802.11ay, le Wi-Fi qui ira très loin


Après le Wi-Fi 802.11ac qui a commencé à se démocratiser en 2013, quelle sera la prochaine norme de réseau sans fil qui émergera dans les prochaines années ? L'année dernière, nous avons découvert les premiers pas du 802.11ax, qui devrait être finalisé en 2019 (lire : Le 802.11ax, la prochaine étape du Wi-Fi). Cette année, c'est le 802.11ay qui commence à faire parler de lui, et les avancées sur lesquelles travaille le comité IEEE 802 sont importantes : outre les nouveautés déjà apportées par le 802.11ax, le 802.11ay apportera une nouvelle explosion des débits (l'objectif est de 20 Gbit/s, contre 10 Gbit/s pour le 802.11ax et 1,3 Gbit/s pour le 802.11ac actuel), ainsi qu'une amélioration considérable de la portée : le groupe de travail espère pouvoir passer de quelques dizaines de mètres à... 300 à 500 mètres !




Bien sûr, il ne s'agit ici que de chiffres théoriques, ne pouvant être approchés que lorsque les conditions sont absolument idéales. Mais s'il ne faut donc pas s'attendre à pouvoir capter un réseau Wi-Fi 802.11ay situé à plusieurs rues de chez soi, il faut tout de même s'attendre à de très nets progrès par rapport aux normes actuelles. Côté calendrier, la certification du 802.11ay devrait avoir lieu en novembre 2019, mais de premiers produits devraient bien voir le jour avant. De premiers "brouillons" pourraient en effet faire leur apparition dès 2017, un an après ceux du 802.11ax. Encore un peu de patience !


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (15)

pipoca

27 novembre 2015 à 08:04

Qui est “électro-sensible” parmi vous ?

clive-guilde

27 novembre 2015 à 08:45

pas électro sensible mais sensible à l'électro ^^.
Plus sérieusement je me pose quand même des questions. Lorsque vous passez une IRM vous devez respecter des SAR (DAS ou fr) bien précis (c'est pour ça qu'on vous demande votre poids/taille justement).
Ici ok les énergies sont ridiculement plus faible mais c'est du shoot permanent alors si en plus on augmente la portée. Avant je captais juste le wifi de mes voisins dans mon immeuble (oui ils sont trop bête/fénéant/inconscient/pas écolo... pour l'arrêter quand ils ne sont pas chez eux) alors avec cette nouvelle norme je n'ose imaginer le bain d'onde dans lequel nous serons plongé dans les villes.
Suis-je le seul à penser ça ?

pipoca

27 novembre 2015 à 08:59

Suis-je le seul à penser ça ?
Super panda également ! Chez moi je capte en moyenne entre 12 et 25 bornes !

Baraka

27 novembre 2015 à 09:04

@ Pipoca

Idem

Cela dit, entre les émetteurs TV / Radio, les réseaux satellites, les machins militaires, les antennes 3G/4G/5G etc etc, c'est pas comme si on était à deux routeurs près.

Mr Bob

27 novembre 2015 à 09:33

À quand du tout sans fil ?!

Ben10

27 novembre 2015 à 12:14

également inquiet... je fais partie de ceux qui écoutent Bob sur la web radio BTLV à découvrir ici : https://www.btlv.fr
Il y a justement une émission récente sur le sujet de l'électro-sensibilité : https://www.btlv.fr/btlv-tv-30-lelectrosensibilite-avec-jean-philippe-carrere.html
Je partage parce que j'aime, et que au moins cette émission devrait intéresser tous les petits et grands geeks que nous sommes car nous consommons et utilisons ces produits et services, alors faisons le en conscience. Cette démarche de partage est donc citoyenne et en aucun cas dans un interêt commercial.

Arnaud le Sourd

28 novembre 2015 à 02:03

Amusant de lire vos commentaires dans un site geek !

Perso, je partage vos inquiétudes. Mais, même sans wifi, il y en a déjà partout avec tous ces trucs comme le dit Baraka....

Que faire? Créer des zones blanches pour se reposer loin d'Internet, loin des smartphones, loin des ordinateurs ?

Je voterai pour ces zones dans le centre-ville !

Baradal

28 novembre 2015 à 08:20

Sans oublier la radioactivité terrestre.

il450

28 novembre 2015 à 09:11

Justement c'est pas clair dans ma tête : ondes radio, ondes wifi, 3g doivent ils tous respecter un das? Parce que pour les appareils ne fonctionnant qu'en wifi, ils ne mettent jamais le das émis par l'appareil comme s'il n'était pas absorbé par l'organisme .

pehache

28 novembre 2015 à 09:27

@Baraka : à force ça commence à faire beaucoup justement. Et Tu t'en prends plus à 3m d'une borne wifi que de la part d'un émetteur TV situé à plusieurs km.

Michel Bellemare

28 novembre 2015 à 16:19

Dans toutes ces publications dénonçant les ravages causés par les ondes; je me suis toujours demandé, où ils avaient pris les types pour composer le «groupe-témoin négatif», essentiel à toute étude scientifique sérieuse.

clive-guilde

28 novembre 2015 à 18:00

@Baradal : parle d'un sujet que tu maitrises stp ou sinon j'ai pas compris l'humour. Ca fait un peu troll à mon gout dsl.

Bon globalement les gens ici sont plutôt d'accord.

Pour le DAS le wifi est vraiment faible % portable le problème ici n'est pas la quantité d'énergie déposée mais le fait d’être en permanence (même dans les bus + tram en ville) innondé d'onde. ici on en rajouterait avec un grand facteur.

et surtout quel intérêtd'augmenter la portée pour le particulier je me le demande ....

Pulsar

1er décembre 2015 à 11:41

Les marchands de peur ont quand même bien réussi leur coup : la plupart des gens sont inquiets sur un sujet qui n'existe pas (ou plus exactement dont aucune preuve scientifique n'existe) ! Si ces ondes étaient nocives, alors une simple lampe de poche devrait l'être encore plus puisqu'elle émet sur des fréquences supérieures. On ne devrait plus non plus s'approcher de quiconque puisqu'on notre corps émet des infrarouges, de la radioactivité, et réfléchit des ondes lumineuses, toutes de fréquences supérieures aux ondes wi-fi.
Ah et bizarrement chez les électro-sensibles le problème persiste même si les émetteurs incriminés ne sont pas en fonctionnement...

Baraka

1er décembre 2015 à 16:20

Sinon, garanti sans ondes et offrant des débits écrasants : le Li-Fi, avec des débits théoriques pouvant aller jusqu'à quelque chose comme 220 Gbps (de mémoire). Inapplicable peut-être à domicile mais tout à fait réaliste dans un environnement d'entreprise, par exemple.

LolYangccool

5 décembre 2015 à 13:00

J'ai déjà entendu parlé plusieurs fois du Li-Fi, et effectivement ça a l'air pas mal
Pour le Wi-Fi, je ne m'inquiète absolument pas. Pour moi il n'y pas de crainte à avoir, m'enfin bon, comme à chaque nouvelle découverte, il y a des gens pour venir dire que c'est mauvais parce que patati patata.

Je ne dis pas que ce n'est pas le cas, simplement que tant qu'il n'y a pas de signes qui prouve que c'est nocifs (il n'y en a à ma connaissance pas pour le moment), il ne faut pas trop s'inquiéter.

Pour la portée, en fait, chez moi ça permettrait de virer le Wi-Fi de la Freebox et de ne laisser que celui de mon AirPort Exteme. En effet, la Freebox et l'AirPort couvrent deux zones différentes de la maison.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription