Tim Cook confiant dans l'avenir d'Apple


Après la publication de résultats financiers trimestriels élevés mais décevants par rapport aux attentes du marché, l'action d'Apple a pris un sérieux coup en bourse : AAPL est en effet en baisse de près de 11% (l'équivalent de 63 milliards de dollars) depuis l'annonce de ces chiffres inquiétants la semaine dernière (lire : Apple présente des résultats en baisse). Le PDG d'Apple, Tim Cook, était hier soir l'invité de Jim Cramer sur CNBC pour commenter les performances d'Apple sur ce trimestre, et surtout pour donner quelques perspectives d'avenir. Naturellement, Tim Cook s'est montré particulièrement confiant et a préféré analyser la situation sur le long terme, rappelant que les résultats en baisse d'Apple sont principalement dus à une conjoncture économique défavorable et non à un désamour des produits de la firme de Cupertino.


Tim Cook Cramer

Si nous vous invitons à regarder la vidéo pour l'analyse complète du PDG d'Apple sur la situation de son groupe en Chine et en Inde (partie 1 et partie 2), nous retiendrons ici deux déclarations particulièrement importantes qui concernent l'iPhone et l'Apple Watch. Concernant le téléphone d'Apple, Tim Cook n'a bien évidemment pas dévoilé quoi que ce soit quant aux caractéristiques des futurs modèles, mais une déclaration a de quoi attiser la curiosité :

Nous avons d'excellentes innovations de prévues. Les nouveaux modèles d'iPhone vont vous inciter et inciter ceux qui ont déjà un iPhone à passer à de nouveaux modèles. Nous allons vous donner des choses dont vous ne pourrez pas vous passer, et dont vous n'avez pas encore conscience que vous avez besoin.

Au sujet de l'Apple Watch, dont les ventes peinent encore à véritablement décoller, Tim Cook s'est lancé dans une comparaison avec l'iPod, lancé en 2001 :

Si vous regardez à l'iPod, il n'était pas considéré comme un succès à l'époque, mais aujourd'hui il est vu comme un succès instantané. Donc je pense que dans quelques années on regardera en arrière et les gens diront : "comment ai-je envisagé de ne pas porter cette montre ?"

Il est évident que le PDG d'Apple n'allait pas se montrer pessimiste à la télévision, mais ces déclarations particulièrement confiantes ont de quoi troubler, au point pourquoi pas de pousser certains utilisateurs à reporter un éventuel achat. Après la présentation de nouveaux systèmes et de nouveaux Macs à l'occasion de la WWDC en juin (lire : La WWDC 2016 aura lieu du 13 au 17 juin), l'iPhone 7 et l'Apple Watch 2 sont attendus pour le mois de septembre : le rendez-vous est pris !


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (4)

MPRChoupiKawaii

3 mai 2016 à 11:26

"Si vous regardez à l'iPod, il n'était pas considéré comme un succès à l'époque"

Ma mémoire embellit les choses, où l'iPod avait bel et bien eu un très grand succès à l'époque ?

Sylvain

3 mai 2016 à 11:31

@MPRChoupiKawaii : Avec la V1 ? Pas du tout justement, ce sont les modèles suivants qui ont permis à l'iPod d'exploser.

jebster

3 mai 2016 à 16:44

Au moins l'iPod on savait à quoi il servait. L'AppleWatch j'ai toujours pas compris!

magister

3 mai 2016 à 17:20

Si Apple était satisfait des ventes de l'Apple Watch, il en communiquerait les chiffres. La vérité est qu'ils sont largement en deçà des espérances les moins ambitieuses du constructeur...

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription