Intel confirme Skylake pour fin 2015


Les processeurs Core de 5ème génération, aussi connus sous le nom de Broadwell, n'équipent pas encore le moindre Mac et devraient débarquer dans la gamme d'Apple durant le premier trimestre de cette année. Pourtant, les processeurs de 6ème génération, ou Skylake, commencent déjà à faire parler d'eux. Initialement, Intel avait prévu une sortie lors du second semestre de l'année 2015, mais les multiples retards de Broadwell avaient jeté le doute sur le calendrier à venir du fondeur de Santa Clara. Pourtant, lors de l'annonce de ses résultats pour le compte du quatrième trimestre 2014 la semaine dernière, le PDG d'Intel a réaffirmé son intention de commercialiser Skylake dès la fin d'année 2015.




Un analyste a effectivement fait remarquer à Brian Krzanich que si Intel tenait ses délais pour la sortie de Skylake, l'architecture Broadwell aurait une durée de vie anormalement courte... Voici la réponse du PDG d'Intel :
Laissez-moi vous expliquer notre point de vue sur le sujet et pourquoi nous n'allons pas ralentir sur Skylake. Nous avons dit que ça serait pour la seconde partie de l'année. Je ne veux pas retarder la sortie car cela amène beaucoup d'innovation, beaucoup de nouvelles possibilités à ce marché. Nous pensons avoir déterminé quels modèles de processeurs nous allons sortir sous Broadwell pour donner un vrai coup de jeune aux ordinateurs deux-en-un, comme les ChromeBooks. Nous avons voulu sortir le Core M qui sera à mon avis essentiel pour cette nouvelle année et la prochaine rentrée des classes, avec des appareils super fins et légers. Rater cela en faisant autre chose avec Broadwell aurait été une erreur. Et je pense que produire un tel volume est une bonne chose. Je pense que nous avons géré la transition de Broadwell à Skylake en terme de marge ou de coût de revient.

C'est donc officiel : l'architecture Skylake sera bien disponible en 2015. Attention toutefois à bien lire entre les lignes, et ne pas oublier que Brian Krzanich a l'habitude de jouer sur les mots : ce dernier avait promis une sortie de Broadwell en 2014. Or, seuls les Core M ont été dévoilés en fin d'année dernière et il faudra attendre jusqu'au mois de juin 2015 pour que toutes les puces Broadwell soient disponibles (lire : Broadwell à Noël, oui, mais...). Il est donc tout à fait possible et même probable que le même schéma se répète cette année, et que seuls les successeurs du Core M actuel soient disponibles en 2015, les autres puces devant attendre 2016. Les Macs qui seront commercialisés cette année ont donc toutes leurs chances d'observer une durée de vie classique d'une dizaine de mois.


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (10)

VanZoo

19 janvier 2015 à 16:09

Comme Broadwell a peu d'intérêt en terme d'évolution de la puissance, autant attendre Skylake ( pour ceux par exemple qui voudraient prendre l'Imac Retina )

Sethenès

19 janvier 2015 à 16:58

Ah ben, sur le coup, je me suis planté. Je pensais voir les grosses configs Skylake en fin 2016, elle seront peut être la en Juin 2016, je serais néanmoins surpris qu'elles sortent dans un an ou moins.

Bien sûr H2 2015, c'est vague et surtout il faudra voir quel pan de la gamme sortira.

Vianne

19 janvier 2015 à 17:41

Je croise les doigts pour cette année! Pour couronner le tout un mb pro 13 avec une présumé gt950m même en option, j'achète de suite!

bunios

19 janvier 2015 à 18:16

+1 à VanZoo

Ayant un MacBook Pro Mid 2012 que j'ai acheté en avril 2013 pour pouvoir le faire évoluer à ma guise (SSD et Ram). Comme l'évolution des processeurs n'a que très peu évoluée, j'attendrai sagement mais surement SkyLake justement pour ces évolutions à venir. Bien plus que sa puissance certainement. Tant qu'à faire....

A+

Sethenès

19 janvier 2015 à 19:08

Ceci dit, si j'étais assembleur de PCs ou de Mac, je ne dirais pas merci à Intel. D'abord ils retardent les sorties de Broadwell au point de devoir attendre 2 ans entre Haswell et Broadwell et alors qu'ils n'ont même pas sorti 1/3 de la gamme des Broadwell, ils annoncent que Skylake suit immédiatement !

Si encore ils avaient annoncé la sortie des puces Skylake à la place de Broadwell ... mais non, même pas.

bunios

19 janvier 2015 à 19:22

C'est effectivement le bordel ces sorties de processeurs ce qui n'étaient pas le cas quand Apple est passé chez Intel. Ça allait bien car les changements étaient réguliers (Tick et Tock) même si nous rallions (encore pour certains points.... ). Mais depuis l'année dernière ce n'est plus vraiment ça. Certes la puissance n'a pas suivi non plus.

Donc ça me convient un peu.

A+

oryzon

20 janvier 2015 à 10:28

@Sethenès
Il faut aussi comprendre ce qu'il se passe chez Intel.
D'une part ils ont eu du mal à passer au 14nm pour Broadwell ce qui les a retardé, mais ils ont aussi fait une grosse réorganisation dans leurs lignes de production : auparavant les CPU desktop sortaient en premier, puis on descendait en voltage progressivement.
Désormais c'est l'inverse Intel priorise les CPU "mobiles", cela peut sembler anecdotique mais cela a du bouleverser pas mal de choses chez eux.
De même au niveau de la conception des CPU, la partie graphique et la capacité à descendre dans l'enveloppe thermique à perf égale est centrale alors qu'auparavant il s'agissait de sujets périphériques.
Pourquoi ne pas passer directement à Skylake ?
Car celui-ci n'est pas encore prêt et tu ne vas pas attendre 12 mois sans rien faire de ton outil de prod 14nm que tu as eu tellement de mal à mettre au point.
Pourquoi ne pas repousser Skylake pour laisser plus de durée de vie à Broadwell ?
Parce que Broadwell est une avancée sur la mobilité avec les Core M notamment mais ce n'est toujours pas assez pour revenir prendre pied sur un marché où Intel est un nain.
La concurrence ne vient plus d'AMD sur les CPU desktop, mais de Qualcomm sur les SoC donc Intel n'a pas de temps à perdre pour ce qui est des SoC et des CPU à basse conso, là où il peut prendre ses aises sur les CPU desktop où il domine de la tête et des épaules, voire du reste.
Il faut aussi savoir qu'après Skylake Intel passera au 10nm mais devra complètement changer de méthode de fabrication pour y arriver, donc des ennuis et des retards ne sont pas à exclure.
Skylake devrait donc bénéficier d'une grosse fenêtre commerciale et Intel va surement essayer de frapper fort d'un point de vue technique, car s'il rencontre des problème pour passer au 10nm Skylake sera peut-être leur produit pendant 2 ans.
2 ans pendant lesquels Intel doit vraiment revenir sur certains marchés.
Conclusion, si vous n'êtes pas pressés, attendez Skylake, on dit souvent qu'en informatique si on commence à attendre on attend tout le temps les innovations se chassant les unes les autres, mais il y en a qui sont plus marquantes que d'autres, et je met une grosse pièce sur Skylake pour les CPU.

Sethenès

20 janvier 2015 à 12:31

@oryzon : Je n'avais pas percuté pour l'inversion de disponibilité des processeurs.

Pour le reste, je comprends bien les contraintes d'Intel, ce que je mettais en évidence, c'est l'impact de la comm' d'Intel pour les assembleurs. Relis ton dernier paragraphe et tu comprendras ce que je veux dire.

Quelle que soit la qualité (et les innovations) des modèles Broadwell, je parie que tous les commentaires iront dans le sens : n'achetez pas, Skylake arrive. Or, il y a une certaine différence si pour un modèle de Broadwell commercialisé en juin 2015, le successeur Skylake sera disponible en septembre 2015 ou en juin 2016. Et c'est ça qui est vicieux dans la comm' d'Intel.

bunios

20 janvier 2015 à 16:49

Je suis assez du même avis pour la conclusion à oryzon où effectivement on attends pas mal d'améliorations (PCI Express, USB 3.1, ThunderBolt 2 ou 3,…..) Et qui sait une nette amélioration de l'architecture en elle-même. C'est pour cette raison que moi je vais attendre cette architecture.
En même temps je ne suis pas Pro donc je peux.

A+

oryzon

21 janvier 2015 à 10:03

@Sethenès

Oui attendre Skylake plutôt que Broadwell, mais 1/ il y a ceux qui ne peuvent pas attendre
2/ il y a ceux qui ne sont pas assez geek pour suivre ce type d'actualité, et ils sont l'écrasante majorité des acheteurs et 3/ Broadwell permet de faire des choses sympa cf le dernier xps 13 de dell entre autres.

Perso je préfère attendre, je suis curieux de voir à quoi ressembleront certains produits comme la Surface en version skylake.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription