Foxconn rachète les écrans de Sharp


C'est une annonce historique : le géant chinois Foxconn, qui emploie plus de 1,3 millions d'employés et qui sous-traite la fabrication de matériel pour de très nombreux grands groupes informatique mondiaux, vient de signer le rachat du japonais Sharp (à hauteur de 66%) pour 3 milliards d'euros. Il s'agit tout simplement du plus gros rachat de l'histoire du pays par un groupe étranger dans la filière des hautes technologies. Le groupe japonais est notamment spécialisé dans la conception d'écrans et permettra à Foxconn de proposer ses propres dalles à ses clients. D'un simple assembleur, Foxconn devient donc fabricant et renforce ses positions face aux géants de l'industrie et notamment face à Apple, qui est aujourd'hui l'un de ses plus gros clients et qui prépare la transition de ses produits vers les écrans OLED.


Tim Cook en visite dans une usine de Foxconn



Rappelons néanmoins que Sharp est en mauvaise posture : sa situation financière est catastrophique et le groupe prévoit l'annonce de très lourdes pertes cette semaine. Face aux concurrents extrêmement agressifs que sont LG, Samsung et Japan Display (Sony, Toshiba et Hitachi), la course aux écrans OLED risque d'être difficile pour Foxconn. Ce rachat reste toutefois une bonne nouvelle : Sharp avait prévenu ne pas avoir les reins assez solides pour remonter la pente seul. L'arrivée de Foxconn au capital sauve donc l'entreprise et permet de ne pas réduire la concurrence sur un secteur qui ne compte déjà qu'un nombre très limité d'acteurs.


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription