MacBook : Apple doit prendre des risques !


Avec le MacBook équipé d'une seule prise dont le format USB-C est encore peu répandu, obligeant à l'utilisation constante d'adaptateurs vendus séparément, Apple est-elle allée trop loin ? Phil Schiller, le grand patron du marketing d'Apple, était l'invité du célèbre blogueur John Gruber hier soir et a justifié la stratégie de son entreprise. Défendant la finesse de l'iPhone 6 puis du MacBook, il a eu les mots suivants :

Si vous voulez un produit plus épais avec une plus grande batterie, il sera également plus lourd, plus cher, et prendra plus longtemps à charger. Nous choisissons chaque épaisseur, chaque taille, chaque poids et essayons de déterminer quels compromis en découlent. Je pense que nous avons fait de très bons choix ici. À quoi bon n'apporter que des petits changements successifs, des petites retouches ? Nous devons prendre des risques. C'est comme ça que je veux que soit Apple — je veux un Apple qui soit audacieux, qui prenne des risques et qui soit agressif.

Phil Schiller a reconnu que le MacBook 2015 ne correspondrait pas aux usages de tout le monde, mais selon lui, c'est une manière d'entraîner le monde dans le futur (sic). Voilà pourquoi le nouvel ultra-portable d'Apple n'a pas (encore) remplacé le MacBook Air : il s'agit bien, comme nous l'avons constaté à maintes reprises (lire : Le MacBook Retina 2015 en test), d'un ordinateur du futur disponible avec un peu d'avance, avec les problématiques que cela entraîne.




L'histoire semble donner raison au vice-président marketing d'Apple. Les anciens se souviendront du premier iMac dépourvu de lecteur de disquettes, ou du premier MacBook Air dépourvu de lecteur optique : ce qui a fait couler tant d'encre à l'époque est devenu en quelques années le standard de l'industrie et ne choque absolument plus aujourd'hui. Rendez-vous donc dans quelques années...


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (20)

pehache

10 juin 2015 à 12:39

Pour un peu, on croirait que c'est grâce à Apple si on n'utilise plus de disquette aujourd'hui. Du blabla, tout ça...

Ewilan

10 juin 2015 à 12:48

Disons que c'est vrai qu'ils ont (plus ou moins) prédit que la disquette allait disparaître. Et même chose pour les DVD. Mais bien sur de là à dire que c'est grâce à eux...

pehache

10 juin 2015 à 13:40

C'est sûr qu'il fallait des dons de visionnaire hors du commun pour prédire que la disquette allait disparaître.

Sylvain

10 juin 2015 à 13:49

Ça a été les premiers à enlever certaines choses, évidemment que ça ne change rien au sort final de ces composants et que tout le monde savait bien que ces derniers disparaîtraient un jour, mais disons que faire des choix aussi tranchés accélère les transitions, et ça, c'est bien une marque de fabrique d'Apple.

VanZoo

10 juin 2015 à 13:59

A l'époque où Apple a enlevé la disquette, beaucoup de spécialistes du high-tech gueulaient ( voir une vidéo sur Youtube où une assemblée " d'experts " s'émeuvent de la disparition du lecteur de disquettes après la présentation de l'Imac )

Elrifiano

10 juin 2015 à 14:31

Le futur on le connaît déjà depuis qu'Intel a dévoilé le Thunderbolt 3.
Ce connecteur universel remplacera tous les formats de câbles existants.
Les adaptateurs ne sont qu'une transition.

oryzon

10 juin 2015 à 17:25

Apple n'a jamais rien accéléré du tout vu leur part de marché anecdotique.
Faut arrêter de se raconter des histoires.

Moi je peux prédire qu'un jour les clés USB traditionnelles seront has been et après ?
Pendant encore de longues années on aura encore besoin de pouvoir y accéder couramment et se trimbaler un adaptateur avec soit tant que le nouveau format n'a pas pris le dessus, c'est couillon.
Les cartes SD vous êtes sûrs qu'elles vont disparaître illico ? Pour ça aussi il faut un adaptateur ?

Et par contre je vais faire une grosse prédiction : pour au moins les 10 prochaines années 99.9% des portables proposeront plus qu'un seul port, parce que ce n'est pas le futur ça, c'est juste idiot. Ne pas l'admettre ça l'est encore plus.

Comme Apple n'est pas complètement idiot, je parie sur 2 ou 3 ports pour la révision du MacBook. Et tout le monde dira que c'est super.

Vianne

10 juin 2015 à 18:03

Avec l'usb C, ce qui serait bien c'est que tout le monde l'adopte.
On sait que l'usb 3.1 type c ou Thunderbolt 3 peut faire passer le flux vidéo: alors il faudrait des écrans usb C qui remplacerai l'hdmi ou le displayport.
Tout les périphériques tels que les souris claviers etc...
Par contre ce qui me fait peur surtout pour les MacBook c'est que le MagSafe disparaisse

Ca éviterai d'avoir des câbles USB type C vers HDMI, displayport, USB A USB B, ethernet et j'en passe
Mais seulement des câbles USB c vers USB c capable de s'adapter à chaque périphériques.

VanZoo

10 juin 2015 à 18:06

Ta prédiction sur les clefs USB, Apple y a déjà pensé du temps de Moutain Lion avec l'introduction de Airdrop poursuivi sur les idevices
Combien on chouiné quand Apple a enlevé les lecteurs dvd de ses Macs ?

Ce n'est pas la part de marché qui fait l'avancement ! Quelle était la part de marché d'Apple sur la téléphonie quand ils ont laissé le 1er Iphone, au demeurant tout à fait imparfait ?

Silaith

10 juin 2015 à 18:18

Je veux un Apple audacieux sur ses modèles principaux perso !

Sa politique vis-à-vis des MacBooks Pros est risible depuis plusieurs années, à moins que l'on considère le Macbook comme son évolution logique évidemment. Auquel cas ça reste pour le moment une évolution très limitée, malgré sa finesse et port unique du futur !

pehache

10 juin 2015 à 18:52

Oryzon : "Apple n'a jamais rien accéléré du tout vu leur part de marché anecdotique. Faut arrêter de se raconter des histoires."

+10

La disquette n'aurait pas disparu moins vite si elle avait été présente sur l'iMac d'origine. Et ceux qui râlaient à cette époque ne le faisaient pas parce qu'ils pensaient que la disquette était éternelle, mais parce qu'ils estimaient qu'elle avait encore une utilité non négligeable à ce moment là, ce qui n'a rien à voir.

Soit-dit en passant, SJ se trompait : pour lui c'est le mail qui devait remplacer la disquette, alors que dans la pratique dans un premier temps c'est la clef USB qui l'a remplacé.

Ceci étant, ça ne me choque pas que Apple fasse des choix extrêmes sur une machine comme le nouveau MacBook, qui a le parti-pris de l'ultra-portabilité. Par contre les mêmes choix sur le MacBook Pro seraient beaucoup plus discutables.

@Vanzoo : l'histoire de l'iPhone n'a vraiment rien à voir avec des suppressions de fonctionnalités.

Elrifiano

10 juin 2015 à 23:43

@Vianne
C'est exactement ce qui se passera, l'USB-C deviendra le nouveau standard de toute l'industrie.
Ces choix radicaux a premiere vue sont très bien refléchis, et qui sur le long-terme regleront tous les inconvénients des câbles actuels. On aura besoin que d'un seul câble universel qui fera tout et profitera à tout le monde.
Et si le Thunderbolt 3 a adopté le format USB-C c'est pour ne pas finir marginalisé comme le FireWire.

Encore aujourd'hui sur nos Mac actuels :
- le MagSafe ne sert qu'a charger un MacBook
- pour transferer des données on a l'USB-A ou dans des cas plus rare le Thunderbolt 2
- pour brancher un écran externe on passe soit par Thunderbolt 2, soit le HDMI
- pour se connecter à un réseau câblé on doit passer par l'antique Ethernet.
Et je vous épargne les anciens DVI, Display Port, mini-DVI, RS232, VGA, FireWire 400, FireWire 800 etc...
(Le Mini Display Port ayant été recyclé en Thunderbolt 1 et 2)
Au delà des Mac la multitude des connecteurs a toujours été un casse tête de l'informatique.

Ce connecteur pourra s'adresser à plusieurs types d'accessoires en y associer la vitesse de débit en fonction de la norme choisie, USB 3.1 ou Thunderbolt 3. Tout comme les normes qui leurs succèderont avec des débits plus élevés, transiteront toujours par le même connecteur.

Dans le futur, ça pourrait donner concrètement, des TV 4K à connecter en USB-C au lieu du HDMI, des routeurs USB-C en remplacement de l'Ethernet.

Coté Mac on pourrait penser d'ici 2-3 ans avoir une gamme 100% USB-C et Thunderbolt 3 avec :
- un MacBook doté de 2 ports, 1 c'est trop juste.
- un MacBook Pro doté de 4 ports en remplacement de ses 2 USB-A, ses 2 Thunderbolt 2, son MagSafe et son HDMI.
- un iMac doté de 6 ports en remplacement de ses 4 USB-A, ses 2 Thunderbolt 2 et son Ethernet.
- un Mac Pro doté de 10 ports en remplacement de ses 4 USB-A, ses 6 Thunderbolt 2 et ses 2 Ethernet.

Ca permettra de réduire le nombre de connecteurs, d'épurer le design tout en gagnant en fonctionnalité grâce à ses ports à tout faire.

Elrifiano

10 juin 2015 à 23:47

EDIT :
- le MagSafe ne sert qu'a charger un MacBook Air ou Pro

Ce connecteur pourra s'adresser à plusieurs types d'accessoires en y associant la vitesse de débit...

Cmoi

11 juin 2015 à 04:50

Le Flash aussi c'était presque du passé pour Apple lors du lancement de l'iPad...mais plusieurs années après, s'il est bien moins présent qu'à l'époque sur le web, il est toujours bien là...

oryzon

11 juin 2015 à 14:21

@pehache
merci.

Pour le Macbook, il faut à tout le moins 3 ports USB-C au lieu d'un.
Ensuite pour le port USB, je suis désolé mais qui dit mobilité dit à tout moment besoin de connecter une clé USB (il y en a combien de centaines de millions en circulations ?) ou une carte SD. Donc pour moi c'est niet. Dans 4 ans quand les clés USB-C seront éventuellement devenu le standard, oui.
Paradoxalement ce serait moins gênant avec une machine dédié à un poste fixe où un bon dock peut venir pallier ces manques.
Là à chaque fois que tu vas l'embarquer en we, en déplacement, en vacances hop il faut prendre les adaptateurs.
Et puis même, vous avez pas des clés USB et des cartes SD vous ?
Vous trouvez ça fun de soit les mettre à la benne soit vous coltiner un adaptateur ?
Si tu as un APN avec une carte SD tu fais quoi ?
Bref. Après chacun son truc.

@Elrifiano
si Apple fait un update su Macpro et qu'ils foutent que des ports USB-C, ils peuvent se préparer à faire un four monumental. Tu vas pas aller expliquer aux pros que toutes leurs cartes d'extensions qui coûtent une blinde ils les mettent à benne, ou qu'ils se coltinent des adaptateur à gogos parce que tu comprends "c'est pour accélérer les choses".


Elrifiano

11 juin 2015 à 22:46

@oryzon

C'est pour cela que j'ai dit "d'ici 2 à 3 ans".
A ce que je sache le Mac Pro actuel n'accueille pas des cartes d'extension en interne.
Quand au pro a une carte d'extension sur son Mac Pro ancienne génération, rien ne l'empêche de continuer à bosser avec son matos, je ne vois pas ce qu'on fout à la poubelle.
Après c'est comme tout chose, une fois que c'est obsolète il renouvelera son matériel, s'y adaptera et c'est tout.

A un moment faut arrêter de nous sortir l'excuse des pros à chaque fois qu'un nouveau connecteur apparaît.
Ce port universel unifiera tous les formats de connecteurs actuels et simplifiera la vie de tout le monde : grand-public, fabricants d'accessoires, fabricants d'ordinateurs et je pense qu'a 40 Gbps (débit max en TB3) le pro n'aura pas a se plaindre des performances. Faut penser sur le long terme car c'est comme ça qu'Apple pense, comme tous les autres fabricants d'ailleurs.

Elrifiano

11 juin 2015 à 22:47

EDIT :
Quand au pro qui a une carte...

pehache

12 juin 2015 à 08:48

Elrifiano : "A un moment faut arrêter de nous sortir l'excuse des pros à chaque fois qu'un nouveau connecteur apparaît."

C'est grâce ce genre de raisonnement de geek qu'en dehors de quelques niches historiques (arts graphiques, montage video), Apple est totalement absent du monde de l'entreprise, et que ce n'est pas prêt de changer.

Je côtoie une une des plus grosses entreprises françaises, qui fournit à ses cadres des portables encore équipés de ports... VGA (en plus de l'HDMI bien entendu), et ce n'est pas une exception. Ca fait sans doute ricaner les geeks, mais il y a une logique derrière : le nombre de salles de réunion (que ce soit en interne ou quand on se déplace) équipées uniquement de prises VGA pour la videoprojection est encore très important. De même, essaie de vendre à une grosse entreprise un ordi sans port ethernet, elle va te répondre qu'elle ne cherche pas des jouets.

white.spirit

14 juin 2015 à 10:59

...Et le VGA commence à faiblir; mon portable Lenovo a été changé pour un Dell avec hdmi et minidisplay port "seulement".
Sur notre site les salle de réunion ont maintenant un boitier central avec es "satellites" USB qui permettent à différentes personnes de se passer la main et projeter ce qu'ils veulent. Tous les autres sites européens sont loin d'être couverts mais ça fait son chemin.
Apple, en bousculant le monde, fait parler d'elle (ordinateur plus fin, "oh ils ont osé enlever ça!"), économise le prix d'un composant, et arrive à vendre en plus quelques accessoires à marge XXL. C'est un simple calcul de risque: mécontentement de client frustrés et réelles perte de ventes de machines.
La non-pénétration d'Apple dans les entreprises n'est certainement pas matérielle, mais logicielle je pense (chez certains hauts-cadres ont même reçu les Macbook Air avec Windows via Bootcamp ).
Quand je vois le bordel avec les iPhones (typiquement les serveurs de calendriers avec Outlook) que l'on a depuis 1 an alors tout tournait à merveille avec les Blackberry, je suis pas sûr que la direction informatique soit hyper chaude pour une transition du parc informatique.

pehache

14 juin 2015 à 16:46

C'est les deux, et ça se joue sur des trucs auxquels on ne pense pas : l'absence par exemple d'attache antivol... après, comme d'habitude les hauts managers demandent et obtiennent ce qu'ils veulent

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription