Quelles performances pour les MacBook Air et MacBook Pro 2015 ?


En dehors du trackpad Force Touch du MacBook Pro 2015, les processeurs embarqués dans les nouveaux portables d'Apple présentés ce lundi sont les principales nouveautés de cette nouvelle gamme (lire : Le MacBook Air 2015 est là ! et Le MacBook Pro 13,3" 2015 est disponible). S'il ne faut bien sûr pas oublier la partie graphique Intel HD 6000 qui promet des performances graphiques en hausse, il est pertinent de se poser la question de la puissance brute de ces nouveaux ordinateurs : sont-il réellement plus puissants que leurs prédécesseurs ? Le site PrimateLabs a publié comme à son habitude des benchmarks des nouveaux MacBook Air et MacBook Pro 2015.

Comme vous pouvez le constater sur les deux schémas suivants qui décrivent les différences de performances du MacBook Air 2015 en utilisation mono-coeur et multi-coeur, les gains de performances se situent entre 6,5% et 9,5% si vous optez pour le processeur de base cadencé à 1,6 GHz. Les progrès sont en revanche nettement plus importants si vous choisissez une puce Core i7 à 2,2 GHz, avec des gains d'environ 14%, mais cette puce représente un supplément de 200 €...




Du côté du MacBook Pro 2015, les résultats sont très modestes, avec des gains situés entre 3% et 7% seulement quelle que soit la configuration choisie. Le modèle le plus haut de gamme cadencé à 3,1 GHz se distingue légèrement, mais le surcoût de 250 € demandé par Apple le rend finalement assez peu intéressant...





Si vous hésitez entre un MacBook Air ou un MacBook Pro de 2014 ou de 2015 et que la puissance fait partie de vos préoccupations, vous êtes désormais fixés : des améliorations sont bien au rendez-vous, mais elles ne sont pas nécessairement suffisantes pour justifier l'achat d'un modèle de génération 2015 par rapport à un modèle de génération 2014 à prix cassé lors d'opérations de destockage comme celle qui a lieu ce week-end (lire : Les MacBook les moins chers du week-end). Bien sûr, les nouveaux ordinateurs portables ont d'autres arguments, comme le Thunderbolt 2, un SSD plus rapide (lire : MacBook Air 2015 : un SSD très rapide), la Intel HD 6000 ou encore bien sûr le nouveau trackpad du MacBook Pro 13,3" et son capteur de pression. Mais avec parfois plusieurs centaines d'euros de différence entre les deux générations, voilà qui est un peu léger.


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (10)

Vianne

14 mars 2015 à 20:41

Vaut mieux attendre skylake je pense, mais bon avec la technologie on peut attendre longtemps si on veut toujours du progrès, il faut juste attendre la vrai révolution qui donne envie d'acheter

VanZoo

14 mars 2015 à 20:41

Meilleur SSD, meilleur GPU, Touch Pad et CPU un peu en hausse, ce n'est pas rien ou un peu léger

bunios

14 mars 2015 à 21:01

Oui clairement il faudra attendre le processeur Skylake pour vraiment avoir une rupture technologique USB 3.1 type C, etc.....

Mais bon c'est déjà bien cette petite mise à jour. Puisque nous n'aurons plus vraiment les sauts important que l'on avait au début des Core iX.

A+

bunios

14 mars 2015 à 21:02

Ps : et moi ça va me permettre d'attendre sagement cette mise à jour importante (enfin !!!).

Silaith

15 mars 2015 à 09:59

@ Bunios : J'ai quand même vraiment le sentiment que l'on entend ce refrain depuis un moment quand on s'intéresse aux MacBook Pro... Il serait plus que temps qu'Apple propose une refonte du design et intègre réellement de nouvelles innovations dans ces machines pour me convaincre de renouveler mon MacBook Pro 2011.

Les Retina ont été un réel pas en avant, mais depuis, les mises à jour mineures, alors qu'ils pondent en plus un nouveau Macbook bourré d'innovation, et en glissant en plus une hausse assez conséquente des tarifs, ça commence à ressembler à du foutage de gueule. Parfois j'ai vraiment le sentiment qu'Apple considère les MacBook Pro comme un produit secondaire, intégré à une simple routine annuelle de mise à jour, pour optimiser au maximum le rapport investissement/bénéfice.

Quand c'est flagrant à ce point, ça ne me donne pas spécialement envie de claquer 1500€ pour une machine avec un potentiel bridé.

Paul

15 mars 2015 à 10:38

J'ai du mal à comprendre cette insistance à orienter les achats vers le Refurb pour ces MacBook. Bien sûr, si on a déjà un modèle 2014, il n'est pas très intéressant de les remplacer par des 2015, mais si on a des modèles plus anciens (pour moi le tout premier MBA) la différence de prix pour un modèle 2015 par rapport à un 2014 d'occasion vaut largement le coup. Aux arguments ci-dessus, je rajoute la plus grande pérennité des mises à jour du système d'exploitation. Par exemple, mon vieux MBA est bloqué à 10.6.8.

Sylvain

15 mars 2015 à 11:00

@Paul : ton interrogation est bien sûr légitime, et bien évidemment il y a forcément un choix subjectif de ma part. Quand je vois la différence entre le Air 2014 et le Air 2015, je préfère bien sûr le modèle le plus récent mais si on regarde les tarifs, on passe de 899 € minimum pour les modèles en promo ce week-end à 1 099 € minimum pour les nouveaux. 22% plus cher ! Quand je vois que les SSD des modèles 2014 sont déjà largement assez rapides pour le commun des mortels, que la puissance est bien souvent suffisante et que pratiquement personne ne se sert du Thunderbolt...

bunios

15 mars 2015 à 12:56

@Silaith

c'est clair qu'on attends monts et merveilles à chaque renouvellement des machines à la Pomme. Mais voilà ces dernières années, Intel a beaucoup stagné avec ces Core iX. Plus à cause de ces orientations actuelles (marché des tablettes et autres contre ARM).

Bref, pour ma part, comme j'ai un MacBook Pro classique de 2012 sans Rétina avec un SSD assez rapide, je préfère dans mon cas attendre ce processeur là. Malgré l'absence de Rétina pour l'instant. Il semble que les nouveautés seront enfin pléthores sur ces processeurs Skylake : DDR4, SSD plus rapide, USB 3.1 de type C, ThunderBolt 3 (on peut rêver), 4k ou 5k, et biens d'autres que j'oublie certainement. Une vrai rupture….à priori.

Quitte à faire le grand saut, je préfère attendre les nouveautés ou la rupture entre ce qui se fait actuellement avant de changer sans de nouveau rechanger mes périphériques.

J'ose espérer qu'Apple s'arrêtera quand même de diminuer à outrance l'épaisseur de ces machines. car quid de la puissance au final ?

C'est beau et une ingénierie incroyables certes…mais la puissance n'y est plus.

Même si je trouve le MacBook incroyable mais sans la puissance.

A+

Laurent

oryzon

16 mars 2015 à 10:42

@bunios
Bah si Intel a innové avec le Core M justement !
C'est un x86 qui permet d'être fanless et qui ne consomme presque rien tout en étant capable de faire tourner correctement les applis traditionnelles.
C'est ce que tout le monde demandait à Intel.

Le problème n'est pas la puissance. Si tu veux de la puissance Intel peut t'en donner.
Les core iX continuent de progresser en perf/watt, mais le compromis demandé au fondeur est d'utiliser cette progression pour faire progresser la consommation et le GPU. Donc forcément ça stagne sur le CPU.
Pkoi ? Parce que les consommateurs préfèrent avoir une machine réellement mobile moins puissante plutôt que des portables qui progressent en puissance mais qui sont quasimment tout le temps branché sur secteur.

Sylvain

16 mars 2015 à 10:47

@oryzon : en fait, pour beaucoup de monde la puissance d'un Core M est tout simplement suffisante, et ne représente pas un compromis ou un quelconque sacrifice. Pendant des années on a misé sur l'augmentation de la puissance brute des processeurs, alors qu'une énorme partie du grand public ne demande que d'accéder à internet et aux applications de bureautique. Beaucoup de gens habitués au MacBook Air et qui passeront au MacBook ne se rendront compte de rien.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription