Erreur 53 : des recours collectifs en préparation


Les explications d'Apple n'auront pas suffi à calmer la polémique : les iPhone bloqués suite à des réparations effectuées par des magasins non agréés par Apple devraient bien conduire à des procès (lire : Touch ID : l'erreur 53 qui bloque l'iPhone). Selon The Guardian, ce sont deux recours collectifs qui seraient en préparation aux États-Unis ainsi qu'au Royaume-Uni. Pour le cabinet d'avocats PCVA, basé à Seattle, Apple serait accusée de forcer ses clients à utiliser ses propres services de réparation, qui sont généralement plus chers que ceux de la concurrence. Pour l'avocat londonien Richard Colbey, Apple détruirait volontairement et sans raison valable la propriété d'autrui...


Touch ID iPhone

Image via iFixit



Il est encore trop tôt pour nous faire une idée de l'ampleur du scandale et des répercussions que celui-ci va avoir sur Apple, qui a déjà réagi en affirmant que « cette mesure de sécurité est nécessaire pour protéger votre appareil et empêcher l'utilisation d'un capteur Touch ID frauduleux ». On imagine difficilement Apple reculer sur le sujet de la sécurité, celui-ci étant un de ses principaux arguments de vente. Toutefois, l'ampleur de la polémique pourrait pousser Apple à prendre en charge le souci en boutique... Affaire à suivre !


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription