Tout ce que vous devez savoir sur l'USB 3.1 de Type C


Dans les prochains mois apparaîtra une nouvelle norme dans la grande famille des connecteurs informatiques : l'USB 3.1 de Type C. Pour la première fois depuis l'apparition de la prise USB dans l'iMac G3 dévoilé en août 1998, le fameux connecteur va en effet changer de forme. Il sera bien plus petit que ce que nous connaissons aujourd'hui, et aura la particularité d'être réversible : il pourra être branché dans n'importe quel sens. L'USB 3.1 apportera également d'autres nouveautés qui révolutionneront certains usages. Nous avons reçu notre premier câble USB 3.1 de Type C, dont la production de masse a commencé en Chine, et vous proposons de passer en revue ses nouveautés en avant-première.


Un connecteur USB 3.1 de Type C comparé au Type A.



USB 3.1 Type C : pour une finesse accrue


Comme vous pouvez le voir sur l'image d'illustration ci-dessus, l'USB de Type C sera beaucoup plus petit que le connecteur classique de Type A. Le câble dont nous disposons, issu d'une pré-série, n'est pas spécialement haut de gamme et arbore une finition grossière et particulièrement épaisse. S'il faut donc s'attendre à des progrès sur ce point, le connecteur lui-même représente une évolution extrêmement significative par rapport aux prises USB actuelles : l'épaisseur passe de 7,5 mm à 2,5 mm, et la largeur de 15,7 mm à 8,3 mm. Le plus important concerne bien évidemment la hauteur de la prise, qui est divisée par trois : cette nouveauté permettra la création d'appareils encore plus fins que ce que nous connaissons aujourd'hui.

En effet, de nombreux appareils électroniques commencent à voir leur épaisseur limitée par la connectique utilisée. Les ordinateurs portables d'Apple sont concernés par le problème, avec un MacBook Air et un MacBook Pro dont les prises USB utilisent la quasi totalité de l'épaisseur disponible. Impossible de réduire encore l'épaisseur des appareils sans changer de norme ! Alors que l'arrivée de processeurs très peu consommateurs va bientôt permettre un grand bond en avant en terme de finesse (lire : Le MacBook Air 2015 en détail ?), l'arrivée de l'USB 3.1 de Type C est une aubaine pour Apple.


La prise USB de Type A du MacBook Pro comparée au connecteur USB 3.1 de Type C.



L'autre avantage de la finesse de l'USB 3.1 de Type C sera de rendre ce nouveau format véritablement universel : là où les fabricants ont été jusqu'ici contraints d'utiliser des prises Micro-USB pour intégrer l'USB à leurs téléphones ou leurs tablettes électroniques, l'USB 3.1 de Type C sera suffisamment petit pour être intégré à la fois sur les ordinateurs et les appareils mobiles. Comme vous pouvez le voir sur le cliché ci-dessous, l'USB 3.1 de Type C est certes plus épais que le connecteur Lightning qu'Apple utilise sur l'iPhone et l'iPad, mais il reste suffisamment compact pour être utilisé partout ; Nokia a d'ailleurs déjà annoncé la commercialisation de la première tablette en étant équipée (lire : Apple va-t-elle résister à l'USB de Type C ?).


Un connecteur USB 3.1 de Type C comparé au connecteur Lightning d'Apple.



USB 3.1 Type C : vitesse, énergie et interopérabilité


La nouvelle forme de l'USB 3.1 de Type C n'est pas la seule nouveauté de cette nouvelle norme, loin de là. En effet, les nouveaux connecteurs USB permettent des débits théoriques en très nette progression, passant de 5 Gbit/s à 10 Gbit/s. Dans la vraie vie, les débits ne vont pas exactement doubler, mais selon de premiers tests réalisés par nos confrères de Tom's Hardware, ils pourront tout de même dépasser 700 Mo/s, ce qui représente une belle hausse de performance.


Les débits de l'USB 3.1 comparés à l'USB 3.0.



Autre nouveauté et pas des moindres : l'USB Power Delivery (lire : L'USB 3.0 fait sa révolution !). Derrière ce nom se cache une véritable révolution pour les périphériques que nous utilisons avec nos ordinateurs : un simple câble USB 3.1 permettra de faire transiter un courant électrique atteignant 100 watts, alors que les câbles USB 3.0 ne permettent qu'une puissance de 4,5 watts. En clair, l'essentiel des appareils connectés à un ordinateur pourront être alimentés par celui-ci, qu'il s'agisse d'un écran, d'un disque dur externe, d'une imprimante ou même d'enceintes particulièrement puissantes. Bien sûr, l'ordinateur en question (ou un de ses périphériques) devra être relié au secteur pour qu'une telle installation puisse fonctionner sans épuiser la batterie du portable en quelques minutes, mais cela ouvre la porte à de nombreuses innovations, notamment du côté des docks et des stations d'accueil.

Mais là où l'USB Power Delivery sera capable d'alimenter de nombreux périphériques, il sera aussi capable d'alimenter un ordinateur complet, ce qui ouvre la porte à la création de chargeurs véritablement universels, ou encore de batteries externes universelles. À terme, les différents connecteurs d'alimentation électrique utilisés aujourd'hui pourraient ainsi disparaître, purement et simplement.


Un simple câble USB 3.1 permettrait d'utiliser un écran externe et de recharger l'ordinateur en même temps.



Finalement, l'USB 3.1 sera bien sûr compatible avec les anciennes normes d'USB à condition d'utiliser un adaptateur (ces derniers devraient être peu coûteux), et il aura également la particularité de supporter diverses autres normes, comme le DisplayPort 1.3 (lire : L'USB 3.1 de Type C gérera le DisplayPort). Un simple câble USB permettra donc l'utilisation d'un écran externe d'une définition de 5 120 x 2 880 pixels ! Vous l'aurez compris : en plus de l'inévitable prise jack pour l'audio, les ordinateurs les plus minimalistes pourront se passer de la plupart des connecteurs que nous connaissons aujourd'hui et ne disposer que de prises USB de Type C.


USB 3.1 Type C et Apple : quand et comment ?


Comme nous l'avons vu récemment (lire : Apple va-t-elle résister à l'USB de Type C ?), il est impossible qu'Apple fasse l'impasse sur cette nouvelle norme d'USB, qui s'imposera progressivement et deviendra un standard inévitable en 2016 (lire : USB 3.1 Type C : sortie début 2015, mais...). La première machine concernée par cette petite révolution sera sans doute le MacBook Air (lire : Des photos du MacBook Air Retina ? [M]), avant que les autres ordinateurs ne soient mis à jour à leur tour. L'intégralité de la gamme devrait ainsi être équipée d'ici l'année prochaine.

Il reste néanmoins deux questions majeures, et qui devraient largement faire débat dans les prochains mois : Apple va-t-elle conserver son connecteur d'alimentation MagSafe en plus de l'USB 3.1 ? Il serait en effet tout à fait possible d'envisager un petit adaptateur USB magnétique pour combiner les avantages de la prise magnétique, très pratique pour éviter de faire tomber l'ordinateur en se prenant les pieds dans le câble d'alimentation, et les avantages du connecteur USB 3.1 de Type C, standard et universel. Également, Apple va-t-elle jouer le jeu et équiper ses iPhone et iPad de prises USB standard, ou va-t-elle conserver son connecteur Lightning ? Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, l'iPhone 6 est suffisamment épais pour accueillir un port USB 3.1 de Type C malgré ses dimensions supérieures au connecteur Lightning, mais n'oublions pas que les intérêts économiques liés au connecteur propriétaire d'Apple sont très importants...


Un connecteur USB 3.1 de Type C comparé au connecteur Lightning d'Apple et un iPhone 6.



Il reste donc un peu de suspense (même si nous avons beaucoup de mal à imaginer Apple abandonner son écosystème d'accessoires Lightning), mais l'USB 3.1 de Type C est sans aucun doute l'avenir de la connectique grand public. Les nouveautés apportées par cette nouvelle norme sont d'ailleurs tellement importantes qu'il est étonnant que nous ne parlions pas tout simplement d'USB 4 ! Bien qu'une longue et douloureuse période de transition est bien évidemment à attendre, avec l'utilisation d'adaptateurs et le renouvellement progressif des équipements, l'utilisation d'un format de connecteur réellement universel entre les différents appareils informatiques n'est aujourd'hui plus totalement utopique. La révolution est en route !


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (20)

LolYangccool

29 janvier 2015 à 10:47

Merci pour cet article très intéressant Sylvain, mais je me pose une question :
Comment va t’ont faire pour utiliser des périphérique avec des connecteur USB Type C sur des ordinateur disposant d'USB 3.0 ?
Je veux dire, c'est compatible, mais y aura t'il des adaptateurs comme pour passer d'USB 3.0 à 3.1 Type C ? C'est à dire des adaptateurs USB 3.1 Type C à USB 3.0 ?

Sylvain

29 janvier 2015 à 11:04

Oui, je n'en ai pas encore vu passer mais tout sera compatible. Bien sûr faudra pas compter sur les fonctionnalités de l'USB 3.1 sur les appareils USB 3.0, donc les périphériques fonctionnant via Power Delivery par exemple ne seront pas compatibles. Mais pour le reste ça fonctionnera sans souci.

LolYangccool

29 janvier 2015 à 11:45

Ok. Merci Sylvain.

Sethenès

29 janvier 2015 à 13:01

Merci pour la présentation.

700 Mo, c'est la capacité d'un CD qui peut transiter en 1 seconde. Impressionnant.

Pour ce qui est d'Apple, plusieurs questions se posent : seront-ils suiveur ou précurseur ? qui de TB ?

LolYangccool

29 janvier 2015 à 14:58

C'est sur que c'est impressionnant, cependant, il faut des SSD très performant pour arriver à de tels débits je pense !

Vianne

29 janvier 2015 à 16:20

@LolYangcool le ssd externe thunderbolt que j'ai pu essayer avait 410mo/sec en écriture et 710 en lecture, pour info c'était un m.sata de 512go en raid 0. Va falloir attendre pour avoir des perfs supérieur pour l'usb 3.1.

J'ai l'impression que le lightning est plus fin que l'usb 3.1 du fait du "trou" qu'il y a dedans comme les usb actuels, Je table sur une conservation du lightning, par contre on aura surement un cable lightning d'un côté et usb 3.1 de l'autre, ce qui obligerai apple d'arrêter le 2.0 et avoir des débits supérieur (comme le 3.0 chez samsung)

Apple a tout intérêt à être meneur et surtout suivient par les autres pour accélérer le développement des périphériques et éviter qu'ils se fassent encore insultés parce que il change une norme bien ancré depuis des années comme ce fût le cas avec le 30 broches, Parce que Monsieur et madame tout le monde qui ne suit pas l'actu high tech pourraient accuser apple d'obliger à tout racheter, alors que cette transition ne peut être que bénéfique, le plus dur ça sera de la faire mais une fois que tout le monde aura franchis le pas, ça sera parfait

LolYangccool

29 janvier 2015 à 17:26

710Mo/ en lecture pour moi c'est un SSD performant. 410 en écriture c'est bien mais c'est classique pour un SSD en 2015.

Sylvain

29 janvier 2015 à 17:31

@LolYangccool : n'oublions pas les NAS et les autres systèmes où le débit ne se limite pas à la performance d'un seul composant ! C'est précisément la grande force du Thunderbolt, et pourquoi l'USB 3.1 va lui mettre un grand coup derrière la nuque.

Vianne

29 janvier 2015 à 18:05

@Lolyangccool oui pour du ssd interne mais pas en externe.

LolYangccool

29 janvier 2015 à 18:10

@Vianne : Si, en externe aussi...
J'ai un SSD qui dépasse ta vitesse en écriture en externe et en USB 3. Par contre, pas en lecture (et il est loin derrière).

Vianne

29 janvier 2015 à 18:50

Effectivement j'ai vu sur internet des ssd en 3.0 qui ont les mêmes vitesses d'écriture, je m'incline

Vianne

29 janvier 2015 à 18:53

Le SSD que j'avais je n'ai fait que tester je préfère mon gros DD externe WD beaucoup moins chère pour mes films ça suffit

aexm

29 janvier 2015 à 19:48

@ Sylvain : le N dans NAS c'est pour Network … à moins d'une erreur,je ne vois pas l'intérêt du NAS en USB3 ? De plus l'intérêt d'un NAS c'est d'être autonome donc de ne pas dépendre d'un autre équipement pour être disponible en permanence.

Bon article en tout cas, merci !

L'USB 3 utilisé comme connectique universelle pour les chargeurs d'accord (NAS, portable, téléphone etc …). Le même adaptateur secteur (chargeur) serait compatible avec tous les équipements. Un net progrès !

Idem pour le power delivery … autant pour un pc fixe c'est super !
Par contre, pour un portable, alimenter un écran de < 100w, bonjour l'autonomie.
Et c'est pas avec la chargeur que ça va changer … (entre 40 et 80w).

Sebastien

Sylvain

29 janvier 2015 à 19:57

Rien n'oblige à l'utiliser en réseau ! Si c'est juste utilisé comme un très gros disque dur externe (montage vidéo par exemple), autant passer par de l'USB (surtout sur les machines récentes qui nécessitent un adaptateur ethernet...).

aexm

29 janvier 2015 à 21:52

@ Sylvain : je ne discute pas de la faisabilité (je suis d'accord), plutôt de l'intérêt.
NAS veut dire services partagés, si USB3.1 plus de partage possible.

Autant avoir un boitier 2 ou 4 disques USB3.1, ca coute bien moins cher.
Enfin je pense que nous sommes d'accord.

Sebastien

Sethenès

30 janvier 2015 à 09:38

Moi aussi, j'ai été emballé à l'idée d'avoir un "NAS" connecté directement au PC/Mac.

Quelle était le raisonnement ? Je suis un particulier, et mon NAS, je suis seul à l'utiliser. Pourquoi ne pas profiter du meilleur des deux mondes ? En connectant le NAS directement au Mac (par exemple via TB, en fait c'était mon idée il y a un an) et en bénéficiant d'accès très rapide avec la machine principale quand je suis chez moi, les autres machines bénéficiant de la connexion réseau.

A la réfkexion, je me suis rendu compte que ce n'était pas si simple puisqu'il faudrait à la fois que le NAS n'agisse que comme un simple contrôleur RAID pour ce qui est des accès locaux et comme NAS pour les accès réseaux. Mais l'idée du 2-en-1 était séduisante, trouve-je.

pehache

30 janvier 2015 à 12:19

@Sethenes : pour arriver au même résultat, il suffit de connecter un disque externe au Mac, et utiliser le Mac comme serveur (en activant le partage de fichiers) pour les autres machines qui veulent accéder au disque.

Sethenès

30 janvier 2015 à 15:13

Un NAS offre quand même plus de possibilités, entre autre le VPN.

Et quid si le MAC est éteint ?

pehache

30 janvier 2015 à 18:53

Je suppose qu'on peut installer de quoi faire du VPN directement sur le Mac. Et il n'y a qu'à laisser le Mac allumé, comme le NAS, mais c'est sûr que ça consomme plus...

Mais ce que tu veux faire n'est pas possible, sinon : le disque du NAS est géré par l'OS du NAS, et ne peut pas être géré en direct par l'OS du Mac (ce qui serait le cas si il était connecté en USB). Le seul moyen approchant serait que le NAS ait 2 cartes ethernet, une pour le branchement classique sur le LAN, l'autre pour une connexion réseau directe avec Mac par Thunberbolt. Cela dit ce n'est pas le premier NAS venu qui peut soutenir un débit ethernet de plusieurs Gb/s, donc il faudrait aller taper dans du haut de gamme.

oryzon

2 février 2015 à 10:54

La question c'est surtout comment Apple va continuer à justifier l'absence de port USB sur les iPads ?
Sinon pour les Air c'est quasi-sûr que le 3.1 va remplacer tous les ports 3.0, et ce sera rapidement le cas pour toutes les machines qui visent la finesse et la mobilité (tablettes, hybrides, ultrabook très fin et à terme tous les ultrabook). Par contre magsafe + USB 3.1 + TB, tout cela est tout de même très redondant, là où le 3.1 pourrait tout faire.
D'ailleurs l'USB 3.1 est presque un frein à l'achat pour moi bien plus que les éventuelles nouvelles puces Intel ou autres.
Acheter une tablette, un hybride ou un ultrabook actuellement dépourvu de port 3.1 c'est vraiment une grosse lacune alors que dans quelques mois tous les appareils en seront pourvu.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription