ma déception quant à l'évolution suivie par Apple. Évidemment que leurs produits ne sont pas pour autant de mauvais produits, mais je regrette la qualité et la fiabilité des produits précédents. Mon macbook à aujourd'hui 5 ans et n'a jamais bugué (grand garçon!). Mon HP Pavillon avait changé 2 fois de carte mère avant de griller une troisième et dernière fois au bout de 2 ans et demi.
Je suis d'accord pour dire que l'image de marque d'Apple qui préserve les ventes d'une chute encore plus rapide ne les immunisera pas encore très longtemps. Et il faut espérer qu'ils auront les ressources (créatives, on ne les plaindra pas pour leurs finances) pour nous proposer à nouveau des produits qui justifieront leur prix. Je crains que ce ne soit pas encore avec l'iWatch qu'ils y parviennent. L'arrivée d'un iPad Pro est une nouvelle occasion de le faire, à eux de nous surprendre.

SirDEcelles

4 novembre 2014 à 18:30

Produit qui pourrait me faire revenir à Apple s'il est offert en bas de 5,000.$

iMusic

4 novembre 2014 à 21:45

Quelques mois avant que les ventes d'iPad commencent à baisser, voici ce que j'avais écrit sur concomac :

Ceci dit, il ne faut pas être devin pour comprendre qu'avec des tablettes "Retina" à 199€ ou des tablettes bien plus évoluées et dotées notamment d'un vrai stylo numérique, l'iPad à du plomb dans l'aile. Si Apple ne relève pas la barre et ne baisse pas ses tarifs, ma tablette sera probablement dotée d'Android, et je ne serai pas le seul utilisateur mac à faire ce choix. Les premières analyses dont les sources ont déjà fait leurs preuves ont peu de chance de se tromper. Si les iPad "monopolisaient" le marché comme les iPhones il y a quelques années, ils risquent bien de prendre le même chemin que ses derniers face à une concurrence meilleure, plus aboutie, plus pointue et moins chère. La donne a changé, il n'y a que Apple qui ne bouge plus depuis un moment.

http://consomac.fr/news-1963-ipad-5-le-point-sur-les-rumeurs.html

Baraka

4 novembre 2014 à 21:59

@ iMusic

Avant d'asséner au monde tes affirmations sur les reflets du nouvel iPad Air 2 (qui n'auraient pas changé par rapport à la génération précédente), je t'invite à en essayer un. En vrai. Pas par le biais d'une sombre et vaguement hypothétique vidéo Youtube.
Ce n'est pas parfait mais la différence est là qui crève littéralement l'oeil. Reste à voir la durabilité de ce revêtement dans le temps.

iMusic

5 novembre 2014 à 03:29

Baraka :
Avant d'asséner au monde (que dis-je, à la terre entière, à l'univers… ) ton manque de politesse et tes mensonges sur les reflets du nouvel iPad Air 2 (entre autre, hum, hum… ), lis bien ce test bien plus crédible que tes allégations fantaisistes. Et pourtant c'est signé Clubic dont certains reprochent leur promo permanente pour la pomme :
http://www.clubic.com/tablette-internet-mid/ipad/article-735211-1-apple-ipad-air-2.html

Je cite :
« En clair, l'écran disposerait d'un revêtement qui diminuerait les reflets jusqu'à 56%. Difficile pourtant dans les faits de juger de l'efficacité de ce traitement car l'iPad Air 2 nous paraît tout autant sujet aux reflets que ses prédécesseurs.
(...)
Difficile en revanche de donner raison à Apple pour le traitement anti-reflet de la surface de l'écran : celui-ci ne change pas grand-chose aux problématiques d'utilisation à l'extérieur ou dans un environnement fortement lumineux. »


De plus je possède l'iPad air et j'ai vu le 2. C'est du pareil au même.

pim

5 novembre 2014 à 08:06

@ iMusic :

Pas sûr que les lunettes de soleil (ton smiley ) soient une solutions à ces problèmes !!!

Baraka

5 novembre 2014 à 09:17

@ iMusic

On peut jouer assez longtemps au petit jeu des liens. La preuve (et on peut pas franchement dire que Lesnumériques soient une vitrine de la pomme et, en tout cas, il s'agit d'un site sérieux) :
http://www.lesnumeriques.com/tablette-tactile/ipad-air-2-p22017/test.html

Je cite :"Apple et son iPad Air 2 peuvent assurément se reposer sur une certaine continuité dans l'affichage de qualité, un équilibre des couleurs légèrement plus solide que chez le Coréen, mais aussi une suppression réelle des reflets parasites qui propulse pour sa part le produit en tête du marché sur les questions de confort de lecture quel que soit l'environnement."

Le mieux reste donc l'expérience personnelle et, je me répète : si ce n'est pas parfait (en tout cas pas aussi parfait qu'Apple le laisse entendre), la différence est quand même très nettement perceptible.


@Pim
Ça dépend si ses lunettes sont polarisées

iMusic

5 novembre 2014 à 14:17

@ pim : c'est des lunettes anti troll.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription