Apple va-t-elle résister à l'USB de Type C ?


Dans le courant de l'année prochaine arrivera une nouvelle norme pour le célèbre câble USB : le Type C. Pour la première fois depuis sa création en 1996, le connecteur va changer de forme et adopter un design beaucoup plus petit, fin, et pouvant être branché dans les deux sens (lire : Le nouveau connecteur USB 3.1 est prêt !). Une vraie petite révolution qui va poser un problème de taille à Apple, qui se retrouve avec une technologie très proche mais non compatible. En effet, Apple a créé le connecteur Lightning il y a deux ans pour remplacer le vénérable connecteur à 30 broches de l'iPod. Très petit et lui aussi réversible, le connecteur Lightning était particulièrement précurseur. Mais avec l'arrivée du Type C, ce connecteur propriétaire perdra ses avantages et se retrouvera noyé au milieu des systèmes concurrents qui devraient tous adopter rapidement le nouveau standard USB.


Câbles Lightning, USB Type C et USB Type A, à l'échelle.



S'il fallait une preuve de l'enthousiasme des fabricants face à l'arrivée de l'USB de Type C, la présentation par Nokia cette semaine de sa tablette numérique N1 est certainement le meilleur exemple : le fabricant finlandais sera le premier à adopter le connecteur USB de Type C. La tablette, qui sera commercialisée durant le premier trimestre 2015, n'est pourtant dotée que de l'USB 2.0 et non de la norme 3.1, mais le nouveau format a été jugé plus intéressant qu'un connecteur Micro-USB, malgré des dimensions similaires.


Le connecteur femelle de l'USB de Type C ressemble à s'y méprendre à un connecteur Lightning.



C'est dans ce contexte que se tenait la semaine dernière un sommet "Made for iPhone" à Shenzhen, en Chine. Apple y a rencontré un certain nombre de fabricants et de sous-traitants qui conçoivent des accessoires pour les appareils iOS, afin de les renseigner sur les subtilités des dernières nouveautés du groupe (comme par exemple HomeKit ou encore iBeacon) en vue de leur intégration dans des accessoires. Durant ce sommet, le groupe de Cupertino a longuement abordé le sujet du connecteur Lightning, incitant ses partenaires à créer des casques audio en étant équipés (lire : Les casques Lightning vont bientôt arriver), mais aussi à intégrer le connecteur Lightning à des produits tiers. En ouvrant la possibilité aux fabricants tiers d'intégrer la technologie Lightning à leurs produits, Apple tente donc d'imposer au maximum son format propriétaire avant l'arrivée du Type C dans les prochains mois.


L'arrivée d'un casque Beats équipé de Lightning est probablement proche.



Seulement, Apple ne peut pas contrer le Type C car il s'agit d'un format universel, et peut-être même le premier à l'être réellement. En effet, les connecteurs utilisés pour le moment sur les ordinateurs et les périphériques mobiles comme les téléphones et les tablettes sont différents, pour des raisons de dimensions. Mais avec l'arrivée de l'USB 3.1 et du Type C, tout sera remis à plat et l'intégralité des appareils électroniques utiliseront à terme le même connecteur. L'implication pour Apple est évidente : elle n'aura pas d'autre choix que d'en équiper ses Macs. Notons d'ailleurs que les ordinateurs portables d'Apple auront tout à gagner de l'arrivée de cette nouvelle norme qui permettra d'atteindre de nouveaux sommets de finesse, et que des rumeurs envisagent l'arrivée du Type C dès la prochaine génération de MacBook Air (lire : Quelques détails sur le prochain MacBook Air ?).


L'épaisseur du connecteur USB de Type A devient problématique sur les ultra-portables.



Apple peut-elle donc se permettre de continuer d'imposer un connecteur qui n'offre aucun réel avantage alors qu'elle utilisera bientôt son grand concurrent dans ses propres produits ? La réponse est bien sûr oui. Car Apple sait que les pertes occasionnées par la fuite de certains utilisateurs vers la concurrence sont largement inférieures aux bénéfices d'un écosystème fermé, qui lui permet de vendre des millions d'accessoires et de prendre une commission sur chaque vente de produit tiers exploitant sa licence. Si Apple venait à se séparer de sa technologie Lightning dans les prochaines années, il y a fort à parier qu'elle opterait pour une technologie plus disruptive conférant une certaine légitimité à l'utilisation d'un format propriétaire, comme par exemple le chargeur magnétique et par induction de l'Apple Watch. À moins de l'adoption d'une loi obligeant Apple à utiliser un format universel sur ses appareils (lire : Nouvelle étape pour le chargeur universel), l'arrivée de l'USB de Type C sur un iPad ou un iPhone semble aujourd'hui hautement hypothétique.


PARTAGER SUR :

Retrouvez les produits d'Apple sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (3)

Sethenès

20 novembre 2014 à 20:53

N'y a-t-il pas également une question d'harmonisation des standards, imposé par l'Europe (en tout cas pour les câbles d'alimentation) ?

Brice56

21 novembre 2014 à 13:36

L'USB type C est évidemment une très bonne chose du fait qu'il pourra et très certainement sera, utilisé par de nombreux fabricants, là-dessus il y a aucun doute. Quid seulement de cette petite languette ultra fine dans la prise femelle qui me fait très peur, attendons un peu les retours des premiers utilisateurs parce que si le type C ressemble beaucoup, cette languette présente quand même une énorme différence avec le lithning (surtout si on trouvait déjà le précédent connecteur d'apple fragile, le type C le sera, à mon avis, au moins autant).

Stef38

22 novembre 2014 à 13:50

Dommage que Lightning ne se soit pas imposé, je trouve ce connecteur, vraiment très bien foutu.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription