Non, Apple ne veut pas de lunettes connectées


À quelques semaines de la sortie de l'Apple Watch dont la commercialisation est prévue durant le mois d'avril, les rumeurs annonçant l'arrivée future d'Apple sur de nouveaux marchés se multiplient à une vitesse effrénée. Mais là où certaines pistes sont crédibles (lire : Apple prépare-elle une voiture électrique ?) même si les chances qu'Apple commercialise un jour une voiture restent plutôt faibles, d'autres pistes sont assez improbables et c'est le cas des lunettes connectées. Voilà en effet la nouvelle rumeur qui fait le tour du web cette semaine, suite à la publication d'un brevet où Apple protège une sorte de paire de lunettes dans laquelle un iPhone vient se glisser devant les yeux de son utilisateur, comme sur le schéma ci-dessous.




Il n'en fallait pas plus pour que la presse généraliste s'emballe. « Apple rejoint la bataille des lunettes connectées », a même titré le magazine Challenges. Néanmoins, ce brevet qui a été déposé en 2008, quelques semaines après la sortie de... l'iPhone 3G, ne protège aucunement des lunettes connectées mais un simple accessoire pour placer un iPhone très près des yeux de son utilisateur ; un accessoire qui ressemble d'ailleurs beaucoup au Gear VR de Samsung. Une idée parmi tant d'autres qu'Apple a choisi de breveter afin de gonfler sa propriété intellectuelle et protéger son écosystème.




Mais surtout, Apple a déjà exprimé à plusieurs reprises ne pas croire aux lunettes connectées. Là où Tim Cook trouvait le marché « difficile » et le produit « intrusif » lors d'une interview datant de 2013, le point de vue d'Apple sur le sujet a été complété à l'occasion d'un passionnant portrait de Jony Ive (Vice Président du design), publié cette semaine par le journal The New Yorker, où le journaliste a entre autres abordé le sujet du projet Google Glass de Google, aujourd'hui sérieusement mis de côté.

Cet été-là, Google avait fabriqué le prototype de 3,6 kg d'un ordinateur prévu pour être porté au visage. Pour Ive, qui n'était alors pas au courant des projets de Google, « l'endroit juste et évident » pour un tel produit était le poignet. Quand il a découvert les Google Glass un peu plus tard, Ive a trouvé flagrant que la tête « était le mauvais endroit ». Cook réagit : « Nous avons toujours cru que les lunettes n'étaient pas une bonne idée, pour la simple raison que les gens ne voudraient pas les porter. Elle étaient intrusives, et ne mettaient pas la technologie au second plan, ce en quoi nous avons toujours cru. Nous avons toujours pensé que ça ferait un flop, et comme vous le savez, jusque là c'est le cas. » Il jeta un oeil à l'Apple Watch présente à son poignet : « Elle n'est pas énervante, elle ne met pas une barrière entre vous et moi. Si je reçois une notification, elle fera vibrer mon poignet silencieusement. Je peux facilement jeter un oeil pour voir ce qu'il se passe. »

S'il n'est bien évidemment pas impossible qu'Apple ait un jour envisagé la création de lunettes connectées, l'entreprise de Cupertino a aujourd'hui changé son fusil d'épaule et s'est lancée sur le marché des montres connectées. À moins de l'émergence d'une technologie réellement disruptive qui aurait une application commerciale spécifique, comme par exemple l'idée de Microsoft pour une utilisation en intérieur (lire : HoloLens, le pari osé de Microsoft), l'arrivée de lunettes connectées Made in Cupertino n'est pas à l'ordre du jour.


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (5)

oryzon

18 février 2015 à 18:11

C'est surtout que pour le moment aucunes lunettes n'a été réellement lancées.
Les google glass étaient une version beta voire alpha vendues 1500$.

L'oculus (toujours en beta lui aussi) et le Gear VR ne sont pas des lunettes mais des casques et n'ont pas du tout la même vocation.

Même l'Hololens n'est pas prévu pour se balader dans la rue avec à priori.
C'est plus le futur du PC à domicile.

Michel Bellemare

18 février 2015 à 18:15

Quelqu'un pourrait-il m'expliquer en quoi une vibration au poignet (pour vous indiquer une «notification»), amène quelque chose de plus... qu'une vibration de votre iPhone dans votre poche?

Ben10

19 février 2015 à 10:38

Ce dessin est complètement loufoque, se glisser un iPhone (ou n'importe quel écran) devant les yeux est parfaitement impossible. Essayez déjà de mettre votre téléphone à moins de 10cm des yeux et c'est déjà illisible. Soit ce concept ne représente pas réellement l'idée qu'il veut protéger, soit il à été fait par un stagiaire de 3e.

Orion

23 février 2015 à 17:05

Exact, et aussi, dans limage du bas, l'iPhone il se place où ? Il traverse le nez ou bien il est à moitié inséré et il dépasse sur le côté ? Intox.

Sylvain

23 février 2015 à 17:08

Loufoque oui, intox non, disons plutôt "illustration foireuse" d'un concept qui est bien crédible puisque Samsung l'a commercialisé. Je peux te garantir que les images de cet article proviennent bien du brevet en question.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription