WWDC 2016 : mais où sont les nouveaux Macs ?


Cela fait des mois qu'on les attend... et on les attend toujours. Les tant attendus nouveaux MacBook Pro, Mac mini et Mac Pro étaient les grands absents de la conférence inaugurale de la WWDC 2016 hier soir et bien que les nouveautés présentées soient très intéressantes du côté du système d'exploitation du Mac (lire : Apple présente macOS Sierra), beaucoup de clients souhaitant renouveler leur matériel commencent à perdre patience.


Phil Schiller can't innovate anymore my ass

Phil Schiller, au moment de la presentation du Mac Pro 2013 (vidéo)



Une très longue attente


Le MacBook Pro actuel est au catalogue depuis mars 2015 (15 mois), le Mac mini depuis octobre 2014 (20 mois) et le Mac Pro depuis décembre 2013 (30 mois). De véritables records de longévité alors que les cycles habituels durent généralement plutôt entre 8 et 11 mois (un peu plus pour le Mac Pro avec 15 mois). Alors que de belles innovations sont sur le marché aujourd'hui (nous y reviendrons dans cet article), les ordinateurs d'Apple accusent le coup. Ce ne serait pas un si grand problème que cela si ces derniers étaient largement en avance sur la concurrence, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui : Apple a trop tiré sur la corde avec des révisions minimes et frustrantes (lire : Le MacBook Pro 2015, l'occasion manquée).

Apple souffre désormais d'une véritable incohérence entre sa politique tarifaire et les caractéristiques techniques de ses machines, qui sont vieillissantes, sous-dotées et dépourvues des nouvelles technologies présentes sur le marché. Cela s'en ressent sur les ventes, ce qui est finalement assez rassurant sur la clairvoyance des clients d'Apple (lire : Grosse chute des ventes des Macs portables ?). Les nouvelles gammes finiront bien par arriver, c'est une certitude... mais l'éternelle culture du secret d'Apple commence à être usante : de nombreux utilisateurs, et notamment ceux qui ont un usage professionnel de leur machine, ont besoin de renouveler leur ordinateur et ont bien compris qu'il ne valait mieux pas craquer maintenant.


Macs 2016

Des mises à jour majeures


Cette attente est en effet d'autant plus frustrante que nous nous attendons à des révisions majeures pour les nouveaux MacBook Pro, Mac mini et Mac Pro. La connectique Thunderbolt 3 devrait faire son apparition sur les trois modèles, avec à la clé des hausses de débits ainsi que le support de la norme USB-C (la fameuse petite prise réversible qui équipe déjà le MacBook 12") (lire : Le Thunderbolt 3 utilise une prise USB-C !). Les cartes graphiques Polaris d'AMD devraient apporter un grand gain de puissance au MacBook Pro 15,4" et au Mac Pro, cela tout en permettant des économies d'énergie (lire : AMD présente enfin ses cartes Polaris). Du côté des processeurs, l'architecture Skylake d'Intel devrait permettre de jolis progrès sur le Mac mini et le MacBook Pro (lire : Des puces Skylake pour MacBook Pro 15,4'') et les nouveaux Xeon E5 v4 devraient permettre au Mac Pro de rattraper son retard (lire : Les Xeon du Mac Pro 2016 sont là !). Des progrès sur le front du stockage et de la mémoire vive sont également à attendre, avec peut-être la disparition (enfin !) des modèles de MacBook Pro n'étant dotés que de 128 Go de stockage. Et enfin, un tout nouveau design plus fin devrait faire son apparition pour le MacBook Pro, dont une photo volée s'est déjà retrouvée sur internet (lire : Des photos volées du MacBook Pro 2016 ?). Ce dernier disposerait d'un petit écran OLED tactile en lieu et place des touches de fonction du clavier, qui serait également revu avec des touches plus larges et plus fines, ainsi qu'un trackpad plus grand (lire : Quelle barre OLED pour le MacBook Pro ?).

Pour aller avec tout cela, un nouvel écran Thunderbolt 3 devrait faire son apparition, on l'espère avec une définition 5K de 5 120 x 2 880 pixels (contre 2 560 x 1 440 pixels pour l'écran actuel) et pourquoi pas une carte graphique intégrée afin de pouvoir fonctionner avec des configurations modestes (lire : Un écran 5K avec carte graphique intégrée ?). Grâce à la norme USB Power Delivery, cet écran serait capable de fonctionner avec un MacBook et de recharger ce dernier à l'aide d'un seul et unique câble. Mieux encore : l'écran pourrait être doté d'une connectique complète et servir alors de hub. Plutôt intéressant...


Modélisation MacBook Pro 2016

(lire : Des rendus réalistes du MacBook Pro 2016)



Un simple contretemps ?


Si les attentes étaient donc à leur comble avant la WWDC, Apple n'était quoi qu'il en soit pas en capacité de tout annoncer : la faute à AMD, qui conçoit les cartes graphiques Polaris indispensables à l'élaboration du MacBook Pro 15,4" haut de gamme ainsi que du nouveau Mac Pro, et qui accuse des retards de production. Bien que deux nouvelles cartes graphiques Polaris aient été présentées hier soir à la presse, nous ne disposons pas encore de date de sortie...

Le mois dernier, le célèbre et souvent bien informé Ming-Chi Kuo avait prévenu : le MacBook Pro 2016 ne verrait pas le jour avant le quatrième trimestre, mais il s'agirait en revanche d'une mise à jour exceptionnelle (lire : Un MacBook Pro 2016... en automne ?). L'homme avait même annoncé l'arrivée de la barre OLED avant que la photo volée du MacBook Pro fasse son apparition, ce qui donne beaucoup de crédibilité à ses propos... Alors, Apple est-elle tout simplement victime d'un petit contretemps après avoir volontairement repoussé la date de sortie de ses nouveaux Macs en prévision d'une annonce majeure ?


MacBook Pro 2016 chassis

La fameuse photo volée du MacBook Pro 13,3" 2016



Maintenant que la conférence de la WWDC est passée, la période estivale va commencer et avec elle les nombreuses ventes réalisées auprès des étudiants durant cette période traditionnellement propice aux achats d'ordinateurs. En l'absence de nouveautés, Apple va sans doute perdre du monde en route malgré l'arrivée prochaine de l'offre Back to School pour soutenir les ventes (lire : Back to School 2016 lancé aux États-Unis). Pour autant, il paraît irréaliste d'espérer la sortie de nouveaux ordinateurs dans les prochaines semaines : la révision à venir est trop importante pour se passer d'une présentation sur scène et une simple mise à jour de l'Apple Store en ligne serait insuffisante. Nous nous dirigeons donc tout droit vers une annonce au plus tôt durant le mois de septembre, et plus vraisemblablement en octobre à l'occasion d'un événement distinct de celui de l'iPhone 7.

En attendant, nous vous conseillons de passer par le Refurb Store si vous n'avez plus la possibilité de repousser votre achat : vous avez la possibilité d'économiser 15% sur de nombreux modèles des gammes actuelles (lire : Qu'est-ce que le Refurb Store ?). Mais si vous en avez la possibilité, nous vous conseillons bien sûr de patienter encore ; l'attente est longue, mais elle touchera bientôt à sa fin.


PARTAGER SUR :


Nouvelle analyse : MacBook Pro, Mac mini, Mac Pro

Retrouvez l'iMac, le MacBook Pro et le Mac mini sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (20)

LolYangccool

14 juin 2016 à 18:44

Ils auraient pu faire une mise à jour en début d'année voir en toute fin d'année dernière puis une nouvelle en septembre pour les MBP. Là ils se moquent clairement du monde, et se tire une balle eux-même dans leur pied.
Si les ventes sont catastrophique, c'est de leur faute, point barre.

Crazy_People

14 juin 2016 à 19:31

LolYangcool :
Tout à fait d'accord, ça fait bien trop longtemps qu'on attend, et une légère mise à jour matérielle (dont apple à l'habitude) couplée à des tarifs revisités (ce qui semble être plus exotique chez eux ) était indispensable l'année dernière au vu de ce que l'on n'a malheureusement pas vu hier - Et pourtant il y avait de belles choses dans cette keynote pour moi.

"Ce ne serait pas un si grand problème que cela si ces derniers étaient largement en avance sur la concurrence"
Je rajouterai : ce ne serait pas un si grand problème que cela si les tarifs n’étaient pas si élevés. En effet aujourd’hui beaucoup de gens seraient ou sont comblés par le MBP (dont moi même, qui même en faisant beaucoup de 3D et de calcul d’optimisation serait largement soulagé avec un macbook pro « actuel » - lire ici « en ce moment au catalogue » à la place de mon mbp 2009). Pour autant, mettre 2500/3000 eur dans un ordinateur dépassé (16go de RAM… c’est vraiment limite par exemple pour l’utilisation que j’en ai, mais 99% des utilisateurs s’en accommodent sans aucun souci) le moins que l’on puisse dire c’est que ça dépasse les bornes.

Capoue

14 juin 2016 à 19:34

Je vois bien le lancement au mois de mars 2017 pour le Mbp 13, en Aout 2017 pour le 15 et peut être 2020 pour le Mac pro qui sait? XD ( On n'a jamais été aussi proche)

J'en connais un qui doit se retourner dans sa tombe franchement.

Innovation is not Macintosh, just a joke.

Capoue

14 juin 2016 à 19:37

Le succès d'Apple aux dépends de ces clients. Le monde a l'envers.

bunios

14 juin 2016 à 19:41

Exactement. C'est ce que j'avais dit à plusieurs reprises dans certaines discussions. Franchement dommage tout ça. Même mineur en début d'année ça aurait permis d'attendre pour les autres la vraie nouveauté. Et en plus qu'en AMD avait annoncé en juin leur futur carte Polaris, j'avais quelques doutes dans la disponibilité immédiate de ceux-ci à la WWDC.

Bref, attendons maintenant de voir.

A+

Vianne

14 juin 2016 à 20:36

Je sens que mon vieux pc portable de 6 ans va faire mes premiers jours de rentrée...

Tom

14 juin 2016 à 20:53

@Vianne Idem

Hangaroa

14 juin 2016 à 21:02

Ce qui est triste avec Apple c'est que nous n'avons même plus besoin de soi-disant analystes comme Ming-Chi Kuo pour nous alerter que les nouveautés auront du retard.. cela devient une évidence et comme beaucoup de personnes ici je pense qu'ils se tirent une balle dans le pied.. beaucoup de gens vont perdre patience et certains passeront sous windows

Jef

14 juin 2016 à 21:13

L'avenir se joue dans l'intelligence artificielle, pas dans le materiel aussi beau et sophistiqué soit-il. Il semble qu'Apple l'ai compris.

LolYangccool

14 juin 2016 à 21:37

Non mais Jef : Les composants sont tous là pour les MBP 13" et en très grande partie là aussi pour le 15".
Apple n'a aucune excuse là.

pehache

14 juin 2016 à 22:14

il est urgent en effet que Apple se dote d'une intelligence artificielle pour gérer la gamme des Mac

Kaoxyd

14 juin 2016 à 22:54

Moi j'en ai eu marre 10 mois que j'attend, la surface fait bien mieux dans ce domaine : un laptop convertible qui ne cuit pas des qu'on exécute une appli.
Franchement mêmes les nouveautés de macos font peine à voir

kikinou6

15 juin 2016 à 00:07

C'est l'année dernière qu'ils auraient dû la faire cette mise à jour majeure
Pour le coup quelques mois de plus ou de moins quelle différence ?
Pour une fois qu'Apple nous fait faire des économies...
Bon j'en ai marre, qu'est-ce qu'il y a comme équivalent ?

kikinou6

15 juin 2016 à 00:10

WWDC 2016 : mais où sont les nouveaux Macs ?
...
Dtc ?
---> je suis déja dehors...

VanZoo

15 juin 2016 à 00:29

Si Apple avait sorti un update intermédiaire, beaucoup auraient trouvé à redire... quoiqu'il arrive

Cela se sent depuis un moment, Apple abandonne les pros ! ( même s'ils travaillent toujours sur FCP ) La carte Polaris pour Mac Pro n'est même pas dans le code de Sierra
Et on ne peut pas dire que l'Imac soit un ordi professionnel avec son GPU d'ordi portable et son disque du moyen-âge

Hackintosh ou Windows 10, tel est mon dilemme désormais

Quant à la majorité des acheteurs, les actuels sont tout à fait suffisants ( mais seront moins pérennes du fait principalement de la connectique )

gavautavier

15 juin 2016 à 00:44

c'est chaud, moi de mon côté j’entame un concours dans une école d'info dans 1 mois et demi, je serais sous mac (que je n'ai jamais utilisé), avec quelques programmes dédiés au mac. Je voulais du coup acheter un macbook qui à la fois remplacerai pc portable franchement vieux (core 2 duo, de la ddr2HDD 5400tr/min)et me permettrai de me familiariser avec l'environnement... L'attente est longue, acheter au refurb ou AS pour me débarrasser du mac dans 3 mois me semble impensable (surtout au niveau du prix pour le matos dedans)...

Me reste la location (un peu cher à mon goût : 40 à 50€ par mois), et l'occasion (en 2 semaines sur un site généraliste, pas trouvé de tarif correct même sur des macbook de 2011 à 2012, pas de facture ou état déplorable, ou bien aujourd'hui numéros de série ne correspondant pas, contenu ne correspondant pas à l'annonce...)

bunios

15 juin 2016 à 01:23

@VanZoo
"Si Apple avait sorti un update intermédiaire, beaucoup auraient trouvé à redire... quoiqu'il arrive
"
Pas tout à fait car aujourd'hui à cause d'Intel et le ralentissement de l'évolution de ces processeurs (le fameux tick et tock) Apple ne peut faire que de petites évolutions de ces machines contrairement à avant.

Quitte à acheter, je préfère une mise à jour mineur (exemple SSD et carte graphique) et parfois une grande évolution.

Bref, on verra bien.

A+

Sethenès

15 juin 2016 à 09:35

Pour ma part, je distingue nettement deux chose : l'information et la sortie.

Si pour leur silence à la con, je n'ai pas de mots, pour la sortie des machines en elle-même, je suis moins sévère. S'ils attendent certaines avancées, ça ne me dérange pas.

Evidemment (mais qu'on soit clair, ce n'est pas du tout pour ça que ça ne me dérange pas), la situation en devient caricaturale au niveau de l'entrée de gamme.

Je ne pense pas que ce soit l'effet recherché, bien que ce soit possible, tout comme avec la chute de la vente des iPhones et le coup de sonde du SE. Quand vous dégagez les marges qu'Apple a dégagées, personne ne comprendrait que vous changiez votre politique en vue de réduire ces marges. Au contraire, s'il y a un stress (baisse des parts de marché, recul nette des ventes, etc.), la tout le monde va vous demandez ce que vous comptez faire pour redresser la situation.

Le fait qu'il y a justement un tel délai permet de sortir d'un train-train et de proposer des produits en ruptures. Ici, on ne parle pas tellement de rupture technologique, mais bien d'évolution claire de leur politique de configuration (config minimale, prix des updates "indispensables, etc.).

Je leur laisse, aujourd'hui, le bénéfice du doute mais ... je serai sans pitié dans mes critiques si le rapport configuration/prix n'est pas grandement amélioré.

bunios

15 juin 2016 à 18:04

@Sethenes,

Ils vont prendre quand même un coup (en Bourse surtout) jusqu'à la venue effective de ce nouveaux MacBook Pro retina ou autres. Le client n'attendra pas. Et l'ancien modèle date un peu. Une petite update sans rien changer ou presque aurait permis une chute brutale des ventes.

Je n'en doute pas un seul instant que ce nouveau modèle tant attendu sera très bien.Si juste un point le prix....!!!

A+

Elmediterraneo

16 juin 2016 à 12:26

Trop de modèles, abus de mises à jour mineures, tarifs délirants, moi je n'y comprend plus rien à cette gamme de Mac.

On sait déjà que le Thunderbolt 3 pourra remplacer la plupart des connecteurs existants, et donc ce sera un grand changement qui modifiera radicalement la conception des nouveaux Mac. Alors peut-être que cette transition que prépare Apple, peut justifier cette période molle où l'on a l'impression que les Mac n'avancent plus.

Alors ce changement serait l'occasion de réformer toute la gamme en allant à l'essentiel.
En 1999 lorsque Steve Jobs lançait l'iBook, il expliquait qu'Apple devait proposer 4 ordinateurs différents mais complémentaires qui offriraient une gamme cohérente.
desktop grand public : iMac, desktop pro : PowerMac, portable grand public : iBook et un portable pro : PowerBook.

Reprendre cette idée aux futurs Mac en Thunderbolt 3 aurait du sens et rendrait la gamme plus simple.
Le desktop a tout faire : iMac, le portable grand public : MacBook, le portable hautes-performances MacBook Pro et la station de travail Mac Pro.

Un MacBook 13 aiderait le 12 pouces à se rapprocher des 1000€ ce qui enverrait le MacBook Air a la retraite.
Les iMac 21 4K actuels et MacBook Pro 13 pourraient servir d'entrée de gamme aux nouveaux iMac et MacBook Pro.
Le Mac mini qui n'a que très peu évolué ces dernières années, devrait disparaitre. Son format n'est plus d'actualité à l'heure ou la majorité des Mac de bureau sont des iMac équipés d'écran, clavier et souris. Et sa faible puissance ne justifie plus son existence en tant qu'ordinateur de bureau, contrairement au Mac Pro qui est une vraie station de travail.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription