L'iPhone 6s aura une 4G deux fois plus rapide


Chose promise, chose due ! Après avoir dévoilé de premières images de la coque de l'iPhone 6s (lire : L'iPhone 6s se montre pour la première fois), le site 9to5Mac a publié une nouvelle information exclusive au sujet du futur téléphone d'Apple, dont la première présentation officielle est attendue durant le mois de septembre. Nos confrères ont en effet identifié le composant chargé de gérer la connectivité sans fil du téléphone : il s'agit du modèle MDM9635M de Qualcomm. Ce dernier est capable de gérer une connexion 4G jusqu'à une vitesse de 300 Mbit/s, ce qui est deux fois plus rapide que la puce présente dans l'iPhone 6.


Carte mère iPhone 6s

Il n'y a pas de grande révolution ici : de nombreux modèles de marques concurrentes disposent déjà d'une telle connectivité. C'est toutefois une première pour un téléphone pommé, et l'iPhone 6s pourra donc atteindre de nouveaux sommets de vitesse dans le téléchargement de contenus. Mais cette nouvelle est excellente à un autre titre : la puce en question de Qualcomm est légèrement plus compacte que le modèle actuel, et plus efficace énergétiquement. Nos confrères nous apprennent d'ailleurs que la carte mère du futur téléphone pommé est également plus compacte que sur l'iPhone 6 ou l'iPhone 6 Plus, ce qui pourrait laisser un peu de place pour une batterie plus capacitaire. L'iPhone 6s pourrait donc présenter une autonomie en légère hausse, ce qui est bien évidemment toujours bon à prendre !


PARTAGER SUR :

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (21)

LolYangccool

1er juillet 2015 à 19:10

Déjà que je n'atteint absolument jamais 150Mb/s avec mon iPhone 6, même à Lille, alors 300Mb/s... C'est bien beau mais si les réseaux des opérateurs ne suivent pas derrière, ça sert pas à grand chose. Merci Free !

Vianne

2 juillet 2015 à 00:04

T'as tout compris

Baraka

2 juillet 2015 à 00:14

@ LYC

Heureusement que pas tous les pays, ne serait-ce qu'européens, sont aussi arriérés que la France en matière de télécommunications

LolYangccool

2 juillet 2015 à 00:23

Puis je le répète, le plus important ce n'est pas la vitesse du réseau mobile, mais celui de l'internet fixe.
Déjà il faudrait obliger tous les FAI à passer à des technologie plus performantes que l'ADSL, type VDSL, fibre et compagnie, et interdire l'ADSL ! L'ADSL c'est le moyen d'accès à internet des années 1990 à 2010, mais on est en 2015 là, il y a d'autres moyens faut se réveiller ! Mai oui, ça coute de l'argent, ça... Au moins on verrait où partirait l'argent de nos abonnements...

pehache

2 juillet 2015 à 00:32

Pourquoi ne pas obliger la SNCF à desservir toutes les villes de plus 500 habitants par TGV, aussi ?

Baradal

2 juillet 2015 à 09:04

Et oui LOL ça coûte de l'argent et les grosses entreprises de telecoms ne sont pas Mère Théresa. On a déjà bien de la chance d'avoir des abonnement autour de 30€ en illimité. Tu veux la fibre ? Va la chercher dans le centre de Lille.

LolYangccool

2 juillet 2015 à 10:19

Je demande pas nécessairement la fibre, mais une connexion décente pour l'époque à laquelle on vis !

C'est facile de dire d'aller en ville, mais d'une c'est prévu, de deux 2Mb/s en descendant et 40Ko/s en montant, c'est pas satisfaisant, même en campagne !

LolYangccool

2 juillet 2015 à 10:21

Mon message voulais aussi dire d'arrêter avec les connexions mobile, qu'est-ce que ça changera d'avoir 2300Mb/s au lieu de 150Mb/s max sur un iPhone sans rire ?
A par pour le partage de connexion, mais sinon à rien, et même en partage de connexion je suis pas sur qu'on ai besoin de 300Mb/s.

LolYangccool

2 juillet 2015 à 10:22

@pehache : L'obligation c'est ce qui se passe dans certaines région, où la région finance pour que les FAI puissent y installer la fibre, donc mon propos n'est pas insensé.

Narko

2 juillet 2015 à 11:07

J'espère quand même que si il n'y a pas d'amélioration esthétique... les améliorations matériels ne se limiteront pas à une puce 4G plus puissante et à force touch!!!!
2G0 de ram?
Processeur A9?
APN 12M pixel?
32G0 de mémoire de base?
la définition de l'écran amélioré?

VanZoo

2 juillet 2015 à 11:09

Soit t'as les moyens d'être en centre ville soit t'es un con de pauvre en périphérie, c'est ça Baradal ?
J'ai deux potes dans le fin fond de leurs campagnes au milieu des vaches ou des vignes, ils ont la fibre optique

julo764

2 juillet 2015 à 12:07

Et puis vivre en ville non merci ...

pehache

2 juillet 2015 à 12:34

@Vanzoo : je ne sais pas ce que tu nommes "périphérie", mais aujourd'hui ce ne sont pas les pauvres qui habitent dans les zones péri-urbaines ou rurales. Je parle en moyenne bien sûr. Ces zones sont pleines de classes moyennes qui ont fait le choix non contraint d'y habiter, et maintenant elles demandent au reste de la société de leur payer des services comme si elles étaient en ville : le beurre et l'argent du beurre.

jerem311

2 juillet 2015 à 13:06

La 4G+ c'est pas juste atteindre des débits au delà des 150 mega, c'est aussi avoir deux voir trois bandes de fréquences agrégées pour augmenter le débit au quotidien. C'est par exemple utiliser deux bandes délivrant chacune 30 mega pour avoir un débit de 60 mega, cela permet tout de même un plus grand confort d'utilisation.

Au niveau de l'Internet fixe c'est vrai qu'il y a du progrès à faire, mais les travaux coûtent cher et sont long à rentabiliser, surtout avec le prix de nos abonnements. Comme le dit pehache on veut le beurre et l'argent du beurre.

Spinnozza

2 juillet 2015 à 13:18

+1 Baradal et pehache : Quand on fait un choix non contraint, comme le dit pehache, on en assume les avantages (et en l'occurrence ils sont nombreux quand on vit à la campagne) ET les inconvénients. D'autre part si le secteur privé n'a pas desservi ces lieux c'est tout simplement que ce n'est pas (ou peu : ce qui revient au même dans le secteur des télécoms) rentable. Il a bon dos l'Etat LOL, on ne va pas financer une minorité de personnes alors qu'on demande au pays tout entier des économies!
La solution semble davantage se trouver du côté de Google avec ces gros ballons gonflable pour apporter des ondes aux ruraux.

VanZoo

2 juillet 2015 à 16:16

@pehache : la réalité sociologique est inverse à ce que tu dis ou demande à être sérieusement nuancé. Quand mes parents étaient jeunes, avant l'arrivée des nouvelles constructions de masse ( qui ont apporté du confort avant de vite devenir des enfers de béton), les populations pauvres occupaient les centres villes, ce qui n'est plus le cas actuellement.
Les Grandes bourgeoisies sont en périphérie. Je parle pour Lyon - les Monts d'Or par exemple. Intra-muros, plus on se rapproche du/des centres, plus les populations sont " aisées ", bobos ( sans être de la Hauuuute - la population des pubs Apple )
Hormis quelques logements sociaux, les classes populaires sont de plus en plus éjectés des villes devenues trop cheres. Des bleds alentours à l'industrie décimées accueillent ces masses laborieuses - des genres de No man's land ou Roubaix 2, le retour. Et ils vont devoir raquer pour la nouvelle TNT
Il existe bien sur d'autres périphéries attirant des catégories mi-aisées préférant le calme et la verdure. Simplement, elles consomment moins la ville ( musée, ciné, concert, resto... ) donc la quitte

LolYangccool

2 juillet 2015 à 16:57

jerem : 30Mb/s sur un iPhone c'est loin d'être ridicule comme débit et c'est déjà très confortable !
Aux autres : Je n'ai pas choisis où j'habite, c'est mes parents qui l'ont choisis et pour le moment je suis contraint de rester chez eux, je n'ai pas le choix.
J’habiterai en ville quand je le pourrais.
Les avantages de la campagne j'en ai que faire personnellement. Je suis les 99% du temps ou je suis réveillé sur internet, et c'est donc ce qui m'apporte le plus !

On paye le même prix que les autres, je vois pas pourquoi il devrait ya voir des aussi gros écarts de débit.
On paye le même tarif, la justesse voudrais qu'on ai la même prestation. Et c'est normal.
Je ne demande pas la fibre chez mes parents, mais au moins une vitesse un peu plus décente que ça.

LolYangccool

2 juillet 2015 à 17:02

On peut prendre le problème dans l'autre sens : On a moins bien comme prestation, donc on paye moins cher. Là, ok.
Si au moins le gouvernement décidait d'obliger les FAI à faire des tarifs proportionnel au débit, ça ferait du bien !
Et ne me dite pas le matériel c'est le même bla bla bla.
Je m'en fiche, ce que j'ai à l'arrivée est différent, après vous utilisez ce que vous voulez pour ramener internet chez moi, mais je paye en fonction de ce que j'ai.

pehache

2 juillet 2015 à 19:02

@Vanzoo : toi tu parles des banlieues (au sens large), moi je parle des zones périurbaines (ce qui n'est pas la même chose), et au-delà, rurales. Les gens qui s'installent dans ces zones aujourd'hui le font majoritairement par choix non contraint.

@LLYCC : ben si, je te réponds que même si tu as moins de débit qu'ailleurs, les coûts fixes pour l'opérateur sont exactement les mêmes qu'en ville. Pour te fournir un débit supérieur, il devrait investir plus que pour fournir ce même débit en ville.

VanZoo

3 juillet 2015 à 11:25

@Pehache, c'est faux... Les zones que tu nommes périurbaines ne sont pas homogènes, loin de là. La banlieue lyonnaise est de plus en plus chère. Les plus pauvres sont obligés de s'excentrer encore davantage.
Tout dépend du lieu dont on parle ; Paris et sa banlieue ne fonctionnent pas de la même façon que Lyon et sa banlieue. Pour seul exemple, on est bien plus vite dans le rural vache à Lyon qu'à Paris où la ceinture banlieue s'étend et s'étend et s'étend

pehache

3 juillet 2015 à 12:00

Bon bref, là où je veux en venir c'est que les gens qui vont s'installer dans les zones pavillonnaires péri-urbaines ou dans des maisons plus traditionnelles à la campagne ne sont -en moyenne- pas les classes les plus défavorisées de la société : la grosse majorité va des petites classes moyennes aux CSP+. Les vrais classes défavorisées s'entassent dans des cités pourries des zones urbaines.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription