Touch ID : l'erreur 53 qui bloque l'iPhone


C'est le scandale de la semaine pour Apple : de nombreux utilisateurs d'iPhone ont vu leur téléphone afficher une « erreur 53 » et ne plus fonctionner suite à l'installation d'une mise à jour logicielle. Le point commun de ces utilisateurs ? Avoir fait remplacer le bouton Touch ID ou l'écran de leur appareil par un réparateur non agréé par Apple. The Guardian, qui a enquêté sur le sujet, a constaté que c'est le passage à iOS 9 qui posait problème pour ces utilisateurs. Apple a en effet inclus dans son nouveau système d'exploitation une procédure de sécurité visant à vérifier l'authenticité des composants les plus sensibles du téléphone : si iOS 9 détecte une anomalie au niveau du capteur d'empreintes Touch ID, le téléphone refuse tout simplement de démarrer. Seule solution pour corriger le problème : remplacer l'iPhone hors garantie, les employés du Genius Bar n'étant visiblement pas en mesure de le réparer et le SAV d'Apple ne prenant pas en charge les dommages causés par les réparateurs non agréés.




L'affaire commençant à faire du bruit sur internet, Apple s'est officiellement expliquée sur les raisons de ce bloquage :
Nous protégeons les données des empreintes digitales en utilisant une enclave sécurisée, qui fonctionne de manière exclusive avec le capteur Touch ID. Lorsque l'iPhone est réparé par un centre agréé Apple et que Touch ID est affecté, le pairage entre l'enclave et le capteur doit être à nouveau validé. Cette vérification permet de s'assurer que l'appareil et les fonctionnalités relatives à Touch ID restent sécurisées. Sans ce pairage unique, un capteur Touch ID malveillant pourrait être utilisé pour accéder à l'enclave sécurisée. Lorsque iOS détecte que le pairage échoue, Touch ID et Apple Pay sont désactivés pour assurer la sécurité de l'appareil.

Apple invite les personnes concernées par l'erreur 53 à contacter l'assistance d'Apple pour une prise en charge hors garantie. Si l'on pourra reprocher à la firme de Cupertino son manque de communication sur le sujet jusqu'à aujourd'hui, il paraît en revanche bien difficile de lui en vouloir de protéger au maximum les données les plus sensibles du téléphone (rappelons que Touch ID permet d'utiliser des cartes bancaires par le biais d'Apple Pay dans certains pays). Il y a en tout cas une leçon à retenir : en cas de gros pépin avec l'iPhone, mieux vaut faire confiance au SAV d'Apple lorsque cela est possible. Celui-ci est souvent plus cher que les réparateurs indépendants, mais il vous met à l'abri de ce genre de déconvenues.


PARTAGER SUR :

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (11)

Sethenès

8 février 2016 à 17:16

Le gros souci, c'est l'achat de seconde main ...

Hangaroa

8 février 2016 à 18:17

Je sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que les apple care + vont avoir le vent en poupe

FullCrum

8 février 2016 à 22:36

C'est quand même limite limite !! en France il y a la libre concurrence ...

Mais la sécurité de données n'est pas à prendre à la légère non plu.

magister

8 février 2016 à 23:02

On se demande ce que dirait un automobiliste qui verrait sa voiture refuser tout service au motif qu'il l'a fait réparer chez le garagiste du coin de la rue au lieu d'aller chez le concessionnaire officiel...

luciano73

9 février 2016 à 03:22

C'est clair qu'ils pourraient au moins permettre à l'iPhone de fonctionner en mode dégradé avec le mot de passe pour l'écran d'accueil et désactiver tout ce qui est relatif à Touch ID. C'est pour moi une réponse démesurée de la part d'Apple de désactiver complètement l'iPhone.

Arnaud le Sourd

9 février 2016 à 09:55

Hum.... délicat sujet. Je partage le point de vue de Sylvain.
On peut reprocher le manque de communication à Apple aux utilisateurs de l'iPhone (et de surcroôt des autres produits qui utilisent l'ID touch).
Mais, comme l'ID touch est un élément ultra-sensible, je préfère passer par un centre agréé.....
Faut pas comparer avec la voiture, quoique ça joue aussi sur la sécurité...... Par ex, les freins non homologués pourraient être plus dangereux et vous joueriez avec votre vie, pour quelques sous économisés.

Rien de plus facile pour économiser les sous en cas de réparation : n'achetez pas de Ferrari si vous ne pouvez pas le faire réparer à vos frais chez lui, après un moindre accroc ! Achetez une Dacia....

skylex

9 février 2016 à 10:09

"I want a closed system!", l'esprit de Steve est encore là...

Sinon niveau prix la réparation d'un écran d'iPhone 6 chez Apple coûte 115€ alors que certains réparateurs indépendants peuvent monter jusqu'à 100€ pour un écran bas de gamme et un travail pas toujours bien fait, le choix est vite fait pour moi.

magister

9 février 2016 à 11:03

Réaction d'Apple excessive et abusive : pourquoi ne pas seulement bloquer l'identification par l'empreinte digitale ? L'appareil ne perdait pas sa sécurité mais seulement cette fonctionnalité. Mieux valait ça que de se retrouver avec une grosse brique inutile à 700 € !

VanZoo

9 février 2016 à 14:14

Concernant la comparaison avec la voiture, sachez que de nombreuses assurances peuvent ne pas rembourser si vous avez fait changer telle ou telle pièce chez un réparateur non agrée

FullCrum

10 février 2016 à 00:44

@ VanZoo l'ouverture à la concurrence laisse le propriétaire de tous véhicule le choix de réparer son véhicule où il le souhaite.
Le fait qu'il intervienne lui même sur son véhicule n'est aucunement préjudiciable, même en ce qui concerne les éléments de sécurité. C'est l'expertise du véhicule qui définie tel ou tel chose.
En dehors des prises de sang, rien n'annule sa couverture d'assurance, même des pneus limite ne sont "plus" une exclusion aux garanties mentionnés au contrat. ( j'ai pas dis à la corde hein... )
Le contrôle technique fait fois !!! ou à dire expert qui détermine l'état d'entretien.
Tu dois vouloir parler de la garantie constructeur, qui elle est soumise à des réparations exécutés par un professionnel et suivant leurs cahiers des charges. ( comme indiquer dans le carnet d'entretien ),Donc un véhicule Peugeot garantie constructeur et réparer chez Tartuf n'annule pas cette garantie du moment qu'il respecte l'entretien prévu.

Voilà pour les voiture !!!

Pour les iPhones, Apple ne respecte pas la loi Française à cause de cette ouverture à la libre concurrence.
Combien de ces réparateurs en on fait une activité à plein temps ...
Après les personnes touchées par cette panne, serait les premiers à ce plaindre aussi d'un "piratage" de données .....

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription