Apple rachète les appareils photo de LinX


Apple a confirmé l'acquisition de LinX Computational Imaging Ltd. au Wall Street Journal. L'entreprise israélienne, rachetée pour un montant estimé à 20 millions de dollars, conçoit des appareils photos pour appareils portables qui sont composés de deux à quatre minuscules capteurs. La qualité de ces caméras serait en très net progrès par rapport aux capteurs actuels, notamment dans des conditions de basse luminosité, au point que LinX compare leur qualité à celle d'un réflex numérique.




Le site web de LinX a malheureusement été supprimé en grande partie suite au rachat de la société, mais nous avons retrouvé la description suivante en cache, et l'avons traduite :

En utilisant une technologie de pointe composée de plusieurs capteurs, une manière innovante de traiter l'image et des technologies avancées de capteurs et d'optiques, nos caméras établissent de nouveaux standards de qualité d'image pour les conditions de basse luminosité, le HDR, le changement de focus, la fidélité des couleurs, le délai de déclenchement, etc.

Les caméras LinX sont considérablement plus petites que n'importe quelle caméra sur le marché aujourd'hui, ouvrant la voie à des qualités comparables aux réflex numériques dans des boîtiers très fins.

Les caméras LinX ne capturent pas seulement les images en deux dimensions, mais obtiennent également des informations très précises sur la profondeur de la scène. Nous donnons la possibilité aux applications d'utiliser les informations 3D capturées par nos caméras pour proposer d'incroyables nouvelles fonctionnalités, comme la possibilité de changer le focus de l'image après qu'elle ait été prise, la possibilité de mesurer la dimension des objets, la possibilité de modéliser des objets en 3D, la possibilité de modifier le fond en temps réel pendant une visioconférence...

Comparaison qualité photo LinX

Comparaison d'une caméra LinX composée de deux capteurs (au centre) à l'iPhone 5 (à gauche) et le Galaxy S4 (à droite)



Vous l'aurez compris, le rachat de LinX est certainement d'une importance capitale pour les prochaines générations d'iPhone. En plus de prendre de meilleures photos, la caméra pourra de nouveau ne pas dépasser du boîtier du téléphone, et de nouvelles fonctionnalités particulièrement révolutionnaires pourront faire leur apparition. Bien sûr, il est tout à fait possible et même probable qu'Apple n'utilise pas la technologie développée par LinX telle quelle, et que la société de Cupertino y ajoute sa touche personnelle avec l'aide de son département R&D. L'appareil photo de l'iPhone 7 sera en tout cas attendu au tournant. On a hâte !


PARTAGER SUR :

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (11)

Michel Bellemare

15 avril 2015 à 13:49

Salut Sylvain, la technologie de LinX pour modifier la profondeur de champ après la prise de vue, se rapproche-t-elle de celle utilisée par Lytro?
http://www.3dvf.com/actualite-2028-lytro-profondeur-champ-en-photo-geree-apres-prise-vue.html

Sylvain

15 avril 2015 à 14:01

@Michel : pas du tout au niveau technique, mais le résultat est assez similaire
http://consomac.fr/news-1706-vers-une-revolution-de-la-photo.html

Thomas

15 avril 2015 à 14:18

@Michel, a priori et sauf erreur de ma part, la modification de PdC sur le LinX est possible grâce à l'utilisation de plusieurs capteurs, ce qui n'est pas le cas sur le Lytro qui enregistre sur un seul capteur les angles de réfraction puis recalcule automatiquement.

VanZoo

15 avril 2015 à 15:35

Ce ne sera appliqué au mieux qu'à partir de l'Iphone 7

oryzon

16 avril 2015 à 11:50

@Sylvain
Est-il possible d'éviter d'employer le terme "révolutionnaire" ?

Sylvain

16 avril 2015 à 11:53

@oryzon : pourquoi ça ? La possibilité de choisir le focus après avoir pris la photo, c'est bien une révolution, et pas une petite !

oryzon

16 avril 2015 à 12:17

@Sylvain
Non c'est un gadget. Sympa mais gadget.
Pourquoi s'emmerder à choisir le focus après quand on peut tout simplement le choisir avant ?
Et sur un vrai appareil photo il vaut mieux avoir un capteur de grande qualité que ces bidules.
Le seul intérêt c'est d'améliorer la qualité d'image avec des petits capteurs, Nokia a déjà produit des photophone avec d'excellente qualité d'image.
Donc bon...la révolution...
Pourquoi ne pas juste dire que c'est une innovation intéressante ? Quel est ce besoin de voir des révolutions partout ?

pehache

16 avril 2015 à 12:31

Avec deux capteurs (ou plus) on peut faire de la stéréoscopie, donc calculer la distance des différents plans sur l'image, et utiliser ces données de distance pour appliquer un floutage sélectif simulant une profondeur de champs réduite. Ca existe déjà :
http://www.slashgear.com/htc-one-m8-dual-lens-sdk-unlocks-bokeh-camera-for-devs-16325446/

C'est très différent (et plus simple) que le principe du Lytro, qui enregistre réellement séparément les rayons optique venant des différents plans.

oryzon

16 avril 2015 à 12:49

@pehache
c'est très intéressant pour des pros de l'image, mais je reste sceptique sur l'intérêt dans un smartphone : on choisit son focus avant et on en parle plus.

Elrifiano

16 avril 2015 à 22:14

RDV avec cette techno sur l'iPhone 7 !

pehache

16 avril 2015 à 23:23

@orizon : les petits capteurs de smartphone ont un inconvénient à priori étrange : trop de plans sont nets en même temps, alors qu'esthétiquement parfois on voudrait que seul le sujet principal soit net et que les autres plans soient défocalisés et flous. Un tel système permet de flouter après coup et automatiquement les plans en avant ou en arrière du plan principal. Bon, 99,9% des gens joueront avec cette fonction et la laisseront tomber ensuite, on est d'accord.

Autre intérêt : pour être performant en basse lumière il faut un grand capteur. Mais un grand capteur nécessite un objectif qui dépasse. Une alternative est d'avoir plusieurs petits capteurs indépendant chacun avec son petit objectif, et de reconstituer une image unique à partir de tous les capteurs.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription