Quelles performances pour les processeurs Skylake ?


La première présentation officielle des processeurs de génération Skylake n'est pas attendue avant le mois prochain, mais le site FanlessTech a obtenu en avant-première un document interne d'Intel présentant un résumé des apports des processeurs Core de sixième génération. Ces derniers, qui succéderont progressivement aux puces d'architecture Broadwell dans les prochains mois, équiperont petit à petit les ordinateurs d'Apple et il est donc intéressant de nous faire une idée des améliorations à venir. Et ces dernières devraient être de tout premier ordre : Skylake promet des performances en nette hausse, notamment en ce qui concerne la puce graphique intégrée, tout en consommant moins et permettant donc une plus grande autonomie (jusqu'à 30% selon les chiffres d'Intel).


Performances Skylake
Performances Skylake
Performances Skylake

Comme vous pouvez le voir sur la dernière image ci-dessus, les gains de performances seront différents selon la puce utilisée, et donc selon le type d'ordinateur qui en sera équipé. La série Y, qui équipe le MacBook et son écran Retina, bénéficiera de la plus grande amélioration du côté graphique avec 41% de performances en plus, et une puissance brute en hausse de 17%. La série U promettra au MacBook Air une amélioration de 34% de ses performances graphiques, contre 10% pour ses performances brutes. La série H, destinée au MacBook Pro, sera plus modeste avec des performances en hausse de 16% pour la partie graphique et 11% pour la puissance brute, mais promettra jusqu'à 80% de consommation en moins ! Enfin, la série S permettra d'améliorer de 28% les performances graphiques de l'iMac, et 11% pour les performances brutes.

Bien sûr, ces chiffres sont directement issus d'Intel et il est fréquent que les performances des processeurs soient un peu moins brillantes que prévu dans la vraie vie. Mais s'il faudra donc attendre la commercialisation de ces puces Skylake pour se faire une idée précise de leurs véritables performances, les promesses d'Intel sont très encourageantes et tout particulièrement en ce qui concerne les performances graphiques ainsi que la consommation de ses futures puces. Voilà qui devrait permettre à Apple de réaliser des mises à jour majeures pour ses ordinateurs dès la fin de cette année !


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (4)

Silaith

25 juillet 2015 à 19:12

Un grand merci pour le partage de cette info, mais surtout pour en profiter pour clarifier quels types de processeurs pour quels types de machines ! C'est souvent difficile à suivre.

Un peu déçu pour les MacBooks pro, mais sait-on comment s'appellera la partie graphique ? Iris 7000 ?

D'après l'annonce on peut espérer passer de 10 à 14h d'autonomie pour le MacbookPro 13 !

bunios

26 juillet 2015 à 20:58

J'avais un temps espéré un gain plus que notable des performances. Il faudra se faire à l'idée que les prochaines auront des gains négligeables ou presque. On arrive au bout de la gravure des processeurs.

Vivement quand même de voir le reste : ThunderBolt 3, USB 3.1 avec sa prise spéciale,....

A+

Silaith

26 juillet 2015 à 22:53

Enfin entre ces gains et les promesses d'El Capitan en terme de réactivité et de transition des applications, ça commence à représenter de sacrés gains de productivité ! Nul doute que ce sera notable.

Sethenès

27 juillet 2015 à 09:59

Pour ceusse qui ont connu le Commodore 64, celui-ci embarquait 64 K de Ram. Le système occupait presque la moitié puisqu'il restait à l'utilisateur 38911 bytes sur 65536 ! Aujourd'hui, un ordinateur pour tourner à besoin d'un minimum d'1 GB de ram. Considérons la aussi que l'OS prend la moitié de cette mémoire. Si on fait le rapport des 2 on se rend compte qu'un OS actuel a besoin de 20000x plus de mémoire qu'il y 30 ans. Le rapport est à peu près le même entre 1GB (1.073.741.824 bytes) et 65536 bytes.

Evidemment, il n'y avait ni mode graphique, ni souris mais il existait quand même des traitements de textes, des tableurs.

Mon propos n'est pas de nous faire revenir 30 ans en arrière, mais de montrer que des optimisations peuvent certainement encore avoir lieu sur les OS et les programmes.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription