Apple Music : Spotify peut-il être inquiet ?


Hier soir, Apple a enfin présenté son service de streaming de musique par abonnement. Apple Music sera disponible dès la fin du mois dans plus d'une centaine de pays, au même tarif de 9,99 € par mois que ses concurrents (lire : Apple Music, la musique par abonnement). Cela sera-t-il suffisant pour faire peur à Deezer ou Spotify ?




Les concurrents d'Apple s'attendaient comme nous à la présentation d'Apple Music hier soir, et dire qu'ils étaient inquiets serait un doux euphémisme. Il faut dire que la perspective de voir Apple Music bousculer le marché de la musique en ligne de la même manière que l'iTunes Store en 2003 était peu réjouissante ! Les annonces d'Apple hier soir ont toutefois été rassurantes pour les acteurs du marché, qui ont confié leur enthousiasme à The Verge : Apple s'octroiera sans grand doute une belle part du marché, mais Apple Music est trop similaire aux offres existantes pour convaincre les utilisateurs de Spotify et des autres services de changer de fournisseur. Grâce aux efforts marketing d'Apple pour promouvoir son offre de streaming, c'est d'ailleurs l'ensemble du marché qui pourrait grandir et profiter de l'arrivée de ce nouvel acteur.


Jimmy Iovine durant la présentation d'Apple Music



Toutefois, il y a tout de même quelques raisons pour la concurrence d'être inquiète de l'arrivée d'Apple Music. Le service d'Apple est d'abord très bien réalisé, ce qui est une condition évidente pour rencontrer du succès. Le service d'Apple est ensuite mis en avant avec des moyens considérables : la création de radios gratuites pourrait être une porte d'entrée intéressante pour de nouveaux clients, et notons au passage que la force de frappe publicitaire d'Apple est virtuellement illimitée. Mais surtout, Apple dispose d'une base d'utilisateurs incroyablement grande, avec plus de 900 millions de comptes iTunes et plus d'un milliard d'appareils iOS vendus depuis le premier iPhone. Apple Music n'est d'ailleurs pas une application distincte d'iTunes ou de l'application Musique de l'iPhone : le service de streaming est directement intégré au logiciel existant, de manière totalement transparente. En substance, tous les utilisateurs de produits Apple connaîtront le service et sauront l'utiliser : il n'auront plus que quelques clics à effectuer pour accéder à l'offre payante d'Apple Music, ce qui est un avantage très sérieux sur Spotify.

Il faudra donc patienter quelques mois pour se faire une idée du succès d'Apple Music. S'il paraît évident qu'Apple ne s'apprête pas à casser le marché par une offre sensiblement supérieure ou un prix plus attractif, la firme de Cupertino a de sérieux arguments pour se faire une jolie place au soleil, même avec quelques années de retard. Arriver à séduire les utilisateurs d'iOS permettrait déjà de largement dépasser Spotify, qui ne compte finalement que 20 millions de comptes payants. À suivre...


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (23)

Elrifiano

9 juin 2015 à 14:47

Même prix, toute le catalogue existant d'iTunes, des exclus, intégration native sur iTunes (Mac/PC), iOS et Siri.
Sans compter la force de frappe marketing d'Apple.

RIP Spotify

VanZoo

9 juin 2015 à 15:03

@Elrifiano, t'as oublié Androïd...

Sur Spotify/Deezer ne resteront que les anti-Apple

Je n'aime pas la nouvelle icône

pehache

9 juin 2015 à 15:06

N'importe quoi. Spotify est bien installé, a un catalogue aussi large que celui d'iTunes, et Apple Music n'apporte rien de révolutionnaire. Vu que c'est Apple, Apple Music va certainement se faire sa place au soleil, mais ne va pas pour autant bouffer tout le monde. A la limite, des challengers plus petits ou moins bien installés comme Deezer ou Google Music peuvent souffrir et finir par être evincés.

oryzon

9 juin 2015 à 15:52

Même si ce n'est pas le cas pour Apple Music, Apple donne le sentiment à bcp d'un enfermement.
Il y en a qui aiment, et il y en a qui tout en trouvant des qualités aux produits Apple ne veulent pas y mettre le doigt.
Spotify/Deezer/Qobuz... sont des services indépendants des 3 gros et donnent un sentiment de liberté : on n'a pas à ce poser de question dessus si on décide de changer de tel ou d'écosystème.

oryzon

9 juin 2015 à 16:02

De la même façon si demain sort un Apple Vidéo pour concurrencer Netflix ce dernier ne va pas mettre la clé sous la porte.

VanZoo

9 juin 2015 à 16:22

@Oryzon, un enfermement ? ... Apple Music sera sur tous les écosystèmes ( sauf Windows mobile, semble t-il )
Sentiment de liberté ? Sentiment de payer davantage oui ( cf ; forfait familial )
Perso, le streaming, je m'en fous, j'achète les morceaux que j'aime et ils sont rares

Dudu-du62

9 juin 2015 à 16:51

Je trouve que l'offre d'Apple est très cohérente, vis à vis de Spotify ou Deezer qui vont surement voir quelques uns de leurs abonnés migrer vers Apple Music (moi par exemple), mais là ou cela va faire le plus de mal c'est pour les nouveaux sur le marché, comme Tidal par exemple, qui essuie déjà les plâtres de son tarif deux fois supérieur à la concurrence, pour presque rien en plus (a part la qualité audio, mais ce n'est pas un critère prioritaire à tous), bref vivement le 30 juin

pehache

9 juin 2015 à 17:28

L'offre de Spotify n'est pas moins cohérente que celle d'Apple, ou alors il faut m'expliquer en quoi.

Spotify risque de devoir revoir son tarif "famille" vu celui d'Apple, mais d'un autre côté ils ont l'offre gratuite financée par la pub.


Dudu-du62

9 juin 2015 à 17:47

Non, je la trouve très cohérente aussi, simplement Apple Music sera présent nativement sur les différentes devices, contrairement à Spotify, et le catalogue iTunes est plus complet selon moi, il y a quand même certains artistes que je ne retrouve pas sur Spotify ce qui m'oblige à acheter sur iTunes, c'est là que la force de frappe d'Apple fera son effet je pense. (l'abonnement à 9,99€ correspond à peine au prix d'un album sur iTunes)

DKSnake

9 juin 2015 à 18:12

Le prix n'est pas justifié. Nous sommes dans de l'économie d'abondance. Quel est le coût de production d'une chanson ? Ce ne sont que des octets. Le client achète du virtuel, pardon il le loue c'est pire.
A mon avis ce modèle économique n'est pas viable sur le long terme.

pehache

9 juin 2015 à 18:14

Apple Music ne sera présent nativement que sur les appareils Apple, ce qui est loin d'être la majorité des appareils du marché.

Quant aux artistes non présents sur Spotify, ce sont avant tout ceux qui ne veulent pas être diffusés en streaming, donc à priori ils ne seront pas non plus sur Apple Music.

matt

9 juin 2015 à 22:02

Perso j'ai Spotify depuis longtemps sur mon iPad, mon tel Android, et on Pc, pourquoi passer sur Apple musique ??? Es-ce que le service seras disponible que sur les produits Apple ou se seras ouvert ??

Dudu-du62

9 juin 2015 à 22:24

Moi aussi j'ai un abonnement Spotify, Apple Music sera dispo aussi sur Android (très bonne nouvelle je trouve, mais le contraire aurait été suicidaire), et il faut voir l'arrivée de Apple dans ce domaine d'un bon oeil, ça force la concurrence, et cela permettra d'enrichir l'offre, des deux cotés de la balance

Elrifiano

10 juin 2015 à 00:02

@VanZoo

Effectivement l'icone est foirée et si vous regardez la page d'OS X El Capitan sur le site d'Apple USA.
iTunes a une nouvelle icone aux couleurs d'Apple Music et contrairement à l'icône iOS, le fond est coloré et la note musicale est blanche. Je trouve cela plus agréable et j'espère qu'ils changeront cette icone.

VanZoo

10 juin 2015 à 00:05

Spotify n'est pas présent nativement sur Android. Pourquoi, Pehache, Apple Music serait-il pénalisé par ça ?

pehache

10 juin 2015 à 00:21

Je n'ai pas dit que Apple Music serait pénalisé par cela. Je répondais à l'affirmation de Dudu qui disait que Apple Music serait nativement présent partout : non, il ne le sera que sur les appareils Apple.

Spinnozza

10 juin 2015 à 00:32

Non puisqu'Apple Music sera disponible aussi sur système Android!

Elrifiano

10 juin 2015 à 02:01

Bon qu'on soit bien d'accord

iOS : intégration native dans l'app musique et Siri
OS X / WIndows : sur iTunes
Android : dans l'app Apple Music dédiée qu'au streaming

pehache

10 juin 2015 à 08:21

@Spinnozza : non mais au bout d'un moment il faut faire l'effort de lire tous les mots ! Il y a le mot NATIVEMENT dans la phrase., ok ?

Guyom

10 juin 2015 à 11:11

Déjà les utilisateurs de Windows Phone semble écarté donc eux resteront chez Deezer et Spotify (à voir avec l'uniformisation de Windows 10 PC/Smartphone/tablette si les PDM évoluent).
1 milliard d'iPhone vendu depuis le 1er iPhone est loin de signifié 1 milliard de client potentiel (combien d'iPhone sont déjà partit à la casse? combien ont switché vers Android ou Windows phone?).
Et les Spotify et Deezer marchent en grande partie grâce à leurs modèles gratuits financés par la pub. Ils ont d'ailleurs des difficultés à être rentable et à faire migrer les utilisateurs gratuit vers le premium.
Le service d'Apple se fera une place sûr auprès des utilisateurs de Mac et d'iDevices mais plus difficilement auprès des autres, je l'utiliserai surement sur mon MBP mais sur mon Lumia ça restera Spotify en gratuit.
Et sa rentabilité ne sera pas autant un soucis dans le sens où Apple ne joue pas avec les moyens que les autres.
Dans la vidéo ce serai différent vu que Netflix a les moyens financier et se donne les moyens financier de se créer un monopole tant qu'aucun concurrent sérieux ne le secoue et que là on joue sur des droits gérés différemment car exclusif à une plateforme.

VanZoo

10 juin 2015 à 14:00

Il n'y aura pas de période de gratuité sur Androïd ni la fonction Connect

Baraka

10 juin 2015 à 14:45

Aux dernières nouvelles, il semblerait que Spotify est effectivement inquiet et se prépare à livrer bataille en matière de qualité et de type de service. Deux jours après l'annonce d'Apple, Spotify lève un demi-milliard de dollars en bourse, rien de moins ! Sachant qu'ils n'ont jamais dégagé de bénéfice jusqu'à présent, on imagine assez facilement la réaction défensive : Spotify ne captera sans doute jamais les clients iTunes et doit, au contraire, faire un maximum pour s'assurer de ne pas perdre les siens.

Une jolie bataille commence avec, on peut l'espérer, une amélioration généralisée des services pour les clients finaux.

oryzon

10 juin 2015 à 14:49

@Vanzoo
relis mon post : j'ai dit même si cela n'est pas le cas ici pour bcp de personne Apple est un repoussoir car synonyme d'enfermement.
Par ailleurs, même ici, finalement cela t'obligera à utiliser iTunes non ?
Et je connais bcp de monde qui n'aime pas iTunes.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription